skip to Main Content
Menu

Chapitre 42 : Une catastrophe terrible

Source : version anglaise

Traducteur Français : Zareik
 Éditeurs : Kayorko & Miss X
Checkeuse : MissZareik

Livre 10 Chapitre 42 : Une catastrophe terrible

        Tout le monde dans la tente ne put s’empêcher de se tourner vers Linley. Indubitablement, c’était lui le chef de toutes ces personnes de niveau Saint.

– Boss ! Le pressa Bébé de tout son cœur.

Linley secoua légèrement la tête.

– Une fois que nous briserons l’accord, d’après le texte original, Desri, l’Église de Lumière, et le Culte des Ombres joindront leurs forces pour s’occuper de nous.

– Pourquoi as-tu peur d’eux ? demanda Bébé en fronçant son petit nez avant de dire vicieusement, – Si ces Saints osent venir, je vais les manger tout cru. En plus, Boss, Desri n’agira très probablement pas contre toi. Il était clairement de notre côté.

Desri était effectivement du côté de Linley.

– L’utilisation d’un sort interdit par Zassler provoquera sans aucun doute notre victoire. Et Desri ne viendrait peut-être pas nous attaquer, même en ayant brisé l’accord. Cependant, en agissant ainsi, nous aurions essentiellement détruit la réputation de Desri.

Desri lui avait laissé la face. Il ne pouvait se permettre de le faire paraître si mesquin ensuite.

– Flûte. Quelle plaie. Bébé était quelque peu dans tous ses états. – Boss, Zassler peut tout simplement invoquer des mort-vivants qui ne seraient pas au niveau Saint. Tant qu’ils ne seraient pas au niveau Saint, cela ne serait pas considéré comme briser l’accord, non ?

Les mots de Bébé firent immédiatement éclater de rire Délia.

Linley mit une calotte à Bébé.

– Bébé, tu chipotes. En quoi le sort ultime d’invocation « Calamité des Mort-Vivants » est-il différent des autres sorts interdits ? En réalité, ce sort est même plus puissant. Il peut même invoquer des mort-vivants de niveau Saint.

– Mais alors, on va perdre ! s’écria Bébé.

Linley soupira.

– Si on perd, on perd, c’est tout. Au pire, cela veut simplement dire que l’ennemi prendra la majorité des gemmes de la mine. Heureusement, nous avons déjà excavé toutes les gemmes qui étaient équivalentes à des cores de créatures magiques du septième, huitième et neuvième rang. Bébé, tu en as fini avec ça, n’est-ce pas ?

Après avoir découvert la porte secrète, Linley avait immédiatement appelé mentalement Bébé, et lui avait demandé de ramener Haeru et les trois dragons de niveau Saint pour aller dans la zone centrale et de miner toutes les gemmes précieuses.

Bien que ces gemmes ne puissent remplir qu’une petite maison en quantité, leur valeur cumulée était équivalente au deux tiers du reste de la mine. Après tout, ces gemmes contenaient suffisamment d’énergie pour rivaliser avec des cores de créatures magiques du septième, huitième, ou neuvième rang.

– Nous les avons toutes minées, se dépêcha de dire Bébé. – Mais, on a miné que vingt ou trente pourcents des gemmes magyques ordinaires.

Les 20-30 % de gemmes ordinaires, combinées avec les gemmes précieuses, valaient peut-être la moitié de la totalité de la mine.

…….

*Brrrrrrl…*

Les soldats densément rassemblés formèrent rapidement deux lignes. L’énorme armée d’un million d’hommes ressemblait à un béhémoth en avançant vers les défenses des mines.

Au sein de l’armée, Weiss Porter et Guillermo avaient tous deux de grands sourires sur leurs visages.

– Nous avons gagné, dit Guillermo en riant et en regardant les lointaines mines à magycites.

Weiss Porter gloussa,

– Ne te réjouis pas encore. Rien n’est certain jusqu’au dernier moment !

– Je ne m’inquiète pas des soldats de Linley. Ce dont j’ai peur, c’est que Linley intervienne personnellement ! Ou, que ses créatures magiques de niveau Saint attaquent. Notre armée s’écroulerait probablement.

– C’est pas faux, soupira aussi Guillermo.

Jusqu’à quel point leur précédent accord était-il efficace pour contenir Linley ?

– D’abord, laissons notre armée se reposer. Ils se sont battus toute la nuit, avant de marcher pendant une journée entière. Les soldats n’ont pas encore eu la chance de se reposer, dit Weiss Porter. Il fait déjà nuit. Attendons l’aube. Laissons-les se reposer une nuit, avant d’attaquer de nouveau au lever du soleil.

En ce moment, l’avantage se trouvait de leur côté. Bien que les soldats ordinaires soient épuisés, les soixante mille soldats d’élite n’étaient absolument pas fatigués.

Le plus faible soldat de ces légions était après tout au cinquième rang.

Durant le combat de la ville de Cod, ils n’avaient attaqué qu’à la toute fin, avant de voyager pendant une journée. Alors qu’avec leur pouvoir, même en restant debout pendant trois jours et trois nuits de suite, ils auraient toujours suffisamment d’énergie pour attaquer.

À l’intérieur de la Forêt des Ténèbres.

*Rustle…* Dans la forêt primitive, un doux bruit de bruissement pouvait se faire entendre dans toute une zone. Un Rat Mangeroche et une Souris Fantôme pouvaient être vus, les uns après les autres, bougeant en rangs densément peuplés… des Souris Fantômes et des Rats Mangeroches étaient visibles de partout, aussi loin que l’on puisse voir. D’innombrables types de rats et de souris magiques avançaient vers le Sud de la Forêt des Ténèbres à grande vitesse.

Des Rats Mangeroches gris, des Souris Fantômes noires, des Rats Mangeroches argentés, des Souris Fantômes bleues, des Rats Mangeroches dorés, des Souris Fantômes violettes…

Des créatures magiques de type rat de toutes les couleurs sortaient en flot continu des profondeurs de la Forêt des Ténèbres, comme une vague de fond, avançant vers le Sud.

Parmi eux, trois rats de couleur violette et dorée volaient dans les airs.

– Grand-frère, ne sommes-nous pas un peu trop mesquins ? demanda l’un des trois rats.

– Qu’est-ce que tu veux-tu dire par « trop mesquins » ? répondit le chef des trois rats en ricanant. – Nous sommes les rois des créatures magiques de type rat. Et vu que nous, les trois frères, avons prévu de faire notre grande entrée… nous devons épater un peu la galerie. Et puis, on a pris seulement une portion des créatures magiques de type rat de la forêt. Ce n’est pas comme si nous les avions toutes prises.

La Forêt des Ténèbres était la demeure des créatures magiques de type rat.

Dans cette forêt, les hordes de rats étaient d’une puissance terrifiante. Aucun autre type de créature magique n’osait offenser ces hordes de rats et souris.

Même les créatures magiques de niveau Saint ne voulaient pas offenser les Rois Rats.

Chacun de ces rats de couleur violette et dorée possédait une puissance terrifiante.

– Linley ne nous a encore jamais rencontrés une seule fois, n’est-ce pas ? demanda le rat situé au milieu en riant.

– C’est vrai. On peut considérer qu’il a rendu de grands mérites pour avoir pris soin de Bébé pendant aussi longtemps, dit le chef des trois rats.

– Grand-frère, ne sois pas si condescendant. D’après ce que j’ai appris de mes conversations avec Bébé, le pouvoir de Linley est assez stupéfiant. Dans sa forme de Corps de Dragon, et avec sa compréhension extrêmement importante des Lois, tu ne serais probablement même pas son égal, dit le troisième rat.

Le chef laissa échapper quelques ricanements.

– Avec son niveau actuel de pouvoir, je suppose que maintenant, il est devenu tout juste suffisamment qualifié pour être le « Boss » de Bébé.

Douze années auparavant, lorsque Bébé et le rat à la fourrure violette et dorée avaient échangé quelques coups, Bébé avait été désavantagé.

Mais douze ans plus tard, le niveau de puissance de Bébé avait déjà atteint celui de son adversaire de l’époque.

– Ils bougent tellement lentement, dit le chef des rats avec impatience. Soudainement, il laissa échapper un cri strident. – Scouiiiiiiiiiic !

Ce cri se propagea dans toute la zone, et instantanément la masse de Rats Mangeroches et de Souris Fantômes en dessous d’eux se mit à avancer plus rapidement.

Où que passe la marée infinie de rats et souris, les autres créatures magiques fuyaient immédiatement.

Personne n’osait les arrêter !

…….

Les forces de Linley étaient cachées derrière leurs défenses. Tout ce qu’ils pouvaient faire était de se reposer sur la géographie du paysage local pour stopper l’ennemi. Et bien qu’ils sachent que les forces ennemies étaient épuisées la nuit dernière, les 150 000 soldats de Linley étaient eux aussi exténués.

Le jour se leva lentement. La matinée était brumeuse.

La brume n’était pas très épaisse, mais elle empêchait de voir à plus de quelques centaines de mètres devant soi.

– L’ennemi est en mouvement.

Derrière les défenses, les soldats pouvaient clairement entendre une multitude de pas. De toute évidence, les forces ennemies étaient en train de charger dans leur direction. Dans le brouillard, les soldats pouvaient distinguer d’innombrables guerriers apparaître comme une vague s’écrasant vers eux.

Linley, Délia, Bébé, Zassler, Barker, et les autres regardaient la scène silencieusement.

– Pffff, ça m’énerve, grommela Bébé sur les épaules de Linley.

Il jeta discrètement un regard à Linley, mais ce dernier garda le silence. Qui ici était heureux ? Lequel d’entre eux n’était pas énervé à l’idée de devoir céder la moitié de la mine de gemmes à l’ennemi ? Mais Linley avait signé un accord, et ne souhaitait pas donner mauvaise réputation à Desri. C’est pourquoi il se tenait à cet accord.

Bientôt, les gemmes valant des centaines de millions de pièces d’or appartiendraient à l’ennemi.

Soudainement…

Les bruits de pas s’arrêtèrent. Au même instant, une puissante voix, capable de faire trembler la terre, se fit entendre :

– Rendez-vous. Vous n’avez aucun moyen de résister à notre armée. Si vous vous rendez, nous vous traiterons correctement.

Les mots prononcés étaient dits avec un certain respect.

– Il est plutôt poli, ricana Gates.

– Bien sûr, dit Zassler avec un rire sinistre. – Ils ont peur que nous autres, les Saints, nous n’intervenions.

– Si vous posez vos armes à terre dans la minute qui suit et que vous vous rendez, nous ne blesserons aucun d’entre vous. Le compte à rebours commence maintenant. Après que la voix ait fini de parler, pas un seul des 350 000 soldats ne se rendit. Ils attendirent tous que le combat commence.

Une minute et une seconde passèrent. Une minute était un temps très court.

Tout le champ de bataille était soumis à une pression terrifiante.

Le côté du Royaume Baruch vit de nombreux soldats se mettre à suer à profusion. Leurs jointures étaient blanches à force de serrer leurs armes.

– Préparez-vous ! s’écria une voix.

La bataille de la ville de Cod n’avait occasionné quasiment aucune perte à la Légion Sacrée et la Légion des Ombres. Les 60 000 soldats d’élite levèrent leurs boucliers et serrèrent leurs lances et épées.

– Nous allons perdre ! annonça Gates à voix basse.

Délia et Bébé regardèrent Linley, mais celui-ci restait silencieux.

Mais juste à ce moment-là…

Trois flashs de lumière violettes et dorées fendirent soudainement les cieux, tandis qu’au même instant, des voix excitées s’exclamèrent.

– Bébé, je suis là ! Cette fois, j’ai amené mon grand frère, et mon autre frère avec moi.

– Des créatures magiques de niveau Saint ? Linley se tourna et vit trois rats à la fourrure violette et dorée.

C’était la première fois que Linley rencontrait un rat de niveau Saint en dehors de Bébé, et en plus, il y en avait trois d’un coup.

– Quel est ce bruit ? Linley, étant extrêmement sensible aux essences élémentaires, ressentit soudainement un bruit au loin. Ce bruit avançait vers eux à très grande vitesse. Linley étendit ses sens spirituels, et soudainement, il sentit…

– Il y en a tellement !!!

D’innombrables créatures magiques de type rat. Des noires. Des bleus. Des violets. Des gris. Des argentés. Des dorés. Toutes sortes de créatures magiques de type rats ou souris couvraient la terre, ressemblant à une énorme marée infinie. D’innombrables rats levèrent leur tête et se mirent à pousser des cris stridents d’excitation.

– Scouiiiiiiiiiiiic !

– Scouiiiiiiiiiiiic !

Une multitude de cris terrifiants emplirent les cieux, et le monde répercuta ces cris au loin.

– C’est quoi ce bruit ? Les soldats de la Légion Sacrée et la Légion des Ombres, qui allaient s’engager dans le combat, sentirent soudainement leur cœur trembler. Le bruit venait de derrière la mine de gemmes, mais il y avait bien trop de voix, comme si des milliards de créatures magiques criaient au même moment.

Les visages de Weiss Porter et de Guillermo pâlirent instantanément.

– Que se passe-t-il ? Weiss Porter et les autres étaient nerveux, mais ils ne savaient pas ce qui se passait.

Et ce n’était pas seulement eux. Même les forces du Royaume Baruch sentirent leur cœur trembler.

– Des créatures magiques vont arriver. Que tous les soldats restent derrière les buttes de terre. Personne n’est autorisé à sortir, ni à attaquer les créatures magiques. La voix de Linley put se faire entendre à travers tout le camp, et ses mots firent immédiatement crier de joie tous les soldats du Royaume Baruch.

Tandis que la réaction dans le camp de l’Église de Lumière et du Culte des Ombres était radicalement opposée.

– Un essaim de créatures magiques ? Les visages de Weiss Porter et de Guillermo étaient blancs maintenant.

Contrôler un essaim de créatures magiques afin qu’elles attaquent ne rentrait pas en conflit avec l’accord. Après tout, les créatures magiques de niveau Saint n’attaquaient pas personnellement. Par exemple, l’Empire O’Brien possédait sa légion de Taureau d’Acier Vampirique, qui était une légion terrifiante qui possédait une centaine de milliers de Taureaux d’Acier Vampiriques ainsi que leurs vachers.

– Mais d’où ils viennent ? demanda Weiss Porter avec précipitation.

Le visage de Guillermo était devenu d’une pâleur blafarde.

– La créature magique de Linley ! C’est ça. Ça doit être ce rat de niveau Saint. La Forêt des Ténèbres est remplie de créatures magiques de type rat et souris.

– Ça ne devrait pas être possible. Les créatures magiques de la Forêt des Ténèbres possèdent leurs propres rois. Weiss Porter savait très bien que les Rois Rats de la Forêt des Ténèbres étaient des rats à la fourrure violette et dorée. Il n’y avait aucun moyen qu’ils soient sous le contrôle de Bébé.

Mais à ce moment même…

Les cris d’une vague infinie de souris et de rats retentirent, et instantanément, la horde de créatures magiques couvrit une région de plusieurs dizaines de kilomètres carrés. Plusieurs dizaines de kilomètres ! En d’autres termes, aussi loin que l’on pouvait voir, la terre avait été recouverte par des créatures magiques.

– Wow !

– Whoah !

Des cris de surprise jaillirent continuellement du côté de Linley. Les créatures magiques évitèrent toutes assez adroitement les soldats de Linley, et continuèrent leur chemin vers les forces de l’Église de Lumière et du Culte des Ombres. Les créatures magiques comme les rats et les souris étaient en général capables de manger même des pierres. Il était donc aisé de deviner à quel point leurs crocs et leurs griffes étaient acérés.

Les Souris Fantômes étaient rapides. Les Rats Mangeroches étaient résistants.

L’essaim entier de créatures magiques chargea. Un essaim comme celui-ci serait même capable de dévorer une montagne entière.

– Wow, les gars, aussi badass que ça ? Les yeux de Bébé lui sortaient presque des orbites, et il contemplait les trois autres rats qui se trouvaient à côté de lui. – Vous avez ramené combien de rats et de souris ? Mon énergie spirituelle ne peut même pas tous les compter.

Le chef des rats répondit avec un rire ravi.

– Pas beaucoup, pas beaucoup… c’est juste une petite portion de nos forces dans la Forêt des Ténèbres. Juste quelques centaines de millions, c’est tout.

Cet article comporte 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top