skip to Main Content
Menu

🌀 JSLC Chapitre 12 🌀


Trad : Daolateur
Edité : Mme Daolateur
Checké : Ptit Lu


Chapitre 12 : Salutations, Sœur Aînée Xu

La scène attira l’attention de tous les Cultivateurs proches, leurs expressions changèrent. Plusieurs semblaient perdus et incertains sur ce qu’il venait de passer. En revanche, ils savaient tous que Meng Hao n’était pas une personne à provoquer.

Même s’ils ne savaient pas trop ce qui s’était passé, le premier client terrifié savait. Son cœur battait follement, il tapa sa sacoche spirituelle et en sortit six Pierres Spirituelles qu’il remit respectueusement à Meng Hao. Il regrettait d’avoir hésité devant l’Atelier des Pilules de Cultivation auparavant. À s’inquiéter pour ses Pierres Spirituelles à l’époque, il finit par ne plus en avoir. Maintenant, il n’avait pas non plus de Pierres Spirituelles pour acheter quoi que ce soit.

Meng Hao accepta les Pierres Spirituelles, sortit une Pilule de Coagulation Sanguine et une Pilule de Relaxation Squelettiques, et les donna à l’homme.

« Merci beaucoup pour ton parrainage, » dit-il avec un large sourire. « Reviens bientôt. » À nouveau, il se semblait faible et fragile. Mais devant les autres Cultivateurs, il était une bête féroce déguisée en brebis. Toujours tremblant, l’homme partit.

Alors qu’il partit, Meng Hao décida de ne pas retourner sur le rocher. Il attrapa la banderole de l’Atelier de Vente des Pilules de Cultivation et commença à se balader tout autour de la Zone Publique. Il s’arrêta ensuite à côté de deux disciples en plein combat et planta la banderole dans le sol.

« Mon Frère, il me semble que tu es blessé », dit-il, faisant un pas en avant. « Tu sembles être aussi un peu mou. Tu ne sembles pas être dans le bon état d’esprit pour te battre. »

Les deux disciples le fixèrent stupéfiés. Après l’avoir vu mettre l’autre disciple KO, ils hésitèrent, et en même temps se reculèrent.

« Il se trouve que j’ai plusieurs Pilules de Restauration Spirituelle venant de l’Atelier des Pilules de Cultivation. Prends-en une, et tu seras complètement revigoré et ta victoire sera garantie. Comme aujourd’hui est notre premier jour d’ouverture, cela coûte seulement une Pierre Spirituelle. Comme c’est commode ! » Meng Hao continua à marcher, son visage remplit de sincérité.

« J’ai déjà quelques pilules médicinales, » dit l’homme à qui il avait donné son argument de vente. L’homme tapa sa sacoche spirituelle, et sortit une Pilule de Restauration Spirituelle, qu’il mit ensuite dans la bouche.

Quand Meng Hao vit cela, il soupira. Il avait regardé son premier client depuis un bon moment avant de déterminer qu’il n’avait plus de pilules médicinales. Avec une légère toux, il regarda le deuxième homme devant lui. L’homme fit une harrumph froid, puis sortit sa propre pilule médicinale et l’avala, en soupirant.

Mais Meng Hao n’était pas découragé. Il retourna sur son rocher, continuant de les regarder. Au fil du temps, il semblait que leur état empirait. Peu de temps après, c’était évident qu’ils n’auraient plus de pilules médicinales, et un tournant arriverait dans leur combat. La victoire ou la défaite allait se décider.

De nouveau enthousiaste, Meng Hao souleva la banderole et s’approcha d’eux.

« Mes Frères, le moment de la vie ou la mort est arrivé. Vous n’avez plus de pilules médicinales, mais ne vous inquiétez pas, moi, j’en ai plein. »

« À ce moment crucial, en achetant une de mes Pilules de Restauration Spirituelle. Vous pourrez restaurer votre énergie en un clin d’œil, et même votre énergie spirituelle. Mes Frères, vous n’êtes pas en train d’acheter des pilules médicinales, vous êtes en train d’acheter de l’énergie spirituelle ! Aiee, tu t’es fait encore blesser », les mots de Meng Hao avaient distrait les Cultivateurs. Une épée volante avait touché le bras d’un, envoyant une pluie de sang. Il se recula avec un cri.

Meng Hao fut encore plus rapide que lui, il le suivit et continua son argumentation de vente, avec son air aussi faible et savant que d’habitude.

« Mon Frère, c’est l’heure. Tu es en train de saigner abondamment. Vite, achète une Pilule de Coagulation Sanguine. Sinon, le danger est tout simplement trop grand. »

« Dégage d’ici ! » cria l’adversaire de l’homme à Meng Hao, puis il fonça sur son adversaire blessé.

« Donne-moi une pilule, » dit le Cultivateur blessé, désespérément. Reculant de quelques pas, il grinça des dents et sortit une Pierre Spirituelle. Une Pilule de Coagulation Sanguine se lança de la main de Meng Hao directement dans la blessure sur le bras de l’homme. Le sang commença à arrêter de couler. Il se concentra, puis retourna au combat.

« Aiee, mon Frère, il me semble que tu n’as plus de pilules médicinales. Tiens, j’en ai plein. Maintenant que ton adversaire en a acheté une, il déborde d’énergie. Mais toi, tu es blessé. Pourquoi n’achètes-tu pas une Pilule de Coagulation Sanguine ?

« Oh non, tu t’es fait encore entailler. Tu dois être vraiment fatigué. Vas-y doucement, et ne sois pas découragé. Mon Frère, j’ai toujours une Pilule de Relaxation Squelettique.

« Une Pierre Spirituelle pour une pilule. Tu devrais acheter une pilule rapidement. Les Sages ont dit ; les Pierres Spirituelles ont un prix, mais la vie est inestimable. » Meng Hao tournait autour d’eux lentement. Sans surprises, ils n’avaient plus de pilules médicinales. Sous la pression de l’un de l’autre, ils finirent par acheter plusieurs pilules. Le combat devint de plus en plus sérieux. Leur combat était plus intense que quatre ou cinq combats réunis.

Au début, c’était un combat relativement simple, mais avec l’Atelier de Vente des Pilules de Cultivation qui s’en était mêlé, les choses devenaient compliquées. Pendant des combats dangereux, être blessé était normal. On ne pouvait pas avoir l’un sans l’autre.

Flop. Flop. Les deux hommes étaient finalement épuisés. Ils avaient utilisé chaque petite parcelle d’énergie. Ils tombèrent par terre, inconscients, Pierres Spirituelles dépensées, pilules médicinales utilisées. Même leurs objets de magie étaient détruits dans le combat. Quelle tragédie !

D’après Meng Hao, il leur avait sauvé la vie. Ou au moins une vie. Soulevant sa banderole, il partit se balader une fois de plus autour du plateau, de nouveau il retrouva deux Cultivateurs engagés dans un combat dévastateur. D’après le niveau d’intensité du combat, même s’ils avaient des pilules médicinales, ils les avaient déjà utilisées. Avec les yeux brillants, Meng Hao souleva la banderole à côté d’eux.

« Mes Frères, vous ne me semblez pas très en forme. De plus, vous avez reçu de graves blessures. Mais n’ayez pas peur, j’ai des pilules médicinales. Une Pierre Spirituelle vous permettrez d’en acheter ; vos rétablissements seront garantis.

« Pourquoi vous ne me répondez rien ? Ne me dites pas que vous ne me faites pas confiance ? Tout à l’heure, un autre disciple m’en a acheté. Le résultat est simple ; la mort de son adversaire. »

Rapidement, chacun des deux hommes acheta une pilule, et puis une autre, et encore une autre, jusqu’à ne plus avoir de Pierres Spirituelles. Après un combat acharné, ils finirent leur combat à égalité, avec rien à montrer à part des sacoches spirituelles vides.

Meng Hao secoua la tête, ramassa la banderole et chercha un autre endroit pour faire ses affaires.

Au moment où le crépuscule arriva, Meng Hao était allé partout dans la Zone Publique, Vendant des pilules médicinales. À la fin, partout où il allait, les combats cessaient instantanément, et les participants partaient. Finalement, Meng Hao finit dans une Zone Publique vide. Très satisfait, il caressa sa sacoche spirituelle, et il partit.

Quand il arriva à la Caverne Immortelle, c’était déjà tard dans la nuit. Il s’assit, jambes croisées, et commença à faire l’inventaire de son butin, tout excité.

« Un, deux… » Il devenait de plus en plus excité au fur et à mesure qu’il comptait. « En tout, j’ai cinquante-trois Pierres Spirituelles. Je suis riche ! Cette méthode est beaucoup plus rapide que voler les autres disciples. C’est aussi plus sécurisé. Pas besoin de tuer. »

« Comme je n’ai plus beaucoup de pilules médicinales, demain j’irais à l’Atelier des Pilules de Cultivation en acheter d’autres. Si je veux que mon business prospère, je devrais acheter toutes les pilules médicinales disponibles pour ce mois. Si je n’ai pas assez des Pierres Spirituelles, j’en achèterai autant que je pourrai. Avec moins de pilules, il sera plus facile de les vendre.

Meng Hao ouvrit la sacoche spirituelle qu’il avait prise au Cultivateur inconscient. Dedans y avaient quelques Pierres Spirituelles, deux Pilules de Condensation Spirituelle, et une pilule médicinale de couleur rose.

Il leva la pilule et l’examina. Il la reconnut comme une des pilules de l’Atelier des Pilules de Cultivation ; une Pilule de Cultivation Cosmétique, une pilule chère. Valant au moins dix Pilules de Condensation Spirituelle, elle pouvait être considérée comme un des produits les plus chers disponibles.

« Cette pilule est conçue pour qu’une personne conserve son apparence physique. Cela serait du gâchis de l’utiliser sur moi. » Il se disait que le dernier propriétaire devait essayer d’attirer l’attention d’un disciple féminin. Ne pensant plus à ce sujet, il mit la pilule dans sa sacoche spirituelle.

Alors qu’il regardait les Pierres Spirituelles et les pilules médicinales avec les yeux brillants, tout à coup la porte principale de la Caverne Immortelle commença lentement à s’ouvrir. Cela arriva si vite que Meng Hao n’avait pas eu le temps de ranger son butin.

Une femme entra, entourée d’une auréole du clair de lune. Elle était belle, mais froide sans expression. Elle portait une longue robe argentée qui la fit comme si elle avait revêtu la lune elle-même.

C’était nul autre que le disciple de la Secte Intérieur du Secte Reliance, Sœur Aînée Xu.

Alors qu’elle entra dans la Caverne Immortelle, le clair de lune tomba sur les Pierres Spirituelles et les pilules médicinales qui étaient posées devant Meng Hao. Un éclat d’étonnement s’échappa de son regard froid.

« Salutations Sœur Aînée Xu » dit Meng Hao, en se précipitant à ses pieds. Sa main droite ramassa les Pierres Spirituelles et pilules médicinales. Il se tenait là, assez gêné.

Soeur Aînée Xu ne dit rien. Elle regarda juste Meng Hao, fit un signe de la tête, puis se tourna pour partir.

Surpris, Meng Hao la suivit.

« Sœur Aînée Xu, comme tu as pris le temps de venir ici, pourquoi ne pas rester un peu ? »

« Ce n’est pas nécessaire, » répond-elle froidement. « À partir de demain, je vais entrer en méditation isolée et je voulais savoir si tu allais bien. » Elle le regarda de la tête aux pieds, puis quitta la caverne.

Gêné, Meng Hao regretta de ne pas avoir ramassé les Pierres Spirituelles plus rapidement. Dans ce cas, il aurait été vu d’une meilleure lumière, et peut être que Sœur Aînée Xu aurait voulu l’aider un peu plus.

Mais en même temps, il eut un peu chaud au cœur. Sœur Aînée Xu apparaissait froide et indifférente, mais elle était quand même venue le voir, ce qui voulait dire qu’elle se souvenait de lui. Son cœur battait, il tapa sa sacoche spirituelle et sortit la pilule médicinale de couleur rose.

« Ça fait un moment que je voulais te remercier, Sœur Aînée Xu. J’ai épargné plusieurs Pilules de Condensation Spirituelle pour pouvoir les échanger contre cette Pilule de Cultivation Cosmétique. Accepte-la s’il te plait. Pour moi, il n’y a que toi qui es digne d’une telle pilule. Depuis le moment où je suis entré dans la Secte, j’ai rêvé que tu serais éternellement jeune et belle. » Sans même cligner des yeux, solennellement et respectueusement il tendit la pilule.

Sœur ainée Xu s’arrêta de marcher et se retourna. Elle jeta silencieusement un coup d’œil à la pilule présente dans sa main, puis l’accepta.

« Même si les Pilules de Condensations Spirituelles étaient répandues dans la secte, elles ne sont efficaces que jusqu’au cinquième niveau de la Condensation de Qi. Nous, les cultivateurs, accordons beaucoup d’importance à notre base de Cultivation. Nous habitons dans un monde de Cultivation, un endroit où la vie et la mort sont en équilibre. Tu ne pourras pas être comme ceci à l’avenir. Tu es peut-être intelligent, mais tu dois travailler plus ta Cultivation. » C’était la première fois qu’il entendait Sœur Aînée Xu parler autant. Alors qu’elle parlait, il faisait des signes de la tête respectueusement.

« Tant que Sœur Ainée Xu l’apprécie, je suis prêt à l’échanger ! » dit-il en baissant la tête et en s’inclinant de manière timide.

« Cette pilule… je l’accepte cette fois-ci, mais la prochaine fois n’échange pas tes pilules de cette manière ». Elle rangea la pilule, hésita un moment, et retira ensuite un pendentif rose en jade qu’elle tendit à Meng Hao.

« Ceci est un objet magique », dit-elle. « Tu as besoin de te protéger ». Elle commença à descendre la montagne.

« Je te remercie, Sœur Ainée Xu », dit Meng Hao. « Me permettrais-tu de t’accompagner pendant que tu marches ? Ça fait tellement longtemps que je ne t’ai pas vu et j’ai quelques questions concernant la Cultivation, j’espère que tu pourrais m’éclaircir sur le sujet ». Il savait que c’était une opportunité importante. C’était la seule personne sur qui il pouvait compter et de ce fait il se devait de s’approcher d’elle.

Sœur Aînée Xu hésita. Elle était une personne indifférente, et parlait généralement très peu. Elle n’avait jamais passé du temps avec d’autres membres de la Secte masculin, et se sentit un peu étrange avec Meng Hao à ses côtés. Elle était sur le point de refuser, mais après qu’il eut fini de parler, elle pensa d’une manière pudique à la Pilule de Cultivation Cosmétique qu’il lui avait donné, et fit un signe de la tête doucement en signe d’accord.

Pendant qu’ils marchaient, le clair de la lune les éclaira.

À ce moment, sur le sommet de la Montagne du Nord, un grand vieil homme vêtu d’une robe grise se leva. Alors qu’il regardait la scène, un air d’admiration apparut sur son visage.

« Excellent. Ce gamin Meng Hao n’est pas mal de tout. Il reconnait vraiment la correcte interprétation de la Secte Reliance. Il sait qu’il faut trouver quelqu’un sur qui compter. Il sait aussi que s’il garde ce lien avec cette personne, alors il aura toujours quelqu’un sur qui compter. » C’était le même vieil homme qui avait exprimé son admiration pour Meng Hao le Jour de Distribution de Pilule Individuelle. Plus il en apprenait sur Meng Hao, plus il l’appréciait.

 


Cet article comporte 9 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top