skip to Main Content
Menu

IRAS – Chapitre 1

Traducteur : Amane
Éditrice : Miss X

Chapitre 1 : Le monde après avoir été altéré!

Beijing/Pékin

 

Le matin du deuxième jour.

 

À la maison, Zhang Ye, qui venait juste de se réveiller, était encore en train de se poser des questions à propos du rêve de la nuit dernière. Pendant qu’il baillait, il alluma la télévision pour regarder les informations. Soudain, il réalisa qu’il portait un anneau d’argent sur sa main gauche. C’était clairement quelque chose qui ne lui appartenait pas. Il essaya aussi durement qu’il pouvait de l’enlever, mais cela ne servit à rien. Mais il n’y avait pas seulement ça, quand il frotta le dessus de l’anneau, un écran tactile virtuel apparut soudainement. C’était écrit de la même manière que les messages dans son rêve. Cela disait, “Anneau du jeu initialisé. Prime de départ du nouveau joueur, ‘Changement aléatoire du contexte du monde’ est en préparation pour l’exécution.”

 

Décompte…

 

Trois secondes…

 

Deux secondes…

 

Une seconde…

 

La prime de départ du nouveau joueur est en cours d’exécution!

 

À la suite de cela, Zhang Ye vit une scène alarmante.

 

Le téléphone HTC qu’il avait lancé sur son lit commença à se déformer et à étrangement changer de forme. Même la marque fut changée car ‘TCC’ était incrusté dessus. Une des deux copies issues d’un recueil de poèmes de Xu Zhimo placée à côté de la fenêtre disparut soudainement, alors que l’autre devint un poème d’un recueil de Chen Tianmo.

 

Il ne pouvait remarquer tous les changements, car tellement de choses dans sa maison avaient changé!

 

Mais ce qui alarma le plus Zhang Ye furent les changements sur la télévision. La télévision de marque Changhong s’était transformée en une marque appelée Feitian, dont il n’avait jamais entendue parler. Et le principal changement était le contenu diffusé à la télévision!

 

“La nouvelle émission de variétés de Mango TV, ‘Glittering Radiance’ casse la barre des 1% de téléspectateurs.”

 

“Le dernier film de Wu Bang, ‘White Maiden’ casse les 500 million d’entrées au box-office.”

 

“La chanson de la Reine Céleste Zhang Yuanqi a une fois de plus encore échoué. Elle se concentrera dans l’industrie du film à partir de maintenant.”

 

“Hier, le travail de l’artiste de renommée mondiale Dake, “Blue Sky”, a été vendu aux enchères en Amérique.”

 

“Beaucoup de personnes dans l’industrie du divertissement ont dédié des chansons au Roi Céleste le plus influent dans le cinéma au 20ème siècle, Chen Weishi, durant le 10ème anniversaire du concert de commémoration. Le Roi Céleste Sun Yu pleurait sur scène tout en chantant. ”

 

Zhang Ye examina tout cela durant 10 minutes en état de choc. Il ne comprenait toujours pas ce qui se passait. Comment est-ce que les marques du téléphone et de la télévision avaient-elles changé?

 

Reine Céleste Zhang Yuanqi?

 

Quand y avait-il eu une Reine Céleste nommée Zhang Yuanqi?

 

Et le 10ème anniversaire du concert commémoratif ?

 

D’où sortait ce Chen Weishi ?

 

Comment ne pouvait-il pas avoir entendu parler de lui?

 

Zhang Yuanqi?

 

Pourrait-ce être Zhang Ziyi qui avait changé son nom de scène?

 

‘Chen Weishi’ était le nouveau nom de scène d’Eason Chen?

 

Cela ne pouvait être vrai. Eason Chen était encore vivant!

 

Quel genre de film pouvait être “White Maiden”?

 

Était-ce un pu**** de film dans lequel jouait Bai Yansong ?

 

Quand est-ce qu’il a pu**** de commencer à jouer dans un film?

 

Zhang Ye se précipita hors de son lit, et ouvrit ses rideaux dans la panique. Il vit que chaque chose dehors avait changé. Les deux vieux arbres sur le bord de la route avaient disparu. À la place, se trouvait un parterre de fleurs. Un gratte-ciel au loin s’était transformé en un petit immeuble, qui ne possédait que six étages. Non seulement il y avait quelques immeubles qui étaient originellement de couleur grise qui avaient changé subtilement de couleur et de position, mais même la couleur de l’escalier avait changé du marron au blanc!

 

Ding!

 

Le changement aléatoire a été complété!

 

Note: Le contexte du monde originel a été changé dans un monde théoriquement équilibré.

 

Le visage de Zhang Ye devint pâle. Il prit le téléphone de marque inconnu et l’examina. La date et l’heure étaient bonnes. Aujourd’hui, cela faisait deux mois depuis qu’il avait été diplômé de l’université. Après avoir feuilleté quelques pages de ses contacts, il appela intentionnellement quelques personnes. Ses amis proches étaient toujours les mêmes, mais comment pourrait-il expliqué les changements survenus? Aussi, qu’est-ce qu’était l’anneau du jeu sur sa main? Est-ce que l’anneau du jeu avait vraiment altéré la réalité?

 

Zhang Ye ne pouvait le croire, alors il alluma son ordinateur pour vérifier sur Internet. Plus il naviguait, plus effrayé il devenait.

 

Ça avait changé !

 

Chaque chose avait changé!

 

Il n’y avait personne dans l’industrie du divertissement qui s’appelait “He Jiong” ou “Xie Na”.

 

L’industrie de la musique n’avait plus de personnes comme Eason Chen ou Jacky Cheung.

 

L’industrie du cinéma n’avait pas non plus de personnes comme Feng Xiaogang, Sun Honglei, etc.

 

En Chine et dans les pays étrangers, des personnes comme Qi Baishi ou Pablo Picasso n’existaient plus dans le monde de la calligraphie ou de la peinture.

 

La célèbre chanson, “Perturbed“?

 

Les romans de Mo Yan?

 

Les partitions de Beethoven?

 

Le film, “Transformers”?

 

L’émission de variétés, “The Voice of China“?

 

La célèbre peinture, “Mona Lisa”?

 

Ils avaient tous disparu!

 

Voyant toutes ces choses être changées aléatoirement par le jeu inconnu, il se demandait si cela était la récompense du jeu qu’il avait obtenue en étant le seul joueur. Cependant, comment la réalité pouvait-elle devenir un jeu?

 

Et quel genre de jeu était-ce?

 

“Contra”, ou “Super Mario”?

 

Devrait-il utiliser sa tête pour casser le mur, causant l’apparition d’un petit champignon magique qui pourrait le faire grandir?

 

Bien sûr, il y avait certaines choses qui n’avaient pas changé. Quelques personnages importants de l’histoire, la culture historique dans son ensemble et les paysages n’avaient pas changé. Les nouilles instantanées de marque  »The Master Kong » sur la table étaient encore les mêmes. LV était encore une célèbre marque. Beaucoup de choses n’avaient pas été modifiées. Était-ce dû à ce soi-disant “hasard”?

 

Quelque chose de surnaturelle était arrivée!

 

Que diable s’était-il passé?

 

À cet instant, des pas purent être entendus. Quelqu’un à l’entrée tapa sur sa porte. Les coups étaient vraiment bruyants et étaient définitivement causés par le martèlement de la porte avec beaucoup de force!

 

Zhang Ye savait qui frappait et prétendit n’avoir rien entendu.

 

Après que la personne ait frappé à plusieurs reprises, le tintement de clefs put être entendu et la porte s’ouvrit soudainement!

 

Zhang Ye regarda la personne qui rentrait. Il se disait que même si le monde avait changé, la propriétaire était toujours la même propriétaire.

 

Une femme dans la trentaine se dirigea vers lui. Elle était vraiment très belle. Quelques fois, les deux mots qu’étaient “très belle” étaient vraiment difficiles à utiliser pour la décrire. Par exemple, elle n’avait clairement fait que se laver les cheveux. Sa tête était toujours enveloppée dans une serviette blanche, mais sa beauté, qui pourrait submerger des états et villes, ne pouvait être cachée. Sa silhouette était extrêmement belle. L’élasticité de sa peau était clairement révélée et elle apparaissait vraiment anguleuse.

 

Cependant, on ne pouvait comprendre la méchanceté de cette femme qu’en étant proche d’elle durant quelques jours. Elle pouvait être aussi venimeuse qu’elle le voulait. Sinon, comment pourrait-elle être encore célibataire à cet âge ? Parce que sa bouche faisait que beaucoup ne la supportaient pas!

 

Voyant que Zhang Ye était à la maison, Rao Aimin se racla la gorge et rit sans un sourire, “Kid, es-tu en train de jouer à cache-cache avec moi? Pourquoi ne peux-tu pas répondre alors que j’ai frappé tout ce temps? Jouais-tu au mort?”

 

Zhang Ye répondit de façon maladroite, “Propriétaire, vous étiez là?”

 

Rao Aimin s’assit naturellement dans le salon. Avec un son fracassant, elle fit claquer une calculatrice sur la table. Zhang Ye avait déjà vu sa calculatrice de nombreuses fois dans le passé. Précédemment, sa marque était une Casio mais maintenant elle avait changé en une nouvelle marque dont il n’avait jamais entendue parler avant. Elle commençait par un “K”. Cela montrait que même les fabricants de calculatrices avaient été altérés. “Pourquoi ne me demande-tu pas pourquoi je suis venue? Je suis ici pour collecter le loyer!” Ses doigts martelèrent la calculatrice de façon rapide « Tu n’as pas remis le loyer ce mois-ci. Ajoute à cela les utilitaires (eau et gaz) du mois dernier, je les ai déjà calculés pour toi. Le montant total revient à 2,582 yuans (environ 350 €). Je te l’ai déjà rappelé à plusieurs reprises. Pas un seul yuan en moins ne sera autorisé! Je te le dis, Little Zhang… Je t’ai permis le loyer chaque mois, seulement parce que tu venais de Pékin. Vas demander autour; quel endroit ne te demandera pas un payement avancé de trois mois? Combien de fois t’ai-je fait un traitement spécial?”

 

Zhang Ye sourit ironiquement, “S’il vous plaît, donnez-moi encore quelques jours. Je n’ai vraiment pas d’argent sous la main. Une fois que je trouverai un emploi, je vous donnerai l’argent.”

 

Rao Aimin balaya élégamment ses doigts, “Si tu n’as pas d’argent, fiche le camp maintenant!”

 

Zhang Ye supplia, « Vous connaissez ma situation. Le loyer que je vous ai donné avant était tout l’argent de mes parents. Je dois seulement avoir beaucoup d’argent. Si vous me chassez loin, je peux seulement rentrer et rester chez mes parents. Je leur ai déjà dit que je déménagerais et serais indépendant une fois que je serais diplômé. Comment pourrais-je y retourner? Tante, regardez l’étage. Tous les appartements de l’étage sont les vôtres. Votre richesse ne baissera pas s’il manque juste un peu d’argent. À propos, j’ai un entretien d’embauche à la station de télévision de Beijing Broadcasting cet après-midi. Si je deviens vraiment un animateur, je payerai le loyer une fois que j’aurai obtenu mon salaire.”

 

Rao Aimin le regarda et, avec mépris, dit, “Toi? Devenir animateur? Abandonne. Avec ton apparence et ta taille, qui ferait attention à toi dans une foule de personnes ? Tu rêves seulement toute la journée de devenir une star. Tu penses que c’est si facile de devenir une célébrité? Si tu peux devenir un animateur, alors cette vieille tante osera apparaître à la Cérémonie du festival du printemps demain!”

 

Zhang Ye dit, “Quoi qu’il en soit, donnez-moi quelques jours en plus. Je…”

 

Rao Aimin l’ignora, “ Pas moyen!”

 

Zhang Ye dit, “N’avez-vous donc pas vu que je n’ai même pas mangé de petit-déjeuner ces derniers jours? Je n’ai vraiment pas assez d’argent.”

 

“Qu’est-ce que tu veux que j’y fasse? Eh?” Rao Aimin dit cela avec une expression inhumaine.

 

Après quelques histoires qui prirent du temps, il réussit à faire partir la propriétaire. Après une dizaines de minutes, Rao Aimin, qui était en pyjama, revint. Elle ne frappa pas à la porte et utilisa directement la clef pour l’ouvrir.

 

Zhang Ye pensait que Grand Sœur Rao était venue pour réclamer son argent, alors il dit prudemment, “Propriétaire, vous…”

 

Rao Aimin jeta un petit-déjeuner sur la table et grogna froidement, “Je ne pouvais le finir toute seule. Kid, tu as de la chance. Laisse-moi te le dire. Même si les emplois ne sont pas faciles à obtenir ces jours-ci, tu es encore diplômé de l’université des Médias; comment ne peux-tu pas obtenir un emploi pour joindre les deux bouts? Arrête de ne t’accrocher qu’à une branche !”

 

Zhang Ye fut surpris et dit rapidement, “Merci.”

 

Rao Aimin, avec son beau visage froid, partit en claquant la porte.

 

Zhang Ye ressentit de la chaleur dans son cœur. En regardant le petit-déjeuner sur la table, il remarqua que c’était encore chaud. Clairement, ce n’était pas de sa grande sœur Rao. C’était sans aucun doute quelque chose qu’elle avait spécialement été cherché après qu’elle ait entendu que Zhang Ye ne mangeait pas de petit-déjeuner depuis quelques jours. Zhang Ye savait que grande sœur Rao était quelqu’un qui était chaleureuse à l’intérieur, mais froide à l’extérieur. Elle avait beau avoir une langue venimeuse, elle prenait toujours soin de lui. En fait, il comprenait aussi ce que grande sœur Rao voulait dire. Cependant, Zhang Ye avait toujours rêvé de faire les choses en grand depuis qu’il était petit. Il voulait être sur une scène, faisant face au public. En tant que tel, il n’avait jamais considéré les emplois qui travaillaient derrière la scène, dans les coulisses.

 

Zhang Ye sortit prendre l’ascenseur pour descendre.

 

Dans la rue, Zhang Ye examina les alentours. Il réalisa que la route était à la fois familière mais aussi étrange. Les célébrités des publicités étaient toutes des personnes qu’il ne connaissait pas. Quelques boutiques mettaient les musiques les plus populaires du moment alors que Zhang Ye ne les avaient jamais entendues avant. Alors qu’il marchait à travers cette familière, mais étrange rue, il avait du mal à s’adapter. Il ressentait qu’il n’avait pas sa place dans ce monde altéré. Beaucoup de choses avaient changé. Ou, devrait-on dire également que ce n’était pas le monde que Zhang Ye connaissait.

 

On était au mois d’août. L’air était encore chaud et inquiétant.

 

Ce n’était pas scientifique!

 

Vraiment non scientifique!

 

Zhang Ye était, après tout, un diplômé d’une prestigieuse université. Bien sûr, il ne pouvait facilement accepter cette réalité. Quel jour et quel siècle sommes-nous? Ce n’était pas une ancienne société où les superstitions comme les démons et fantômes existaient. Etre superstitieux n’apportait que le malheur. C’était quelque chose que même les primaires savaient. Chaque chose était expliquée par la science. Il croyait fermement dans le pouvoir de la science. Alors, les yeux de Zhang Ye dégagèrent une impression solennelle. Il sortit une pièce de sa poche et la jeta en l’air. “Si c’est face, l’explication sera celle du changement de contexte du mode par le jeu. Si c’est pile, cela signifiera que tout était faux.”

 

Ding Ling Ling.

 

La pièce atterrit sur le sol. Face!

 

La vision de Zhang Ye devint noire. Ce n’était pas un mensonge. Tout était vrai!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top