skip to Main Content
Menu

WMW – Chapitre 67

Traducteur Français : DrizztDoUrden
 Éditrice : Sehri
Check : Sehri

Chapitre 67 : Potion Défensive

Les petites chaînes faisaient la taille de cheveux pour l’énorme serpent. Cependant, sous la restriction de ces chaînes, l’énorme serpent était immobilisé sur le sol et incapable de bouger.

« Dépêchez-vous ! Allons-y ! » Jackson poussa un rugissement, son épée émettant une lumière vive.

De l’autre côté, l’homme en robe grise ouvrit sa cape, révélant l’apparence d’un Homme-Bête, avant de commencer à chanter une incantation.

* Roar ! * Les créatures restantes sentirent le danger arriver sur leur parent et se précipitèrent en direction de Leylin et les autres, sans même penser à leur propre sécurité.

« Allez en Enfer ! » Leylin lança quelques potions explosives rouges feu, transformant les créatures en cendres.

« Les yeux sont le talon d’Achille des serpents Mankestres et sont plus vulnérables que le cœur ! »

Leylin poussa un cri avant de se mettre lui aussi à chanter une incantation.

Pendant que la caverne était rempli de chants dans l’ancien et mystérieux langage Byronnien, des corps frigorifiés et dégoulinants d’huile noire émergèrent et entourèrent complètement Leylin.

Ces corps noirs remplis d’huile restèrent autour de Leylin. Des bulles se formaient quelques fois sur eux et ces derniers émettaient des sons ressemblant à celui d’un matériau en décomposition. Pendant qu’il continuait de chanter, les silhouettes noires et huileuses se déformaient constamment jusqu’à ce qu’elles prennent la forme d’une tête de lion noir.

« Va ! » Leylin pointa du doigt.

La tête de lion noir rugit et chargea en direction de la tête de l’énorme serpent immobilisé.

* Pu ! * La tête du lion mordit immédiatement les deux yeux du serpent Mankestre.

* Sssii !* Le serpent géant convulsait et poussait des râles d’agonie. Les chaînes runiques commençaient aussi à répandre de la fumée rouge.

« Dépêchez ! Je ne peux pas tenir plus longtemps ! » Murphy avait complètement abandonné son rôle d’érudit et criait désespérément.

La tête de lion noir continua de mordre la tête du serpent géant jusqu’à se dissoudre en une flaque d’huile noire gluante qui recouvrit la tête et les yeux du serpent.

« Maintenant ! » Les yeux de Leylin brillèrent et il sortit un tube à essai. Le contenu de ce tube libérait une lumière rouge sang, créant une sensation de danger.

C’était une potion explosive mais se trouvait être plus grande que les autres potions qu’il avait utilisées. De plus, son rayon d’action était beaucoup plus étendu.

Les muscles du bras droit de Leylin se contractèrent pendant qu’il lançait la potion directement dans la flaque d’huile noire.

* Bang ! * Une énorme flamme qui recouvrit l’ensemble du corps du serpent Mankestre apparut et le brûla sauvagement.

Le serpent géant continua à secouer sa tête qui ressemblait à une torche enflammée.

On pouvait entendre des sons grinçants en provenance des chaînes runiques autour du serpent, ce qui prouvait qu’elles ne pouvaient pas tenir plus longtemps.

« L’eau huileuse corrosive originaire des régions souterraines, couplée avec la potion explosive modifiée par le Nanoprocesseur I.A crééent une attaque combinée d’une puissance d’au moins 9 degrés ! »

De la lumière bleue brillait continuellement dans les yeux de Leylin, enregistrant les données de l’explosion.

* Tousse Tousse * « La dernière attaque a brisé une grande partie de la défense du Mankestre. Il faut profiter de cette occasion pour le tuer maintenant ! »

Leylin toussa lourdement alors que son visage était très pâle. C’était comme s’il avait complètement épuisé sa force spirituelle et mana. Il fit ensuite quelques pas en arrière.

Dans un coin de ses manches que personne ne pouvait voir puisqu’il était couvert se trouvait une autre potion explosive modifiée comme celle qu’il venait d’utiliser. Cette potion arriva dans ses mains.

Leylin ne misera jamais son espoir sur les autres, surtout dans des situations pareilles.

À ce moment-là, l’Homme-bête finit lui aussi son incantation.

« Pouvoir du totem ancestral ! Transforme-toi maintenant en glace et donne-moi le pouvoir de détruire ce serpent Mankestre ! »

L’Homme-bête finit son incantation et toucha légèrement l’épée de Jackson.

* Sssii ! *

Une couche de glace commença à envelopper la large épée de Jackson. La glace devint de plus en plus condensée, jusqu’à ce qu’elle double la taille de la pointe de l’épée, transformant celle-ci en une épée de glace à deux-mains !

Le sortilège que l’Homme-bête venait de lancer était en fait un sort rare qui améliorait les armes !

« D’après le scan du Nanoprocesseur I.A, l’épée à deux-mains de Jackson a maintenant la même puissance qu’un artefact magique basique.
Les yeux de Leylin brillèrent. « C’est une bon sortilège d’enchantement ! »

Jackson avait souvent fait équipe avec l’Homme-bête. Plus tôt, il avait économisé son énergie mais maintenant que l’épée à deux-mains était recouverte d’une couche de glace, Jackson rugit et la souleva. Il se précipita en avant dans l’intention de couper le cou du serpent Mankestre.

L’épée similaire à un énorme cristal sculpté coupa directement le cou carbonisé du serpent géant et cela avec la force de Grand Chevalier de Jackson.

* Pu-chi ! *

Du sang chaud jaillit constamment de la blessure béante au cou du serpent Mankestre. Cette blessure semblait faire presque cinquante centimètres de profondeur, au point où l’on pouvait même y voir les os blancs à l’intérieur. Le serpent géant rugit et utilisa toutes ses forces dans le coup de tête qu’il donna.

* Bang ! * Le Vicomte Jackson fut touché. Même son plastron avait été cabossé.

L’épée à deux-mains de glace atterrit droite et à moitié enfoncée dans le sol.

* Ping Ping Ping ! * La couche de glace se brisa et finalement l’épée, faiite d’acier, se brisa en milles morceaux qui tombèrent sur le sol.

« On dirait bien que ce sort ne soit pas aussi parfait qu’il en a l’air ! » Leylin était encore assez tranquille pour observer les événements autour de lui.

Cependant, le visage de Murphy vira au rouge à ce moment-là. « Je ne peux pas le supporter plus longtemps ! »

Sous la lutte constante du serpent Mankestre, les chaînes runiques s’effondrèrent finalement. Le serpent géant avait souffert de plusieurs dizaines de blessures avant de se libérer de ses chaînes. C’est le prix qu’il avait payé.

Le rouge dans les yeux du serpent Mankestre gravement blessé devint encore plus vif. Il balaya le sol avec sa queue à la vitesse de la lumière, avant de l’enrouler. Avant même que Leylin n’ait pu réagir, il réalisa qu’il manquait une personne à côté de lui. L’Homme-bête qui se tenait il y a encore quelques temps à côté de lui était maintenant piégé dans la queue du serpent.

« Non ! Sauvez-moi ! » La queue du serpent continua de serrer. Bientôt, l’Homme-bête fut presque complètement caché par le corps du serpent géant. On ne pouvait voir que sa tête. « Jackson ! Vicomte Jackson ! Sauvez-moi ! »

À ce moment, Jackson, qui était couché de l’autre côté, ne savait pas s’il était entre la vie et la mort et ne put répondre aux appels à l’aide de son subordonné.

* Crunch * Un son caractéristique d’os qui se brisaient retentit. Les cris de l’Homme-bête devinrent plus forts avant que la salle ne sombre progressivement dans un silence de mort.

Les yeux de Leylin observaient fermement le serpent gravement blessé. Quelques potions de diverses couleurs apparurent dans ses mains.

* Bang ! *

Une énorme ombre noire attaqua le tube à essai jaune qui se trouvait dans les mains de Leylin. Dans l’air, une couche de lumière jaune apparut et recouvrit le corps de Leylin.

Une énorme force vint à la rencontre de Leylin et le fit voler dans les airs, jusqu’à ce qu’il atterrisse sur des roches environnantes. De la terre vola quand il atterrit. Il y avait même un énorme creux dans la roche en dessous de lui.

Au même moment qu’il ait été envoyé volé, plusieurs flammes rouge ardente apparurent sur la queue du serpent. Plusieurs lumières colorées émergèrent aussi du corps du serpent, jusqu’à ce que les rugissements d’agonie du serpent retentissent.

La légère couche jaune se brisa en plusieurs morceaux avant de se disperser directement dans l’air.

Le corps de Leylin était complètement indemne. Lorsqu’il vit les points jaunes se disperser dans l’air, il grimaça.

« La faiblesse des acolytes s’est toujours trouvée dans le fait qu’ils n’aient jamais de moyens de se défendre efficacement ! »

Les sortilèges de défense étaient très peu communs parmi les sortilèges de niveau 0 parce qu’ils n’étaient pas très pratiques. Lorsqu’un acolyte se faisait attaquer, il n’incantait que très rarement de tels sortilèges.

Par conséquent, dans un duel entre acolyte, celui qui perdait ou se faisait tuer était le premier à être touché par le sortilège de son adversaire.

Cette situation était récurrente jusqu’au niveau des Mages Officiels.

Il y avait une autre méthode par contre. Cette méthode était d’utiliser des objets spéciaux. Par exemple, des objets défensifs ou étranges qui permettaient d’activer instantanément un sortilège défensif.

Cependant, ce genre d’objets était difficile à trouver, même pour un Mage Officier. Ainsi, il était très rare de trouver un acolyte en possession d’un tel objet.

Leylin et les autres acolytes, l’Homme-bête compris, n’avaient pas d’objets défensifs. Au mieux, ils avaient des armures de cuir qui n’avaient aucune résistance contre les sortilèges.

De plus, un simple balayage de la part du serpent Mankestre aurait pu tous les transformer en pâtée.

« D’après les informations de l’académie, il y a quand même des acolytes qui meurent des mains de Chevaliers et de Grands Chevaliers. Cependant, il n’y a eut aucune information concernant le fait qu’un Mage Officiel soit tombé face à de simples humains ! »

En ce qui concernait la potion jaune, elle se trouvait être la dernière trouvaille de Leylin : la Potion Défensive Tourbillonnante à Lancer !

Une telle potion ne se trouvait pas dans la catégorie des potions élémentaires. C’était une potion primaire qui était très difficile à concocter même en la comparant avec les autres potions primaires.

Elle avait pour effet de créer une couche de film protecteur. Ce film pouvait résister contre toute attaque magique ou physique d’une puissance égale ou inférieure à 10 degrés !

Avec la fortune qu’avait accumulé Leylin en vendant ses potions et couplé aux simulations faîtes par le Nanoprocesseur I.A, il avait finalement réussi à concocter deux exemplaires.

Pour cela, il avait dû investir plus de 1000 cristaux magiques !

« Ces potions ne sont pas des choses que des gens normaux peuvent se permettre d’acheter. De plus, toute attaque lancée par un Mage Officiel a une puissance supérieure à 10 degrés. Ainsi, cette Potion Défensive Tourbillonnante à Lancer ne sert que dans des combats d’acolytes. Mais chaque potion coûte au moins 500 cristaux magiques. Même les héritiers de grandes familles ne peuvent absolument pas se permettre le luxe d’en acheter ! »

Mais grâce au Nanoprocesseur I.A, qui pouvait augmenter le taux de réussite, en plus de son identité en tant que Maître Pharmacologue, Leylin pouvait concocter des Potions Défensives Tourbillonnantes à Lancer pour deux ou trois cents cristaux magiques. Bien que cela lui coûtait quand même très cher, cela valait le coup vu qu’il s’agissait d’un atout qu’il voulait utiliser en dernier recours.

« Leylin ! » Murphy écarquilla les yeux. « Tu….tu vas bien ? »

« Oui ! Je viens de gaspiller une potion défensive que j’ai acquise pour un prix très élevé ! » Le visage de Leylin s’assombrit, il semblait très attristé par cette perte.

« Ce putain de monstre ! Je vais le trucider ! »

De l’autre côté du champ de bataille, le serpent Mankestre était allongé à moitié mort sur le sol, couvert de blessures et épuisé.

Il avait d’abord été frappé par l’attaque de Leylin avant d’avoir failli perdre sa tête face au Grand Chevalier Jackson.

Ensuite, il avait réussi à se libérer des chaînes runiques de Murphy par la force brute, mais avait tout de suite dû faire face aux potions de Leylin.

La tête du serpent, qui dégageait autrefois une sensation de fierté, était maintenant couchée sur le sol, impuissante. La langue du serpent siffla pendant que du sang giclait sans arrêt de sa blessure au cou.

« Après avoir souffert d’une blessure aussi grave, quel que soit le type de serpent, leur ténacité et leur vitalité, seul la mort les attend ! »

Murphy grinça des dents avant de prendre une tige verte pyramidale et de l’enfoncer dans l’oeil de l’énorme serpent.

* Pu ! * L’œil du serpent fut enfin percé. Un liquide visqueux à la fois dense et brillant et d’une couleur entre le jaune et le rouge se déversa sur le sol.

Cet article comporte 3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top