skip to Main Content
Menu

Douluo Dalu – Chapitre 80

Traducteurs Français : Kenshin et Yu
 Éditeurs : Kenshin et Yu
Checkeurs : Kenshin et Yu

Chapitre 80 : Le Mystère des Esprits Doubles

Cliquez ici pour lire la partie 2
Cliquez ici pour lire la partie 3

Partie 1

Après avoir parlé, Oscar tira vivement la petite main de Ning Rongrong jusqu’à son visage et l’embrassa avec force avant de se retourner avec un visage plein d’excitation et de disparaître en un clin d’œil.

Que faisait-il du consentement ? Ning Rongrong regarda stupidement la silhouette d’Oscar s’éloignant petit à petit, sentant les dernières traces de sa chaleur sur le dos de sa main et pendant un instant, elle ne put s’empêcher d’être perdue dans une joie un peu stupide. Elle savait qu’il avait en effet une place dans son cœur, seulement, cette place était instable pour de nombreuses raisons. Voyant l’excitation incomparable d’Oscar en partant, le cœur de Ning Rongrong ne put que s’attendrir, sa joie la contaminant complètement. C’était la première fois de sa vie que Ning Rongrong ressentait ce sentiment de brûlure.

« Rongrong, pourquoi es-tu ici ? »
À ce moment, une voix familière lui parvint d’un autre direction, tirant Ning Rongrong de son apathie. En se retournant, elle vit Ning Fengzhi et Gu Rong quittant le bâtiment, accompagnés par Zhao Wuji.

Ning Rongrong sursauta de peur, s’empressant de reprendre le contrôle de son expression,
« Papa, tu t’en vas ? »

Ning Fengzhi acquiesça,
« Il y a encore beaucoup d’affaires à l’école dont papa doit s’occuper. Tu dois bien écouter tes professeurs et travailler dur dans ta cultivation ici. Papa espère que lorsqu’on se reverra, tu pourra encore surprendre papa. Professeur Zhao, je vais laisser Rongrong à votre Académie. Si à l’avenir votre Académie a besoin de quelque chose, l’École de la Pagode Cristalline aux Sept Trésors ne reculera pas devant ses responsabilités. »

La promesse de Ning Fengzhi était encore plus utile que n’importe quel Douluo Unique et bien que Zhao Wuji soit fier et indompté, devant Ning Fengzhi, il se restreignait.

« Maître d’École Ning, n’ayez crainte. Nous prendrons soin de Ning Rongrong, prenez soin de vous. »
Ayant fini de parler, Zhao Wuji se retourna et rentra dans l’académie, laissant avec beaucoup de tact de l’intimité à Ning Rongrong et à son père.

Ning Fengzhi leva la main pour caresser la tête de sa fille,
« Yi, Rongrong, pourquoi ton visage est-il si rouge ? Tu n’es pas malade ? »
Sentant brièvement la joue de sa fille, il découvrit que son visage n’était pas seulement rouge, mais aussi brûlant.

Ning Rongrong s’empressa d’abaisser la main de son père,
« Ce n’est rien. Je vais très bien. Papa, tu ne restes pas un peu ? »

Celui-ci sourit,
« Sotte, tu auras bientôt quatorze ans et seras une grande jeune femme. Étudie bien à l’Académie, cette fois tes études ont rendu papa très satisfait. Non seulement ta force a grandi mais tu en a également beaucoup appris sur les bonnes manières. Tu devrais rester proche de ton troisième frère à l’avenir, Tang San a un talent rare, tu devrais pouvoir apprendre beaucoup de lui. »

Ning Rongrong suivit son père et le Douluo Osseux des yeux tandis qu’ils partaient puis rentra lentement dans l’Académie. Après avoir réfléchi pendant un long moment, elle décida d’aller trouver Oscar pour clarifier les choses. Elle devait au moins l’informer des règles de son École. Il avait raison, il valait mieux finir les choses douloureuses. Peu importe comment, elle ne pouvait pas blesser ses sentiments futurs.

Ces pensées en tête, Ning Rongrong rentra dans l’Académie à grandes enjambées se dirigeant droit vers les dortoirs.

Avec son Esprit de nourriture, le réfectoire était le micro-environnement de cultivation le plus adapté pour Oscar.

En atteignant le réfectoire, Ning Rongrong aperçut Oscar ayant déjà commencé sa cultivation dans un coin. Dans son expression, elle pouvait déceler une concentration jamais vue auparavant et même si elle était immature pour ressentir les sentiments, il était clair que cette concentration était à cause d’elle.

À ce moment, Ning Rongrong ne put s’empêcher d’être un peu abattue.

Si elle lui révélait les règles de l’école maintenant, ne choisirait-il pas de s’abandonner au désespoir ? Ne lui ferait-elle pas alors du mal ? Il était également un Maître Spirituel de génie. Même si elle ne pouvait jamais être avec lui à l’avenir, elle ne pouvait le laisser gâcher ce génie.

’Oublie ça, nous parlerons plus tard.’

Pensant à cela, Ning Rongrong relâcha son souffle intérieurement. Dans les plus profonds recoins de son cœur, elle ne voulait pas rejeter Oscar. Seulement, même elle n’avait pas une compréhension parfaite de son cœur. Ning Rongrong décida en secret d’attendre qu’ils aient tous deux atteint un haut niveau de Maître Spirituel avant de lui en parler.

La vie à l’académie reprit son cours avec le départ du Maître de l’École de la Pagode Cristalline aux Sept Trésors, Ning Fengzhi, et du Dieu Vigoureux, ne laissant que de nombreuses rumeurs.

Tang San, Ning Rongrong et les autres devinrent sans conteste les cibles des ragots des autres étudiants.

Même la classe avancée reçut l’attention spéciale des professeurs.

À partir du jour où Tai Tan avait reconnu l’identité de Tang San, il eut une autre personne à ses côtés — Tai Long.

Chaque jour, dès que Tang San apparaissait, Tai Long le suivait immédiatement. Son raisonnement était très simple : Tai Tan avait fait de lui le garde du corps de Tang San, en tant qu’assistant de Tang San.

De ce point de vue, Tang San y était tout à fait opposé. Mais Tai Long insistait pour le suivre chaque jour et il n’avait aucun moyen de l’en empêcher1 ; il ne pouvait pas juste le tabasser à nouveau.

Et l’expression de Tai Long lui disait clairement ’Soit tu me tues, soit tu me laisses te suivre.’

Sans qu’il puisse rien y faire, le précédent chef de l’Académie était revenu à la vie sous la forme de l’ombre de Tang San.

À part lorsque Tang San cultivait, il le suivait même lors de ses repas ou lorsqu’il allait aux toilettes, une protection digne d’être appelée rapprochée.

Après cinq jours, Grand maître que Tang San attendait depuis longtemps, Flender, Liu Erlong et Dai Mubai rentrèrent enfin.

Dai Mubai semblait d’une humeur rayonnante, tout son corps semblait être encore un peu plus grand, à la fois dominant et menaçant et également évidemment plus solide. L’atmosphère l’entourant était réservée mais même sans ressentir sa vraie nature, chacun des Sept Démons de Shrek savait que ce boss avait clairement gagné en force.

« Petit San, merci. »
En voyant Tang San, Dai Mubai lui donna immédiatement une franche accolade.

Heureusement, le corps de Tang San était également solide et cette étreinte excitée ne lui brisa ainsi pas les os.

Oscar sur le côté rit sous cape et dit :
« Boss Dai, je ne m’attendais pas à ce que tu penches de ce côté là. J’aurais pensé que tu irais vers Zhuqing. »

Dai Mubai le fusilla du regard,
« Petit Ao, tu as besoin d’une fessée ? Je ne t’ai pas vu pendant quelques jours et tu sembles être devenu très présomptueux ! »
En parlant, il aperçut Zhu Zhuqing du coin de l’œil.

Celle-ci était toujours froide et il semblait que le retour de Dai Mubai ou son non retour lui soit totalement indifférent. Cela cassa la bonne humeur de Dai Mubai.

« J’ai serré petit San dans mes bras parce qu’il m’a aidé. Maintenant que j’ai obtenu un Anneau Spirituel, je peux sentir à quel point mon pouvoir spirituel a augmenté. Il est à présent au niveau quarante-trois. Du niveau quarante au niveau quarante-trois, cela ne semble être que trois niveaux avec l’aide de l’Anneau Spirituel, mais vous savez tous que plus on augmente, plus la demande de pouvoir spirituel pour chaque niveau est énorme. C’est déjà plus que ce à quoi je m’attendais. Encore plus crucial, je peux clairement sentir que la force dans mes quatre membres a augmenté et de plus, les canaux énergétiques dans mon corps sont plus larges et plus flexibles qu’avant. Tout cela est le résultat de cette Chrysanthème Céleste de Velours Singulier. »

Écoutant Dai Mubai parler, tous hochèrent la tête les uns après les autres.

À part Xiao Wu qui n’avait pas reçu de bénéfices du Désir Rouge d’un Coeur Brisé, les autres avaient tous reçu une énorme aide des herbes précieuses que leur avait données Tang San.

Dai Mubai fit un grand sourire,
« Nous devons aussi travailler dur, maintenant, vos niveaux ne sont plus bas, nous n’avons pas le droit de décevoir l’essence du ciel et de la terre que nous a donné petit San. Jusqu’au début de la Grande Compétition des Académie de Maîtres Spirituels Avancées, vous devez faire de votre mieux pour atteindre le niveau quarante. Nous aurons ainsi une encore meilleure chance d’avoir un bon résultat. Nous n’avons qu’un seul but : être les champions. Les autres positions n’ont aucune valeur pour les Sept Démons de Shrek. Nous devons faire savoir au reste des Académies de Maîtres Spirituels du Continent que nous sommes des monstres, de l’académie des monstres. »

Dai Mubai motivait tout le monde de son côté, tandis que du sien, Zhao Wuji faisait un résumé des récents événements depuis qu’ils étaient partis au trio de Flender.

Écoutant Zhao Wuji, Grand maître se leva immédiatement,
« Je dois aller trouver petit San pour parler. Sa cultivation ne doit pas être influencée par son passé. »

Liu Erlong s’apprêtait à dire quelque chose mais fut arrêtée par un regard de Flender et elle regarda Grand maître quitter la pièce à pas pressés.

« Boss Fu, tu dis que Xiao Gang n’est pas lent d’esprit, alors pourquoi est-il comme avant ? J’ai l’impression que de le revoir maintenant est encore plus douloureux que de ne pas le voir. »
Dit Liu Erlong amèrement.

Depuis que Tang San avait été capturé par le Douluo du Poison et que le trio avait été incapable de le sauver, se faisant presque tuer par le Douluo du Poison avant de rentrer à l’Académie, Grand maître était revenu à son état précédent, ni proche ni distant de Liu Erlong.

À chaque fois que Liu Erlong parvenait à difficilement se rapprocher de lui, il trouvait toujours une excuse pour l’esquiver.

Sans avoir une chance de se rapprocher de lui, Liu Erlong déprimait.

Flender répondit avec un demi-sourire,
« Ne comprends-tu toujours pas le caractère de Xiao Gang ? Tant que son cœur ne s’ouvrira pas, il sera toujours ainsi. Je pense qu’il vaudrait mieux travailler sur Tang San un petit peu, car il est peut-être la personne la plus importante dans le cœur de Xiao Gang pour l’instant. S’il parlait à Xiao Gang, cela serait plus efficace que tout ce que toi ou moi pourrions dire. »

Les yeux de Liu Erlong s’illuminèrent,
« Je vais essayer. Seulement, j’ai peur que ce soit encore un peu difficile. Je comprends Xiao Gang et à moins qu’il y parvienne lui-même, il sera compliqué pour des paroles extérieures de l’influencer. »

Au dortoir des étudiants, avant même d’entrer dans la pièce, Grand maître entendit les voix des Sept Démons de Shrek en train de discuter. Ouvrant la porte, il frappa avant d’entrer.

Voyant Grand maître, les vieilles expériences traumatisantes firent se lever tout le monde prestement, la marque laissée par l’entraînement démoniaque était vraiment trop profonde. Au-delà du simple respect, il y avait également une certaine crainte.

Bien sûr, il était également impossible qu’ils ne l’admirent pas. Malgré le manque de force de Grand maître, ses instructions tactiques étaient vraiment incomparables.

 

Partie 2

En suivant les conseils de cultivation de Grand maître, tout le monde avait fait deux fois plus de progrès pour deux fois moins d’effort.

« Petit San, viens avec moi un instant. »
Grand maître fit un signe de la main, indiquant à tout le monde de s’asseoir pendant qu’il discutait seul avec Tang San.

Tang San se leva rapidement et suivit Grand maître dehors. Grand maître l’emmena directement dans sa propre résidence dans les dortoirs et ferma la porte, avant de faire signe à Tang San de s’asseoir dans le canapé.

La chambre de Grand maître n’était absolument pas comparable à celles des étudiants. En plus, Liu Erlong lui avait donné la chambre qu’elle utilisait auparavant en tant que doyenne.

En plus d’être énorme, la chambre était décorée d’objets débordants de nostalgie ainsi que de verres brillants, le tout donnant un sentiment de confort extrême.

« Professeur, que voulez-vous savoir ? »
Tang San s’assit sur la canapé, son regard absent.

Bien que personne d’autre ne l’ait dérangé ces derniers jours, les questions sur son passé troublaient toujours son cœur, au point qu’il ne cultivait même plus aussi assidûment qu’avant.

Il n’osait pas non plus se forcer. Si par un quelconque hasard il faisait accidentellement une erreur, les bénéfices ne couvriraient pas les pertes.

Grand maître hocha la tête,
« Je sais. Non, je devrais plutôt dire : je savais depuis longtemps. »

« Comment ? »
Tang San leva la tête brutalement, regardant son professeur, choqué.

Grand maître marcha jusqu’à Tang San et s’assit devant lui,
« Pas la peine d’être stupéfait, écoute ce que j’ai à dire. Te souviens-tu encore ce qu’il s’est passé à l’Académie de Nuoding ? Juste après que tu sois arrivé, je t’ai accepté comme disciple. J’ai fait cela, car j’ai vu le potentiel inné de ton Esprit double mais à cette époque je n’avais pas remarqué que ton autre Esprit était le Marteau du Ciel Dégagé. Jusqu’au moment où ton père est personnellement venu me voir et m’a donné ceci. »

Tout en parlant, une lumière apparut dans la main de Grand maître et un laissez-passer sortit de son outil spirituel. Sur celui-ci étaient gravés six motifs frappants et vivants et même si les couleurs n’étaient pas visibles, Tang San savait grâce aux explications de Grand maître qu’il s’agissait de la plus haute insigne du Hall Spirituel.

Seuls les anciens du Hall Spirituel ou au-dessus pouvaient la porter, elle n’était surpassée que par l’autorité du Pontife Suprême.

Grand maître reprit :
« À ce moment, j’ai reconnu ton père. Il est connu et reconnu partout sur le Continent. Il est aussi mon idole, le plus jeune Douluo Unique, Tang Hao. Le titre de ton père est simplement : Ciel Dégagé. »

« Ciel Dégagé ? Le Douluo du Ciel Dégagé. »
D’autres pouvaient lui mentir, mais Tang San savait que Grand maître ne ferait jamais cela.

À cet instant, il pouvait au moins être certain que son père n’était pas une personne ordinaire. De plus, il était même une entité qui se tenait au sommet du Monde des Maîtres Spirituels.

Grand maître continua :
« Je ne connais pas très bien ton père, il m’a seulement demandé de bien m’occuper de toi. Sur ce laissez-passer se trouvent en tout six emblèmes. Au départ, je t’avais dit que chacune représentait une des six personnes ayant rendu un service particulier au Hall Spirituel ou bien les identités des six anciens du Hall Spirituel. Mais ce que tu ne sais pas, c’est que ces six emblèmes sont divisées en deux parties, la première est composée des Douluos Uniques affiliés au Hall Spirituel. L’autre représente trois Douluos Uniques des trois grandes sectes supérieures. Ces trois Douluos Uniques se sont vus conférer le statut d’ancien honoraire du Hall Spirituel. »

Le regard de Tang San était complètement absorbé par le laissez-passer devant lui, les six emblèmes dessus étaient une épée, un marteau, une couronne, une silhouette humaine incomplète, un dragon et une chrysanthème.

« Ce laissez-passer a un nom symbolique, il est appelé le passe des Six Empereurs du Dou Céleste. L’épée représente le Douluo Épée, Chen Xin, de l’École de la Pagode Cristalline Aux Sept Trésors, mais sa représentation sur le laissez-passer est en vérité attribuée à l’École de la Pagode Cristalline aux Sept Trésors, contrôlée par le chef de l’école, Ning Fengzhi, que tu as rencontré il y a quelques jours. Le dragon représente le clan où je suis né, le Dragon Tyrannique à l’Éclair Bleu, contrôlé par mon père. Et le marteau représente le Marteau du Ciel Dégagé du Clan du Ciel Dégagé. La personne qu’il représente est ton père, pas le chef actuel de l’École du Ciel Dégagé, Tang Tian[« nombre please ». Tian signifie Ciel, le même ciel que dans Ciel Dégagé]. »

« L’École du Ciel Dégagé est une secte avec deux Douluos Uniques. Tang Tian et Tang Hao sont frères et ils ont, il y a de nombreuses années, fait trembler le Monde des Maîtres Spirituels tout entier. Tang Tian est le grand frère de ton père et il a quinze ans de plus que ton père. À soixante, il a tranquillement atteint le niveau quatre-vingt-dix, devenant ainsi un Douluo Unique. Et ton père, lui, a atteint le rang de Douluo Unique il y a treize ans. Il n’avait que quarante-quatre ans. À cause de cela, je peux affirmer qu’il est le plus jeune Douluo Unique du monde et aussi mon idole. »

Le cœur de Tang San trembla,
« Il y a treize ans, n’était-ce pas l’année de ma naissance ? »

Grand maître eut l’air distrait un moment,
« Oui, ça devait être l’année de ta naissance, celle où ton père a atteint le sommet du Monde des Maîtres Spirituels. De plus, il est dit qu’avec sa force qui venait tout juste d’atteindre le niveau quatre-vingt-dix, il a battu à la suite les deux Douluos Uniques du Hall Spirituel, précisément ceux qui sont représentés par la chrysanthème et la silhouette humaine sur ce laissez-passer. Ils sont respectivement le Douluo Chrysanthème et le Douluo Fantôme. Tu dois aussi savoir que tous deux étaient connus depuis de nombreuses années et qu’ils avaient alors déjà atteint le niveau quatre-vingt-quinze. Mais il furent tout de même incapables de résister à la puissance du Marteau du Ciel Dégagé de ton père. Bien que je n’ai pas pu voir le combat de mes propres yeux, rien que l’imaginer me fait brûler de passion. »

« Pourquoi papa combattrait-il deux Douluos Uniques à la suite ? »
Ne put s’empêcher de demander Tang San.

Grand maître secoua la tête,
« Ça je ne le sais pas et peu le savent. Il s’agit apparemment d’un secret entre l’École du Ciel Dégagé et le Hall Spirituel. Après ce combat, ton père a disparu et l’École du Ciel Dégagé s’est tu, dissimulant son statut de clan de Maîtres Spirituels numéro un de notre époque. Et bien qu’elle conserve toujours sa place, certains Maîtres Spirituels émergents ne la connaissent pas très bien. »

« Ton père n’est réapparu qu’il y a six ans devant moi. Je ne connais pas les problèmes internes de l’École du Ciel dégagé, je n’ai que vaguement entendu dire que la relation entre ton père et ton plus vieil oncle n’était pas particulièrement harmonieuse. Mais je sais qu’avant son grand combat contre les deux Douluos Uniques du Hall Spirituel, il avait déjà quitté l’École du Ciel Dégagé. »

Tang San regarda Grand maître l’air béa, incapable de parler pendant un long moment. Il semblait complètement perdu et ses yeux étaient déjà devenus un peu rouges.

Le fait que son père ait rendu visite à Grand maître et lui ait donné ce laissez-passer si important montrait à quel point son père lui accordait de l’importance. Combien il l’aimait.

Son départ n’était peut-être dû qu’à un manque de meilleur choix, peut-être avait-il énormément de choses à faire.

’Mais papa, pourquoi n’es-tu jamais revenu me voir ?’

Grand maître dit alors :
« Petit San, ne réfléchis pas trop. Dans un sens, peut-être que ton père ne t’a jamais quitté. »

Tang San eut le regard vide,
« Pourquoi ? »

Le visage de Grand maître révéla soudainement un sourire excentrique,
« Te souviens-tu encore de ce qu’il s’est passé lorsque tu as été admis à l’Académie Shrek ? »

Perplexe, Tang San secoua la tête.

Grand maître continua :
« En vérité, j’ai entendu cela de Flender. À l’époque, comme Zhao Wuji s’ennuyait trop il a personnellement supervisé votre examen et tu as utilisé tes armes secrètes pour lui faire face, le blessant, non ? »

Tang San hocha la tête.

Grand maître dit avec un sourire :
« Mais tu n’as pas découvert qu’après coup Zhao Wuji avait quelque peu changé.»

Tang San réfléchit longuement, mais à cause de l’histoire de son père son esprit était troublé et à cet instant, il n’arrivait pas à se rappeler de la situation à l’époque.

Grand maître dit :
« Ne me dit pas que tu as oublié que le jour d’après Zhao Wuji saignait du nez ? Flender m’a dit que le soir après que tu l’ais blessé, un homme vêtu de noir était soudainement apparu et qu’il avait attiré Zhao Wuji hors de l’académie, avant de le tabasser à mains nues. Quand Flender est arrivé sur place, il n’a pas osé intervenir. Car cette personne n’avait même pas utilisé son Esprit pour passer Zhao Wuji à tabac. Tu dois savoir que Zhao Wuji est niveau soixante-seize et que pour être capable de le mettre K.O. sans pouvoir spirituel, il faut posséder une force terrifiante. Et bien cette personne était ton père. »

« Vous voulez dire que papa est venu me voir ? »
Tang San se leva brusquement, tellement ému que son corps tremblait légèrement.

Grand maître dit avec un hochement de tête :
« Oui, mais ça s’est passé il y a plus d’un an. Il est venu te voir, mais ne t’a pas parlé. Si je ne me trompe pas, il ne t’a pas parlé car il ne voulait pas influencer ta cultivation ou une autre raison pourrait être qu’il avait peur de ne plus vouloir partir après t’avoir parlé. Je suis sûr qu’il a beaucoup de problèmes à résoudre et qu’à cause de cela, il ne veut pas te voir face à face. »

Son père était venu le voir et avait même tabassé son professeur, Zhao Wuji, qui l’avait blessé ?

Le cœur de Tang San devint brûlant. Quand il avait vu le père de Tai Long, Tai Nuo, le défier à cause de son fils, il avait été incroyablement envieux. Et maintenant, il découvrait que son père avait fait exactement la même chose pour lui il y a plus d’un an. Ce genre de sensation de fierté et de chaleur fit silencieusement disparaître toutes les rancœurs qu’il avait accumulé au fil des années.

Grand maître dit :
« Je peux donc te dire que ton père pourrait être à tes côtés à n’importe quel moment. Quand il sentira que le moment est venu, il apparaîtra naturellement devant toi. Ton nom de famille est Tang et tu es un descendant direct de l’École du Ciel Dégagé. Laisse moi te dire quelque chose pour que tu comprennes clairement : que ce soit pour ton père ou pour toi, maintenant que tu as choisi de devenir un Maître Spirituel, tu ne peux pas t’arrêter pour te reposer. Peut-être que ton père aura besoin de ton aide, mais si tu perds ta motivation à cause de ton passé et que cela influence ta cultivation, comment pourras-tu l’aider à l’avenir ? Peut-être ne t’en voudra-t-il pas, mais il sera certainement déçu. Tu es le fils du Douluo du Ciel Dégagé, tu as hérité du sang de ton père, tu dois utiliser tes actes et ta force pour prouver à ton père que tu as les qualifications requises pour l’aider. Peut-être que ton père attend que ta force ait atteint un certain niveau avant d’apparaître devant toi, qui sait ? »

De sa naissance jusqu’à maintenant, c’est avec Grand maître que Tang San avait le plus été, plus longtemps encore qu’avec son père. On pouvait même dire que Grand maître et Xiao Wu étaient les personnes qui étaient le plus proches de lui outre son père.

 

Partie 3

La confusion, les contradictions et les sentiments compliqués des derniers jours furent complètement dissipés par ces mots de Grand maître.

Tout devint clair à ses yeux.

Même s’il pouvait tout comprendre clairement maintenant, qu’est-ce que cela changerait ?

Avec sa force actuelle, il ne pouvait pratiquement rien faire. Tout ce qu’il pouvait faire était de travailler dur dans sa cultivation comme l’avait dit Grand maître.

Utiliser ses actions pour prouver sa valeur à son père.

’Père, m’as-tu toujours surveillé en secret ? Alors très bien, attends et observe, je ne te décevrai pas.’

Voyant l’expression de Tang San changer, Grand maître hocha la tête intérieurement. Il savait que Tang San était intelligent et que dès qu’il se serait un peu réveillé, il comprendrait. C’était également le but de Grand maître en le faisant venir ici.

« Grand maître, j’ai encore deux questions. »
La lumière réapparut dans les yeux de Tang San et il retrouva sa détente calme habituelle.

Grand maître dit :
« Parle. »

Tang San reprit :
« La première est, savez-vous qui était ma mère ? Depuis que je suis né, je ne l’ai jamais vue et mon père n’en a jamais parlée. Je pressens vaguement que le comportement de mon père de se noyer dans l’alcool pendant six ans était très probablement lié à elle. »

Grand maître acquiesça,
« En effet. Puisque tu n’as jamais vu ta mère, il est très possible qu’elle soit liée à la dépression de ton père. Cependant, l’identité de ta mère est encore plus mystérieuse. Sans parler de moi, dans le monde des Maîtres Spirituels, personne ne sait qui elle était. Elle n’appartenait apparemment à aucun des sept grands clans de Maîtres Spirituels, on peut le voir à ton Herbe Bleu-argentée. L’Herbe Bleu-argentée est un standard pour les Esprits inutiles. D’un certain point de vue, un Esprit double est également une forme de variation spirituelle. Permettre à deux Esprits de cohabiter causera certains dégâts au corps du Maître Spirituel, tout comme le Feu Malfaisant de Ma Hongjun lui causait des problèmes. Mais bizarrement, les deux Esprits en toi n’ont jamais montré ce genre de désagréments. Ils sont inhabituellement harmonieux. De plus, ton Herbe Bleu-argentée ne semble pas avoir un processus de cultivation difficile. Ton pouvoir spirituel augmente très rapidement. Si l’on dit que ton pouvoir spirituel inné maximum était causé par le Marteau du Ciel Dégagé, pourquoi ton Herbe Bleu-argentée progresse-t-elle si vite ? Bien que tu ais un Esprit double, ça ne devrait pas en être la raison. »

Tang San n’avait rien à répondre aux questions de Grand maître. Même s’il ne savait pas pourquoi ses deux Esprits pouvaient coexister si pacifiquement, son pouvoir spirituel était cultivé avec la Technique Céleste Mystérieuse, ce qui ne semblait pas lié à ses Esprits.

Cependant, les savoirs propres à la Secte Tang ne pouvaient être révélés aux étrangers.

« Professeur, ma seconde question est, pourquoi vous et mon père ne me laissez pas cultiver le Marteau du Ciel Dégagé ? D’après ce que vous avez dit, il devrait être un des meilleurs Esprits utilitaires et devrait donc m’apporter des bénéfices encore supérieurs à la cultivation de l’Herbe Bleu-argentée. Mon père est également devenu célèbre avec lui. Ne me dites pas que c’est pour cacher mon appartenance à l’École du Ciel Dégagé ? »

Entendant cette question de Tang San, Grand maître ne put retenir un sourire,
« La réponse est très simple. Que ce soit ton père ou moi, c’est pour ton bien. Ce n’est pas pour cacher ton identité mais plutôt pour te permettre de devenir encore plus fort à l’avenir. Dis moi, quel est le plus grand avantage d’un Esprit double ? »

« Les compétences de deux Esprits. Un Esprit peut avoir au maximum neuf Anneaux, soit neuf compétences. Mais j’ai deux Esprits, donc dix-huit compétences potentielles. »

Grand maître fronça les sourcils,
« Jeune fou, heureusement que tu peux apprendre de moi. Pourquoi ne peux-tu encore le voir clairement ? Certes, après qu’un Esprit double ait cultivé au niveau de Douluo Unique, il possède en effet dix-huit compétences spirituelles. Mais aurais-tu oublié que tu ne peux utiliser qu’un Esprit à la fois ? Bien que tu puisses varier un peu plus que des Maîtres Spirituels ordinaires, est-ce là le mystère d’un Esprit double ? Alors tu sous-estimes son don de beaucoup. »

Un éclair de génie traversa l’esprit de Tang San,
« Professeur, vous voulez dire… »

Grand maître acquiesça,
« La raison pour laquelle ton père et moi t’enjoignons à d’abord cultiver ton Herbe Bleu-argentée est parce qu’elle est inférieure à ton Marteau du Ciel Dégagé. Le plus grand avantage qu’apporte un Esprit double est la capacité à en cultiver un en premier. Bien que ton Marteau du Ciel Dégagé n’ait pas d’Anneaux Spirituels pour le moment, ton pouvoir spirituel a déjà atteint le niveau trente-sept. Réfléchis-y. Si tu commençais à y ajouter des Anneaux Spirituels maintenant, de quel niveau seraient-ils ? Millénaire. Et si ton Herbe Bleu-argentée atteignait le niveau de Douluo Unique et qu’après seulement tu commences à ajouter des Anneaux Spirituels à ton Marteau du Ciel Dégagé ? Quel niveau atteindraient-ils alors ? Mon but, qui est celui de ton père également, est de créer une entité inimaginable avec tous ses Anneaux Spirituels de plus de dix mille ans. Mais cette entité ne peut apparaître que chez un Maître Spirituel possédant un Esprit double. Ton autre Esprit est l’Herbe Bleu-argentée, je ne m’attends pas à ce que tu la cultives jusqu’au niveau de Douluo Unique, mais tant que tu la cultives jusqu’au niveau soixante ou plus, alors à l’avenir, il te sera possible de créer un Marteau du Ciel Dégagé avec des Anneaux Spirituels tous au niveau déca millénaire. À ce moment, sans parler d’un seul Douluo Unique, même deux en même temps, comment pourraient-ils faire le poids ? À cultivation égale, grâce à tes neuf Anneaux Spirituels déca millénaires ajoutant toutes sortes d’attributs, comment un Maître Spirituel ordinaire pourrait-il se comparer à toi ? C’est là ton véritable objectif. »

Les yeux de Tang San se mirent à briller. Il avait utilisé le Marteau du Ciel Dégagé une seule fois et l’avait alors utilisé, sans Anneaux Spirituels, pour porter une attaque réussie au Démon Arachnéen à Face Humaine. Le poids du Marteau du Ciel Dégagé était tellement effrayant, et cela juste parce qu’il était en lui-même une entité tyrannique.

Grand maître regarda Tang San,
« Ma seule inquiétude à présent est que tes deux Esprits entrent en conflit lorsque tu commenceras à ajouter des Anneaux Spirituels à ton Marteau du Ciel Dégagé. Dans l’histoire des Maîtres Spirituels, tu es la troisième personne à posséder un Esprit double. Nous ne sommes pas les seules personnes intelligentes et si nous avons pu penser à quelque chose, d’autres y ont pueIl savait que Tang San était intelligent et que dès qu’il se réveillerait un peu, il comprendrait. également. Le premier Maître Spirituel à posséder un Esprit double a fini de manière extrêmement misérable. Lorsqu’il a ajouté des Anneaux Spirituels à son deuxième Esprit, après le troisième Anneau, les deux Esprits sont entrés en conflit faisant exploser son corps. Mais la seconde personne à posséder un Esprit double a réussi, acquérant une puissance sans précédent dans l’histoire. En d’autres termes, selon cette méthode de cultivation des Esprits doubles, la chance de succès est de cinquante pour-cents. »

« Peut-être tes chances sont-elles un peu plus élevées, après tout jusqu’à maintenant, ton Herbe Bleu-argentée et ton Marteau du Ciel Dégagé n’ont montré aucun signe de conflit. Je me suis constamment intéressé à cette question durant les dernières années, comment ajouter des Anneaux Spirituels à ton Marteau du Ciel Dégagé sans qu’il entre en conflit. »

« La raison pour laquelle je ne veux laisser personne être au courant de ton Esprit double est de peur qu’un Maître Spirituel formidable ne prenne un intérêt malin pour toi. Te faire d’abord cultiver l’Herbe Bleu-argentée est une méthode pour te permettre de devenir encore plus fort. Maintenant tu comprends. Pour ce qui est de ce que tu choisiras plus tard, cela n’appartient qu’à toi. »

Avec les explications détaillées de Grand maître, Tang San découvrit une toute nouvelle facette de son Esprit double,
« Professeur, alors me faire renforcer mon corps, n’est-ce pas également à cause de mon Esprit double ? Lorsque l’Herbe Bleu-argentée gagne des Anneaux Spirituels, cela améliore mon corps, dans sa force, son agilité et son endurance. Et une fois que j’aurai ajouté des Anneaux à mon Marteau du Ciel Dégagé, il sera à nouveau renforcé n’est-ce pas ? En d’autres termes, les attributs de mon corps peuvent être renforcés par au maximum dix-huit Anneaux. Bien que les attributs ne soient pas grand-chose par rapport aux compétences spirituelles, en accumuler autant reste extrêmement effrayant. »

Grand maître hocha la tête,
« C’est juste, c’est également un des point qui m’inquiète. Augmenter toutes sortes d’attribut est bien entendu une bonne chose pour les Maîtres Spirituels. Mais à mesure que les attributs augmentent au un point que le corps ne peut plus supporter, cela se transforme en désastre. C’est pourquoi je te fais renforcer ton physique. Depuis que tu as mangé ces herbes immortelles extrêmes la dernière fois, il semble que ton corps se soit renforcé de manière significative. À l’avenir, lorsque tu ajouteras des Anneaux Spirituels au Marteau du Ciel Dégagé, je peux garantir que les trois premiers Anneaux ne te causeront pas de dégât. Pour les autres, cela dépendra des circonstances. Si les choses doivent en arriver là, nous utiliserons une méthode spéciale afin de mieux distribuer ces propriétés. »

« Comment distribue-t-on les propriétés d’Anneau Spirituel ? »
Tang San demanda avec curiosité.

Grand maître montra le dos de Tang San,
« Tu as oublié que tu as cet Os Spirituel externe. Lorsque ta force atteindra un certain niveau, il te faudra avoir deux Os Spirituels supplémentaires et lorsque ton corps sera incapable de supporter les propriétés des Anneaux Spirituels, elles seront redistribuées dans tes Os Spirituels. Ainsi, la pression que tu supporteras sera moins importante. Le problème est qu’une fois que les gens apprendront ceci, le nombre qui essaiera de te tuer en brisant tes Os Spirituels augmentera peut-être. Pour l’instant, ton Esprit double n’est pas encore formé et peu de gens sont au courant, ce n’est donc pas encore un problème. Pour ce qui est de l’avenir, c’est difficile à dire. C’est pourquoi je vais continuer de te rappeler qu’à moins que ta vie soit en danger, tu ne dois pas révéler ton Marteau du Ciel Dégagé. Dans six mois se déroulera la Grande Compétition des Académie Avancées de Maîtres Spirituels, je te rappellerai à ce moment que tu ne dois absolument pas y utiliser ton Marteau du Ciel Dégagé. »

« Oui, Professeur. »

Grand maître tapota doucement l’épaule de Tang San et dit, comme si la frustration s’effaçait,
« Petit San, je peux comprendre ton état d’esprit. Mais il y a une chose que tu dois savoir, vivre dans un grand clan, particulièrement une école de Maîtres Spirituels, n’est pas aussi bien qu’il y paraît. Il y a des restrictions et des pressions de tous côtés ainsi que des secrets et des luttes internes, il n’y a aucun bénéfice à la cultivation dans ce genre d’endroit. »

  1. Et si y a un scorpion dans le lit vous faites quoi ? Je vous dis qu’y aura pas de scorpion pacque si j’en vois un j’lui pète sa gueule. (Kaamelot fans unite)
Cet article comporte 3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top