skip to Main Content
Menu

IRAS – Chapitre 6

Traducteur : Amane
Édition : Miss X

Chapitre 6 : Jour de ménage!

Dimanche.

 

7 heures du matin.

 

Zhang Ye ne pouvait pas dormir à cause de l’excitation. Il n’arrêtait pas de changer de posture dans son lit, en imaginant un avenir meilleur. Cependant, il entendit quelqu’un frapper à sa porte. Seuls la propriétaire et lui avaient les clefs de son appartement. Même ses parents ne les avaient pas. Sans aucun doute, cela devait être la propriétaire qui s’était invitée chez lui.

 

Le petit appartement n’avait pas de couloir. Le lit pouvait être vu lorsqu’on ouvrait la porte.

 

Il entendit la voix mature de Rao Aimin au-dessus de lui, “Kid, es-tu en train de dormir?”

 

Zhang Ye toucha son nez et roula, “Je suis réveillé. Pourquoi me cherchez-vous?”

 

Rao Aimin s’assit sur le côté du lit et sourit. “Tu as été embauché par la station de radio et commence ton travail demain. Ne devrais-tu pas donner le loyer que tu dois à cette grande sœur?” En disant ça, elle sortit comme par magie une calculatrice et tapa dessus plusieurs fois, “L’utilisation d’Internet ce mois-ci est également prise en compte. Cela rajoute 80 yuans à la note.”

 

Zhang Ye bailla, “Qu’est-ce que vous dites?”

 

Rao Aimin répéta, “Tu n’as pas compris? Je suis en train de te dire que ton loyer est maintenant de 2,662 yuans.”

 

Zhang Ye, “Non, quelle était la première phrase que vous avez dites?”

 

Rao Aimin cligna des yeux, “Première phrase? Kid, es-tu en train de dormir?”

 

Zhang Ye couvrit immédiatement sa tête avec sa couverture, “Je dors!”

 

“Heh, toi, petit fripon!” Rao Aimin frappa la cuisse de Zhang Ye en suivant le contour de la couverture  “Veux-tu que je te passe à tabac? Lève-toi! Arrête de jouer au mort devant moi! Réveille-toi vite! Si tu ne peux pas payer le loyer, alors fais le ménage! Retourne ta dette petit à petit!”

 

Zhang Ye dit sans vergogne “Je suis encore en train de dormir.”

 

“Je te donne une demi-heure! Je t’attendrai à 8h à ma maison” dit Rao Aimin avec un visage sombre.

 

Avoir une propriétaire qui tenait à l’argent autant qu’à sa propre vie faisait souffrir Zhang Ye en silence. Cependant, il n’avait vraiment pas d’argent ce mois-ci. Ainsi, il ne pouvait que ramper en dehors du lit pour se brosser les dents et se laver.

 

Bien, allons voir où en était l’anneau du jeu. C’était la chose sur laquelle il allait compter dans le futur afin de devenir une star.

 

Quand il ouvrit l’interface, il réalisa que sa Réputation avait augmenté. La veille, il avait dépensé 100,000 points de Réputation pour la Loterie, laissant 99,983 points de Réputation. Cependant, c’était maintenant à 99,999 points. Il n’avait pas besoin de réfléchir sur l’augmentation car c’était à cause de l’entrevue de la veille. Il avait été si remarquable et il avait même utilisé le célèbre poème « L’annonciateur de la tempête » de Gorky. Alors ce n’était pas surprenant que sa Réputation ait augmenté. Maintenant, il ne lui manquait plus qu’un point de Réputation pour pouvoir rejouer à la Loterie.

 

La Réputation était vraiment un concept très général. Du point de vue d’un jeu, c’était vraiment un mot très vague.

 

Bien, maintenant qu’il avait compris comment les points de Réputation pouvaient être obtenus, il avait besoin de faire quelques taches ménagères pour la propriétaire. Il allait ainsi vérifier s’il pouvait augmenter sa Réputation en faisant ça!

 

Soudain, une voix forte s’exclama, “Little Zhang!”

 

Zhang Ye réalisa qu’il était déjà 8 heure alors il mit rapidement ses chaussons et alla à la maison de la propriétaire.

 

Les appartements commerciaux et résidentiels avaient de grands couloirs. Ce couloir était presque toute la propriété de Rao Aimin. Il était vraiment évident qu’avoir plus de 20 appartements dans Beijing, avec les hausses des prix de l’immobilier, était  vraiment beaucoup. Rao Aimin pouvait être considérée comme une femme riche. Mais, c’était étrange, malgré tout le temps qu’il était resté ici, il n’avait jamais entendu parler des amis ou parents de Rao Aimin. Elle n’était pas mariée et était sans enfant. Il n’avait aussi jamais vu sœur Rao travailler, alors tout le monde trouvait cette propriétaire mystérieuse. Personne ne savait pourquoi elle était si riche.

 

La maison de Rao Aimin lui correspondait. C’était le plus grand appartement de cet étage. C’était le genre d’appartement où les étages supérieurs et inférieurs ajoutaient plus d’une centaine de mètres carrés à l’endroit.

 

La porte était ouverte et  Zhang Ye rentra. “Propriétaire, je suis ici.”

 

Rao Aimin plaisanta sarcastiquement, “Est-ce que ton signe du zodiaque était le cochon dans ta vie antérieure? Pourquoi es-tu si lent à te lever!?”

 

Zhang Ye expliqua, “J’étais trop heureux la nuit dernière alors je n’ai pas du tout dormi cette nuit. Je suis encore fatigué.”

 

“Tu as juste été embauché pour être animateur radio; as-tu besoin d’en faire une si grosse affaire?” Rao Aimin l’atteignait là où cela faisait le plus mal, “Maintenant, la profession d’animateur radio n’est plus ce qu’elle était il y a 20 ans. Il y a la télévision et internet. Combien de personnes écoutent encore la radio aujourd’hui?”

 

Zhang Ye savait aussi que la profession d’animateur radio était une chose du passé. Il répondit tristement, “Hai, si seulement ma mère m’avait donné naissance 50 ans plus tôt, alors j’aurai été capable de saisir une opportunité. »

 

Rao Aimin dit sarcastiquement, “Ta mère est à peine âgée de 50 ans; comment aurait-elle pu te donner naissance il y a 50 ans? Penses-tu que ta mère est un esprit serpent 1!?”

 

Zhang Ye, “…”

 

Voyez, comment sa bouche est venimeuse!?

 

Rao Aimin ordonna, “Arrête de dire des bêtises et travaille!”

 

Zhang Ye retroussa ses manches, “Bien, dîtes moi ce que je dois faire. Je ferais toutes vos tâches ménagères aujourd’hui.”

 

“Essuie les verres, balaie le plancher, lave les draps et je te passerai mes vêtements.” Rao Aimin se versa une tasse de thé et s’assit confortablement sur le canapé. Avec ses jambes croisées, elle avait l’air d’un seigneur sur ses terres.

 

Elle portait une chemise et une longue jupe qui ne pouvaient pas être considérées comme élégantes. Ses pieds portaient des collants noirs. Bien que son sens du style soit vieillot, elle restait belle quoi qu’elle porte.

 

Hai, il était temps de se mettre au travail.

 

Zhang Ye commença à balayer puis passer la serpillière.

 

Rao Aimin était une personne qui ne pouvait s’empêcher de parler. Chaque fois qu’elle le pouvait, elle critiquait ce que faisait Zhang Ye, “Comment nettoies-tu? Je t’ai dit de ne pas nettoyer au hasard!”

 

“Je ne le fais pas.”

 

“Bien, Bien. Va laver mes vêtements maintenant!”

 

Entrant dans la salle de bain, Zhang Ye soupira et s’assit sur un tabouret. Il mit tout ce qu’il pouvait laver dans la machine. Cependant, il y avait certain vêtements qu’il ne pouvait pas mettre à cause de leur couleur ou parce qu’ils ne pouvaient être lavés à la machine, alors il dut les laver à la main un par un. Zhang Ye ne s’arrêta pas une fois durant toute la matinée.

 

Il n’avait aucun moyen de refuser. Il avait perdu ses droits humains en devenant endetté.

 

Après-midi.

 

Zhang Ye termina la lessive et en ressortit avec une douleur dans le bas du dos.

 

“As-tu terminé de laver la lessive?” Rao Aimin regarda les vêtements qui séchaient sur le balcon. C’était rare pour elle de ne pas utiliser sa langue venimeuse car elle dit avec satisfaction, “Très bien, pas mauvais. Cela suffit. Tu peux rester pour le déjeuner.” Posant son livre “Shanhaijing2 » (Livre des monts et des mers), elle alla dans la cuisine.

 

L’existence du  “Shanhaijing” avait été modifiée par le jeu. Il y avait des choses qui avaient changé et d’autres pas. Zhang Ye pouvait seulement appendre petit à petit et s’habituer aux détails de ce monde.

 

Zhang Ye était vraiment heureux. Cela faisait maintenant quelques jours qu’il ne mangeait que des nouilles instantanées et il pouvait enfin manger un repas chaud et équilibré.

 

Il s’assit sur une chaise. Après avoir pris quelques inspirations, il ouvrit l’interface du jeu. Il réalisa que sa Réputation avait augmenté d’un point. Elle était maintenant à 100,000 points!

 

Ce point supplémentaire lui avait été donné par la propriétaire?

 

Il semblerait que ses hypothèses étaient vraies!

 

L’explication que donnait l’anneau du jeu sur la Réputation, « L’augmentation de la réputation est liée à la célébrité, l’exposition, la réalisation, la confiance, la réputation du joueur et d’autres facteurs liés. »

 

Autrement dit, si une personne lui faisait confiance, l’admirait ou était d’accord avec ce qu’il faisait, alors sa Réputation augmenterait d’un point. La Réputation obtenue d’une personne pouvait s’empiler. Comment avait-il compris cela?

 

Il l’avait compris de l’entretien d’hier. Il y avait un total de 8 interviewers et la Réputation de Zhang Ye avait augmenté de 99,983 à 99,999 points. Il y avait 16 points de Réputation supplémentaires. Cela signifiait que quand Zhang Ye avait récité les 1000 mots sans manuscrit, les 8 interviewers lui avaient donné 8 points de Réputation. Puis après, quand Zhang Ye avait récité le poème « L’annonciateur de la tempête », ils lui avaient donné 8 points supplémentaires. Les chiffres correspondaient parfaitement!

 

Après avoir compris comment les points de Réputation étaient obtenus, il lui restait à jouer à la Loterie. Il voulait savoir ce qu’il allait obtenir cette fois!

 

Zhang Ye  voulait un objet qui pourrait lui permettre de se transformer en Superman. Il serait si heureux s’il pouvait être adoré par le monde entier.

 

Cependant, c’était irréalisable après réflexion. Certaines personnes pouvaient devenir Spider man en se faisant mordre par une araignée qui injecterait des toxines dans le corps, alors que d’autres pouvaient placer des morceaux de fer à l’intérieur de leur organisme pour devenir Iron Man. Certaines personnes étaient même devenues comme Batman en passant de nombreuses années avec des chauves-souris.

 

Eh bien, même s’il n’avait aucune preuve, Zhang Ye sentait que… la chance de devenir un héros de nouilles instantanées était plus probable!

 

Il ouvrit l’interface de la Loterie. S’il dépensait 100,000 points de Réputation, il ne lui resterait plus rien!

 

Quand l’interface de la Loterie apparut, Zhang Ye claqua ses mains. Après avoir frotté ses mains, il pressa le bouton pour commencer la Loterie!

 

Ça commençait!

 

L’aiguille se déplaçait très rapidement sur la roue!

 

“Spéciale! Tombe sur Spéciale!” Zhang Ye murmurait à lui-même. Cependant, à partir de la configuration de la roue, même un imbécile savait que la catégorie spéciale était extrêmement rare. Bien qu’il ne sache pas ce que voulait dire le texte qui l’introduisait,  » Ajoute un objet à la Boutique qui peut être acheté indéfiniment. », il espérait que cela soit un objet rare, car la configuration de la roue montrait sa valeur.

 

Cependant, cette chance n’était pas tombée sur Zhang Ye. L’aiguille s’était encore arrêtée sur la plus grande partie : la Consommation.

 

Coffre au trésor (Petit) a été obtenu!

 

Quand il ouvrit le coffre, la lumière l’aveugla!

 

À l’intérieur se trouvait quelque chose qui ressemblait à un bâton de chewing-gum!

 

[Autocollant malchanceux]: Effectif sur la personne sur laquelle il est collé. La malchance s’abattra sur cette personne. Dure 5 minutes.

  1. La signification du serpent est d’être connectée à la force de la vie et l’énergie primordiale. Dans beaucoup de cultures, il est vénéré comme un symbole puissant représentant la source de la vie. Quand l’esprit serpent apparaît dans votre vie, cela signifie que de bonnes opportunités, le changement, des transitions importantes et l’augmentation de l’énergie se manifestent.
  2. Le Shanhaijing (山海經) est un recueil de données géographiques et de légendes de l’antiquité chinoise composé entre les Royaumes combattants et les Han. Ses éditeurs principaux Liu Xiang et son fils Liu Xin des Han occidentaux, l’attribuèrent à Yu le Grand ou à son assistant Bo Yi. C’est la source principale des mythes chinois anciens encore très populaires. (Il existe un drama basé dessus)

    (Source wiki)

Cet article comporte 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top