skip to Main Content
Menu

EoC – Chapitre 147 – Protéger

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

EoC - Chapitre 147 - Protéger

Lu Jin attaqua Jiang Li rapidement et férocement. Sans aucun doute, c’était un homme brutal qui cherchait œil pour œil et dent pour dent.

 

Jiang Li ne bougeait pas, mais soudain une lumière vive traversa ses deux yeux.

 

« Arrête ! »

 

Les mots sortaient lentement de sa bouche, comme si le Bouddha était en train de vaincre avec son mantra. D’autres personnes auraient pu l’entendre confortablement, mais au fond des deux oreilles de Lu Jin, le mantra était aussi fort que le tonnerre grondant, détruisant toutes ses pensées et ses émotions.

 

Sa main s’arrêta à 10 cm devant Jiang Li, incapable de bouger et d’attaquer, il avait l’air morne,  l’esprit contrôlé par Jiang Li.

 

Jiang Li avait même pu hypnotiser Nie Shi Xiong. Pendant le temps où les deux s’affrontaient dans leurs âmes, il s’était de nouveau éclairé sur le Dao, et donc sa puissance spirituelle s’était fortement accrue. Bien que sa force vitale ne soit qu’à 3.0, utiliser son pouvoir spirituel pour hypnotiser Lu Jin n’était pas un problème.

 

« Allonge-toi ! »

 

Jiang Li cria un autre ordre.

 

Lu Jin se coucha comme s’il était un mort-vivant, il n’avait aucune capacité de résistance, son âme avait été complètement asservie.

 

Jiang Li ne regarda même pas Lu Jin. Il se retourna et dit : « Lu Jin n’est pas digne d’être sauvé par rapport aux indigènes, ils sont bien meilleurs que lui. »

 

« C’est vraiment une ordure. » Ji Qing Wu remarqua qu’il y avait une intention meurtrière dans les yeux de Jiang Li, elle avait peur qu’il puisse vraiment le tuer, alors elle se téléporta rapidement devant Jiang Li et dit : « Puisque les choses sont arrivées à ce point, nous ne pouvons que le tolérer jusqu’à ce que son professeur vienne le chercher et nous pourrons alors lui demander une compensation. Tous ces Mechas supersoniques étaient pour moitié la propriété de deux petites équipes, tous ayant été perdues en vain juste pour sauver cette racaille. Ce n’est vraiment pas acceptable. »

 

« Laissez le cuirassé atterrir et attendez l’arrivée des professeurs de l’Université Astrale. » Lei Zheng poussa un long soupir, se sentant déprimé : « En comparant les manières, cette fois, les indigènes sont vraiment meilleurs que nos étudiants de l’Université Astrale. »

 

« Ne t’occupe pas de lui. Après tout, ce genre de racaille n’est que minoritaire. » Le réconforta Jiang Li.

 

Le cuirassé s’arrêta à l’extérieur de la base, en envoyant des lignes de messages. Quelques instants plus tard, le ciel était rempli de nombreux cuirassés.

 

Swoosh !

 

L’un des professeurs arriva le premier. Il sauta rapidement hors du cuirassé et regarda aux alentours avec anxiété.

 

« Comment va Lu Jin ? » De toute évidence, il était le professeur de Lu Jin, il avait couru directement à l’intérieur du cuirassé Astral Fish et avait vu Lu Jin dans un état de contrôle de l’esprit. Il fronça les sourcils en utilisant son pouvoir spirituel et cria : « Réveille-toi ! »

 

Lu Jin ouvrit lentement les yeux et grimpa avec un regard flou. Cependant, il se souvint rapidement de ce qui s’était passé et ses deux yeux devinrent immédiatement rouges et fixèrent Jiang Li : « Tu viens de m’hypnotiser ? »

 

Jiang Li ne répondit pas.

 

Ji Qing Wu s’avança et dit : « Vous devez être l’enseignant de Lu Jin, nous avons subi une grosse perte à la suite du sauvetage de Lu Jin des indigènes cette fois, j’espère que vous pourrez nous compenser pour notre perte afin que nos efforts n’aient pas été en vain. »

 

Le professeur de Lu Jin était un vieil homme, il avait l’air d’avoir plus de 70 ans, sa force était très puissante. Tout à l’heure, quand il s’était précipité sur le cuirassé sans porter d’armure, son chi froid et mordant avait explosé.

 

Il ne regarda pas Ji Qing Wu, au lieu de cela, il fixa Jiang Li avec son regard acéré et dit : « Pourquoi as-tu hypnotisé Lu Jin ? Connais-tu la gravité des conséquences ? Cela pourrait provoquer l’isolement de son pouvoir spirituel et laisser une ombre dans son cœur. Il ne pourra peut-être plus avancer ! »

 

Son ton ne contenait rien d’autre qu’une accusation.

 

Jiang Li était stupéfait.

 

Il ne s’attendait pas à ce que cette personne n’exprime pas la moindre gratitude pour avoir sauvé son élève, mais l’interroge à la place.

 

« N’oubliez pas que nous avons sauvé Lu Jin avant de parler. » Répondit froidement Jiang Li.

 

« La ferme !  Je ne t’ai pas posé de questions sur le sauvetage, je te demande pourquoi tu as dû l’hypnotiser ! » La voix du professeur de Lu Jin monta en volume alors que dans ses yeux une tempête faisait rage. Il gronda : « Le pouvoir spirituel ne doit pas avoir de revers, essayerais-tu de paralyser son pouvoir spirituel ? »

 

« Il m’a attaqué alors je n’ai pas eu d’autre choix que de l’hypnotiser, juste pour le forcer à se calmer. Peut-être qu’il a été stimulé par un choc qui l’a rendu fou. » Jiang Li essaya de supporter la colère dans ses émotions et expliqua directement, mot pour mot.

 

« Jiang Li a protégé les indigènes extraterrestres, il a dit que j’étais une ordure. N’est-ce pas trop pour quelqu’un comme moi qui n’a tué que quelques vies de bas étage ? » Lu Jin s’était déjà levé et se cachait derrière son professeur : « Je n’avais pas d’autre choix que de lui donner une leçon, qui savait qu’il comploterait contre moi. Je dis, il pourrait peut-être être l’un des espions des natifs, sinon, comment m’aurait-il même sauvé ?  »

 

« Il est vrai qu’il est possible qu’il soit un espion, il doit être isolé pour une enquête plus approfondie. »

 

L’enseignant de Lu Jin, un vieil homme de plus de 70 ans, hocha la tête et bientôt il réprimanda Jiang Li : « Tu ferais mieux de rester où tu es et de ne même pas penser à bouger, le ministère de la Justice de l’Université Astrale t’examinera et verra si tu as la moindre connexion avec les indigènes. »

 

« Quelle blague… » Jiang Li ne pouvait plus le tolérer, son visage s’assombrit profondément : « Nous nous sommes battus de notre mieux pour sauver cette petite ordure, et cette racaille n’exprime même pas un peu de gratitude à ses sauveteurs. Il mord la main qui le nourrit et attaque même ceux qui ont sauvé son cul désolé. Lui laisser sa vie de chien était le mieux que je puisse faire. Maintenant, vous dites même que j’ai des liens avec les indigènes ? Effectivement, vous êtes tous deux vraiment enseignant et étudiant, vous partagez tous les deux la même caractéristique d’être sans vergogne ! »

 

« Comment oses-tu être impoli avec moi ? Qui est ton professeur, ne t’a-t-il pas enseigné les bonnes manières ? » Le vieux professeur se mit en colère et fit un pas devant Jiang li, il leva la main pour l’attraper. « Puisqu’il ne t’a enseigné aucune manière, je le remplacerai en te donnant une leçon. Tu dois garder tes manières à l’esprit devant chaque enseignant. »

 

Pong !

 

Alors que le vieux professeur secouait la main, son chi sympathique grouillait comme des abeilles cherchant le miel et il attrapa Jiang Li. Jiang Li sentit que tout son corps était entouré de quelque chose, il ne pouvait pas bouger. Le chi sympathique agissait comme des cordes qui s’étaient serrées autour de lui, il ne pouvait pas respirer.

 

Grondement !

 

Une main apparut à côté de Jiang Li et fonça à travers le chi sympathique, en l’emportant. Les yeux de Jiang Li étaient flous mais dans la seconde suivante, il se retrouva soudainement éloigné de l’attaque du vieux professeur. Il se tenait sur un terrain vide avec son professeur, Hong Heiyu, debout à côté de lui.

 

Jiang Li avait su qu’il y avait quelque chose d’étrange dans cette affaire, alors il avait informé Hong Heiyu à l’avance.

 

« Song Shuren, tu deviens vraiment plus éhonté avec l’âge, comment oses-tu lever la main sur mon élève. » Hong Heiyu joignit ses mains derrière son dos alors qu’il regardait froidement l’homme de 70 ans.

 

Donc, le nom de ce vieux est Song Shuren. Jiang Li, ayant une fois de plus obtenu la protection de son professeur, se sentait sain et sauf.

 

« Hong Heiyu ! Il est donc ton élève. » Song Shuren fronça les sourcils, il avait l’air effrayé devant Hong Heiyu.

 

« Qu’est-ce qui est arrivé ici ? Hong Heiyu tourna la tête vers Jiang Li, qui lui expliqua tout le cours des événements, mais ignora les détails de la façon dont il avait sauvé les autres personnes, expliquant seulement comment Lu Jin l’avait attaqué après qu’il ait été sauvé par lui et par tous les autres.

 

« Je vois. » Hong Heiyu croisa les bras contre sa poitrine, et dit avec dérision : « Song Shuren, c’était bas de ta part ! Ces enfants ont sauvé ton élève et ont même subi une grande perte. Tu as essayé d’éviter l’indemnisation et as même agi sans vergogne ? Tu es indigne d’être l’un de nos professeurs de l’Université Astrale. »

 

« Penses-tu honnêtement que ces faiblards aient la capacité de sauver mon élève ? » Le ton de Song Shuren était encore froid, mais il n’était pas aussi arrogant qu’à l’instant précédent : « Pensez-vous que je ne savais pas que mon élève avait été capturé ? La personne qui l’avait capturé était Nie Shi Xiong, l’un des natifs de l’Université de Da Qian, il était l’étudiant d’une grande figure et son maître a planté une Graine Sainte en lui, l’utilisant comme un simple pion pour nous attirer. Je n’ai rien fait parce que je savais qu’ils avaient prévu une embuscade. Ton élève et ce tas de gens auraient sauvé Lu Jin ? Je ne peux m’empêcher d’en douter. J’ai demandé un interrogatoire et c’était une procédure légale. »

 

« Impudent ! » Hong Heiyu cria soudainement à pleine voix, tout le monde fut choqué par son volume, même Lu Jin commença à frissonner : « Je ne me soucie pas du processus, la vérité est maintenant que ces élèves ont sauvé ton élève et qu’ils ont subi une grande perte. Tu dois les indemniser, sinon ne me blâmes pas de prendre des mesures contre toi. Puisque tu as mis le doigt sur mon élève, je peux aussi t’en faire autant. »

 

« Comment oses-tu ?! »

 

Song Shuren, le visage incrédule, recula de quelques pas.

 

« Il n’y a rien que je n’ose faire. Tu n’es qu’un avorton à la Stase Éternelle, n’oublie pas que je suis un maître de la Respiration Interne. » Hong Heiyu croisa les bras devant sa poitrine : « Même si vous étiez 100, vous ne seriez pas mon adversaire. Tu devrais connaître ma colère. Un mot : compenser la perte et leur accorder un bonus, sinon n’ose même pas penser à partir d’ici en un seul morceau. »

 

Song Shuren pouvait bien se trouver dans la limite de ‘la Stase Éternelle’, sa force vitale pouvait également être anormalement forte, mais s’il devait rencontrer un maître de la Respiration Interne comme Hong Heiyu qui contrôlait une Capacité Divine, il y aurait un énorme fossé de pouvoir entre eux. Il savait que pour l’instant, il ne pouvait pas battre Hong Heiyu.

 

« Penses-tu que je ne peux pas me permettre de donner une compensation à ces petits morveux ? » Song Shuren était un vieil homme effronté, son expression ne changea pas : « Cet incident contient beaucoup de points douteux, tôt ou tard les supérieurs de l’Université Astrale commenceront également à enquêter. Nie Shi Xiong est un pion qui a essayé de nous attirer, même les plus hautes instances le savent, et quant à la façon dont ces petits marmots ont réussi à sauver Lu Jin, ils devront l’expliquer. »

 

Il jeta une carte à puce : « C’est une carte à puce, il y a assez d’argent dessus pour vous indemniser et plus. Hong Heiyu, ton élève n’est pas mauvais, cependant, j’espère qu’il pourra prêter plus d’attention à ses manières afin qu’il n’hypnotise pas simplement quiconque bon gré mal gré la prochaine fois. Briser le pouvoir spirituel d’autrui équivaut à lui couper le chemin de la vie. »

 

Alors qu’il finissait de parler, Song Shuren attrapa Lu Jin et s’envola hors du cuirassé, et quelques instants plus tard, leurs ombres avaient complètement disparu.

 

Ji Qing Wu s’approcha de l’endroit où la carte à puce était tombée et la ramassa pour vérifier le montant à l’intérieur.

 

Cette puce équivalait à un chèque numérique, elle ne nécessitait aucune procédure pour effectuer des virements et pouvait même être achetée directement.

 

Jiang Li vit le sourire narquois sur le visage de Ji Qing Wu, et il savait qu’elle était satisfaite du montant à l’intérieur, ce qui était suffisant pour compenser la perte de tout le monde.

 

« Jiang Li, tu as contribué le plus cette fois, donc je vais te transférer la moitié de la somme. » Elle préparait le transfert pendant qu’elle parlait.

 

« Ne t’inquiète pas pour moi, je n’ai pas besoin de l’argent de ce sale duo. De plus, je n’ai subi aucune perte cette fois, ce sont surtout tes Mechas qui ont été détruits. La force de l’équipe a été considérablement réduite, vous devez donc tout garder. » Jiang Li lui serra la main, il ne voulait pas accepter la compensation de Song Shuren.

 

Ji Qing Wu n’était pas d’accord, elle insista pour donner sa part à Jiang Li.

 

Jiang Li refusa fermement, et sa réticence n’alla pas plus loin, elle rangea le chèque numérique et sourit : « Si tu as besoin de quelque chose à l’avenir, tu peux coopérer avec notre petite équipe. »

 

« Jiang Li, suis-moi. »

 

Hong Heiyu était plongé dans ses pensées, il ne permit pas à Jiang Li et Ji Qing Wu de terminer leur conversation mais saisit Jiang Li directement. Alors que leurs corps brillaient, ils avaient déjà disparu de la scène.

 

Après un certain temps, ils apparurent dans une pièce profonde et secrète.

 

« Qu’as-tu en toi ? J’ai ressenti une forte sensation de puissance. » Demanda Hong Heiyu en allant droit au but : « Et, avez-vous vraiment sauvé Lu Jin ? Leur plan n’a-t-il pas fonctionné ? C’était sûrement un piège. Beaucoup d’enseignants n’ont pas eu le courage de prendre le risque, ils avaient peur de l’embuscade. Ces deux étudiantes qui ont envoyé le message n’ont obtenu aucune aide, alors elles sont devenues folles et ont voulu rentrer et organiser une opération de sauvetage seules, mais elles ont finalement été enfermées par les enseignants. Personne n’était assez courageux pour se risquer là-bas, tout le monde était lâche. J’avais aussi honte, mais je ne savais pas que tu avais participé à l’activité, donc je ne me suis pas mêlé de l’affaire. Tes actions pourraient attirer l’attention de ceux qui ont de mauvaises intentions dans les niveaux supérieurs de l’Université Astrale, cependant, n’aies pas peur. Tu n’as rien fait de mal, c’est juste que tu gardes quelques secrets. Je te protégerai, celui qui veut t’examiner devra passer par moi. »

 

« Maître, merci. » Jiang Li exprima sa gratitude du fond de son cœur, simple et significative.

 

« Il n’y a rien de normal dans ce monde, même si je t’ai aidé aujourd’hui, à l’avenir, tu pourrais avoir la chance de me donner un coup de main donc tu n’as pas à me remercier. » Hong Heiyu soupira, ses deux yeux regardaient au loin à travers le vide : « Je crois que c’est le destin que je sois devenu ton professeur, chacun de nous est venu du vide vers le monde physique. Puisque nous nous sommes rencontrés, ce doit être le destin. »

 

Ses deux yeux donnaient l’impression qu’il était capable de voir à travers le karma.

 

Jiang Li fut affecté par le soupir de Hong Heiyu, il réfléchit profondément et dit un instant plus tard : « Maître, j’ai en effet quelques secrets… »

 

« Tu n’as pas à parler de tes secrets. Si un secret devait être révélé, alors il ne pourrait plus être appelé secret. Tout le monde a un secret. » Hong Heiyu lui serra la main, il empêcha Jiang Li de continuer : « L’Université Astrale est pleine de talents, il n’est pas étrange de trouver des apparences anormales. Chaque étudiant est la fierté de nous, êtres humains, qu’est-ce qu’il y a de mal à avoir un secret ? Tu n’as pas à me le dire, tu peux le garder dans ton cœur. »

 

Jiang Li arrêta immédiatement de parler. Il connaissait la personnalité de Hong Heiyu. Hong Heiyu avait une âme d’enfer qui détenait des angoisses innombrables, et il était indifférent à la plupart des choses. Il donnait de la douleur aux autres, et il s’était donné à la douleur, pour laisser les autres comprendre la douleur et saisir le principe de la douleur de l’enfer.

 

Ce genre de personne ne se souciait même pas des secrets. Il avait son cœur unique et fort, et était clair en respectant son propre Dao.

 

Hong Heiyu était un homme fort, mais Jiang Li savait que lui-même ne l’était pas.

 

« Je vois que ta puissance spirituelle a augmenté. » Hong Heiyu poursuivit : « Cependant, si tu veux atteindre la Stase Éternelle, tu as encore un long chemin à parcourir. Je ne peux pas t’aider à saisir le Dao, tu dois le maîtriser toi-même. Tu peux rester ici pour t’entraîner dans ta cultivation, contacte-moi si quelque chose se passe et je résoudrai tes problèmes immédiatement. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top