skip to Main Content
Menu

WMW – Chapitre 50

Traducteur Français : DrizztDoUrden
 Éditrice : Sehri
Check : Sehri

Chapitre 50 : Le Bazar d'Ellinel

Après que les flammes vertes se soient éteintes, tout ce qui restait était un tas de poudre blanche.

Leylin arborait une attitude très sérieuse lorsqu’il toucha la poudre. * Hu ! * La poudre s’envola dans les airs et se transforma en un visage de femme, « Ennemi ! Ennemi ! »

« Ce pathogène contient le poison d’une âme meurtrie, pas étonnant qu’il soit aussi puissant ! » Leylin secoua la tête, prit une potion verte et lança son contenu sur le visage humain.

* Sssii ! * Le visage retourna rapidement à son état d’origine, c’est-à-dire une poudre blanche, et disparut complètement dans l’air.

« Nanoprocesseur I.A ! Fais un scan ! » ordonna Leylin.

[Beep ! Scan effectué. Résultat : le pathogène de l’Hôte a été complètement éradiqué !]

Écoutant le Nanoprocesseur I.A, le visage de Leylin refléta enfin une expression soulagée.

Il s’étira et toucha les cicatrices présentes sur son corps, « C’est un peu laid ! Si Neela voyait ça, quelle serait son expression ? »

Après avoir fouillé le gros coffre, il trouva une potion et l’avala.

Une dizaine de minutes plus tard, la surface de la peau de Leylin mua, éliminant la peau morte et les cicatrices et la remplaçant par une peau brillante.

« Maintenant que je me suis débarrassé du pathogène, retirer les cicatrices présentes sur ma peau n’est qu’une affaire de quelques potions ! »

Leylin toucha les cicatrices qui venaient de s’atténuer, « Je pense que ces cicatrices disparaîtront totalement après une dernière dose ! »

Leylin attrapa ensuite le reste de la patte du malchanceux ours noir et savoura un bon repas.

Lorsqu’il eut fini de se remplir la panse, le ciel avait déjà commencé à s’assombrir. Leylin alluma un petit feu à l’intérieur de la grotte et commença à penser à la suite de son voyage.

« Je me suis enfin débarrassé de Doris. Il n’y a pas d’autres poursuivants donc je peux avoir l’esprit tranquille durant mon voyage ! »

« La mission de l’académie n’est pas vraiment importante. J’ai 3 années pour la compléter après tout. Je me demande comment l’académie s’en sort en ce moment ? » Bien que Leylin aurait pu demander des informations concernant l’Académie de la Forêt de l’Os Sombre quand il était au marché, il avait quand même eu un peu peur de le faire.

Qui sait s’il n’y avait pas des espions aux alentours. Si son identité se révélait être exposée, ne serait-ce pas la même chose que de tomber tout droit dans un piège ?

La seule chose qu’il pouvait faire était d’attendre d’avoir traversé la moitié du duché avant de pouvoir s’informer sans danger.

Une telle chose sera assurément un sujet d’actualité dans les lieux de rencontres des mages. Il devait seulement être prudent en n’exposant pas des informations à propos de lui.

« Je peux m’occuper de ça plus tard, la chose la plus importante maintenant est de me dépêcher de convertir toutes mes potions en cristaux magiques. C’est très gênant de me trimballer tous ces gros coffres avec moi.

Leylin tapota le gros coffre en bois. Il pensa au misérable cheval brun d’il y a quelques jours, celui qui semblait pouvoir mourir à tout moment. Il eut un sourire amer.

« Je ne peux dorénavant plus retourner au marché contrôlé par la famille Walker. J’y ai après tout vendu mes potions ! »

Leylin invoqua mentalement la carte ainsi que sa localisation actuelle.

« Entre l’académie et la Province Orientale, je dois voyager à travers 5 autres provinces. Je pourrais vendre mes potions sur la route. Je peux au mieux vendre mes potions avant d’arriver à la Province de Jersha.

On pouvait voir sur la carte que la Province de Jersha était située au milieu de son itinéraire. Il y avait deux autres provinces la séparant de la Province Orientale.

S’il commençait à vendre ses potions tout du long jusqu’à atteindre la Province Orientale, ne serait-ce pas un moyen d’exposer son itinéraire ainsi que son objectif ? Leylin n’était pas si bête.

Bien qu’il allait vendre ses potions pendant son voyage, les autres individus ne seraient pas capable de le savoir. Il y avait après tout de nombreuses transactions effectuées chaque jour. Leylin se montrait cependant plus prudent en nettoyant ses traces.

La Province Jersha se situait au milieu du Duché Marécageux et on pouvait y accéder de n’importe où. Les autres individus ne seraient pas capable de deviner la destination de Leylin.

« Oh ! De toute façon, j’ai encore du temps devant moi. Je pourrais faire un détour le cas échéant. En tout cas, je dois être sûr de ne pas exposer mon identité ! »

Leylin regarda les points correspondants aux lieux de rassemblement des mages et se plongea dans ses pensées…

Deux mois passèrent.

Sur une route menant à la Province de Jersha, un étalon noir bien bâti qui transportait un coffre en bois ainsi qu’un homme en robes noires pouvait être vu en train de galoper.

L’homme avait les cheveux rouges et se trouvait être quelqu’un de très beau.

C’était naturellement Leylin déguisé.

Durant ces deux mois de voyage, Leylin trouva quelques lieux de rassemblement ou quelques petits lieux d’échanges de temps en temps, où il vendit les potions qu’il concoctait.

Comme il n’en vendait qu’une petite quantité à chaque fois, il n’attirait pas beaucoup la cupidité des autres. Parfois, quelques acolytes idiots étaient aveuglés par la cupidité et s’attaquaient à lui. Ils n’étaient cependant pas de taille face à Leylin. Le moment le plus dangereux fut lorsqu’un acolyte de niveau 3 amena un groupe d’autres acolytes pour l’encercler. Toutefois, Leylin réussit à les semer grâce aux capacités de détection du Nanoprocesseur I.A.

Grâce à ces transactions, il reçu un certain nombre de précieux matériaux ainsi que plusieurs livres avec des informations uniques pour les mages, qui avaient considérablement enrichi la banque de données du Nanoprocesseur I.A.

Durant ces deux mois, il réussit enfin à enregistrer tous les modèles de sortilège des éléments de l’Ombre et de l’Obscurité qu’il avait précédemment achetés. Il détruisit ensuite le contenu de ces livres.

Ses bagages furent considérablement allégés de ce fait.

Après avoir vendu une grande quantité de ses potions et s’être débarrassé de ces encombrants livres de sortilèges, Leylin pouvait ranger tous ses biens dans un seul coffre.

D’après ses estimations, il pourra simplement voyager avec un sac à dos après avoir vendu le reste de ses potions.

« J’ai sous-estimé la popularité des potions. À l’heure actuelle, j’ai amassé plus de 2000 cristaux magiques. Si je n’avais pas acheté des informations et d’autres objets divers, j’aurais accumulé plus de 2500 cristaux magiques ! »

Leylin s’étira les bras avant de tâtonner ses robes. Un sac dont la texture était ferme arriva dans ses mains. Il ne put s’empêcher de sourire.

« Par chance, il y a des cristaux de qualité supérieure dans ce Monde des Mages. Un cristal peut être échangé contre 100 cristaux magiques ordinaires. Autrement, j’aurais eu des difficultés à transporter tous ces cristaux magiques… »

« Nanoprocesseur I.A! Montre-moi mes statistiques ! » ordonna Leylin.

[Beep ! Leylin Farlier, acolyte de niveau 2 et Chevalier. Force : 2.7, Agilité : 2.8, Vitalité : 3.0, Force spirituelle : 4.6, Mana : 4.0. Statut : En forme] La voix du Nanoprocesseur I.A retentit.

« Oh ! Ma force et mon agilité ont augmenté. C’est le résultat de la stimulation continue de mon énergie interne de Chevalier. Après qu’elle se soit stabilisée, je pourrai graduellement commencer le prochain entraînement de Chevalier. Cela devrait au minimum augmenter tout mes statistiques à 3 points ! Quant à ma force spirituelle, elle n’a augmenté qu’un petit peu. C’est la seule chose que j’ai reçu après m’être retrouvé dans des situations de vie ou de mort. L’entraînement pour être Mage va être comme prévu de plus en plus difficile ! »

Leylin soupira et invoqua mentalement la carte une fois de plus.

Sur la grande carte, la Province de Jersha se trouvait au centre du Duché Marécageux. Il y avait de nombreuses petites familles de mages là bas.

Bien qu’elle soit la capitale d’un royaume humain, elle attirait toutes sortes de voyageurs dont beaucoup de mages vagabonds ou même encore des mages criminels.

Ces mages furent exilés de leurs précédentes organisations à cause de leurs opinions radicales ou autres choses et se trouvaient être persécutés ou avaient leurs noms postés sur des fiches Wanted. Ils devinrent des mages vagabonds et cela les rendaient souvent très dangereux.

« Dans la Province de Jesha, il y a un marché très important contrôlé par la famille Redbud, l’une des trois grandes familles supportant l’Académie de la Forêt de l’Os Sombre. Je vais sans aucun doute pouvoir m’informer des dernières nouvelles ici ! »

Durant ces deux derniers mois, Leylin avait secrètement demandé les différentes informations à propos de l’Académie de la Forêt de l’Os Sombre. Cependant, toutes les informations qu’il avait reçues étaient floues. Il savait seulement qu’elle était en guerre avec des factions de l’Ouest. Les informations à propos de ses adversaires et sur comment allait l’académie étaient toutes vagues.

« Nous y sommes ! Le Bazar d’Ellinel. Je vais vendre le reste de mes potions et demander des nouvelles de l’académie avant de reprendre mon voyage. » décida Leylin.

Dans un petit village au quai délabré.

« Si je n’avais pas un rapport rempli de renseignements, je n’aurais jamais cru que le marché n°1 du Duché Marécageux soit en fait caché sous un village d’humains lambdas. »

Une atmosphère sans vie salua Leylin pendant qu’il balayait les alentours du village avec un scan.

« Le marché devrait être en dessous d’ici vu qu’il y a des traces de radiationx dessus. Les villageois du dessus doivent être tous malades et quelques uns d’entre eux doivent même mourir subitement. Comment pourraient-ils prospérer ? J’ai bien peur que dans une dizaine d’année, le village va devenir un autre village fantôme ! »

Leylin ajusta ses robes et se couvrit le visage avant d’arriver à l’entrée d’une hutte construite à base de briques.

La porte en bois pourri émit un bruit sourd lorsque Leylin frappa légèrement dessus.

« Qui es-tu ? » Une voix froide retentit derrière la porte.

« Je suis un acolyte vagabond qui souhaite voir le marché ! »

* Creak ! * La grande porte s’ouvrit et révéla une figure en robe noire.

Leylin était choqué ; il sentait que la personne en robes noires avait des pensées meurtrières. Cela devait être un concept très obscur mais si quelqu’un tuait trop de personnes de la même espèce, il serait indéniablement différent des autres. Le sentiment que cet individu donnait à Leylin était que de nombreux experts de son niveau étaient morts de sa main.

« C’est digne d’être un grand marché ! Même les gardes sont si féroces ! » L’homme en robes noires émettait des ondes énergétiques caractéristiques d’un acolyte de niveau 3. Il détenait aussi un objet magique à usage unique. Il ne pouvait cependant pas échapper à la détection du Nanoprocesseur I.A.

« Peu importe si c’est ta première fois ou non, je vais te dire les règles. Tout combat à l’intérieur du marché sera considéré comme une provocation envers la famille Redbud. » dit froidement l’homme en noir.

Ce n’est qu’à ce moment-là que Leylin remarqua l’insigne de la famille Redbud sur ses manches.

« J’ai compris ! » Leylin approuva d’un signe de tête.

« D’accord, la taxe d’entrée est d’un cristal magique ! »

Après que Leylin eut payé la taxe d’entrée, le garde en robes noires tapa légèrement sur la cheminée et le son de rouages en acier retentit. La cheminée coulissa vers la droit et révéla un escalier descendant au sous-sol.

« Même le style est semblable à celui de l’Académie de la Forêt de l’Os Sombre ! » Leylin secoua la tête.

Après être entré dans le tunnel, la cheminée se remit à sa position initiale, assombrissant encore plus le passage qui n’était illuminé que par quelques lampes.

Leylin descendit les marches. Après qu’il ait senti qu’il était descendu à une profondeur d’environ 10 mètres sous terre, une grande grotte apparut.

Le marché était très grand. Sa taille était équivalente à plusieurs terrains de football. Le plafond était rempli d’un type de stalactite qui fit se demander à Leylin si elles étaient naturelles.

Des bâtiments en roche grise étaient alignés les uns à côté des autres au milieu du marché. Des huttes en bois les encerclaient. Il n’y avait par contre pas beaucoup de stands de rue.

Les Mages et les acolytes arboraient des robes de divers coloris : des individus en robes blanches, noires et grises pouvaient être vus en train d’entrer et de sortir des différentes boutiques.

Leylin commença à comprendre un peu plus les règles de ce monde.

Les Mages officiels arboraient normalement des robes blanches ou noires alors que les acolytes étaient vêtus de gris. Le blanc représentait les factions qui étaient plus pacifiques, comme les arts de guérison par exemple et les factions du même genre. Les robes noires, quand à elles, étaient plus tournées vers le combat et leurs caractères étaient aussi assez étranges.

Bien sûr, ceux-là étaient les conventionnels . Il y avait des Mages qui étaient vêtus de costumes étranges et qui étaient assez bizarres.

Cet article comporte 6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top