skip to Main Content
Menu

ATG Tome 1 Chapitre 43

 


Trad : Nova
Edité : Strike
Checké : Ptit Lu


Chapitre 43 : Maîtresse Jasmine (2)

Avoir immédiatement un nouveau jeu de veines profondes…

Des veines profondes avec la force d’un dieu ?

Ces quelques mots de Jasmine sonnèrent comme un coup de tonnerre pour le Yun Che qui avait sans cesse cherché un moyen de réparer ses veines profondes.

Il avait dit à Xiao Lingxi qu’il deviendrait sans faute puissant et retournerait dans au plus trois ans… Cependant, il était au courant de l’état de ses veines profondes et comprenait que les réparer, en l’espace de trois ans, était très improbable. La raison pour laquelle il avait fait une telle affirmation, était pour se placer sous la plus forte pression possible. Seulement à travers une telle conviction pouvait-il espérer être au maximum de ses capacités.

Et à l’instant, Jasmine avait clairement affirmé… qu’elle pouvait immédiatement donner à Yun Che un nouvel assortiment de veines profondes. De plus, celui-ci était fourni avec la puissance d’un dieu !

Il ne savait pas ce que pouvait bien être ce que Jasmine définissait comme « la puissance d’un dieu », mais les trois mots « nouvelles veines profondes » emplissaient son cœur d’excitation. Il réprima son agitation, et regarda vers Jasmine :

« C’est… vraiment la vérité ?

— Quelle raison aurais-je, moi cette princesse, pour te mentir ? » dit la fille, son visage rose empli de fierté.

Yun Che ne sut pas quoi répondre… En effet, considérant la terrifiante puissante d’un pouvoir dans le Domaine Profond de l’Empereur, il n’y avait aucune raison pour elle de perdre son temps à tromper une personne normale, et encore moins un infirme ! Permettre à un individu d’obtenir un nouvel assortiment de veines profondes en une courte durée, aux yeux d’une personne normale, et même aux yeux du « docteur spirituel exceptionnellement talentueux » nommé Yun Che, ce n’était pas moins qu’un miracle. Mais quand Jasmine avait prononcé ces mots, il n’y avait même pas une trace de tromperie dans son aura.

Cependant, ses cheveux rouges révélaient le fait qu’elle n’était pas une humaine du Continent du Ciel Profond, et pour son âge assez jeune, son aura était terrifiante, et le poison sur sa personne était quelque chose que même la Perle de Poison Céleste ne pouvait identifier… Combien d’autres mystères cachait-elle encore ?

Peut-être qu’elle avait réellement une étrange méthode qui pouvait lui permettre d’obtenir un nouvel assortiment de veines profondes en un temps si court… Si cela était réellement possible, alors il y aurait une chance infaillible d’accomplir la promesse qu’il avait faite à Xiao Lie et Xiao Lingxi.

En pensant à cela, le regard de Yun Che commença à s’embraser :

« D’accord… alors dis-moi, quelles sont les trois conditions que je dois accepter ? »

Jasmine savait qu’il ne pouvait clairement pas rejeter son offre alors elle coupa court et répondit directement :

« La première condition, tu dois promettre à cette princesse de l’aider à trouver trois objets… Ce sont : un brin de Fleur Udumbara des Enfers, trois Noyaux de Bêtes Profondes pas inférieures au Domaine Profond du Tyran ainsi que… au moins trente-cinq kilos de Cristaux Divins Nervurés Violets ! »

Yun Che écouta avec attention… Quand Jasmine avait dit « Fleur Udumbara des Enfers », ses sourcils s’en ramollirent. Il avait auparavant entendu le nom « Fleur Udumbara des Enfers » de son maître. Cependant, il n’en avait encore jamais vu. Quand son maître lui en avait parlé à cette époque, la Fleur Udumbara des Enfers était un produit du Yin et du mal de ce monde, elle ne poussait que dans des terres froides et obscures, ses tiges et feuilles étaient d’un sombre violet, et il fallait vingt-quatre années entières pour qu’elle fleurisse une fois. La fleur éclose était d’un extrêmement beau et attirant violet brillant. Sur ses pétales flottait une légère fumée violette qui portait le souffle des enfers, et quand cette fumée se dissipait, elle laissait légèrement entendre les cris et rires des fantômes des enfers. La fleur fanait trois jours après sa floraison, obligeant ainsi à attendre vingt-quatre nouvelles années pour la voir naître de nouveau.

Son maître ne lui avait jamais mentionné l’utilité de la Fleur Udumbara des Enfers, il lui avait seulement dit que si une personne normale s’en approchait, elle serait envahie par les vapeurs des enfers, se retrouvant dans un coma dans le cas le plus léger, et mourant dans le pire.

Aller dans une terre froide et sombre pour trouver une tige de fleur qui fleurissait qu’une fois tous les vingt-quatre ans, et qui pouvait causer la mort en s’en approchant… Yun Che fronça ses sourcils mais ne sur-réagit pas. Si Jasmine pouvait lui fournir un nouvel assortiment de veines profondes, cette requête n’était pas considérée comme déraisonnable.

Cependant le second élément dont Jasmine parla lui fit presque lâcher un cri involontaire…

Trois Noyaux de Bêtes Profondes pas inférieures au Domaine Profond du Tyran !! Tu te moques de moi !?

Qu’était-ce que le Domaine Profond du Tyran ? C’était un domaine légendaire que d’innombrables pratiquants du profond ne pouvaient pas atteindre, un domaine si haut qu’ils ne pouvaient même pas le voir. En regardant dans l’Empire du Vent Bleu tout entier, il y avait quelques Domaines Profonds de l’Empereur, cependant, il était certain qu’aucun d’entre eux n’étaient dans le Domaine Profond du Tyran ! Des experts dans le Domaine Profond de l’Empereur étaient connus comme ayant atteint le « Trône », tandis que ceux dans le Domaine Profond du Tyran étaient connus comme des « Souverains » ; cela signifiait qu’une fois que quelqu’un atteignait ce domaine, il pouvait être le souverain absolu des Cieux et de la Terre, que personne ne pourrait jamais défier !

Sans mentionner l’actuel Empire du Vent Bleu, même en un millier d’années, un expert ultime dans le Domaine Profond du Tyran n’était jamais apparu dans l’Empire du Vent Bleu.

Et en quelques simples mots, Jasmine lui demandait trois Noyaux de Bêtes Profondes pas inférieures au Domaine Profond du Tyran! Pour obtenir ces trois noyaux, il aurait à tuer trois Bêtes Profondes Tyranniques ! Le premier problème serait, où pourrait-il bien trouver trois Bêtes Profondes Tyranniques… Dans l’Empire du Vent Bleu, qui oserait seulement offenser une Bête Profonde Tyrannique ?

Au-dessus du Domaine Profond de l’Empereur, chaque pas rapprochait des Cieux. Même cinq personnes au sommet du Domaine Profond de l’Empereur n’avaient aucune chance de gagner contre quelqu’un au premier niveau du Domaine Profond du Tyran. Avec cela dit, cela signifiait que même si tous les experts dans le Domaine Profond de l’Empereur de l’Empire du Vent bleu se rassemblaient, ils ne seraient quand même pas capables de se charger d’une seule Bête Profonde Tyrannique. Trois Noyaux de Bêtes Profondes pas inférieures au Domaine Profond du Tyran… il fallait reconnaître que même les têtes des quatre sectes majeures s’envoleraient d’outrance en entendant cette requête.

Et pour le troisième objet mentionné par Jasmine, Yun Che en tomba presque sur les fesses de stupeur.

Au moins trente-cinq kilos de Cristaux Divins Nervurés Violets… Il s’agissait de Cristaux Divins Nervurés Violets, et non de Cristaux Célestes Nervurés Violets ! Les Cristaux Célestes Nervurés Violets étaient considérés comme d’inestimables trésors dans ce monde. Un morceau de Cristal Céleste Nervuré Violet aussi grand qu’un ongle était considéré inestimable, et seules ces grandes sectes méritaient d’en avoir, des pratiquants lambda du profond n’osaient même pas penser à en avoir un. Les Cristaux Divins Nervurés Violets étaient extraits des Cristaux Célestes Nervurés Violets. Un Cristal Céleste Nervuré Violet de la taille d’une maison était estimé capable de fournir seulement un Cristal Divin Nervuré Violet de la taille d’un ongle.

Dans le cas présent, 35 kilos de Cristaux Divins Nervurés Violets…

“~!@#$%…”

Yun Che avait bonne raison de croire que même si on additionnait tous les Cristaux Divins Nervurés Violets de tout le Continent du Ciel Profond, cela ne donnerait pas 35 kilos. Et s’il existait vraiment une telle quantité de Cristaux Divins Nervurés Violets, dans ce cas, leur valeur serait suffisante pour acheter au moins trois Empires du Vent Bleu !

« N’es… tu… pas en train… de te moquer de moi ? » dit Yun Che en soufflant entre ses dents. Il était persuadé que quiconque dans l’Empire du Vent Bleu serait tellement choqué en entendant cette requête qu’il se mettrait à bégayer.

L’expression sur le visage de Jasmine ne présentait pas la moindre trace de plaisanterie. Elle le fixa froidement et dit :

« Le poison a envahi mon âme, même avec la Perle de Poison Céleste, cela prendra de nombreuses années avant de me purifier complètement. Après que le poison en moi aura été purifié, j’aurais à reconstruire mon corps. Et ces trois éléments sont nécessaires pour que je puisse le rebâtir, pas un seul est dispensable !

— … Alors le délai ?

— Trente ans ! »

Trente ans ? Ce délai permit finalement à Yun Che de lâcher un bref soupir de soulagement et il acquiesça lentement de la tête :

« D’accord ! J’accepte cette condition ! »

Peu importe ! Trente ans était une longue période, alors il avait le temps d’y penser après avoir fait la promesse. Pour ce qui était de la Fleur Udumbara des Enfers, les Noyaux de Bêtes Profondes Tyranniques et les trente-cinq kilos de Cristaux Divins Nervurés Violets… quoiqu’il en soit il y avait encore trente années ! Cela pouvait être fait une étape après l’autre.

« Pour ce qui est de la deuxième condition ? Yun Che retint son souffle et demanda, car si la première condition était déjà si effrayante, alors la seconde pouvait l’être encore bien plus.

— Pour la seconde condition, tu dois, d’ici trente ans, atteindre le Domaine Profond du Souverain ! dit distinctivement Jasmine, tout en observant l’expression de Yun Che.

— ~!@#$%%… »

Yun Che ressentit soudain le besoin de plaquer Jasmine au sol et de commencer à la fesser !

Il se mit à soupçonner le fait que la fille se payait en réalité de sa tête !!

« Je ne suis pas certain pour ce qui est du Continent du Ciel Profond… Mais en regardant l’histoire de l’Empire du Vent Bleu, personne n’a jamais atteint le Domaine Profond du Souverain en trente ans… Ou pour être plus précis, personne n’a jamais atteint le Domaine Profond du Souverain auparavant. » dit Yun Che, déclarant un fait.

Cependant le coin de ses lèvres se souleva légèrement, révélant la rancœur dans son cœur.

« Alors, comptes-tu accepter ou non ? demanda Jasmine en bougeant ses sourcils.

— J’accepte, bien sûr que j’accepte ! » répondit Yun Che sans hésitation, retirant l’expression qu’il avait précédemment sur son visage.

Dans ses yeux se trouvait une sorte de tranquillité et un calme incomparable.

« Ta première condition, peut-être que j’en suis un peu appréhensif. Cependant, cette condition je ne la considère pas vraiment comme telle. Quant à pourquoi je dis cela, personne dans l’histoire de l’Empire du Vent bleu n’a certes pu atteindre le Domaine Profond du Souverain en trente ans. Mais si on me donne le même point de départ que tous les autres, je vais chambouler l’histoire de l’Empire du Vent Bleu ! J’ai la Perle de Poison Céleste dans mon corps, si je perds contre quiconque dans l’Empire du Vent Bleu, ce serait considéré comme un résultat vraiment… méprisable ! Trente ans pour atteindre le Domaine Profond du Souverain… Ce n’est définitivement pas une stupide ineptie ! »

Yun Che plissa de moitié ses paupières, sa voix aussi calme que l’eau.

Il avait imaginé qu’après avoir prononcé ces mots passionnés et plein de vigueur, que la petite Jasmine le regarderait à nouveau avec une splendeur sans précédent, mais à la déception de Yun Che, Jasmine hocha seulement légèrement de la tête. Il s’en senti déprimé et demande :

« Cependant, pourquoi veux-tu que j’atteigne le Domaine Profond du Souverain en trente ans ?

— La vitalité d’un humain est lié à sa propre force profonde. L’actuel faible corps de cette princesse a pour origine ta vitalité. Cette princesse veut reconstruire son corps et retrouver sa précédente force, alors cette princesse doit au moins avoir la vitalité du Domaine Profond du Souverain. », dit calmement Jasmine.

Yun Che hocha de la tête comme s’il comprenait… et en fut soudain alarmé…

« Au moins avoir la vitalité du Domaine Profond du Souverain », et alors elle pourrait regagner sa force en reconstruisant son corps et en le fusionnant avec son âme… Dans ce cas, cela signifiait… que sa force d’avant… était au-dessus du Domaine Profond du Souverain !?!?

Non ! Non, ce n’était pas possible ! Ce n’était clairement pas possible ! Je dois avoir interpréter de travers ! Yun Che secoua sa tête, essayant d’en faire sortir cette pensée ridicule. Le regard de Jasmine se posa à nouveau sur lui, devenant strict et fier :

« La troisième condition… Agenouille-toi devant moi et vénère moi comme ta Maîtresse !

— …..

— ……………. »

Yun Che la regarda le regard vide sans prononcer un mot pendant un bon moment.

« Es-tu disposé à le faire ? »

Jasmine souleva légèrement ses sourcils, son visage magnifique et tendre, cependant masqué par une couche de révérence qui en ferait palpiter le cœur des gens.

« … Quel âge as-tu cette année ? » demande Yun Che, complètement perdu.

Le regard de Jasmine se durcit mais elle lui répondit malgré tout :

« Treize ans.

— Treize… ans… »

Cette réponse correspondait parfaitement avec son apparence, mais elle fit frissonner et ronchonner intérieurement Yun Che :

« Treize ans ! M*rde ! Elle n’a réellement que treize ans ! Cette force profonde terrifiante, cette sagesse, et ce comportement mature qui semblait exprimer la fierté de son âge et de son expérience, lui donnaient l’impression qu’elle était une mamie de plusieurs centaines d’années… Mais elle avait en réalité seulement treize ans ! »

Cependant Yun Che changea sa façon de penser et se relaxa soudain intérieurement… Si elle avait seulement treize ans, alors peu importe à quel point sa force profonde pouvait être terrifiante, peu importe à quel point sa naissance était noble et mystérieuse, peu importe à quel point elle était cruelle et fière, peu importe à quel point ses pensées étaient matures… elle avait au mieux seulement treize ans d’expériences ! Comparé à lui avec la mémoire de ses deux vies, il aurait toujours un moyen de la gérer ! Peu importe à quel point elle était grande et forte, en fin de compte, elle était juste une petite fille qui n’avait pas fini de grandir.

« Est-ce car tu sais désormais que cette princesse n’a que treize années que tu trouves soudain plus simple de faire face à cette princesse ? » dit froidement Jasmine le regard plissé.

Cette phrase frappa directement Yun Che au cœur. Il secoua rapidement la tête :

« Bien sûr que non. La raison pour laquelle j’ai demandé ton âge est car je voulais te dire que j’ai seize ans cette année, et que je suis ton ainé de trois ans. Tu es un peu plus jeune que moi, alors, pour être ma maîtresse, n’est-ce pas… un peu inapproprié ?

— L’âge ? »

Jasmine rit avec dédain :

« Même quand les experts de ce continent s’agenouillaient devant cette princesse durant les dix dernières années, cette princesse n’a jamais daigné les regarder. Cette princesse te fait désormais une faveur en t’offrant le fait d’être ta maîtresse, malgré cela tu veux rejeter ma proposition ? »

… Son ton était si dominateur que même Yun Che commença à suffoquer.

Yun Che prit immédiatement une décision sur le tas et hocha de la tête :

« D’accord, je peux traiter comme ma maîtresse, mais jamais je ne me prosternerai devant toi.

— La raison, dit platement Jasmine.

— Je peux m’agenouiller devant mes doyens, m’agenouiller devant mon bienfaiteur… et même m’agenouiller devant ma femme est une possibilité si nécessaire, mais m’agenouiller devant une petite fille que j’ai rencontrée il n’y a que quelques jours, je ne peux pas le faire. C’est la dignité fondamentale d’être un homme ! » Yun Che secoua la tête, sa voix d’une fermeté absolue.

« Héhé… »

Jasmine rit, son rire était aussi magnifique que des jasmins en train d’éclore, cependant sa voix semblait froide et sinistre :

« Cela ne dépend pas de toi ! »

Quand sa voix l’atteint, la main droite de Jasmine avait déjà attrapé l’épaule de Yun Che à la vitesse de l’éclair… Instantanément, Yun Che se sentit comme écrasé par une montagne, ses genoux se plièrent sous cette force immense à laquelle il était impossible de résister, et il s’agenouilla au sol, lourdement, face à Jasmine.

« Toi ! »

Yun Che révéla une expression de rage et voulut se relever… Cependant face à la force de Jasmine, il n’avait pas le pouvoir de se défendre, même en utilisant tout la force de son corps, il était incapable de faire se relever son corps.

« Prosterne-toi immédiatement devant cette princesse et cette princesse deviendra officiellement ta maîtresse. Non seulement, tu changeras tes veines profondes, tu seras aussi guidé sur le bon chemin durant ta cultivation du profond. »

Alors qu’il se débattait, la voix fière et froide de Jasmine sonna aux oreilles de Yun Che, il secoua la tête avec acharnement et marmonna :

« Toi… oublie ça tout de suite ! Même si je ne reçois pas les veines profondes… je ne me prosternerai… jamais… devant une petite fille comme toi !! »

Avant que Yun Che n’ait pu finir sa phrase, une cague d’une lourde force força le haut de son corps contre le sol. Jasmine leva un pied blanc comme neige semblable à un lotus de jade, et marcha sur l’épaule de Yun Che et avec une force ridiculement faible pour elle, un crac sonore d’os se disloquant se fit rapidement entendre. La tête de Yun Che qui était restée haute avec ténacité fut sans merci frappé contre le sol froid… complétant la cérémonie de vénération ?

Le pied de Jasmine continua à appuyer sur l’épaule de Yun Che sans se retirer, avec ses mains croisées sur sa poitrine, le ridiculisant :

« Pensais-tu que tes os étaient solides, que tu étais extraordinaire ? Sans force, tu n’as même pas les capacités de refuser de t’incliner devant moi. Quels droits as-tu pour agir avec arrogance devant moi ? Sans force, ta fierté et dignité ne sont rien d’autres que des blagues aux oreilles des puissants. »

Les mots de Jasmine furent comme un seau d’eau froide qui éclaboussa la tête de Yun Che sans pitié, lui arrachant les mots de la bouche. Il rit ensuite, silencieusement et par autodérision… C’était vrai, sans force, quel droit avait-il pour parer de fierté et de dignité … ? Après avoir voulu donner l’impression que ses actes étaient fiers, aux yeux de Jasmine, cela avait dû être extrêmement ridicule…

« Bien que ce n’était pas de ton plein gré, tu t’es finalement prosterné. À partir de maintenant, cette princesse sera ta maîtresse. Et comme cette princesse est désormais ta maîtresse, as-tu des questions que tu souhaiterais poser ? »

Jasmine continua à piétiner l’épaule de Yun Che, tout en le regardant de haut.

« … Oui ! »

Yun Che leva son visage, son regard allant vers le haut, et répondit avec difficulté :

« Je voudrais savoir… Est-ce que tes poils n’ont pas poussés à temps… ou… es-tu un tigre blanc naturel ? »

(Note : un manque naturel de poil là où vous pensez.)

La nuit où Yun Che avait rencontré Jasmine, son corps avait disparu, laissant une pile de vêtements sur le sol. Yun Che avait uniquement transféré sa robe dans la Perle de Poison Céleste et avait couvert son corps avec, laissant les sous-vêtements en dehors. Après que Jasmine se soit réveillée dans la Perle de Poison Céleste, elle ne pouvait naturellement que porter cette robe blanche, laissant ses parties privées complètement exposées…

Quand Jasmine lui avait marché sur l’épaule, ses jambes s’étaient naturellement écartées, et de la perspective de Yun Che, la rose et tendre zone entre ses cuisses, montra clairement le magnifique paysage rose au milieu du blanc…

Nova : Est-ce la fin de Yun Che ? Survivra-t-il au courroux de Jasmine ? La réponse au prochain chapitre !

 


>

Cet article comporte 5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top