skip to Main Content
Menu

WMW – Chapitre 75

Traducteur Français : DrizztDoUrden
 Édition : Sehri / Kulmai
Check : Kulmai / Sehri

Chapitre 75 : Captif

“Un corps spirituel !”

Les pupilles de Leylin s’étrécirent.

Les mages ne savaient rien à propos de l’apparition des corps spirituels sur le continent, mais la plupart d’entre eux considéraient qu’un corps spirituel était la manifestation extérieure de l’âme.

Beaucoup de Mages ignoraient tout ce qui concernait la formation d’un corps spirituel.

Il semblait que la création d’un corps spirituel était le résultat de nombreuses coïncidences fortuites. Il arrivait parfois que des humains normaux deviennent des esprits démoniaques après leur mort, alors que cela n’était jamais le cas pour les Mages Officiels.

De plus, les corps spirituels étaient rarissimes. En ce qui concernait ses recherches, même l’Académie de la Forêt de l’Os Sombre n’avait obtenu qu’une infime connaissance sur le comportement des corps spirituels et uniquement après un grand nombre d’observations.

Grâce à la quête perpétuelle du savoir de l’Académie, Leylin avait une certaine compréhension des corps spirituels après avoir entendu quelques mots prononcés par ses professeurs. Il ne paniquerait donc pas, contrairement à d’autres.

“Qui êtes-vous ?” questionna Leylin tout en reculant de quelques pas.

“Nom ?” Le corps spirituel translucide secoua la tête. “Je l’ai oublié depuis longtemps !”

“D’innombrables années se sont écoulées et j’ai erré dans cet endroit jusqu’à ce jour ! J’ai senti un drôle d’individu entrer par effraction dans mon laboratoire. Je suis venu ici pour le rencontrer !”

Les yeux de Leylin brillèrent : “Donc vous êtes le propriétaire de ce laboratoire ! Je suis sincèrement désolé de vous avoir dérangé !”

Tout en s’excusant, il le salua humblement d’une révérence propre aux mages. Son salut était irréprochable.

Un soupçon de sourire apparut sur la bouche du corps spirituel : “J’aime les personnes bien élevées !”

Il tendit son bras translucide et un rayon de lumière émergea de la paume de sa main : “Tu peux obtenir un magnifique cadeau de cet illustre magicien !”

“Vraiment ? Honnêtement, c’est vraiment très gentil !”

Leylin paraissait en extase tandis qu’il avançait de quelques pas. Tout à coup, une boule verte fut tirée depuis les mains de Leylin. Cette boule traversa le corps spirituel et atterrit directement sur la table expérimentale qui se trouvait derrière.

“Les attaques physiques n’ont aucun effet ?” Le regard de Leylin devint sérieux.

“Petit, qu’es-tu en train de faire ?” dit le corps spirituel, souriant d’une façon plus obscure.

“C’est l’héritage de l’illustre Mage Romain. Quiconque détient cet héritage peut avancer directement au niveau de Mage Officiel !”

“Vous fichez-vous de moi ? Vous n’êtes rien d’autre qu’un esprit malfaisant usurpant l’identité de son maître.”

Leylin recula encore de quelques pas et une potion violette apparut dans ses mains.

“Je ne pense pas que la lumière dans votre main soit une bonne chose !”

*Bang!*  La potion s’envola, déclenchant une intense combustion. Une brume violette continua à s’élever et enveloppa le rayon de lumière du corps spirituel. Sous l’effet de cette brume, le rayon de lumière se dispersa et révéla un sinistre visage qui ne paraissait pas très enthousiaste. Il ressemblait quelque peu au corps spirituel.

“Un esprit vengeur et malfaisant qui aime envahir le corps des êtres vivants !”

Leylin se souvint de quelque chose et s’exclama : “Esprit vengeur ! Vous êtes un esprit vengeur !”

“Qui sait ?” Le corps spirituel esquissa un sourire assoiffé de sang.

“La chose qui vous a attiré doit être ce livre, n’est-ce pas ?” Leylin agita le cahier d’alchimie qu’il venait de sortir de ses robes.

“En effet ! Cela m’appartient !” Voyant le livre noir, une réminiscence apparut dans les yeux du corps spirituel.

“Vous êtes le cadavre de la porte d’entrée. Lorsque vous avez exploré ce laboratoire, vous vous êtes fait tuer par l’Ardoise Mordante. Votre âme a été faite prisonnière par la magie de cet endroit et vous êtes alors devenu un esprit vengeur !”

Leylin devina la vérité qui se cachait derrière cette affaire, étant donné qu’il connaissait déjà l’identité du propriétaire de ce laboratoire.

“Tu es un gamin intelligent !” Le corps spirituel joua avec les ongles de ses mains. “Dommage que tu sois condamné à mourir aujourd’hui !”

*Whoosh !*

Leylin sentit à peine un éclair de lumière arriver et essaya de l’esquiver mais se rendit finalement compte qu’il avait des traces de sang sur le torse.

“L’odeur du sang !” Voyant le sang, le regard du corps spirituel s’emplit de désir, il porta ses doigts à la bouche et les lécha.

“Quelle vitesse ! À l’œil nu, on ne peut même pas suivre ce mouvement !”

Une lumière bleue apparut dans les yeux de Leylin et le Nanoprocesseur I.A. se mit à faire de rapides calculs.

“Tu ne peux pas t’enfuir ! Rends-toi docilement et soit un sacrifice pour moi, Romain !” hurla le corps spirituel pendant qu’il chargeait une nouvelle fois.

Ses ongles jaillirent en avant tels des lames de rasoir effilées.

*Dang !* Une couche de lumière sortit du corps de Leylin, le protégeant de cette fulgurante attaque.

Potion Défensive Tourbillonnante !

“Je t’ai attrapé !” ricana Leylin.

La vitesse de Leylin ne pouvait pas rivaliser avec la vitesse d’un corps spirituel qui se déplaçait aussi rapidement que le vent. Même si le Nanoprocesseur I.A. pouvait calculer sa trajectoire et ses mouvements, les capacités physiques de Leylin l’empêchaient de suivre le rythme. De plus, en raison de la nature illusoire de cet esprit vengeur, la plupart des attaques physiques restaient sans effet.

Heureusement, la Potion Défensive Tourbillonnante que Leylin avait précédemment concoctée était la seule potion défensive à laquelle avaient accès les acolytes. Elle possédait même quelques effets restrictifs sur les esprits vengeurs !

La main de Leylin, recouverte de cette couche de lumière, attrapa la main droite de l’esprit vengeur.

“Im…Impossible ! Comment se fait-il que tu puisses me toucher ?!”

Le visage de l’esprit se déforma et il se mit à hurler en se débattant.

“Les corps spirituels sont peut-être très mystérieux pour les acolytes d’autres académies, mais malheureusement vous m’avez rencontré moi, un acolyte de l’Académie de la Forêt de l’Os Sombre ! Acceptez votre défaite !” Le visage de Leylin était d’un calme olympien et il prit une boule de cristal noire.

C’était quelque chose qu’il avait réussi à dénicher à l’Académie, une Boule Geôlière d’Esprit. Cette boule de cristal était conçue pour capturer et garder les corps spirituels.

*Chi !* Après que la boule de cristal ait touché le corps spirituel, elle émit une lumière et une force d’aspiration apparut à sa surface, absorbant directement le corps spirituel rugissant.

Quelques secondes plus tard, il n’y avait plus rien devant Leylin tandis qu’une figure translucide se trouvait à l’intérieur de la boule de cristal.

Leylin soupira de soulagement. “Heureusement que ce vieil homme n’était qu’un acolyte de niveau 3 et que j’avais la Potion Défensive Tourbillonnante et la Boule Geôlière d’Esprit. Sinon, j’aurais eu de gros problèmes…”

Pour les corps spirituels, la force de leur âme déterminait leur puissance.

En ce qui concernait la méthode de méditation des mages, c’était un moyen de cultiver sa force spirituelle et de renforcer indirectement son âme.

Il y eut autrefois un cas dans lequel un Mage Officiel était devenu un corps spirituel tout en gardant sa capacité de lancer des sortilèges. Il était ainsi devenu un corps spirituel de Mage.

S’il avait aujourd’hui rencontré un corps spirituel d’un Mage Officiel, Leylin n’aurait pas eu la possibilité de s’enfuir.

Dès qu’un corps était possédé, l’âme disparaissait pour toujours.

Regardant la boule de cristal noire dans ses mains, Leylin réfléchit un moment avant d’y ajouter quelques sceaux supplémentaires, après quoi il la rangea dans un petit sac noir. Il ferma le sac et le suspendit à la taille.

Ensuite, Leylin examina de nouveau soigneusement la villa. Après être sûr de n’avoir rien négligé, il partit particulièrement déçu.

“Quel dommage !”

Leylin regarda l’énorme bloc de granite noir derrière lui et sans même hésiter, il monta sur son cheval noir et quitta cet endroit.

*Boom !*

Après son départ, le bloc de granite explosa soudainement et réduisit les alentours en cendres…

Quinze jours plus tard, dans le laboratoire, Leylin ferma le cahier noir après avoir lu la dernière page.

“Je n’aurais jamais pensé que la création d’un artefact magique, comme retranscrit par les Enseignements de Lowian, ou encore l’ancienne formule des Larmes de Marie aient un rapport avec les âmes…”

Leylin n’avait entendu cette information que par une vague mention de la part de Kroft à l’Académie de la Forêt de l’Os Sombre, mais il n’avait jamais personnellement entrepris de recherches.

“J’ai bien peur que… je ne puisse seulement entreprendre la méthode la plus rudimentaire qui nécessite de nombreuses observations et expériences ratées. Je dois aussi utiliser le Nanoprocesseur I.A. pour collecter des données…peut-être que le Vicomte Jackson pourrait m’aider pour cela…”

Réfléchissant à cela, Leylin prit une boule de cristal noire qui se trouvait dans un coin de son laboratoire.

La boule de cristal était à l’origine placée sur un autel recouvert de plusieurs runes mystérieuses et entourée par trois bougies blanches allumées.

Leylin toqua sur la surface de la boule de cristal.

*Dong !*

Une ondulation apparut soudainement, dispersant le brouillard à l’intérieur de la boule de cristal, ce qui laissa apparaître une silhouette floue.

Cette silhouette n’était constituée que du haut d’un corps tandis que ses membres inférieurs étaient remplacés par une fumée blanche tourbillonnante (NdT : Est-ce le génie dans Aladdin ?)(NdC : Il est pas bleu, donc nan). Son visage était celui d’un vieil homme.

À ce moment-là, l’expression de ce vieil homme était très mauvaise et une pointe de peur y persistait, comme un petit ver à jamais figé dans l’ambre.

Regardant cet esprit vengeur, Leylin se mit soudainement à rire et récita une incantation.

“ Où est-ce ? Laissez-moi vite sortir d’ici…” Toute la partie jusque-là figée dans la boule de cristal revint à la vie à cet instant. Le vieil homme poussa quelques cris. Bien que l’on puisse voir une certaine folie et intensité sur son visage, il ne pouvait pas cacher sa peur et son sentiment d’impuissance.

“Comment est-ce, Monsieur Romain ? Comment est-ce d’avoir ses pensées gelées ?”

Leylin tint la boule devant lui.

“C’est toi !” L’esprit vengeur donna un coup de boule à la surface intérieure de la boule, mais cela ne servit à rien.

Voyant Romain ressemblant à une mouche impuissante attaquant l’intérieur de la boule de cristal, Leylin esquissa un sourire avant de placer son doigt sur celle-ci.

*Bang !* Romain, qui était à l’intérieur, sembla être soudainement frappé par un marteau et tomba à terre, totalement démoralisé.

“Comment vous sentez-vous ? Maintenant, dépêchez-vous de me dire tout ce que vous savez sur le laboratoire. Je pourrais envisager la possibilité de vous libérer !”

Le visage de Leylin était de marbre.

“Même pas en rêve !” Romain restait ferme dans son expression.

“Dans ce cas, je n’ai pas d’autre choix !” Leylin haussa les épaules et posa une pierre rouge ardente à côté de la boule de cristal.

“Ahhhhh !” Des flammes apparurent et léchèrent le corps de Romain, qui se mit à hurler de douleur.

“J’ai de nombreuses compétences dans la torture d’un corps spirituel ! De plus, vous ne pouvez même pas vous suicider dans cette boule de cristal. Cette torture va durer très longtemps ! Trèeeees trèeeees looongteeeemps…”

Leylin laissa traîner les dernières syllabes à l’extrême, au point de pousser les gens à s’endormir à son écoute.

“Ch… Charme de confusion ? Dans tes rêves !” Romain, comprimé à l’intérieur de la boule, serra les dents.

“C’est une force mentale inattendue !”

Leylin fronça les sourcils. “Il semblerait que je vais devoir l’incanter chaque jour afin de réduire considérablement la force vitale de cet esprit vengeur…”

La force vitale était la fondation même des esprits vengeurs. Lorsqu’elle était réduite, l’intelligence de l’esprit vengeur déclinait, le rendant complètement débile.

Dans ces circonstances, et avec l’utilisation du charme de confusion, il y aurait de grandes chances de succès.

Même si cela ne rendait pas Romain fou, il ne devrait pas y avoir de problème. Leylin, en tant que Maître Pharmacologue, était sûr de préserver la force vitale de Romain afin qu’elle ne se dissipe pas. En prolongeant la force vitale de Romain et en le torturant sans fin, Leylin obtiendrait l’information dont il avait besoin.

Et Leylin avait maintenant le temps. Le temps de jouer lentement avec Romain !

Cet article comporte 9 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top