skip to Main Content
Menu

WMW – Chapitre 72

Traducteur Français : DrizztDoUrden
 Édition : Sehri / Kulmai
Check : Kulmai / Sehri

Chapitre 72 : `{`Titre en fin de chapitre`}`

Une démangeaison !

Une démangeaison insupportable !

Leylin sentit ses os se craqueler et il eut la sensation que des fourmis en sortaient. Il ressentit une extrême démangeaison à travers tout son corps.

« Bon sang ! Je vais devoir entrer dans un état méditatif profond et remodeler les runes dans mon esprit. »

Leylin rougit. Serrant les dents, il résista au désir intense de se gratter le corps puis ferma les yeux.

À cause de la sensation intense qu’il ressentait, Leylin passa beaucoup plus de temps que d’habitude pour entrer complètement en état méditatif.

Dans son esprit, Leylin sembla apparaître dans un endroit.

Tous les alentours étaient enveloppés d’un voile gris. Dans le ciel se trouvaient de nombreuses lumières ressemblant à des étoiles et illuminant le lieu.

Leylin leva la tête. Dans l’air, vingt-quatre mystérieuses runes – brillant d’une lumière fluorescente – étaient réunies en cercle.

C’étaient les runes qu’il avait laborieusement formées dans son esprit durant ces dernières années.

Bien que ces runes aient toutes été construites grâce à diverses méthodes particulières, chacune des constructions lui avait demandé un grand nombre d’efforts et de temps. Leylin avait passé plus d’un an avant de réussir à toutes les construire dans son esprit.

« Les runes d’esprit d’un acolyte de niveau 2 ne sont pas entièrement consolidées. Un acolyte de niveau 3 doit consolider l’ensemble des runes construites comme fondation lorsqu’il était acolyte de niveau 2. De plus, le champ de conscience doit être renforcé ! »

Leylin était lui aussi très curieux concernant cet état.

À cet instant, il était dans un état de pleine « conscience ». Il n’y avait aucune activité du champ de conscience dans son corps. Du moins, rien n’avait été trouvé bien que le Nanoprocesseur I. A. ait scanné son corps au niveau subatomique.

« J’ai bien peur que la cultivation 1 de la force spirituelle d’un mage soit étroitement liée avec l’aspect même de l’âme ! »

Leylin poussa un soupir du plus profond de son cœur. Mais, au même moment, un étrange événement surgit dans son champ de conscience.

Une couche de lumière orangée s’infiltra dans la brume grise. Peu après, tout son champ de conscience vira à l’orange vif.

« C’est l’effet de l’Élixir Réactif ! Avec juste une potion étalée sur le corps, potion dont je connais la composition, cela peut vraiment affecter mon champ de conscience. C’est vraiment mystérieux… »

Avant même que le soupir de Leylin ne soit terminé, la lumière orangée se précipita directement dans le ciel comme si elle voulait aussi teinter d’orange les vingt-quatre runes.

* Bang ! *

Les runes libérèrent une lueur et rejetèrent la contamination de ce corps étranger. Une énorme onde de choc se répandit. La vision de Leylin s’assombrit et il manqua de s’évanouir.

« Supprime-la ! » Leylin s’empressa d’utiliser sa force spirituelle afin de supprimer la résistance des runes.

* Pop ! *

Étant celui qui avait formé ces runes, Leylin n’avait pas qu’un petit contrôle sur elles. Quelques secondes plus tard, les vingt-quatre runes arrêtèrent toutes de résister et furent ainsi teintes en orange.

Sous la contamination de cette lumière, de mystérieux motifs apparurent sur la surface de chacune d’entre elles.

Ces motifs se propagèrent jusqu’à ce que toutes les runes en soient totalement couvertes.

* Bang ! * Les vingt-quatre runes fusionnèrent et firent place à une plus grande rune.

De nombreux motifs surgirent aussi dans le champ de conscience de Leylin. Après l’apparition de ces motifs, le champ de conscience devint encore plus étincelant et transparent, comme s’il avait été renforcé.

Après ce renforcement, la lumière orangée s’empressa de se retirer, comme si elle avait reçu un ordre, et disparut immédiatement du champ de conscience.

La grande et mystérieuse rune s’illumina et l’esprit de Leylin fut immédiatement expulsé.

« Quel est cet endroit ? »

Leylin devint confus, se rendant soudain compte qu’il se trouvait dans un lieu étrange. La zone était dans une obscurité totale, sans aucune lumière.

Il voulut tendre la main, mais il n’y avait pas de concept de « mains » en ce lieu, comme s’il n’avait jamais eu de mains.

Ainsi, il flotta dans les airs sans aucune notion de temps, cependant, il ne pouvait bouger.

Dans ce lieu, pour Leylin, chaque minute qui s’écoulait équivalait à une douzaine d’années.

Ce sentiment pouvait rendre fou n’importe qui.

Leylin était quelque peu irrité : « N’ais-je toujours pas avancé au niveau 3 d’acolyte ? Pourquoi viendrais-je dans cet endroit ? Depuis combien de temps suis-je ici ? »

Soudain, Leylin eut une étincelle : « Nanoprocesseur I. A. ! »

[Bip!] Un écran bleu fut projeté devant Leylin et, bien que cet écran ne puisse éclairer ces ténèbres sans fin, Leylin se sentait tout de même beaucoup mieux.

[Les scans ont détecté que la force spirituelle de l’Hôte était dans un état anormal. Dans cet état, l’Hôte échouera à avancer au niveau 3 d’acolyte dans 5 minutes et 23 secondes ! 13 heures et 45 minutes après, en raison de la défaillance de tous les organes, la mort s’ensuivra ! Faut-il utiliser du mana pour se débarrasser de cet état anormal ? Oui / Non ?]

« Oui ! » Leylin ne sentait plus aucun mana en lui actuellement, mais comme le Nanoprocesseur I. A. pouvait toujours le faire circuler, Leylin était fou de joie.

[Confirmation de l’Hôte obtenue. Mobilisation du mana. Suppression de l’état anormal en cours…] Au moment même où la voix du Nanoprocesseur I. A. retentit, d’étranges fluctuations apparurent dans le noir autour de lui.

Leylin ouvrit instantanément les yeux. Il réalisa qu’il était de nouveau dans son laboratoire secret et que peu de temps s’était écoulé.

« Il y a vraiment de telles situations lors de l’avancement au niveau 3 ! »

Leylin affichait un visage sérieux. Ses progrès étaient trop rapides, la plupart de ses connaissances provenaient de la bibliothèque et des simulations et spéculations du Nanoprocesseur I. A..

Il n’avait aucune information concernant des processus d’avancement au niveau 3 d’acolyte.

« En général, lorsque les acolytes de niveau 2 sont en train d’avancer au niveau suivant, ils ont tous des professeurs autour d’eux pour leur expliquer les détails de cette montée de niveau…Malheureusement, je n’ai pas eu cette chance ! Même le professeur Kroft n’aurait jamais imaginé que j’atteigne ce niveau si rapidement ! »

Leylin tenait beaucoup à ses secrets et ne dirait jamais la vérité. Pour Kroft, il n’était qu’un acolyte qui venait tout juste d’atteindre le deuxième niveau, alors pourquoi devrait-il déjà lui parler de certains détails concernant l’avancement au niveau 3 ?

De plus, les livres de la bibliothèque étaient en libre-service. La plupart des informations décrites étaient vagues. Même si Leylin utilisait le Nanoprocesseur I. A. pour supprimer les fausses informations et faire des simulations, il serait quand même incapable d’obtenir des informations complètes.

Cela avait conduit Leylin à se trouver dans une situation inattendue lors de son avancement, et il était complètement perdu.

« Heureusement que j’avais le Nanoprocesseur I. A. cette fois-ci, sans quoi cela aurait été la fin de l’aventure pour moi ! Le chemin que l’on doit emprunter pour devenir un Mage regorge effectivement d’une multitude de dangers ! »

Leylin avait des craintes persistantes.

Mais cela lui permit aussi de confirmer ses déductions. Le Nanoprocesseur I. A. l’avait accompagné lorsqu’il avait été transporté dans le temps et l’espace et pour d’obscures raisons, il avait fusionné avec son âme.

Par conséquent, lorsque son âme rentra en contact avec cette anomalie et fut isolée et sans défenses, il avait pu activer le Nanoprocesseur I. A. pour se débarrasser de cette anomalie depuis l’extérieur.

« Du coup, avancer au niveau 3 d’acolyte ne consiste pas à fusionner les runes de l’esprit et à renforcer son champ de conscience mais à résister à cette noirceur qui vient après ! »

Leylin comprit soudainement beaucoup plus de choses. Tout cela représentait des informations qui étaient gardées secrètes par les professeurs et les académies. La plupart des acolytes n’appartenant à aucune organisation mourraient généralement à cause de cela.

[Bip ! La force spirituelle de l’Hôte s’est transformée et devenue plus fluide. L’Hôte a atteint le niveau 3 d’acolyte ! Augmentation de la force spirituelle…] La voix du Nanoprocesseur I. A. retentit.

Après quoi, Leylin fut pris de vertiges. Il sentait que sa force spirituelle augmentait de façon considérable.

7.2

7.3

7.5

9.7

10.1

La force spirituelle, qui semblait s’emballer, augmentait continuellement. Lorsque le chiffre final arriva, elle atteignit 10.1 points et finit par se stabiliser.

« Ma tête me fait un mal de chien ! »

Avec l’augmentation soudaine de sa force spirituelle, le corps de Leylin ne s’était pas encore adapté à ce changement. Son nez était en train de couler, mais lorsqu’il le toucha, il se rendit compte qu’il saignait du nez !

« Ma force spirituelle a augmenté trop rapidement ! Mon corps n’arrive pas à le supporter ! »

Leylin esquissa un petit sourire mais très rapidement, son expression changea. Des bruits de craquements surgirent depuis l’intérieur de son corps. Au même moment, il éprouva une intense douleur dans tout son corps. Douleur qui n’avait pas l’air de vouloir s’arrêter.

Les muscles faciaux de Leylin se contractèrent et son corps tomba comme une masse sur le lit.

« Merde ! Bon sang ! Les effets de l’Élixir Réactif se font de nouveau sentir et le contrecoup de la potion vient de commencer ! »

Leylin rugit : « Nanoprocesseur I. A. ! Commence à te coordonner avec le mana et débarrasse-toi de tous les résidus laissés par l’Élixir ! »

Un halo de lumière gris-noir apparut, passa sur son corps et le recouvrit tout entier. En coordination avec la pulsation du halo de lumière, du pus jaune-noir fut éjecté des pores de Leylin, libérant une forte odeur nauséabonde.

Une dizaine de minutes plus tard, Leylin essaya tant bien que mal de se lever. Il attrapa une potion rouge du sac qui se trouvait à côté de lui et avala tout son contenu. Après quoi son visage commença à reprendre des couleurs.

À cet instant, son corps était couvert de sueur et de pus, dégageant un relent particulièrement aigre, comme s’il venait tout juste d’être rejeté des égouts.

Leylin essaya une nouvelle fois de se lever. Son visage était encore pâle et ses jambes faiblardes. Le contour de ses yeux était profondément creusé comme s’il était gravement malade depuis longtemps.

Après avoir poussé la porte de son laboratoire secret, Leylin fit sonner la clochette placée à côté de la porte.

* Ding Ling Ling ! *

Un bruit limpide et pénétrant retentit, et se répandit au loin.

« Jeune Maître ! Vous… » Quelques minutes plus tard, Anna et deux servantes arrivèrent. Elles regardèrent attentivement Leylin qui cachait ses lèvres avec ses deux mains.

« C’est bon ! Amenez-moi à la salle de bain ! Je désire prendre un bain ! »

« Voulez-vous que l’on appelle le pharmacien ou le docteur ? »

« Ce n’est pas la peine ! »

Une demi-heure plus tard, Leylin se reposait dans un bassin en marbre. L’eau chaude coulait le long de son corps, retirant la crasse et le pus de ce dernier.

Anna était blottie totalement nue auprès de Leylin. Elle frottait son corps avec une serviette blanche.

« Sei… Seigneur ! Votre soupe de sang de cerf accompagné par un steak ! »

De l’autre côté, Béatrix était elle aussi en tenue d’Eve et ses belles courbes étaient pleinement exposées aux yeux de Leylin. Son visage rougit pendant qu’elle apportait un plateau.

Le plateau en bois flottait sur l’eau du bain. Leylin prit ses couverts et se mit à manger avec appétit.

Après une longue période, Leylin était allongé en peignoir sur une chaise. Son dos était appuyé sur la poitrine d’Anna et il profitait de la sensation que lui procurait cette poitrine abondante.

À ses côtés, Béatrix et une autre ravissante fille étaient en train de masser Leylin.

Elles ne portaient que de la fine lingerie, plus petite qu’une paume. Leurs parties intimes n’étaient pas dissimulées mais de par leurs positions, n’étaient que vaguement visibles. En fait, cela rendait la chose plus embarrassante mais aussi plus séduisante et charmante.

Béatrix et l’autre servante n’étaient que des filles de simples fermiers et travaillaient à la ferme depuis l’enfance. Elles avaient même quelques callosités sur les mains. Cependant, elles étaient très jeunes et avaient de belles silhouettes. Leurs corps produisaient le dynamisme de la jeunesse. Par rapport à Anna, c’était une sorte de saveur sauvage.

Cependant, Leylin n’était pas à cet instant intéressé à les faire monter au septième ciel. Il était en fait assez traumatisé par rapport à son avancement d’aujourd’hui.

Chapitre 72 : Promotion au niveau 3 d’acolyte

  1. Pratiquer l’ascèse sans le côté religieux et spirituel du terme
Cet article comporte 7 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top