skip to Main Content
Menu

Chapitre 3 : Le clan des Guerriers Dragonblood (Partie 2)


Source : Version anglaise

Traduit et édité par : Kayorko et Zareik
Checké par : Magycio


PANLONG-COILING DRAGON – LIVRE 1 CHAPITRE 3


– Le clan des Guerriers Dragonblood ?!

Linley était stupéfait.

À ses yeux, son clan n’était rien d’autre qu’un ancien clan sur le déclin. Comment pouvait-il avoir une quelconque relation avec les légendaires Guerriers Dragonblood ?

– Tu ne me crois pas ?

Un soupçon d’arrogance pouvait être aperçu sur le visage de Hogg. Il continua d’un ton égal.

–  Linley, va et regarde bien ces tablettes spirituelles. Maintenant, tu devrais être en âge et en capacité de les lire. Au dos de chacune de ces tablettes, tu peux lire l’histoire de nos ancêtres disparus. Les trois tablettes tout en haut sont celles de Guerriers Dragonblood !

Hogg prit Linley par la main.

– Viens-là. Il le plaça face aux nombreuses tablettes spirituelles. Puis, le soulevant, Hogg dit, regarde bien ce qui est écrit.

Les yeux de Linley s’agrandirent alors qu’il commençait à lire.

Les mots sculptés dans la partie supérieure de la tablette étaient inscrits très profondément et très nettement. Ces mots datant de cinq mille ans racontaient une histoire extraordinaire !

« Baruch fut le tout premier Guerrier Dragonblood du continent de Yulan. En l’an 4560 du calendrier de Yulan, à l’extérieur des murs de la cité de Linnan, Baruch combattit un Dragon Noir et une Titanesque Wyrm Glacée. Finalement, il abattit à la fois la Titanesque Wyrm Glacée et le Dragon Noir, ce qui le rendit célèbre dans tout le continent. En l’an 4579 du calendrier Yulan, le long de la côte de la mer au nord du continent, Baruch combattit un Serpent Empereur à Neuf Têtes. Ce jour- là, les vagues montèrent sans fin dans le ciel et les villes aux alentours s’effondrèrent. Mais, après un combat qui dura un jour et une nuit complète, Baruch exécuta finalement le Serpent Empereur à Neuf Têtes… Peu de temps après, Baruch, sa renommée acquise, fonda le clan Baruch, et en devint le premier chef ! »

« Ryan (Rui’en) Baruch, fut le second Guerrier Dragonblood du continent de Yulan. En l’an 4690 du calendrier de Yulan, dans la Chaîne de Montagnes des Créatures Magiques, il vainquit et soumit un Dragon Doré de niveau Saint, et devint connu comme le Chevaucheur Saint de Dragon Doré ! En l’an 4697… »

« Hazard (Ha’ze’de) Baruch, le troisième Guerrier Dragonblood du continent de Yulan. Né en l’an 5360 du calendrier de Yulan. Lors de son tout premier combat, il se battit férocement contre un Lion aux Yeux Sanglant de niveau Saint dans la Chaîne de Montagnes du Soleil Couchant. Il le vainquit, et le força à s’enfuir, batissant ainsi sa renommée à travers tout le continent… »

….

La liste ininterrompue des noms de ses puissants ancêtres et la lecture de leurs histoires incroyables fit battre le cœur de Linley de plus en plus fort.

– Mon clan, est en réalité le clan des Guerriers Dragonblood ?

Linley était extrêmement excité.

Derrière lui, Hogg ajouta à voix basse :

– Les trois premières générations de la famille Baruch étaient toutes des Guerriers Dragonblood. La transformation en Guerriers Dragonblood s’accompagnait de plus d’un allongement de la longévité, ce qui explique que la seconde génération de Guerrier Dragonblood ne se soit pas mariée ou n’ait eu d’enfants avant d’avoir plus de sept cents ans.

– Et ensuite ? Demanda Linley, arrivant à la dernière tablette. Père, pourquoi notre clan n’a plus de Guerrier Dragonblood ?

– Le dernier Guerrier Dragonblood de notre clan a disparu et depuis, il n’y en a plus eu, expliqua Hogg. Pour devenir un Guerrier Dragonblood, la chose la plus importante est la densité et l’épaisseur du sang de dragon qui coule dans nos veines. Plus il est dense, mieux c’est. Après de nombreuses générations, la densité du sang de dragon dans nos veines est devenue de plus en plus faible. Mais… cela n’est pas quelque chose d’absolu ! Parfois, il peut apparaître un descendant qui possède une densité très importante de sang de dragon sans que ses parents et grands-parents n’aient eux-mêmes une densité important de sang de dragon.

– Après Hazard Baruch, c’est quasiment mille ans plus tard que le quatrième Guerrier Dragonblood est apparu. Et après lui, mille cinq cents ans sont passés, ce qui veut dire des dizaines de générations, avant que le cinquième Guerrier Dragonblood n’apparaisse dans notre clan. Mais pendant les milliers d’années qui ont suivi, et ce, jusqu’à maintenant, plus un seul autre Guerrier Dragonblood n’est apparu.

Hogg secoua sa tête et soupira avant de poursuivre.

– Le cinquième Guerrier Dragonblood n’est resté environ que deux cents ans sur le continent de Yulan avant de disparaître. Et maintenant, notre clan Baruch, qui n’est plus que l’ombre de sa gloire passée, est quasiment en ruine.

– Malgré cela, notre clan garde toujours espoir. Peut-être que dans le futur, un de nos descendants aura la densité nécessaire de sang de dragon dans ses veines, et satisfera les conditions pour devenir un Guerrier Dragonblood. S’il satisfait ces conditions, après seulement quelques dizaines d’années d’entraînement, il serait capable de devenir un vrai Guerrier Dragonblood à part entière. Et à ce moment-là, notre clan Baruch retrouvera sa gloire d’antan. Lorsque nous étions craints et connus comme le clan des Guerriers Dragonblood! Les yeux de Hogg étincelèrent et il annonça finalement. Linley, tu as maintenant six ans et demi. Selon nos règles, à ton âge, le test pour voir si ton sang possède une densité suffisante de sang de dragon est maintenant suffisamment précis. Aujourd’hui, je vais te tester.

Linley se figea tel une statue. Tester la densité de sang de dragon dans mes veines ? Me tester, moi ? Il comprenait parfaitement les implications et l’importance de ce test pour son père. Ce test permettrait de montrer s’il allait pouvoir devenir un Guerrier Dragonblood dans le futur ou non.

–  Linley, attend ici. Je vais chercher l’ « Aiguille de Sang de dragon », Hogg était clairement très excité. Il quitta immédiatement le Hall des ancêtres.

–  Un Guerrier Dragonblood ? Je vais vraiment devenir un Guerrier Dragonblood ? Linley bouillonnait intérieurement d’excitation.

Debout dans le Hall, Linley, qui attendait en silence le retour de son père, était empli à la fois d’envie, mais aussi de peur. Peur d’échouer. Peur que la densité de sang de dragon de ses veines ne soit pas suffisante.

– Si j’échoue, père sera extrêmement déçu, ne pouvait s’empêcher de penser Linley. Ayant grandi avec son père et son petit frère, Linley ne voulait pas décevoir son père. Mais la densité de sang de dragon dans ses veines n’était pas quelque chose qu’il pouvait choisir.

Après quelques minutes, Hogg revint avec une aiguille d’une vingtaine de centimètres de long, extrêmement fine.

– C’est l’ « Aiguille de Sang de dragon » ? Supposa Linley en fixant la longue aiguille entre les mains de son père. Il n’osait pas émettre un son.

– Tout va bien, Linley. Cette aiguille va très légèrement percer ta peau. Cela ne va pas faire mal du tout. Tends ta main, sourit Hogg. Linley acquiesça puis prit une grande inspiration avant de tendre son bras droit. Le léger tremblement de son bras montrait à quel point Linley était stressé.

En réalité, Linley n’était pas le seul à ressentir du stress, le cœur de Hogg battait aussi la chamade. L’avenir du clan était en jeu.

–  Attention, tenant l’aiguille transparente de l’« Aiguille de Sangdragon » Hogg piqua légèrement l’annulaire de Linley, perçant aisément la peau. Linley sentit une douleur perçante, et l’aiguille transparente devint immédiatement pourpre.

Les mains tremblantes, Hogg souleva directement l’« Aiguille de Sangdragon » pour la placer au plus proche de ses yeux et l’inspecta attentivement.

Levant sa tête, Linley fixa son père, se sentant extrêmement agité. Est-ce que la densité de sang de dragon de mes veines est suffisante ? Pourquoi père regarde l’ « Aiguille de Sangdragon » pendant aussi longtemps ? Linley avait un mauvais pressentiment…

–  Hum… Soupirant, Hogg plaça l’ « Aiguille de Sangdragon » sur le côté.

Entendant le soupir de son père, Linley comprit instantanément que la densité de sang de dragon de ses veines ne satisfaisait pas les conditions nécessaires. Ses larmes se mirent immédiatement à couler.

–  Linley, pourquoi tu pleures ? Ne pleure pas, sois gentil, ne pleure pas, Hogg prit immédiatement Linley dans ses bras. Voyant Linley pleurer, le cœur de Hogg se serra. Après tout, Linley n’avait seulement que six ans et demi. Ce n’était qu’un enfant.

–  Je ne pleurerais plus. Je ne pleurerais plus. Linley renifla deux fois, puis se força à se calmer. Désolé père, je vous ai déçu.

En entendant les mots de Linley, le cœur de Hogg se réchauffa. Il ne put s’empêcher de serrer plus fort Linley contre sa poitrine. Linley, ne te sens pas coupable. Je n’avais de toute façon pas trop d’espoir. Plus de mille ans s’est écoulé depuis le dernier Guerrier Dragonblood. La quantité de sang de dragon dans notre sang doit être très faible. Cela n’a pas d’importance que tu ais échoué aussi. Père ne t’en veut pas.

Sentant la chaleur du corps de son père, la poitrine comprimée de Linley se détendit peu à peu.

À côté, le petit Wharton de deux ans qui était depuis le début dans les bras de grand-père Hiri avait depuis longtemps succombé au sommeil.

–  Linley, la famille Baruch n’est maintenant plus composée que de toi, moi et de ton petit frère. Je n’ai pas d’espoirs insensés, se moqua dérisoirement Hogg. Comme si devenir un Guerrier Dragonblood pouvait être si simple.

Linley leva sa tête, contemplant son père.

Il avait rarement entendu son père lui parler de cette manière. D’habitude, son père était toujours très strict et très froid.

Contemplant les rangées de tablettes spirituelles, les yeux de Hogg était empli d’une grande tristesse. Il reprit d’une voix plus ferme.

–  Mon véritable objectif est de récupérer l’héritage ancestral du clan Baruch. Cet héritage était passé de génération en génération.

–  Notre héritage ancestral ? Qu’est-ce que c’est ? Pourquoi je n’en ai jamais entendu parler ? demanda curieusement Linley, en levant ses yeux innocents.

–  Notre héritage ancestral, la lame de guerre « Massacreur », répondit Hogg, fièrement. C’était l’arme utilisée par le tout premier chef du clan Baruch, le tout premier Guerrier Dragonblood du continent de Yulan. Hélas… Il y a six cents ans, un de nos ancêtres qui aimait le luxe vendit notre arme héréditaire pour de l’argent, apportant ainsi le déshonneur à notre clan !

Alors qu’il parlait, Hogg était rempli de tant de fureur que son corps entier en tremblait. Secouant sa tête de désespoir, il dit :

–  Depuis, chaque génération a essayé de récupérer la lame de guerre « Massacreur », mais durant ces six cents dernières années, aucun d’entre nous n’a réussi. Après tout, la lame de guerre « Massacreur », avait été vendue pour la somme de 180,000 pièces d’or. 180,000 pièces d’or ! Comment pourrions-nous être aussi riche ? Et même si nous l’étions, le propriétaire actuel ne voudrait pas nous la vendre.

Le vénérable clan des Guerriers Dragonblood avait vraiment vendu son propre héritage ancestral. C’était une humiliation !

Une humiliation suprême pour le clan des Guerriers Dragonblood !

Chaque génération avait essayé de récupérer la lame de guerre « Massacreur ». Tous les moyens avaient été testés, mais malgré six cents ans d’essais, ils n’avaient jamais réussi.

En tant que chef actuel du clan, Hogg avait aussi ce désir, mais la situation économique du clan ne lui permettait pas. 180,000 pièces d’or ? Même s’ils vendaient le manoir et toutes leurs possessions, ils ne seraient peut-être même pas capable de produire une telle somme.

Leur héritage ancestral était perdu. Cette humiliation pesait constamment sur le cœur de Hogg. Il se sentait honteux et impuissant, incapable de regarder ses ancêtres en face.

Voyant la tête de son père, Linley le consola.

–  Père, ne sois pas triste ! Je te promets qu’un jour, je vais récupérer notre héritage ancestral et je le ramènerai au manoir des Baruch.

–  Toi ? S’amusa Hogg. Les yeux emplis d’amour, il ébouriffa les cheveux de Linley.

Dans son cœur, Hogg pensait secrètement : Linley, sais-tu que ces mots… il y a tant d’années, j’ai prononcé ces mêmes mots à ton grand-père aussi. Six cents ans d’efforts avaient tous échoué. Comment cela pouvait-il être facile à accomplir ? Après tout, la personne qui avait acheté la lame de guerre « Massacreur » ne pouvait être une personne ordinaire.

Pourquoi voudrait-il la vendre ?

Et même s’il voulait la vendre, comment le clan en ruine Baruch, pourrait se permettre de la racheter ?

–  Père, tu ne me crois pas ? Demanda Linley en levant la tête et regardant son père.

–  Je te crois, je te crois, sourit Hogg.

Père et fils se tenaient étroitement dans les bras l’un de l’autre. Il ne restait plus que trois membres du vénérable clan Dragonblood. Ce clan en péril serait-il un jour capable de regagner sa gloire et son honneur ? À ce moment, sur la poitrine de son père, les poings de Linley étaient fermement serrés !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top