skip to Main Content
Menu

MGA – Chapitre 24

 

 

Chapitre 24 : Tu oserais te marier avec moi ?

 

« Tu sembles vraiment bien comprendre ce pouvoir spirituel ? »

Le cœur de Chu Feng se serra. Il commençait juste à utiliser ce soi-disant pouvoir spirituel donc il ne le comprenait pas trop.

Mais il savait aussi que c’était sûrement vrai quand cette fille disait qu’il n’y en avait pas un sur dix mille qui avait un pouvoir spirituel. C’était très évident que cette fille talentueuse ne l’avait pas.

En plus, son traitement envers lui fit un virage à 180°, montrant que ce pouvoir spirituel était une chose assez impressionnante que les personnes normales n’avaient pas.

« Mais bien sûr. Le pouvoir spirituel est une faveur du ciel, il est donné par la nature et impossible à avoir par la cultivation. »

« Ceux qui ont un pouvoir spirituel peuvent être appelés un dragon parmi les hommes. Non seulement ils auraient un talent pour la cultivation extrêmement fort, mais leur sens de l’observation serait inégalé. Pas étonnant que ma grande sœur te regarde et demande à ce que l’alliance ailée t’invite. »

« Ta grande sœur ? »

« J’ai oublié de me présenter. Je m’appelle Su Mei, 14 ans. Et tu connais sûrement ma grande sœur. Elle s’appelle Su Rou. »

« Tu es la sœur de l’aînée Su Rou ? » Chu Feng ne s’attendait pas à cela. La fille devant lui était pure et douce, mais cette Su Rou était extrêmement attirante. Bien que ces deux filles fussent de belles femmes, elles n’étaient pas similaires.

Mais après quelques regards plus attentifs, Chu Feng trouva que la fille devant lui ressemblait un tout petit peu à Su Rou. Pour le moment, cette fille était encore un peu jeune, mais dans quelques années elle serait certainement une beauté renversante.

Ce qui surprit Chu Feng était qu’il n’était relié à Su Rou d’aucune manière, donc pourquoi essayait-elle de le recruter dans l’alliance ailée sans raison ? Était-ce parce que sa force était déjà exposée le jour de l’examen ?

Après plus de considération, il y avait une autre possibilité. Après tout, la force de Su Rou était extrêmement profonde et il y avait plein de mécanismes dans les souterrains. Il avait peut-être été capable de tromper les disciples, mais tromper les aînés aurait vraiment été plus difficile.

« Est-ce vraiment surprenant ? Mais il n’y a actuellement rien de si surprenant. Ma sœur a vu que tu étais une personne talentueuse donc elle voulait te développer un peu. »

« De mes observations, tu dois avoir les qualifications pour rejoindre l’alliance ailée. Etant un des membres de l’alliance ailée, je t’invite officiellement par la présente à nous rejoindre. » Parlant de cela, Su Mei plissa ses yeux et donna à Chu Feng un incomparablement doux, franc et pur sourire1.

Au début, Su Mei n’aimait vraiment pas Chu Feng, et la raison était évidente car Chu Feng avait refusé l’invitation de l’alliance ailée. Chu Feng était la première personne dans toute l’histoire à refuser l’invitation de l’alliance ailée.

Mais sachant que Chu Feng avait le pouvoir spirituel extrêmement rare, elle savait aussi que Su Rou voulait garder ce pouvoir sous ses yeux.

De ce qu’elle savait, dans la cour extérieure toute entière, pas une personne n’avait le pouvoir spirituel et c’était juste une légende.

Pour faire court, n’importe quelle personne qui avait un pouvoir spirituel avait des accomplissements illimités dans le futur et était destinée à être une personne extrêmement puissante. Donc, avec une personne comme Chu Feng, elle savait évidement qu’elle ne pouvait pas le laisser partir et faisait tout ce qu’elle pouvait pour l’attirer.

Voyant le doux sourire de Su Mei, Chu Feng savait que cette fille voulait le recruter dans l’alliance ailée avec son apparence. C’était impossible pour le cœur de Chu Feng de ne pas être sensible devant une telle beauté, donc il sourit en premier, mais dit fermement, « Je refuse. »

« Toi bâtard. » Entendant les mots de Chu Feng, Su Mei était tellement énervée qu’elle sauta. La gentillesse précédente disparut instantanément et elle se mordit les dents de colère tout en pointant Chu Feng pendant qu’elle dit avec colère. « Chu Feng, qui penses-tu être ? Combien de personnes souhaitent rejoindre l’alliance ailée cependant ils sont tous rejetés par nous ? Aujourd’hui je t’invite personnellement malgré tout tu refuses toujours. Est-ce que ton cerveau est coincé par une porte ? »

« Donc quoi si tu as un pouvoir spirituel ? À la fin tu es juste au niveau 5 du Spirit Realm. Ce n’est même pas comparable aux personnes qui sont dans l’alliance ailée. »

Voyant la féroce malédiction de Su Mei, Chu Feng ne s’agita pas ni s’énerva et l’ignora complètement. Il continuait de ramasser les Herbes Spirituelles Saintes sur le sol, et prit tout ce qu’il put. Soudainement il eut un regard vide.

Il découvrit avec étonnement que non loin, une bille violette était apparue. Cette bille avait la même taille qu’une perle, mais elle contenait une forte énergie spirituelle.

« Waa, c’est ? C’est une Perle Spirituelle? » Voyant cette petite perle violette, Su Mei accourut et ses yeux s’éclairèrent.

« Tu reconnais cette chose ? » Chu Feng demanda curieusement.

« Bien sûr que je sais. C’est un médicament spirituel de top qualité, la Perle Spirituelle. »

« Sur plusieurs centaines d’Herbes Spirituelles Saintes, seulement une peut se transformer en Perle Spirituelle. Tu ne peux pas raffiner les Perles Spirituelles, mais si tu l’avales directement, ça va se transformer en énergie spirituelle et être directement absorbé par ton Dantian. C’est pourquoi les Perles Spirituelles sont extrêmement précieuses. Le prix pour l’une d’elle est équivalent à 100 taels1 d’or. »

Su Mei dit avec émotion. « Je me suis promenée dans le cercle intérieur de la montagne de la médecine spirituelle pendant tous ces jours juste pour cette Perle Spirituelle. Je n’aurais jamais pensé que j’en obtiendrais une avant de partir. Je suis trop chanceuse. »

« Donc cette chose est un médicament spirituel de top qualité qui ne nécessite pas de raffinement. C’est effectivement une bonne chose. » Chu Feng gloussa et ne mit pas la perle dans son sac mais plutôt dans sa propre poche.

« Tu la veux pour toi ? » Voyant cela, Su Mei cria de colère.

« Bien sûr, dans pas longtemps, je vais te donner un peu plus d’Herbes Spirituelles Saintes. »
« Ces Herbes Spirituelles Saintes étaient originellement miennes, et c’est déjà bien assez que je veuille t’en donner la moitié. En aucun cas, les Herbes Spirituelles Saintes sont seulement des médicaments spirituels de grandes qualités. Comment peuvent-ils même se comparer aux médicaments de top qualité comme la Perle Spirituelle ? »

« Tu … »

Su Mei resserra un peu plus ses dents de colère, cependant elle était impuissante. Bien que les actions de Chu Feng fussent très taquines, elle voulait toujours recruter Chu Feng dans l’alliance ailée, donc elle ne pouvait qu’endurer.

Après cela, Chu Feng compta un peu, et exceptée la Perle Spirituelle dans sa poche, il ramassa un total de 78 Herbes Spirituelles Saintes, c’était vraiment un nombre inimaginable. Aussi, l’énergie spirituelle contenue dans ces Herbes Spirituelles Saintes était très riche. Elles étaient de très grande qualité, et elles étaient largement meilleures que celle qu’avait raffinée Chu Feng.

Chu Feng en prit seulement 30 et en laissa 48 pour Su Mei. Il pouvait sentir que l’énergie spirituelle dans sa poche était l’équivalent d’au moins 50 Herbes Spirituelles Saintes. Donc même si c’était partagé comme cela il gagnait toujours beaucoup.

Mais Chu Feng ne pensait pas que Su Mei en prendrait seulement 40, et avec cela, Chu Feng en eut 38. Ce que voulait dire Su Mei était très honnête. Elle était en train de maudire Chu Feng d’être un « 3-8 ».

(Trad : ‘’Trois-huit’’ est une insulte)

Chu Feng pouvait seulement dire que ces actions étaient enfantines. Abandonner 8 Herbes Spirituelles Saintes pour maudire était vraiment quelque chose que seulement une personne gaspilleuse ferait quand le prix d’une Herbe Spirituelle Sainte était l’équivalent d’un tael d’or.

Un tael d’or était égal à 100 taels d’argent. C’était assez pour une famille normale pour passer leur vie sans souci pour la nourriture et les vêtements.

« Jeune fille, pourquoi me suis-tu ? Tu n’es pas tombée pour moi, si 3? » Après avoir divisé les Herbes Spirituelles Saintes, Chu Feng décida de quitter la montagne de la médecine spirituelle. Les dix jours étaient finis, et ils avaient besoin de quitter le cercle intérieur avant que le ciel devienne sombre. Mais, il ne s’attendait pas à ce que Su Mei le suive.

Pour être honnête, avoir une aussi belle personne marchant avec lui était très satisfaisant. Mais, quand ils marchaient, ils rencontraient beaucoup de personnes.

Quand tous les regards de haine étaient tournés vers Chu Feng, il ne se sentait pas tranquille. Il sentait que Su Mei était intentionnellement en train d’apporter la haine vers lui.

« Je suis effectivement tombée pour toi. Oseras-tu te marier avec moi ? » Mais quand Su Mei dit ces mots tout en rigolant, Chu Feng fut instantanément dans le chaos.

 

  1. C’est une monnaie
  2. C’est une monnaie
  3. Sous-entendu amoureux
Cet article comporte 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top