skip to Main Content
Menu

🌀 JSLC Chapitre 22 🌀


Trad : Daolateur
Edité : Miss X
Checké : Wilden


Chapitre 22 : Une Épée reposant dans la peau d’un Python Démoniaque

Peu de temps était passé. Il semblait que toute la montagne noire était furieuse. Les hurlements des bêtes démoniaques faisaient trembler l’air, montant et descendant les unes après les autres. Les cris perçants qui retentissaient étaient encore plus fréquents. Les dizaines de Cultivateurs qui n’osaient pas continuer la poursuite, regardaient la montagne avec des visages pâles. La peur emplissait leurs cœurs, et maintenant, ils ne voulaient plus entrer dans la montagne.

« Que s’est-il passé ? Pourquoi toutes les bêtes démoniaques dans la montagne sont dans une telle rage ? »

« Qu’est-ce se passe ? Frères Aînés Yin Tianlong et Zhou Kai sont tous les deux au cinquième niveau de la Condensation de Qi, néanmoins, même eux auraient du mal à lever une telle colère dans toute la montagne noire. Auraient-ils utilisé une technique unique ou spéciale ? »

La petite foule au pied de la montagne fit leurs suppositions, alors qu’ils écoutaient les hurlements assourdissants.

En ce qui concernait Yin Tianlong et Zhou Kai, Ils avaient déjà été martyrisés jusqu’au bord de la folie par les nombreuses ruses de Meng Hao. Ils regardèrent Meng Hao d’un air impuissant tandis qu’il avançait au loin, ainsi qu’une vaste quantité de bêtes démoniaques. Vu la colère dans leurs yeux, si des regards pouvaient tuer, Meng Hao serait déjà mort à plusieurs reprises.

Et pourtant, malgré cette colère, il y avait un épuisement que seul Yin et Zhou pouvaient vraiment comprendre. Chaque fois qu’ils recommencèrent à poursuivre Meng Hao, il avait constamment utilisé une sorte de magie démoniaque afin de provoquer toutes les bêtes démoniaques. Avec une simple agitation de sa manche, il faisait exploser une partie du corps d’une bête démoniaque. L’odeur du sang embaumait l’air, rendant les bêtes démoniaques de plus en plus folles.

Voir autant de bêtes démoniaques firent se dresser leurs cheveux, les bêtes ne pourchassaient pas Meng Hao. Une fois que les bêtes apercevaient les deux autres, elles commencèrent à les poursuivre. Puis, plus loin, Meng Hao s’échappait comme une anguille.

« Putain ! Je te maudis à mourir dans le ventre de ces bêtes !!! » hurla Zhou Kai. À côté de lui, Yin Tianlong poussa un soupir, étant plus épuisé que jamais.

Le temps s’écoula lentement, et le commencement d’une nouvelle période de deux heures approchait. Dans l’obscurité de la nuit, la balise de la pilule était brillante. Alors qu’elle révélait la position de Meng Hao, Zhou et Yin grincèrent des dents et se mirent à le poursuivre. Comme d’habitude, Meng Hao utilisa sa magie démoniaque afin de provoquer d’autres bêtes démoniaques, puis les mena vers Zhou et Yin, après quoi, il les regardait disparaître parmi les bêtes furieuses.

« Comment se fait-il qu’il n’ait pas été déjà dévoré par les bêtes démoniaques !? »  Zhou et Yin étaient au bord de l’épuisement, tandis que Meng Hao sautillait autour, en pleine forme. En voyant cela, la colère les emplit d’avantage, et leurs gencives les démangeaient d’une colère sans bornes. Mais il n’y avait rien qu’ils puissent faire.

En vrai, Meng Hao était aussi épuisé. Chaque fois où la balise de la pilule s’alluma, il était obligé d’attirer l’attention de plusieurs bêtes démoniaques. Bien sûr, le miroir en cuivre lui permit d’arrêter net les bêtes les plus rapides, et ainsi lui donner le temps de s’échapper. Si ce n’était pas pour cela, il serait depuis longtemps déjà tombé par terre de fatigue.

Tout à coup, il réalisa qu’il avait atteint le sommet de la montagne. Le sol était recouvert de fissures et de crevasses, certaines étaient si grandes qu’une personne pouvait facilement rentrer dedans. Haletant, Meng Hao s’assit sur un rocher derrière lui pour se reposer, regardant le miroir en cuivre dans ses mains. Il était brûlant, comme si tout ce qui venait de se passer aujourd’hui, l’avait rendu incroyablement excité. D’un sourire amer, Meng Hao regarda autour de lui et remarqua une énorme fissure plus loin, d’où suintait une brume dense.

Juste à ce moment-là, un rugissement retentit de l’énorme fissure, le même rugissement qui avait réprimé auparavant toutes les bêtes féroces de la montagne. Le rugissement paraissait capable de faire trembler le monde entier. Il résonna comme un coup de tonnerre. En un instant, l’endroit s’était complètement vidé de bêtes démoniaques, comme si toute la montagne contenait maintenant ce rugissement.

Le rugissement semblait même faire vibrer l’esprit de Meng Hao, dispersant toute l’énergie spirituelle de son corps. Son expression changea. Ce rugissement était familier. Auparavant, dans ces visites aux régions près de la montagne noire, il l’avait entendu. C’était un bruit qui caillait à la fois son sang et son Qi, un malaise envahissant son esprit.

Lorsque le rugissement retentit, Meng Hao força ses yeux à rester ouverts pendant que la brume noire coulait de la fissure. Alors que la brume se dispersait, Meng Hao fut capable de voir un python noir géant, d’une épaisseur de plus de six mètres, d’une contenance odieuse et féroce. Près de la moitié de sa longueur était soudainement sortie de la fissure.

Il semblait avoir mal, et son rugissement féroce fit trembler les cieux et la terre. Meng Hao cracha une giclée de sang. N’osant pas rester là, il bondit de derrière le rocher et descendit la montagne à toute allure. Puis, il s’arrêta, sa curiosité ayant eu raison de lui. Quand il revint pour regarder de nouveau, il remarqua quelque chose d’intéressant.

La moitié du corps du python qui était sorti de la fissure, semblait être en train de muer. On aurait dit qu’il avait deux paires de peau. Il s’enroulait sur lui-même, frottant la peau externe pour muer.

« Il est en train de muer ? » En comprenant ce qui se passait, Meng Hao prit une grande respiration. Il savait qu’un python était faible quand il muait. Ça prenait du temps pour le faire, surtout si sa nature était démoniaque. Avec un corps aussi large que celui-ci, cela prendrait sûrement encore plus de temps, peut-être plusieurs années.

« Ce n’est pas étonnant qu’on puisse l’entendre hurler tout le temps. Il doit muer depuis des années. » Son regard se déplaça, et il remarqua quelque chose en plus du python.

En y regardant de plus près, il resta bouche bée d’étonnement. C’était une épée volante. Elle paraissait extrêmement primitive, sans caractéristiques spéciales. Mais elle était plantée profondément dans le corps du python. Elle paraissait être là depuis très longtemps, peut-être même plusieurs années.

L’endroit où l’épée avait été plantée dans le corps, était sec et fané, ce qui montrait à quel point l’épée était puissante.

« Ce python démoniaque a une base de Cultivation d’au moins le septième niveau de  Condensation de Qi, peut-être le huitième. Peut-être même le neuvième… » Sa bouche devint sèche. Il ne pouvait qu’imaginer à quel point la peau du python était dure, ce qui montrait encore plus à quel point l’épée volante primitive était extraordinaire.

« Une épée volante qui peut poignarder une telle bête démoniaque, devrait être un vrai trésor. » Meng Hao palpita d’excitation, puis, il lâcha un soupir découragé. Avec une base de Cultivation au quatrième niveau de Condensation de Qi, acquérir cette épée n’était guère plus qu’un rêve. Même s’il était au cinquième niveau, ce serait toujours impossible.

Hochant la tête, il descendit la montagne, les yeux brillants. Il avait toujours quelque chose d’important à accomplir. Le miroir en cuivre dans sa manche continua de chauffer, et rapidement, il y eut une poignée de bêtes démoniaques hurlantes, qui le suivait.

Quelques heures passèrent et l’aube arriva. La dernière des douze périodes de deux heures se terminerait bientôt. Zhou et Yin avaient déjà abandonné tout espoir. Ils fixèrent Meng Hao, qui était assis jambes croisées plus loin en haut de la montagne.

Si les deux faisaient le moindre mouvement, Meng Hao agacerait un groupe de bêtes, et ils n’atteindraient pas leur but, et seraient sûrement blessés dans le processus. Couplé avec leur fatigue déjà accumulée, ils ne pouvaient que haleter et fixer fielleusement Meng Hao.

« Merde. Meng Hao, comment as-tu pu m’échapper !? » souffla Zhao Kai d’un cri impuissant. Meng Hao était vraiment comme une anguille qui pouvait venir et partir comme une ombre dans la jungle.

« N’as-tu pas tes propres techniques ? » dit Yin Tianlong, qui n’était pas très loin. N’étant capable ni de le tuer ni de le poursuivre, il était à moitié fou, et ses mots ne semblaient avoir aucune logique.  » Peux-tu juste, ne pas fuir ? Il n’y a pas besoin d’utiliser une telle magie démoniaque pour nous envoyer des bêtes. Pourquoi ne pourrions-nous pas juste avoir un combat équitable ? »

« Ma base de Cultivation n’est pas aussi élevée que la tienne, comment pourrais-je me battre contre toi ? » dit Meng Hao, haletant aussi. « Si vous voulez continuer de me pourchasser, je n’ai pas vraiment d’autre choix. » Il avala une autre pilule médicinale.

Zhou et Yin n’avaient jamais rencontré quelqu’un dans leurs vies d’aussi insensé que Meng Hao. Ils sentaient tous les deux des regrets dans leur cœur. S’ils avaient su que les choses se dérouleraient d’une telle manière, ils ne l’auraient jamais pourchassé afin de voler la pilule.

Le temps passa, et l’heure approchait pour que le sceau sur la pilule se disperse. Yin Tianlong lâcha un long soupir. D’un rire amer, il hocha la tête. Il n’y avait plus rien qu’il puisse faire. Il ne pouvait ni le pourchasser, ni l’attaquer, à moins d’être forcé à faire face aux bêtes démoniaques. Ses pilules médicinales étaient épuisées, et il avait perdu deux épées volantes. Comment pouvait-il même tenter de voler la pilule…? Bien sûr, il fallait aussi prendre en compte les tactiques de l’adversaire. Ses idées merveilleuses et malicieuses, ne semblait avoir aucune fin. La moindre inattention conduirait à une blessure.

D’un soupir humiliant, il jeta un dernier regard à Meng Hao, puis se tourna et se dirigea en bas de la montagne, finalement décidé à abandonner.

Lorsqu’il partit, Zhao était rempli d’indécision. L’aube approcha, comme la fin de la douzième période de deux heures, et avec lui, la pilule médicinale se descella dans la sacoche spirituelle de Meng Hao. Zhao Kai trépigna détestablement, puis, sans un mot, se tourna et partit. Il était convaincu que Meng Hao était tout simplement trop dur à gérer. En fait, il y avait de la peur dans son cœur ; s’il ne partait pas de cet endroit maintenant, peut-être ne partirait-il jamais.

Meng Hao regarda les deux partir et descendre en bas de la montagne. Il poussa un très long soupir, il sentit l’épuisement remplir son corps comme une eau en crue. Il se mordit la langue pour se réveiller un peu, puis se précipita au loin. Il ne quitta pas la montagne noire, mais se dirigea plutôt vers le sommet de la montagne. Là, il y avait le python démoniaque, mais c’était relativement sûr. Après tout, le python avait besoin de temps pour compléter sa transformation, et ses rugissements maintenaient les autres bêtes démoniaques à l’écart.

Meng Hao trouva une fissure dans les roches et s’assit jambes croisées. Il jeta un coup d’œil à sa sacoche spirituelle, sentant tout à coup de l’appréhension.

« J’ai gâché tant de pilules médicinales, chacune valant des Pierres Spirituelles. Laisse-moi calculer… Y compris trente-sept épées volantes et plus de quarante Noyaux Démoniaques, ça fait… cent quatre-vingt-dix-huit Pierres Spirituelles. Cent quatre-vingt-dix-huit! » Son corps se mit à trembler, et il se sentit bouleversé.

« Heureusement, les vingt-quatre heures sont finies, » dit-il, essayant de se réconforter, « et la Pilule Spirituelle de Passage est à moi. » Mettant sa déception de côté, il força son esprit à faire le vide, puis, regarda autour pour vérifier qu’il n’y avait pas de danger. Il sortit le miroir en cuivre et commença à reproduire la Pilule Spirituelle de Passage.

Le milieu de la journée arriva, et Meng Hao regarda les pilules dans ses mains. Il y avait dix Pilules Spirituelle de Passage. Il sourit, mais il y avait toujours de la déception dans son regard. Ça prit beaucoup de Pierres Spirituelles pour reproduire une Pilule Spirituelle de Passage. Il en nécessitait beaucoup plus que pour un Noyau Démoniaque. À présent, il comprenait mieux le taux d’échange requis par le miroir en cuivre.

Il serra la mâchoire, puis glissa une des pilules dans sa bouche.

« Cinquième niveau de Condensation de QI ! Il faut que j’atteigne le cinquième niveau ! » Ses yeux devinrent injectés de sang. Il s’assit en méditation et commença à faire tourner sa base de Cultivation. Une clameur assourdissante retentit à travers son corps alors qu’une énergie spirituelle sans bornes jaillissait de la Pilule Spirituelle de Passage, poussant la force spirituelle située dans le corps de Meng Hao à se transformer dans un vortex tourbillonnant qui se répandit subitement dans toutes les directions.

Le temps s’écoula lentement, et des jours passèrent. Quand Meng Hao, avec les yeux fermés, perça dans le cinquième niveau de la Condensation de Qi, la montagne noire fut remplie par les hurlements du python. Sa transformation, comme celle de Meng Hao, semblait avoir atteint une étape décisive.


Cet article comporte 7 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top