skip to Main Content
Menu

Chapitre 10 : Fissures (Partie 2)


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko et Zareik
Checké par : Wilden


PANLONG – LIVRE 4 CHAPITRE 10


         Le ciel s’assombrit lentement et Linley resta assis au bar tout en buvant. Alice n’était toujours pas apparue et les personnes dans le bar se firent de moins en moins nombreuses. À côté de lui, Bébé appréciait beaucoup tout cet alcool, car c’était la première fois qu’il était autorisé à boire autant qu’il le souhaitait. Normalement, Linley ne le laissait pas boire de trop.

– Monsieur, nous allons fermer, annonça respectueusement le serveur à Linley.

– Fermer ? Linley fut surpris.

– Oh. Alors, l’addition s’il vous plaît ? Linley se leva, mais il se sentait vacillant.

Linley avait déjà finit six bouteilles de vin de jade. Heureusement, Linley avait une forte constitution et était capable de tenir l’alcool. Une personne ordinaire se serait déjà effondrée depuis longtemps. À côté de lui, Bébé avait bu une quantité encore plus impressionnante, et avait bu une douzaine de bouteilles.

Après avoir payé l’addition, Linley quitta le bar. Il faisait à présent nuit noir. La rue Sèche était quasiment déserte.

– C’est la première fois qu’Alice rate un rendez-vous. Linley laissa échapper un long soupir.

Jetant un dernier regard à la maison à deux étages voilée par les ombres, Linley se dirigea directement vers le Paradis de l’Eau de Jade.

Au Paradis de l’Eau de Jade.

– Troisième frère doit probablement s’amuser avec sa copine à l’heure qu’il est. Yale, George, et Reynolds étaient tous en train de discuter, de rire et d’apprécier leur vin.

– Hé, Boss Yale… tu penses que Linley est toujours puceau ? Gloussa Reynolds.

Yale retroussa son nez. Avec confiance, il dit,

– Ça va sans dire. Juste en le regardant, tu peux savoir qu’il est 100 % puceau. Bah… Quatrième frère, allons-nous reposer. Tout en disant cela, Yale entraîna la beauté à côté de lui par la main et se dirigea vers la sortie de la pièce, rapidement suivit par Reynolds.

*Clac*

La porte de leur chambre s’ouvrit soudain.

Yale et Reynolds regardèrent avec surprise. Choqué, Yale dit :

– Troisième frère, pourquoi es-tu revenu ?

– Il n’y a pas vraiment de raison. Venez, Boss Yale, Quatrième frère, Deuxième frère, tenez-moi compagnie et buvons quelques verres ensemble. La voix de Linley était un peu faible.

Reynolds, Georges et Yale se regardèrent tous. Yale fut le premier à rire et s’exclama :

– Parfait. C’est rare de voir troisième frère d’une humeur aussi festive. Cette nuit, tes frères vont te tenir compagnie et boire avec toi. Yale, Reynolds et George s’assirent tous et se mirent à boire avec Linley.

Le jour suivant, Linley alla une fois de plus à la maison d’Alice, mais encore une fois, Alice ne se montra pas.

…….

À l’Institut Ernst.

– Alice est vraiment en colère contre moi, cette fois ? Linley marchait dans l’institut, et son humeur n’était pas des plus joyeuses.

Tout en marchant, Linley remarqua une boutique particulière située au milieu de l’Institut, et vit différents panneaux et publicités à l’extérieur de la boutique. Le regard de Linley tomba soudain sur une publicité pour une boule de cristal. Dans sa tête, il se souvint soudainement de quelques mots qu’Alice lui avait dits une fois : « Grand-frère Linley, nous vivons dans des lieux différents. À chaque fois que je vois des couples sur le campus, je pense à toi, et tu me manques, mais c’est si dur pour nous de se retrouver. Hélas… ce serait tellement merveilleux si on pouvait être toujours ensemble.

Le cœur de Linley se serra dans sa poitrine.

Se dirigeant directement vers le comptoir, il demanda au vendeur :

– Combien coûte une boule de cristal mémoriel ?

– 800 pièces d’or. Les yeux du vendeur s’illuminèrent. Les boules de cristal mémoriels étaient des objets extrêmement luxueux. Nous en avons quelques-unes d’extrêmement haute qualité ici. Ces cristaux mémoriels ont été spécialement fabriqués par des mages de l’eau du huitième rang, ici même à l’institut.

Linley avait une profonde compréhension des fondamentaux sous-jacents à la construction d’une boule de cristal mémoriel et il acquiesça machinalement.

La technique de l’eau « Devin Flottant » était incrustée dans la boule de cristal grâce à des méthodes d’alchimie. Lorsque la boule de cristal mémoriel était activée par une petite quantité de force magique, le sort s’activait automatiquement et enregistrait alors la scène qu’il voyait. Une fois l’enregistrement terminé, il suffisait de réutiliser un peu de force magique pour rejouer automatiquement la scène précédemment enregistrée.

Après avoir négocié le prix, Linley réussit à se procurer deux boules de cristal mémoriels au prix de 1200 pièces d’or.

– Je vais en utiliser une pour enregistrer ce que je fais à l’Institut. Je la donnerai à Alice et je lui laisserai l’autre pour qu’elle fasse de même. Comme cela, même si je ne suis pas capable de la voir, je serais capable de la suivre au travers de cette boule de cristal mémoriel. Les voyant dans ses mains, Linley ne put s’empêcher de sourire.

…….

En train de sculpter la pierre dans le dortoir, en train de s’entraîner dans les montagnes, en cours à l’Institut… Linley enregistrait tout, jusqu’à ce que le cristal mémoriel soit totalement plein et ne puisse plus enregistrer quoi que ce soit. Puis, au milieu du mois d’octobre, Linley, excité, prit les deux cristaux mémoriels avec lui jusqu’à Fenlai, pour découvrir… qu’Alice ne s’était toujours pas montrée.

Le 29 octobre.

Les quatre frères s’en allèrent une fois de plus vers la ville de Fenlai. A l’arrivée dans la ville, Linley se sépara de nouveau de ses trois frères.

Reynolds, Yale, et George regardèrent Linley s’en aller, le visage solennel.

– Durant les sept dernières années que j’ai connues Troisième frère, il a toujours été un génie exceptionnel, autant en magie qu’en sculpture. Et clairement, Troisième frère accorde beaucoup d’importance à sa relation avec Alice. Si cela résulte en une peine de cœur, j’ai peur que Troisième frère ne soit profondément meurtri. Yale fronça les sourcils en disant cela.

Reynolds acquiesça aussi.

– J’ai le même sentiment. Cette fille, Alice, ne s’est pas montrée à trois rendez-vous maintenant. J’ai peur qu’il n’y ait un problème.

– Honnêtement, si leur relation s’arrête ce ne sera pas forcément une mauvaise chose, dit Yale en riant. En tant qu’homme, si tu n’expérimentes pas la douleur d’une rupture, comment peux-tu grandir ? J’ai toujours senti que Troisième frère adorait trop cette Alice. Si c’était moi ? Merde. Si une fille agissait comme ça avec moi, je la lâcherais en un battement de cœur.

George s’esclaffa.

– Boss Yale, honnêtement, j’apprécie plutôt la manière dont Troisième frère se comporte. Ton point de vue est vraiment un peu trop… George secoua la tête.

– Pour ma part, je penche plutôt du côté de Boss Yale, sourit Reynolds.

– Assez bavardé, allons au Paradis de l’Eau de Jade.

Yale, Reynolds, et George se dirigèrent directement vers le Paradis de l’Eau de Jade, mais à mi-chemin, Reynolds donna soudain un léger coup de coude à Yale et George.

– Boss Yale, George, attendez une seconde. Regardez là-bas, vous voyez qui c’est ?

Yale et George tournèrent tous les deux la tête pour regarder dans la direction qu’indiquait Reynolds. Immédiatement l’expression de leur visage changea complètement.


Cet article comporte 7 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top