skip to Main Content
Menu

Chapitre 16 : Le cadeau de félicitation


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko et Zareik
Edité par : MissX et Strike
Checké par : Lwienlin


PANLONG – LIVRE 9 CHAPITRE 16


     Le palais impérial était sous haute surveillance, et des gardes étaient visibles dans tous les couloirs. L’Empereur Johann et Linley marchaient côte à côte, avec Wharton légèrement en retrait. Derrière ces trois hommes se tenaient un grand nombre de domestiques. Les soldats qu’ils croisaient s’inclinaient respectueusement en voyant l’Empereur.

– C’est Maître Linley. De nombreux guerriers, en voyant Linley marcher aux côtés de l’Empereur Johann, se mettaient à murmurer entre eux.

Leurs yeux étaient emplis d’admiration et d’adoration pour Linley. Ils étaient tous jeunes, et bon nombre d’entre eux n’étaient pas plus vieux que Linley. Comme beaucoup de jeunes de l’Empire, ils avaient pris Linley comme idole.

– L’Empire O’Brien mérite bien son nom de plus grand puissance militaire parmi les six puissances majeures. Tous les guerriers du palais impérial sont puissants.

Sur le chemin, Linley remarqua que pas un seul de ces guerriers n’était inférieur au sixième rang.

La plupart d’entre eux étaient au sixième rang, et beaucoup étaient au septième. Même quelques guerriers du huitième rang pouvaient être aperçus çà et là.

On pouvait aisément imaginer la puissance que devait posséder l’Empire dans sa totalité lorsqu’on voyait le niveau des gardes « ordinaires » du palais.

– Maître Linley, regardez. Les yeux des gardes s’illuminent en vous voyant. J’ai peur que dans leur cœur, ils vous vénèrent plus que Nous, dit l’Empereur Johann avec un grand rire.

Linley rit doucement.

Depuis son duel dans le Colisée, la réputation de Linley s’était répandue dans tout l’Empire O’Brien, surtout au vu de son jeune âge. Il était déjà devenu une légende.

Linley avait moins de trente ans, et était non seulement un sculpteur de génie, mais aussi un mage de génie et un guerrier de niveau Saint. Dans le cœur de nombreuses personnes, même si elles n’étaient pas aussi talentueuses que Linley, du moment qu’elles travaillaient dur, elles pourraient peut-être réussir à réaliser 10% de ce que Linley avait accompli, et elles en seraient amplement heureuses avec cela.

Son apparition avait entraîné un regain d’entrain dans l’entraînement parmi les jeunes de l’Empire O’Brien.

……

Le jardin des fleurs impériales. Une table de banquet s’y trouvait dressée, et les seules personnes assises à cette table étaient l’Empereur Johann, Linley, et Wharton.

Les domestiques du palais apportaient assiettes après assiettes de mets fin et délicats, tandis que les gardes autour d’eux gardaient un œil averti.

– Vous pouvez tous vous retirer maintenant, dit l’Empereur Johann en secouant la main.

– Bien, Votre Majesté Impériale.

Les domestiques, serviteurs, et gardes se dispersèrent tous. Peu de temps après, seuls l’Empereur Johann, Linley, et Wharton étaient encore présents.

L’Empereur jeta un regard à Wharton. En vérité, pendant tout le trajet à travers le Palais Martial, son cœur avait été empli de questions.

Pourquoi le Dieu de la Guerre avait-il voulu aider Wharton ?

Au sein de l’Empire, le Dieu de la Guerre était incontestablement le plus grand pouvoir. Wharton n’était rien comparé à lui. Le Dieu de la Guerre et Wharton n’avaient très probablement pas une relation si proche.

– Se pourrait-il que notre vénérable ancêtre, le Dieu de la Guerre, ait une quelconque relation avec les ancêtres du clan des Guerriers Dragonblood ? Cela ne devrait pas être le cas non plus. Il y a cinq mille ans, quand l’Empire a été fondé, le Guerrier Dragonblood, Baruch, était très connu, il est vrai, mais il n’était rien d’autre qu’un combattant au sommet du niveau Saint. Il y avait toujours un fossé impressionnant entre lui et le Dieu de la Guerre. Quelle sorte de relation peut-il bien exister entre les deux ?

L’Empereur Johann n’y croyait pas trop.

Le Dieu de la Guerre était quelqu’un du niveau du Grand Prêtre. Quelle relation pouvait-il bien avoir avec Baruch ? Même s’il en avait une, pouvait-elle avoir été si profonde qu’il aide les descendants de Baruch, cinq mille ans plus tard ?

– Wharton. L’Empereur arrêta d’y réfléchir plus longtemps. Souriant, il continua, dans peu de temps, toi et Nina allez vous fiancer. Tu dois prendre grand soin de Nina. Cette fille a le tempérament d’une enfant gâtée. Nous espérons que tu puisses être indulgent envers elle.

Wharton bomba le torse, et s’empressa de dire,

– Ne vous inquiétez pas, Votre Majesté Impériale.

Mais Linley gardait les yeux rivés sur l’Empereur.

– Il y a quelques jours, Caylan avait dit que l’Empereur allait choisir Blumer, mais maintenant… Linley était surpris par cela.

Il demanda directement,

– Votre Majesté Impériale, je voudrais vous demander, pourquoi avez-vous choisi mon petit frère, Wharton ?

L’Empereur Johann fut quelque peu surpris par cette question.

– Haha… Il se mit à rire fortement. Linley, n’avons-Nous pas déjà discuté de cela au palais ? Nous avons considéré les choses du point de vue de Nina. Nina aime Wharton, après tout. Nous sommes profondément heureux d’avoir pu apporter à Nina un peu de joie.

Linley ricana doucement.

Si l’Empereur Johann avait véritablement considéré les choses du point de vue de Nina, alors quand Wharton lui avait demandé sa main en mariage, il n’aurait pas dû attendre et fait s’enchaîner de tels événements avant d’accepter.

L’Empereur vit l’expression présente sur le visage de Linley.

– Quoi ? Tu ne Nous crois pas, Linley ?

– En vérité, non, je ne vous crois pas entièrement, annonça directement Linley.

L’Empereur fut surpris. En règle générale, qui oserait lui parler de cette manière ? Mais celui qui venait de prononcer ces mots était Linley, un expert au sommet du niveau Saint. Il gloussa donc une seconde fois, de manière maladroite,

– En réalité, Nous admettons que Nous avions tout d’abord considéré offrir sa main à Blumer.

Cela semblait plus réaliste.

Bien que c’était la première fois que Linley rencontrait Caylan, il avait eu le sentiment que ce dernier était une personne digne de confiance.

– Linley, tu devrais savoir qu’en réalité, ce sont les experts de niveau Saint qui déterminent la chute ou la création d’un Empire, expliqua l’Empereur en soupirant. Les experts de niveau Saint peuvent aisément tuer les chefs ennemis même s’ils se trouvent entourés de millions de soldats. Les mages de niveau Saint peuvent utiliser des sorts interdits destructeurs pour anéantir totalement des armées d’un million d’hommes. C’est pourquoi il peut être dit qu’aux yeux des personnes ordinaires, les personnes de niveau Saint sont des experts absolument invincibles.

Linley acquiesça. Lorsqu’il était jeune, le niveau Saint représentait effectivement pour lui les combattants ultimes de toute l’existence.

– Bien que Nous soyons l’Empereur, Nous n’osons pas donner d’ordres directs à des personnes de ce niveau. Si Nous les offensions, ils pourraient quitter l’Empire. Or, Nous sommes sûrs qu’il y a de nombreux endroits où ils seraient accueillis à bras ouverts, continua l’Empereur Johann en riant amèrement.

Linley comprenait cela.

Si un expert de niveau Saint voulait fuir, étant donné sa capacité à voler, cela aurait été très simple pour lui.

– Blumer et Wharton vont tous deux atteindre le niveau Saint dans le futur. Mais le problème principal, c’est que… Blumer appartient à l’Université du Dieu de la Guerre. Tous les experts de l’Empire sont massés autour de l’Université du Dieu de la Guerre. Nous ne voulons pas mettre en colère l’Université. Après tout, c’est un groupe entier d’experts de niveau Saint, et pas juste un ou deux !

Un groupe entier d’experts du niveau Saint. Le simple fait d’entendre ces mots était suffisant pour faire frissonner la plupart des personnes.

– Avec autant de condisciples de Blumer venant me voir pour parler en sa faveur, Nous n’avions pas vraiment le choix, expliqua l’Empereur Johann en secouant la tête et en soupirant.

– Alors pourquoi avez-vous finalement choisi mon frère Wharton ? Demanda Linley.

Il se posait la question depuis tout ce temps. Quelle était la vraie raison ?

L’Empereur tourna un regard interrogateur vers Linley et Wharton.

– Linley. Est-ce que votre clan Baruch possède une quelconque relation historique avec le Dieu de la Guerre ?

– Le Dieu de la Guerre ?

Linley comprit immédiatement. Choqué, il dit,

– Votre Majesté Impériale, êtes-vous en train de dire que c’est le Dieu de la Guerre qui vous a fait choisir Wharton ?

– Effectivement, répondit l’Empereur. Dans l’Empire, quels mots possèdent encore plus de poids que ceux des membres de l’Université du Dieu de la Guerre ? Seul lui-même, le plus grand pouvoir de ces terres.

– Notre vénérable ancêtre, le Dieu de la Guerre, Nous a parlé directement par la pensée et Nous a ordonné de choisir Wharton. Une once d’excitation était décelable au fond des yeux de l’Empereur. C’était la toute première fois que Nous avons entendu la voix de notre vénérable ancêtre, le Dieu de la Guerre.

Le Dieu de la Guerre !

C’était vraiment le Dieu de la Guerre qui était intervenu !

C’était une personne au statut incomparable. Cinq mille ans auparavant, il s’était battu à armes égales contre le Haut Prêtre au-dessus de la rivière Yulan, prouvant par là-même qu’il était définitivement un combattant de niveau Divin.

Cinq mille ans plus tard, bien que personne ne l’ait plus vu se battre de nouveau, tout le monde savait inconsciemment qu’il devait être maintenant encore plus puissant qu’auparavant.

Le Dieu de la Guerre s’était entraîné incroyablement rapidement, passant d’une personne ordinaire au niveau Divin en l’espace de seulement quelques siècles.

Sa soudaine montée au pouvoir cinq mille ans plus tôt avait totalement éclipsé la gloire et la réputation des Quatre Guerriers Suprêmes, devenant l’étoile la plus brillante de cette ère.

– Le Dieu de la Guerre a aidé mon petit frère ? Linley n’arrivait pas à comprendre pourquoi.

– Se pourrait-il qu’il sache qu’à mes côtés se trouvent six experts de niveau Saint ? Se demanda Linley. Avec la puissance du Dieu de la Guerre, il avait forcément dû être capable de sentir la puissance des forces de Linley.

Il secoua la tête.

Impossible. Pour une Divinité, les experts de niveau Saint n’étaient rien. Il était très probable que le Dieu de la Guerre puisse les tuer tous les six en un seul coup.

– Alors quelle est la raison ? Se peut-il qu’il possède vraiment une relation avec nos ancêtres du clan Baruch ? Linley ne comprenait vraiment pas la raison derrière les actions du Dieu de la Guerre.

……

À l’Ouest de la capitale impériale. La Montagne du Dieu de la Guerre. À côté du sommet principal se trouvaient quatre autres pics. Un tunnel naturel reliait deux de ces sommets.

Lanke et Castro marchaient côte à côte dans ce tunnel.

Après avoir avancé sur plusieurs centaines de mètres dans ce tunnel venteux, ils durent descendre pour suivre la pente brutale vers le bas du tunnel. Si quelqu’un avait regardé vers le fond de cet étrange trou, il n’aurait pas été capable de voir quoi que ce soit. Personne ne pouvait dire à quel point ce trou était profond.

*Whoosh.*

Lanke et Castro sautèrent directement dans le trou. Ils tombèrent à une vitesse relativement faible. Après avoir chuté sur plusieurs kilomètres, ils atterrirent tous deux gracieusement. De l’entrée du tunnel à ce trou, ils avaient parcouru un kilomètre, mais pour atteindre le fond du trou, ils avaient dû descendre de plusieurs kilomètres sous terre.

– Maître passe habituellement son temps à s’entraîner derrière une porte close, et à chaque fois qu’il le fait, il y passe généralement plusieurs années, voire des dizaines d’années, ou même plus longtemps encore. Lorsqu’il s’immerge dans son entraînement, il ne nous parle quasiment plus mentalement. Il nous a pourtant contactés au Palais Martial pour dire à l’Empereur Johann de choisir Wharton, avant de nous dire de venir ici. Lanke ne comprenait pas.

C’était complètement contraire aux habitudes du Dieu de la Guerre.

Il n’y avait que très peu de choses dans le monde qui pouvaient le faire intervenir.

– Frère apprenti junior, n’y pense pas trop. Maître a sûrement ses raisons pour agir ainsi. Tout ce que nous avons à faire est de l’écouter et de lui obéir, dit Castro.

– Oui, frère apprenti senior, acquiesça Lanke.

Pour les disciples de l’Université du Dieu de la Guerre, les commandes du Dieu de la Guerre était semblable à des paroles divines. Ses ordres faisaient lois.

*Grondement…* Une chaleur torride commençait à se faire sentir dans les profondeurs du tunnel. Alors qu’ils s’avançaient, les pierres qu’ils croisaient devenaient de plus en plus rouges.

La température était extrêmement haute !

Après avoir avancé sur plusieurs centaines de mètres, Lanke et Castro s’arrêtèrent devant une porte de pierre couleur noir de jais. Les murs de pierre qui entouraient cette porte étaient rouges cramoisi, et la température était si élevée que même Lanke et Castro devait utiliser leur Dou Qi au niveau de leurs pieds pour se protéger.

Si un morceau de papier avait été jeté en l’air, il se serait consumé quasiment instantanément.

– Vous êtes là. Une voix calme dériva jusqu’à eux, depuis l’autre côté de la porte.

La voix du Dieu de la Guerre était très douce, mais elle portait en elle un pouvoir pénétrant. Sa voix était semblable à une aiguille, perçant directement l’âme. Castro et Lanke, ses deux disciples, soupçonnaient même que… le Dieu de la Guerre pouvait dissiper leur âme avec sa seule voix.

C’était l’une des raisons pour lesquelles Castro et les autres disciples craignaient tant le Dieu de la Guerre. Il était tout simplement trop puissant.

– Oui, Maître, s’exclamèrent immédiatement Castro et Lanke avec respect. Castro continua, Maître, quelles sont vos instructions pour nous ?

La voix du Dieu de la Guerre s’éleva de nouveau.

– Le 12 avril est le jour des fiançailles de ce gamin, Wharton. Allez parler avec l’aîné de vos frères apprentis pour obtenir un anneau inter-spatial. Le jour des fiançailles de ce jeune Wharton, donnez-lui cela comme cadeau de fiançailles.

Castro et Lanke étaient absolument stupéfaits.

Le Dieu de la Guerre donnait un cadeau de fiançailles ?

Cela ne s’était encore jamais produit auparavant. Même lorsque eux, ses propres disciples personnels, s’étaient mariés, le Dieu de la Guerre n’y avait pas fait attention. Après tout, est-ce que le Dieu de la Guerre était quelqu’un qui enverrait des cadeaux de félicitation aux autres ? Même s’il voulait le faire, qui serait digne de les accepter ?

Mais le Dieu de la Guerre leur ordonnait maintenant d’aller délivrer un cadeau de félicitation pour la cérémonie de fiançailles de Wharton ?

– Vous pouvez y aller maintenant. La voix calme du Dieu de la Guerre résonna une fois de plus dans le tunnel.

Castro et Lanke regardèrent la porte de pierre noire pendant un instant, avant de se regarder mutuellement. Bien qu’ils n’y comprennent rien, ils n’osaient pas désobéir aux ordres du Dieu de la Guerre.

– Bien, Maître. Répondirent Lanke et Castro, les voix emplies d’un respect incomparable.


Cet article comporte 20 commentaires
  1. Je pense qu’il n’as pas de relation avec les ancêtres baruch mais qu’il pense que linley va dans le futur devenir quelqu’un de très puissant.
    Merci du chap

  2. no spoil

    puisque j’ai déjà lus l’intégralité je peux vous dire que ça va être très dur de deviner pourquoi le dieu de la guerre agit comme cela^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top