skip to Main Content
Menu

Chapitre 21 : Le guerrier Dragonblood


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko et Zareik
Checké par : Wilden et Ptit Lu


PANLONG – LIVRE 4 CHAPITRE 21


      Le corps de Linley était dans un tel état de souffrance qu’il se convulsait. Même sa colonne vertébrale semblait vouloir jaillir de son corps et, soudain, une petite pointe après l’autre se mit à grandir et à percer sa peau pour former une ligne dans son dos.

Des hurlements gutturaux se mirent à sortir de la bouche de Linley sous l’effet de l’extrême douleur. Son corps complet était couvert de sueur, mais, pour chaque goutte de sueur qui sortait, une écaille noire sortait aussi, toutes très similaires aux écailles du Wyrm Cuirassé. La seule différence étant leur taille, bien plus petite.

Les dents serrées, la gorge tremblante à cause de ses hurlements et le corps perclus de douleurs, Linley faisait de son mieux pour se forcer à utiliser la méthode secrète du Manuel Secret des Dragonblood.

Le core draconique, dans son estomac, se faisait continuellement éroder par les dracocytes présentes dans ses veines et se réduisait progressivement. Dans le même temps, les dracocytes dévoraient la force élémentaire Obscure présente dans le core draconique. Le rythme des changements sur son corps était toutefois en train de s’accélérer de plus en plus.

– Aaaaarh ! Une queue noire, couverte de sang, se mit à émerger progressivement du bout de la colonne vertébrale de Linley. Sa nouvelle queue draconique avait la taille et la résistance d’un fouet d’acier.

– Que, qu’est-ce qu’il se passe ? Sentant que son corps entier se transformait, spécialement les pointes sur sa colonne vertébrale et ses écailles noires, Linley était totalement abasourdi.

D’après les archives du Manuel Secret des Dragonblood, les guerriers Dragonblood avaient trois formes à leur disposition.

En utilisant la troisième forme, le « Corps de Dragon », le guerrier Dragonblood se retrouvait couvert d’écailles azures et en plus, une corne apparaissait sur leur front. C’était la forme disponible la plus puissante à leur disposition… mais… la transformation physique de Linley était complètement différente de celle qui était décrite dans le manuel.

Les écailles qui couvraient le corps de Linley étaient toutes noires et non de couleur azure. Et les pointes formées sur sa colonne vertébrale n’auraient pas non plus dû être là. Linley ne put s’empêcher de repenser soudain au corps du Wyrm Cuirassé.

La seconde forme, le « Demi-Dragon » n’était pas aussi puissante que la transformation en « Corps de Dragon ». Elle permettait de transformer seulement une partie de son corps tout en laissant le reste du corps normal.

Quant à la première forme, c’était la forme humaine normale. Dans la plupart des situations, les guerriers Dragonblood restaient dans cette forme. C’était aussi la forme la plus faible à leur disposition.

D’après le Manuel Secret des Dragonblood, la première fois qu’un guerrier Dragonblood réussissait avec succès à utiliser le Dou Qi Dragonblood, son corps se transformerait de manière incontrôlable dans la troisième forme, le Corps de Dragon. La première transformation était incroyablement douloureuse mais après celle-ci la transformation ne leur ferait plus mal du tout.

À l’intérieur du corps de Linley…

Un liquide bleu foncé semblait avoir fusionné avec un liquide noir avant de se répandre dans son corps. Chacun de ses muscles et de ses veines absorbaient constamment l’énergie de ces liquides, améliorant graduellement toutes les capacités physiques de Linley à une vitesse terrifiante. Mais ce renforcement rapide de son corps ne se faisait pas sans douleur et Linley subissait un enfer constant, quasiment insoutenable.

– Maudits dragons. Linley se mit à les maudire mentalement. Ça devait être à cause de vous. Sinon mon clan aurait définitivement écrit avec bien plus de détails les conséquences ainsi que les choses auxquelles il faut faire attention lorsque quelqu’un boit le sang d’un dragon en vie.

Plus Linley y pensait, plus cela le mettait en colère.

Leur propre Manuel Secret des Dragonblood était rempli de contradictions. Si c’était vrai que personne n’avait jamais réussi à utiliser le sang d’un dragon en vie pour augmenter son taux de dracocytes, alors pourquoi le livre serait-il confiant dans la capacité de réussite de cette technique ? C’est une contradiction flagrante.

Mais comment Linley aurait-il pu savoir la situation dans laquelle son clan était, 4000-5000 ans auparavant ?

 Ça a dû être à cause de la pression de la race des dragons que mes ancêtres ont été forcés de supprimer les détails de cette méthode. À cet instant, Linley n’avait plus d’idées sur ce qu’il devait faire.

Son « Corps de Dragon » était clairement différent de l’authentique « Corps de Dragon » décrit dans le manuel.

– Je suis trop résistant mentalement. J’espère vraiment que je vais bientôt m’évanouir. Linley suppliait intérieurement pour que son souhait se réalise car, une fois qu’il se serait évanoui, sa douleur serait finie.

– Aaaaaargh…

Le corps de Linley trembla de nouveau. Ses dix doigts de pieds et de mains se déchirèrent dans une douleur perçante tandis que ses ongles se mettaient à grandir, comme des griffes miniatures. La douleur causée par les griffes qui sortaient, le firent finalement voir un voile noir se former devant ses yeux.

Tandis que sa tête commençait à devenir vaseuse, Linley ferma les yeux et toute sa conscience fuit.

*Thud* Le corps de Linley s’écroula sur le sol, comme un pantin dont on venait de couper les fils.

– Il s’est évanoui. Doehring Cowart qui se tenait à côté de Linley, le regardait. Il ne put s’empêcher de laisser échapper un faible soupir. Si étrange. Je n’ose même pas imaginer comment son ancêtre, Baruch, a réussi à développer cette si étrange capacité à se transformer en Corps de Dragon.

Les sourcils froncés, l’Archimage murmura pour lui-même,

– Honnêtement, c’est étrange. Il semble que hormis les guerriers Dragonblood, il y avait aussi trois autres lignées de Guerriers Suprêmes. Mais lorsque j’étais encore en vie, il n’existait pas encore de tels Guerriers Suprêmes. Ils ne sont arrivés que peu de temps après que j’ai perdu mon corps physique.

Malgré ses plusieurs milliers d’années d’expérience et de sagesse, Doehring Cowart était incapable de résoudre le problème face à lui et de comprendre comment c’était arrivé.

– S’il fut capable de tuer un Serpent Empereur à Neuf Têtes, il est très probable que l’ancêtre de Linley n’était pas plus faible que je ne l’étais, voire même plus fort. Doehring Cowart ne connaissait que trop bien la puissance d’une telle créature légendaire. Si cette créature possédait le titre de « Serpent Empereur », ce n’était pas sans raison, c’est que cette créature devait être au sommet du niveau Saint au moment de sa mort.

Lui-même n’aurait pas été complètement confiant dans sa capacité à réussir à tuer une telle créature.

– Et cette petite Souris Fantôme, n’est définitivement pas une créature ordinaire non plus. L’Archimage tourna sa tête pour fixer Bébé, qui s’était allongé et récupérait dans la crevasse qui s’était formée plus tôt. Ce Wyrm Cuirassé, Sartius, faisait partie des dragons les plus puissants du neuvième rang et plus précisément du sommet de ce rang. Son dernier coup avant de mourir aurait dû être suffisant pour écraser et percer la chair de n’importe quelle créature magique du neuvième rang mais, curieusement, la petite Souris Fantôme avait réussi à y survivre.

Doehring Cowart ne pouvait s’empêcher d’être stupéfait.

En réalité, il commençait à soupçonner…

– Se pourrait-il que cette petite Souris Fantôme, ne soit pas en réalité une Souris Fantôme, mais un Rat Mangeroche ?

Le sage savait très bien que parmi les deux classes majeures de rongeurs, les Rats Mangeroches étaient bien plus nombreux que les Souris Fantômes. Le plus faible des Rats Mangeroches était du premier rang tandis que les plus puissants pouvaient atteindre le septième ou huitième rang. Quant aux Souris Fantômes, bien qu’elles commencent dès le troisième rang, les plus fortes étaient aussi au septième ou huitième rang.

L’avantage des Souris Fantômes était leur vitesse et leurs griffes aiguisées tandis que la force des Rats Mangeroches reposait dans leurs capacités défensives et leurs griffes aiguisées.

– Les Rats Mangeroches sont physiquement petits mais leurs capacités défensives sont plus puissantes que n’importe quelle créature du même rang. Le pouvoir défensif d’un Rat Mangeroche du huitième rang pourrait définitivement se comparer à celui d’un Wyrm Cuirassé. Doehring Cowart savait très bien à quel point la défense des Rats Mangeroches pouvait être terrifiante.

Bien que leur taille soit petite, le pouvoir défensif de leur fourrure était formidable.

Parmi l’énorme diversité de créatures magiques existantes, que ce soit de la race des dragons, des ours, des serpents ou de n’importe quelle autre race, les petits Rats Mangeroches avaient la capacité défensive la plus puissante de leur rang !

– Le pouvoir de Bébé doit être au huitième rang maintenant. S’il était un Rat Mangeroche, je trouverais concevable qu’il puisse résister à un coup sans mourir. Mais ce n’est pas un Rat Mangeroche. Les Rats Mangeroches du huitième rang ont une fourrure dorée. L’esprit de Doehring Cowart était envahi de questions.

– Une fourrure noire et une vitesse terrifiante ainsi qu’un pouvoir défensif extraordinaire ? Si étrange.

Soudain, les yeux de Doehring Cowart s’écarquillèrent.

Un nom terrifiant venait d’apparaître soudainement dans son esprit !

– Se pourrait-il que cette petite Souris Fantôme soit… soit, d’une certaine manière, liée à « celui-ci » de la Forêt des Ombres au nord du continent ? La voix de l’Archimage s’était mise à trembler de peur. Lorsqu’il était encore en vie, il n’y avait que deux entités, sur tout le continent Yulan, suffisamment puissantes pour qu’il n’ait aucun espoir de les vaincre un jour.

Durant ces années-là, Doehring Cowart était, de son vivant, classé parmi les cinq personnes les plus puissantes du continent. Et, hormis pour le premier et le second, il y avait une très faible différence de pouvoir entre le reste des cinq.

Mais le pouvoir du numéro un et de l’expert numéro deux du continent Yulan, de l’époque, était incontestable.

Quant à savoir qui était exactement le numéro un et le numéro deux, personne se savait avec certitude. L’un était le pilier et le fondement de l’Empire Yulan. Tant qu’il était en vie, même si l’Empire Yulan devenait faible et décrépit, il ne tomberait jamais.

Tandis que l’autre était celui qui vivait dans la Forêt des Ombres.

L’Empire Yulan avait unifié le continent complet et avait aussi initié le calendrier Yulan cette année-là, l’année une. Après presque dix mille ans, le continent était maintenant fragmenté en deux majeures Alliances et Quatre Grands Empires. Et pourtant, même quand l’Empire Yulan contrôlait encore le continent complet, le nom de cet expert était connu de tous.

– Celui qui est dans la Forêt des Ombres est indiscutablement la créature magique la plus puissante de ce monde. J’ai entendu qu’il est extrêmement attentionné envers les créatures du type rongeur. Se pourrait-il que cette étrange petite Souris Fantôme ait été apportée par lui ? Doehring Cowart réfléchissait.

L’Archimage savait toutefois que les informations qu’il avait à propos des experts du continent dataient de cinq mille ans et n’étaient très certainement plus d’actualité.

Cinq mille ans plus tôt, le continent Yulan avait exactement deux ultimes combattants ; un humain et une créature magique. Les autres combattants de niveau Saint ne pouvaient à ce moment que les admirer de loin.

Mais cinq mille ans plus tard ?

– Peut-être qu’il y a eu des mutations entre les créatures de type rongeur. C’est aussi une possibilité, se consola Doehring Cowart.

Il jeta ensuite un regard en coin à Bébé et Linley avant d’acquiescer,

– Un descendant des guerriers Dragonblood et une Souris Fantôme qui a muté. Que vont-ils accomplir ensemble dans le futur ? Il se sentait excité. En restant aux côtés de Linley, il pouvait être sûr que ses jours futurs ne seraient pas de tout repos.

Le tunnel complet était maintenant absolument silencieux.

Le corps de Linley qui était inconscient, continuait de se transformer et son Dou Qi Dragonblood se rassemblait lentement sous son nombril, se cristallisant dans une forme similaire à celle du core draconique. Les blessures de Bébé, continuaient elles aussi de se soigner lentement.

.

Trois jours plus tard.

Linley ouvrit ses yeux avant de se lever.

À ce moment, son corps était complètement nu. Tous les vêtements qu’il portait jusque-là, avaient été déchirés, de nombreuses heures plus tôt, lors de sa première transformation en Corps de Dragon. Il était toutefois maintenant retourné à sa forme humaine et son corps n’était plus différent des autres humains.

– Je suis finalement redevenu humain.

Bien que d’après le manuel, un guerrier Dragonblood était capable de se transformer de nouveau en forme humaine à volonté, ce ne fut qu’en faisant cette constatation que Linley se sentit réellement rassuré. Après tout, son « Corps de Dragon » était déjà différent de l’authentique Corps de Dragon décrit dans le manuel, alors peut-être que ce n’était qu’un mythe que les guerriers Dragonblood pouvaient reprendre leur forme humaine.

– Boss, tu es réveillé. La voix claire et joyeuse de Bébé résonna dans l’esprit de Linley.

Linley tourna sa tête et lorsqu’il le fit, Bébé lui sauta dans les bras. Ravi, Linley embrassa Bébé avant de se sentir finalement en paix. Lorsque son compagnon magique avait subi le coup violent du Wyrm Cuirassé, Linley avait été profondément inquiet.

Il avait été effrayé que la petite Souris Fantôme avec laquelle il avait grandi, soit morte.

– Bébé, tu vas bien ? Linley inspectait avec attention le corps de Bébé. En faisant ça, Linley découvrit une courte cicatrice sur la poitrine de Bébé… mais Linley pouvait dire d’un regard que cette cicatrice n’était petite que parce que la fourrure de Bébé avait bloqué une grande partie du coup.

Bébé gloussa,

– Je vais bien. Comment moi, Bébé, je pourrais être effrayé par un petit ver ?

– Boss, hé ! Ton corps n’a plus aucune cicatrice ? Pareil pour ton visage. Tu n’as plus aucune cicatrice du tout maintenant ! Dit Bébé d’un ton stupéfait.

Seulement à ce moment Linley inspecta son propre corps.

– Ah, c’est donc bien comme ce qui est écrit dans le Manuel Secret des Dragonblood. La première fois qu’on se transforme en Corps de Dragon, notre corps complet est transformé et même notre peau est changée. Il n’y avait maintenant plus de cicatrices nulle part sur le corps de Linley. Son corps était en parfaite condition.

En sentant le pouvoir bouillonnant à l’intérieur de son corps, Linley ne put s’empêcher de se sentir excité.

– Quel pouvoir physique extraordinaire. Linley pouvait sentir que son propre pouvoir était au moins une douzaine de fois plus puissant qu’avant. Après avoir augmenté le niveau des dracocytes de son sang, toutes les capacités physiques de son corps avaient été énormément augmentées. Même dans sa forme humaine, il était maintenant bien plus puissant qu’il ne l’était trois jours plus tôt.

Linley ferma soudainement son poing et généra du Dou Qi Dragonblood avant de délivrer un coup sur un rocher qui se trouvait à côté de lui.

*Bang !* Comme s’il avait été transpercé par une lance de métal, un large trou apparu sur le rocher tandis que de nombreuses roches du mur se mirent à voler dans toutes les directions.

– Sixième rang. Linley dans ta forme humaine, tu as déjà atteint le niveau de pouvoir d’un guerrier du sixième rang ! Doehring Cowart sortit de l’Anneau Panlong et se mit à rire en parlant à Linley.


Cet article comporte 37 commentaires
    1. Ouh ! Ça c’est joué de peu ! C’est dommage que les secondes n’apparaissent pas sur les dates des commentaires ! Ça serait marrant de voir le véritable écart entre le premier et le second commentaire ! ^^
      Toujours est-il qu’aujourd’hui, c’est le nain breton qui reste assis sur le trône et qui reçoit son chapitre supplémentaire !

  1. Merci pour le chapitre. Linley guerrier Dragonblood enfin j’ai envie de dire car presque depuis le début du LN on pouvait s’en douter mais il a fallu 4 tomes pour que ça arrive, maintenant que va-t-il se passer, j’attends la suite 🙂

    1. Tient, d’ailleurs on peut maintenant vous le dire. Le titre du tome 4 est justement : Le Guerrier Dragonblood…. (en mode gros spoiler si on l’avait mit dès le départ ^^)

        1. Oui, possible, mais nous avons quand même préféré vous laisser dans l’ignorance. (et ce sera pareil pour le titre du tome 5 – même s’il est moins révélateur). Comme ça, si certains d’entre-vous n’aiment vraiment pas avoir même des indices sur la suite et bah ils peuvent lire tranquillement sans se soucier d’être spoiler.
          Pour les spoiler, il faudra attendre que le forum soit en place et là on pourra répondre à toutes vos questions ^^

          1. ben moi, je trouve que c’est déjà trop tôt.
            et les deux qui s’entretuent une solution trop facile!
            et en plus, avec tout le mal qu’il s’est donné, il n’a plus AUCUNE blessure! c’est trop simple non?

  2. Merci pour le chapitre, après je trouve la description du LN bien mieux que les images du webtoon pour la transformation surtout qu’elles ressemblent pas aux images de dragon qui avait était montré avant.

  3. Hmmm pour les dracocytes je pense que c’est masculin … probablement comme lymphocytes blancs etc :p
    Sinon merci pour le chap la team ^^ .

    1. Tout à fait raison, c’est bien masculin ! Wilden donne une réponse plutôt bien expliqué… Par contre, ce n’était pas intentionnel de l’avoir laissé dans le chapitre ! 😀
      C’était juste entre le trad, l’édit et le check qu’on se laisse des messages comme ça, et que ba apparemment on a oublié de le supprimer avant de poster le chap ! ^^

    2. Pour commencer, dracocyte n’existe pas. On ne peut donc déterminer s’il est féminin ou masculin.

      Concernant Zareik et Kayo, à mon avis, ils l’ont tourné au féminin au feeling. Sans trop se poser de question.
      Me concernant, je ne me suis pas vraiment posé la question avant que tu n’en parles.

      Mais maintenant, tu m’obliges à me triturer les méninges un dimanche (pas cool).

      Il est vrai qu’une très large majorité des mots en -cyte sont masculins. Mais il y en a aussi au féminin.

      En fait, grâce à notre culture patriarcale, la plupart des mots en -cyte au féminin rapportent à un dysfonctionnement du corps. Comme la drépanocyte, qui est une hématie (globule rouge) mal formée provoquant la drépanocytose. (http://fr.cdn.v5.futura-sciences.com/builds/images/thumbs/8/85f8df7b05_Hematie_Drepanocytose_NHS.jpg

      C’est bien connu, la femme, c’est le mal. Un petit exemple pour vous en convaincre : comment un mot masculin banal devient violent au féminin : un gars => une garce.

      Pour une fois, comme on a le choix, j’ai envie qu’un mot en -cyte avec une connotation positive soit féminin. En plus, si on décrypte « dracocyte », on obtient « une cellule draconique ».

      Au passage, voir « lymphocytes blancs » fait mal à mon petit cœur de microbiologiste. snif

  4. Bonjour moi j’ai adoré ce chapitre merci. Il est maintenant 7ème rang guerrier, mais rien ne dit que la transformation ne l’a pas faite évoluer aussi en rang mage il a tout de même absorbé un core de niveau 9 j’imagine fort bien qu’il évolue encore plus.

    1. Pourquoi vous dites (Psycho et toi), « guerrier du 7eme » ? ^^ (seul son niveau de mage est au 7eme)
      La dernière phrase du chapitre, c’est : « – Sixième rang. Linley dans ta forme humaine, tu as déjà atteint le niveau de pouvoir d’un guerrier du sixième rang ! Doehring Cowart sortit de l’Anneau Panlong et se mit à rire en parlant à Linley. »

      -> Il n’est qu’au sixième rang 😀

      1. non non il doit dans la réalité avoir un niveau (ou plus) de plus ;p (bizarre ma phrase non? à toi de jouer mon édit de com ;p)

        EDIT de Kayorko: Voilà ^^
        Mais oui, elle est bizarre ta phrase, mais en même temps elle se comprend, donc ça passe. 🙂

        1. Kayorko Merci pour la trad et l’édit de mes coms 🙂

          Edit: T’inquiètes ! Mais y a pas que Kayorko qui édit tes coms ! 😀

    1. Ça arrive mardi matin au plus tard normalement. Deux chapitres sont traduits mais il faut encore attendre l’édit et le check. 🙂

    1. J’imagine que tu dois parler des chapitres du manga en français de panlong, parce que nous n’avons pas encore rattrapé la version anglaise du manga. Donc le dernier chapitre publié par la MnS est le 14 et il correspond plus ou moins au début du tome 2 de notre LN. Et sinon, nous en sommes aux alentours du chapitre 51-52 pour ceux qui suivent la version anglaise. Mais bon, comme le manga et le LN diffèrent légèrement sur certains points, je ne peux pas être plus précis. Voilà !^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top