skip to Main Content
Menu

Chapitre 25 : Le Départ


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko et Zareik
Edité par : MissX
Checké par : Wilden


PANLONG – LIVRE 7 CHAPITRE 25


        À la frontière du Royaume de Hess se trouvait une armée de plus de 800,000 soldats. Sur la grande étendue de terre, les camps militaires parsemaient la terre comme une série de petites montagnes, infinie et sans fin. Cette énorme armée était cependant très organisée.

Et en face de ce grand camp militaire se trouvait une grande étendue de terre nue.

– Hey, Oncle Lantey [Lan’te]. Si l’armée des créatures magiques attaque, serons-nous capables de les retenir ? Demanda d’une voix douce un jeune homme en armure qui semblait avoir seize ou dix-sept ans.

À côté de lui se trouvait un homme barbu et musclé. Après avoir sorti une fiole de liqueur de sa poche et en avoir pris une petite gorgée, il se mit à rire bruyamment.

– Ne t’inquiète pas. Cette fois, en plus des troupes d’élites de notre Royaume de Hess, des chevaliers du Temple de Lumière ont été envoyés par l’Église de Lumière en compagnie de plusieurs mages. Détends-toi. Les sorts des mages sont vraiment puissants.

– C’est vrai. C’était le premier combat du jeune homme. En entendant les mots du vétéran, il se sentit légèrement plus stable.

Mais l’homme barbu soupirait intérieurement. Parce qu’il avait déjà vu à quel point les créatures magiques étaient féroces et puissantes. Si des milliers ou des dizaines de milliers de créatures magiques les chargeaient, leur seule solution de survie ne pourrait être que réalisée en la payant dans le sang.

*Roaaaaaar !*

Soudain, un grognement sourd put se faire entendre depuis un endroit lointain.

– Oncle Lantey, je crois que j’ai entendu quelque chose. Le jeune homme commençait à devenir de nouveau nerveux.

– Tout va bien, dit fortement Lantey mais, soudainement, il sursauta et regarda en direction du sud. Au-dessus de l’étendue vide de plaines, d’innombrables points noirs agglomérés pouvaient être aperçus.

– Créatures magiques. Une horde de créatures magiques !

D’un autre endroit du camp militaire, un cri perçant retentit. Instantanément, tout le camp se mit en mouvement. Des plus hauts gradés aux soldats de base, tous intensifièrent leur vigilance.

L’armée de 800,000 personnes se préparait au combat.

– Ta-tant ! De nombreux soldats humains ne purent s’empêcher de hoqueter en voyant apparaître la horde de créatures magiques au loin. Dans le lointain, d’innombrables Taureau d’Acier Vampirique étaient alignés en une sorte de semblant de formation de combat en ligne. Ils chargeaient en direction du camp humain à très grande vitesse.

Il y avait plus de dix mille Taureaux d’Acier Vampiriques.

*Tremble, temble.* Les Taureaux chargeaient sauvagement, faisant même trembler le sol. Les yeux de tous ces Taureaux d’Acier Vampiriques étaient devenus rouges et leurs corps émettaient des flammes. Ils ressemblaient à une mer de feu.

Le tremblement de la terre. La mer de flamme infinie.

*Swish !* *Swish !* *Swish !*

Soudain, les cieux se remplirent de nombreuses javelines quasiment translucides. Celles-ci tombèrent sur les Taureaux comme la pluie tombant sur une forêt.

– Les Seigneurs Mages ! Les nombreux soldats humains exultèrent.

*Pchhhhh !* Chacune des javelines possédait un pouvoir impressionnant. En tant que sort d’élément pur de l’eau, elles étaient extrêmement puissantes contre ces créatures magiques de type feu.

Ces javelines de glace descendaient, perçant soit le sol soit les corps des Taureaux d’Acier Vampiriques. *Pcchhhh !* Certaines des javelines de glace pénétraient directement les organes internes des créatures qui rugissaient de rage avant de s’effondrer après quelques pas.

Un Taureau d’Acier Vampirique après l’autre mourut mais la grande majorité d’entre eux continuèrent de charger en avant. Même s’ils avaient souffert de quelques légères blessures, cela n’avait fait que les rendre encore plus furieux.

Leur sang frais tâchait le sol.

*Roaaaaaar !* Les Taureaux d’Acier Vampiriques rugissaient furieusement.

– Archers ! En joue… Feu ! Hurlèrent les officiers.

Les cieux se remplirent instantanément d’innombrables flèches. Le nuage aggloméré de flèches fit un arc avant de retomber telle une vague.

Une flèche acérée après l’autre s’abattait sur les Taureaux, mais leurs muscles résistants déviaient facilement nombre de ces flèches.

Les tactiques que les armées humaines utilisaient contre les autres armées humaines n’étaient pas nécessairement efficaces contre les créatures magiques.

– Lanciers, en formation !

Un guerrier en armure lourde après l’autre s’avança. Tous tenaient une lance en acier dans la main. Après avoir assumé une formation défensive, ils attendirent silencieusement la charge des Taureaux d’Acier Vampirique. *Meuuuuuuh !* Les Taureaux, eux, continuaient de charger aveuglément.

D’innombrables lances d’aciers étaient là pour accueillir les Taureaux, mais ceux-ci ne faisaient que baisser leurs cornes et continuaient de charger en avant avec des mugissements. Ils s’écrasèrent violemment contre les lances, telle une marée solide.

*Roaaaaaaar !* Les Taureaux d’Acier Vampiriques étaient mis en pièces par les lances d’acier.

Les personnes capables de tenir ces lances en acier étaient au moins des guerriers du troisième rang. Ajouté à cela, tous les lanciers se supportaient mutuellement, empruntant et donnant leurs forces au besoin.

La première vague de créatures magiques ne fut pas capable de briser la ligne défensive. Mais derrière eux, encore plus de Taureaux d’Acier Vampiriques continuaient de charger.

Le combat entre l’armée des créatures magiques et l’armée des hommes était extrêmement féroce. L’armée des bêtes était composée de plus que juste des Taureaux d’Acier Vampiriques. Il y avait aussi des meutes de Loups des Tempêtes ainsi que quelques créatures d’élites telles que les terrifiants Lions de Feu. Il y avait aussi des Wyrms de Terre, des Vélocidragons et plus encore…

Mais l’armée humaine n’était pas faible non plus. En plus des soldats ordinaires, il y avait aussi des mages vraiment puissants qui n’avaient pas encore bougé. L’Église de Lumière avait aussi envoyé de nombreux mages du septième, huitième et même du neuvième rang. Il y avait aussi la division de Chevaliers d’élite du Temple de Lumière…

Le combat fit rage pendant trois jours complets et à la fin, l’armée humaine fut forcée de battre en retraite. En seulement trois jours, le côté humain avait perdu plus de 300,000 soldats et avait un nombre de blessés encore plus important. Mais l’armée des créatures magiques avait subi d’énormes pertes aussi.

Cependant, les deux armées semblaient être arrivées à un accord tacite, étant donné qu’aucun des côtés n’utilisa ses combattants de niveau Saint. Les combattants Saints ne faisaient que regarder depuis le lointain mais n’agissaient pas.

La ville de Hess était dans un état de chaos.

La bataille à la frontière avait fait reculer l’armée humaine sur cent kilomètres. Ils étaient maintenant extrêmement proches de la ville de Hess et nombre des personnes qui vivaient dans la ville avait déjà pris la décision d’évacuer et de s’enfuir.

Dans la ville de Hess. Dans le manoir silencieux qu’occupait Linley.

– Yale, nous partons immédiatement. Dépêche-toi. Ne gâche pas plus de temps, cria Monroe Dawson. Je m’attends à ce que l’armée humaine ne puisse pas tenir plus de quelques jours de plus. Les flammes de la guerre s’apprêtent à avaler Hess.

Yale hocha la tête.

– Je comprends, père.

– Mais troisième frère, il… Yale était encore inquiet pour Linley. George et Reynolds étaient de même très inquiets.

Monroe Dawson fronça les sourcils.

– Que dis-tu de ça. Va essayer de le persuader une dernière fois. Quelle que soit sa réponse, nous devons partir ce soir. Après avoir parlé, Monroe Dawson se tourna et partit.

Yale, George et Reynolds se regardèrent.

Finalement, les trois se dirigèrent vers la chambre de Linley. Dès qu’ils entrèrent dans la pièce, ils virent Linley assit sur une chaise face à une table en pierre, les yeux fixés sur le ciseau droit qui était dans ses mains. En voyant ça, Yale, George et Reynolds ne se sentirent ni heureux ni excités.

Pour essayer d’aider Linley, ils avaient souvent placé le ciseau à sculpter dans ses mains. Mais Linley ne semblait pas avoir le moindre désir de sculpter. À chaque fois qu’il voyait l’outil, il repensait à tous les efforts que Doehring Cowart avait faits pour lui apprendre à sculpter.

Il pouvait encore se rappeler à quel point Doehring Cowart avait semblé fier et imposant lorsqu’il lui avait expliqué pour la première fois les secrets de la Technique du Ciseau Droit. À cet instant Papy Doehring avait réellement eu la stature d’un grand maître.

– Troisième frère. Yale marcha directement jusqu’à lui.

Linley leva la tête pour regarder Yale. Un sourire se forma sur son visage, mais il ne dit rien.

– Troisième frère, l’armée des créatures magiques est proche de briser la frontière. Le côté humain a déjà été forcé d’abandonner cent kilomètres. Ce n’est qu’une question de temps avant qu’ils ne rentrent dans la ville de Hess. Nous devons partir, dit solennellement Yale.

– Partir ? Linley fut brièvement surpris. Oh. Compris.

En voyant comment Linley agissait, Reynolds qui était le moins calme des quatre, agrippa Linley par ses vêtements. Les yeux fixés dans ceux de Linley, il cria avec colère,

– Troisième frère, bon sang, qu’est-ce qui ne va pas avec toi ? Parle ! Pourquoi es-tu devenu comme ça ? La personne que moi, Reynolds, admire le plus au monde, c’est toi. Je me vante souvent auprès des autres de te connaître. Mais maintenant ? Regarde-toi ! Regarde ce que tu es devenu !

– M’admirer, moi ? Dit Linley d’un rire d’autodérision. Admirer quoi ?

– J’ai entendu Boss Yale dire qu’à cause de l’inimité entre toi et Clayde, tu avais été prêt à tout abandonner pour le tuer. Tu osais agir et osais accepter les conséquences. En tant que frère, je t’admirais ! Mais maintenant ? Tu as tué Clayde puis tu as tué six Exécuteurs spéciaux de l’Église de Lumière. N’est-ce pas quelque chose dont tu devrais être fier ? POURQUOI ES-TU DEVENU COMME CA ? Reynolds était réellement furieux maintenant.

À côté de lui, George fronça les sourcils.

– Troisième frère, dit soudainement George à Linley avec force.

Reynolds et Yale regardèrent tous deux George. Linley se tourna pour le regarder aussi.

– Troisième frère, pourquoi as-tu tué ces six Exécuteurs spéciaux ? Demanda George avec incompréhension. George avait soudainement réalisé que… même si Linley devait tuer Clayde, il n’y avait aucune raison pour que les Exécuteurs spéciaux de l’Église de Lumière essayent de tuer Linley.

Après tout, Clayde n’était plus l’un de leurs rois à ce moment.

– Ils voulaient me tuer, dit Linley à voix basse.

– Pourquoi voulaient-ils te tuer ? George avait le sentiment qu’il touchait du doigt la raison expliquant la dépression de Linley.

– Parce que l’Église de Lumière est responsable du meurtre de ma mère, dit calmement Linley.

Yale et Reynolds, qui se tenaient debout à côté de Linley, furent tous les deux stupéfaits puis un éclair de compréhension apparut dans l’esprit de George. Il rugit immédiatement,

– L’Église de Lumière a tué ta mère ? Mais toi, troisième frère, tu ne vas pas chercher vengeance ? Quoi, tu as peur ?

– Ne pas chercher vengeance ?

Ces quatre mots semblaient avoir électrifiés Linley de la même manière que l’aurait fait un éclair de foudre.

– En effet. C’était l’Église de Lumière. Les yeux vides de Linley commencèrent lentement à reprendre leur éclat habituel.

– Si ce n’était pas à cause de l’Église de Lumière qui cherche constamment des âmes pures à offrir à leur Souverain Radiant, alors Clayde n’aurait jamais donné ma mère à l’église et elle ne serait jamais morte.

– Si ce n’était pas à cause de la mort de ma mère, mon père n’aurait jamais péri.

– Si mon père était encore en vie, pourquoi aurais-je cherché à me venger ? Comment Papy Doehring aurait-il pu mourir à cause de cela ? Qui plus est, Papy Doehring est mort parce qu’il m’a aidé contre ces six Exécuteurs spéciaux.

Le cœur de Linley commençait à se remplir de haine.

– C’était entièrement dû à l’Église de Lumière !!! Lumineuse, lumineuse, haha ! L’Église de Lumière est lumineuse ? Si elle était lumineuse, pourquoi chercherait-elle à tuer des personnes avec des âmes pures et innocentes pour les offrir à leur Souverain Radiant ?

Les actions du Temple de Lumière étaient vraiment trop vicieuses.

Du fait de leurs actions, une série de tragédies était arrivée et sa propre vie était l’une de ces tragédies.

– Boss. Bébé vit que le visage de Linley s’affermissait. Il était inquiet à l’idée que Linley n’agisse impulsivement. Il lui dit mentalement : Boss, les derniers mots que Papy Doehring t’a dit était qu’il espérait que tu vivrais une belle vie.

Le cœur de Linley trembla. Comment pouvait-il avoir oublié les derniers mots que Doehring Cowart avait dits avant que son âme ne se dissipe ?

– Bébé, ne t’inquiète pas. Je n’agirai pas impulsivement de nouveau. J’endurerai… l’entité contre laquelle j’agirai est l’Église de Lumière et non un individu spécifique. Je connais mes propres limites. Les yeux de Linley étaient devenus fermes et résolus.

En voyant les changements dans l’expression et les yeux de Linley, Yale, George et Reynolds ne purent s’empêcher d’exulter.

Ces derniers jours, Linley avait toujours semblé si perdu et si distant. Il n’avait jamais semblé aussi résolu qu’il ne l’était maintenant et ses yeux n’avaient jamais été aussi décidés.

– Boss Yale. Second frère. Quatrième frère. J’ai décidé de partir. Linley prit sa décision.

– Troisième frère, tu… Yale et les autres furent surpris.

– Ne vous inquiétez pas. Je vais bien. Linley rit avant de donner un léger coup de poing à chacun de ses trois frères. Yale et les autres se mirent à rire aussi. En voyant Linley comme ça, ils se sentaient bien plus rassurés.

Habillé de son uniforme de guerrier, l’épée lourde en adamantine sur le dos et Bébé sur l’épaule, Linley partit de son côté.

Après avoir quitté la ville chaotique de Hess, Linley se dirigea vers l’est. Après une demi-journée, il arriva à la frontière extérieure de la région de la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques. Lorsqu’il vit les étendues infinies de la chaîne de montagnes devant lui, une pointe de sourire apparut sur le visage de Linley.

– Église de Lumière, attend juste un peu. Viendra un jour où je t’arracherai jusqu’aux racines. Le regard de Linley était extrêmement résolu.

Il avait perdu son père. Il avait perdu sa mère. Il avait perdu Papy Doehring.

La seule personne sur qui Linley pouvait compter, était lui-même.

– Boss, allons-nous traverser la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques ? Bébé était confus.

Linley rit et secoua la tête.

– Non. D’abord, nous irons dans les régions au cœur de la chaîne de montagnes puis nous nous dirigerons vers le nord jusqu’à atteindre sa toute fin.

– Ça fait dix mille kilomètres ça ! Bébé était quelque peu surpris. Et les régions au cœur des montagnes ont plein de créatures magiques extrêmement puissantes. Bébé était absolument stupéfait que Linley veuille voyager à l’intérieur du cœur de la chaîne de montagnes sur dix mille kilomètres.

– Si je ne fais pas ça, comment pourrais-je m’entraîner ? Je n’ai pas encore complètement maîtrisé l’utilisation correcte de mon épée lourde. Si je ne peux même pas maîtriser l’épée lourde et l’utiliser proprement, comment pourrais-je m’occuper de l’Église de Lumière ?

Linley fit immédiatement un pas en avant, entrant ainsi la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques. Et avec ça, Linley commença la plus longue période d’entraînement de sa vie…


Cet article comporte 15 commentaires
    1. On ne part pas réellement en vacances, on fait juste une petite pause dans Panlong. Cela va nous laisser le temps de reprendre un peu d’autres projets comme les JC et SA qui avaient été un peu laissés de côté ces derniers temps. Et puis ça va nous permettre de souffler un peu aussi ! 😀

  1. Merci pour les chapitre! Hâte d’avoir la suite
    La plus longue période d’entraînement? Ça serait énorme qu’il revienne après au moins 5. Ça serait un monstre, surtout avec son épée lourde!

  2. Merci, et bonne vacance! Moi aussi je pars dans la montagne m’entraîner, sauf que c’est le Vercors et que je vais faire du tir à l’arc. (oui je sais moins classe que de poutrer des créatures magiques.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top