skip to Main Content
Menu

WMW – Chapitre 52

Traducteur Français : DrizztDoUrden
 Éditrice : Sehri
Check : Sehri

Chapitre 52 : Esclaves

Leylin ne s’arrêta de marcher qu’au moment où il sortit du Bazar d’Ellinel.

La sortie était située à côté du village et plus précisément en dessous d’une botte de foin. Cette sortie était gardée par un homme en robe noir ayant l’insigne de la famille Redbud.

« Nanoprocesseur I.A ! Sonde les alentours ! » lui ordonna Leylin après être sorti du village.

Un écran bleu clair fut projeté devant Leylin. Cet écran montrait clairement une silhouette cachée derrière lui. Le point rouge était très visible dans cette projection bleutée.

[Cible identifiée, il est estimée que sa force est celle d’un acolyte de niveau 2. Aucun artefact magique n’a été détecté !] dit le Nanoprocesseur I.A.

« Un acolyte de niveau 2, seulement ? Il semblerait que ce n’est pas un membre d’une grande puissance, mais juste un chien avare à la recherche de richesses ! »

Les yeux de Leylin se glacèrent, « Si je n’ai pas d’autres plans… »

Cet acolyte de niveau 2 caché derrière Leylin semblait être très patient. Ce n’est qu’après que Leylin soit à plusieurs kilomètres du marché qu’il fit son attaque surprise.

* Whoosh ! * Deux boules de boue s’élevèrent d’en dessous des pieds de Leylin et se transformèrent en deux mains d’un brun jaunâtre qui tinrent fermement les chevilles de Leylin.

Une dague brillant d’une lumière violette poignarda immédiatement le dos de Leylin.

« Ça a marché ! » cria l’acolyte qui avait maintenant son visage rempli de joie. Il ne réalisa que tardivement que Leylin s’était mystérieusement dissous, devenant une plante pleine de ronces qui enveloppa son corps.

Les ronces s’enfoncèrent sans pitié dans son corps. L’acolyte pouvait même sentir la plante prendre vie et sucer goulûment son sang.

« Merde ! C’est un golem ! Qu’est-ce ce sortilège ? La Réincarnation de l’Ombre ? La Plante Sangsue ? » L’acolyte devint progressivement confus alors qu’il perdait de grandes quantités de sang.

« Ah ! Vous ne pouvez pas faire ça ! S’il vous plaît….épargnez-moi je vous en prie… »

L’acolyte suppliait pour qu’il soit épargné. Hélas pour lui, la plante se glissa sur sa bouche et la scella.

* Bang ! * L’effet du sortilège disparut, laissant le corps exsangue de l’acolyte par terre.

Leylin n’avait aucune pitié contre ses ennemis.

Le lendemain, Leylin retourna au bazar.

« Monsieur ! Avez-vous besoin d’un guide? Je ne demande qu’un cristal magique ! » Le groupe d’enfants bruyants était toujours en train de crier à l’entrée.

Leylin avait changé ses vêtements aujourd’hui. De plus, il avait aussi changé son apparence afin de se cacher encore plus.

Bien que le visage qu’il avait précédemment était faux, rien ne pouvait garantir qu’il n’y avait pas de sortilèges ayant un effet magique pouvant pénétrer à travers son déguisement.

Quant aux ondes énergétiques et autres, Leylin n’était pas très inquiet. Il avait délibérément évité les Mages la veille, donc ses ondes énergétiques n’avaient pas été enregistrées.

Afin de capture les ondes énergétiques émises par la force spirituelle, un Mage devait se préparer à l’avance. Il ne devrait pas y avoir des mages n’ayant rien d’autre que ça à faire.

« Tu vas faire l’affaire ! » Leylin choisit une fillette au hasard.

« Merci ! Je connais très bien ce lieu, Monsieur ! » La fillette débordait de joie. Elle était vêtue d’une robe blanche et semblait un peu mince.

Après avoir donné un cristal magique à la fillette, Leylin dit lentement, « Je souhaite entrer dans une zone de niveau supérieur ! »

Sa voix avait été modifiée pour qu’elle soit différente que la veille.

« Une zone de niveau supérieur ? Vous voulez dire… le deuxième niveau ? » demanda la fillette avec hésitation.

« Bien sûr ! » C’était la chose qu’avait acquis Leylin avec l’expérience qu’il avait patiemment accumulée après avoir visité de nombreux marchés. Ces marchés n’étaient pas très grands et Leylin avait toujours eu la sensation qu’il y avait quelque chose qui clochait. Certaines ressources précieuses ne se trouvaient pas non plus dans ces marchés. Le fait que ces enfants-guides attendaient à l’entrée s’expliquait très probablement par le fait qu’ils attendaient que des clients puissants les emmènent aux zones plus dissimulées.

« Maintenant que vous connaissez l’existence du deuxième niveau, vous savez sûrement que votre accès à ce niveau vous sera refusé si vous n’avez pas un objet d’une valeur d’au minimum 1000 cristaux magiques ou un garant. »

« Je sais naturellement cela ! Amène-moi là bas ! » La petite fille leva les yeux, mais ne put discerner l’expression que Leylin faisait sous son manteau. Elle baissa donc la tête et ouvrit la marche.

« Bien qu’il doit y avoir de nombreux Mages au second niveau, je n’ai pas le choix. Je n’ai pas encore trouvé les deux anciennes formules, la Potion Azurée et les Larmes de Marie, ainsi que d’autres ingrédients. Si je ne peux même pas les trouver ici, dans la plus grand marché, alors je n’aurai pas la chance d’en trouver. Je ne peux qu’essayer de trouver des ingrédients de substitution ! »

L’expression de Leylin était assez sombre. Lors de son voyage, il avait vendu ses potions sur la route et fait de son mieux pour trouver tous les ingrédients nécessaires pour les deux anciennes potions. Mais il n’avait réussi qu’à en collecter un petit peu. Le Bazar d’Ellinel était le deuxième plus grand point de rassemblement des mages après l’Académie de la Forêt de l’Os Sombre. S’il n’arrivait pas à trouver les choses dont il avait besoin, alors Leylin serait complètement sans issue.

Leylin suivit la fillette. Ils arrivèrent dans une rue assez déserte.

Elle utilisa une pierre qu’elle avait prise dans l’angle du mur pour frapper sur le mur.

* Bang ! * Les murs de la rue se déplacèrent, laissant apercevoir un passage souterrain.

« C’est ici ! » dit la fillette tout bas, comme si elle était très effrayée.

« Ouvre la marche ! » Leylin suivit la fillette et ils continuèrent à descendre. Ils arrivèrent quelques minutes plus tard devant une porte se trouvant à la fin du passage.

Deux acolytes de niveau 3 vêtus de robes rouges pourpres gardaient la porte. D’après le scan du Nanoprocesseur I.A, ils détenaient tous deux des artefacts magiques. Cela étonna légèrement Leylin. Il était aussi curieux au sujet du lieu se trouvant derrière la porte.

La fillette s’avança et échangea quelques mots avec les deux acolytes, avant de revenir auprès de Leylin. Elle fit sa révérence, « Très Honorable Monsieur, je ne puis vous amener plus loin ! »

Lorsqu’elle eut fini de parler, elle se dépêcha de monter les escaliers et disparut dans l’obscurité.

« On dirait bien que ce marché premium la terrifie ! » pensa indifféremment Leylin pendant qu’il s’avançait en direction des deux acolytes.

« Un certificat ou un objet d’une valeur d’au moins 1000 cristaux magiques ! » dit froidement l’un des acolytes en robes rouges. Se trouvant devant eux, Leylin pouvait sentir les gémissements d’âmes meurtries autour d’eux.

« Quels individus terrifiants ! » pensa intérieurement Leylin. Il jeta une petite bourse contenant 10 cristaux de qualité supérieur.

L’acolyte en robe rouge l’ouvrit et regarda son contenu avant de relancer la bourse à Leylin. Il ouvrit ensuite la porte se trouvant derrière lui.

Leylin y entra sans hâte. Ce n’est qu’après que la grande porte se soit fermée derrière lui qu’il regarda le lieu devant lui.

Cet endroit devait être situé en dessous du précédent marché. Sa superficie était plus petite et il n’y avait qu’une seule rue à sens unique le traversant.

Des mages passèrent de temps en temps près de lui. Comme cet endroit n’était pas très fréquenté, la distance entre les passants étaient assez grande. Presque aucun acolytes de niveau 1 s’y trouvaient. Les acolytes de niveau 2 étaient aussi peu nombreux. La plupart des personnes étaient des acolytes de niveau 3. Leurs corps émettaient tous de fortes ondes énergétiques. Les Mages Officiels étaient aussi assez nombreux.

Leylin prit une grande respiration avant de se mettre à marcher dans le marché..

Une demi-heure plus tard, Leylin sortit d’une baraque en pierre ayant un dessin d’une potion marqué dessus. Son visage montrait des traces évidentes de joie.

Ils avaient les principaux ingrédients que Kroft avait mentionnés, ainsi que le reste des ingrédients. « C’est effectivement le plus grand marché ! »

Les ingrédients principaux pour les deux anciennes potions, la Potion Azurée et les Larmes de Marie, étaient les plus importants. Quant aux autres ingrédients, ils étaient plus simples à trouver. Le fait de pouvoir tous les acheter d’un coup avait dépassé les attentes de Leylin.

Leylin avait dépensé plus de la moitié des 1000 cristaux magiques qu’il avait préparés dans le but d’acheter ces ingrédients. Il était toutefois encore ravi et il sentait que cette dépense valait le coup.

Rangeant les ingrédients, il se dit qu’il devait d’abord trouver un lieu sûr où il pourrait concocter ses potions. Son humeur était assez bonne. Il se sentait même enclin à se promener dans les alentours.

Les biens disposés ici étaient évidemment de meilleure qualité que ceux du marché du dessous. Leylin vit même un artefact magique en forme de dague à vendre.

Cependant, le prix était d’au moins 400 cristaux magiques, brisant le sentiment de chance qu’avait Leylin.

Leylin entendit d’un coup des cris très bruyants, ce qui le surprit. Il suivit l’origine de ces voix et découvrit une nouvelle chose.

« Un marché aux esclaves ? »

Ce qui se tenait en face de Leylin était une grande zone clôturée. De nombreux esclaves complètement nus se tenaient derrière la clôture. Leurs visages montraient soit de l’indifférence, soit une grande humiliation, pendaient qu’ils laissaient les mages faire leurs choix.

« C’est parfait ! Je vais avoir besoin de quelques esclaves ! »

Leylin avait l’intention de rester dans la Cité de l’Extrême Nuit pendant environ 3 ans. Il ne pouvait pas faire de nombreuses choses seul. Il avait à l’origine prévu de recruter quelques gardes et des serviteurs lorsqu’il est arrivé là, mais il était plus aisé de prendre quelques esclaves de bonne qualité.

Ils étaient, après tout, tous élevés ou contrôlés par les mages. Cela assurait une meilleure sécurité ainsi qu’un bon fonctionnement au propriétaire.

« Monsieur ! Qu’en pensez-vous ? Avez-vous besoin d’une esclave sexuelle ? » Jetez un coup d’œil, elles sont toutes de bonne qualité et certaines d’entre elles sont même originaires de la noblesse. »

Un marchand d’esclaves regarda Leylin qui venait de s’avancer. Le marchand d’esclave tapota les grosses poitrines d’un groupe d’esclaves qui se tenaient derrière lui, et cela produisit des sons de clappements.

Derrière lui se trouvait une dizaine de nobles nues. Leurs peau étaient très douces et leurs apparences étaient pleines de vie. Même si elles étaient des esclaves, cela ne pouvait pas cacher leurs tempéraments de nobles.

« Commente sont-elles arrivées jusqu’ici ? Je veux dire, en tant que noble, ne serait-ce pas problématique ? » Leylin était quelque peu curieux.

« Ne vous inquiétez pas, ce sont toutes des nobles ayant perdu leurs batailles. Leurs fiefs ont depuis longtemps été repris et leurs familles détruites. Ils sont légalement sous la peine de mort. Cela ne vous ne causera aucun problème. »

Le marchand lui expliqua cela avec une attitude prétentieuse.

Leylin regarda une femme noble qui était en train de se faire emmener de force. Il y avait évidemment une jeune noble à cet endroit. Il ne put s’empêcher de penser à la jeune fille noble qu’il avait précédemment rencontré dans les bois. Si la revanche qu’elle voulait prendre s’était soldée par un échec, qui sait si elle ne se serait pas aussi faite vendre à cet endroit.

« Qu’en pensez-vous ? Achetez un couple, et jouez avec eux de la manière que vous voulez ! Dès que vous en avez marre d’eux, vous pourrez les utiliser pour vos expériences. Ce n’est pas un problème même s’ils meurent ! » Le marchant fit de son mieux pour le tenter.

Leylin secoua sa tête, « Je souhaite acheter quelques gardes, ce serait préférable qu’ils soient au niveau de Chevalier. De plus, j’ai besoin de quelques assistants pour mes expériences ! »

« Ah, c’est ainsi ! » Le marchand se caressa le menton, « Ce que vous recherchez sont des esclaves de première qualité et leurs prix seront très grands ! Bien sûr, les personnes qui sont capable de venir jusqu’ici sont de puissants clients. Veuillez me suivre ! »

Leylin marcha derrière le marchand et vit de nombreux esclaves. Quelques uns d’entre eux étaient des jeunes garçons bien bâtis tandis que d’autres étaient encore des enfants. Ils regardaient tous l’autre côté de la clôture ,dont ils étaient confinés, avec des yeux pleins de peur. Quelques mages les pointaient de temps en temps du doigt ou marchaient même dans leurs directions pour les inspecter.

Leylin vit même un groupe de mages entourer et parier sur quelques hommes-bêtes et des esclaves d’espèces aquatiques.

Le marchand amena Leylin jusqu’à une grande tente puis appela un gros homme à venir ici, « C’est un de mes amis, Dylan. Bon, il est propriétaire de quelques biens de première qualité. »

Leylin ne savait pas ce que Dylan avait chuchoté au marchand, mais le marchand sortit après un moment de la tente, tout en riant fortement. Ce n’est qu’à ce moment-là que Dylan sourit à Leylin et dit, « Cher honorable invité, je connais déjà vos exigences ! Nous avons reçu un nouveau lot d’esclaves de première qualité, veuillez me suivre ! »

Cet article comporte 8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top