skip to Main Content
Menu

WMW – Chapitre 42

Traducteur Français : DrizztDoUrden
 Éditrice : Sehri
Check : Sehri

Chapitre 42 : Départ temporaire

« Bien, ne parlons plus de cela ! Ces ingrédients étaient coûteux à l’origine mais le prix de vente des matières premières a sacrément baissé ces derniers temps, donc je te les vends pour un total de 200 cristaux magiques. »

Woox fixa son prix.

Leylin approuva d’un signe de tête et lui tendit 20 cristaux magiques moyens.

Il reçu ensuite un gros paquet de la part de Woox, ce qui attira l’attention de beaucoup d’acolytes situés dans les alentours.

Leylin esquissa un sourire amer, chargea le paquet sur son dos et commença à discuter avec Woox.

« Alors ? As-tu obtenu des nouvelles à propos d’artefacts magiques ? » Leylin ne voulait pas lâcher prise sur une façon aussi rapide d’augmenter sa puissance.

« Bien sûr que non ! » Woox secoua rapidement la tête, « Les prix des artefacts magiques ont dernièrement follement augmenté. Après tout, qui ne voudrait pas d’un objet qui pourrait sauver votre vie et plutôt le vendre ? »

Woox baissa soudainement sa voix, « Acheter autant d’ingrédients et demander des informations sur des artefacts magiques, tu as certainement dû entendre les nouvelles, non ? »

Leylin hocha la tête, « Je suis en train de me préparer pour une mission de long terme qui me permettra de m’en aller et d’éviter tout ce qui se prépare. »

Woox approuva, « Éviter tout ça est une bonne idée, je compte aussi m’en aller dans les jours à venir. »

« Même Woox, un acolyte de niveau 3 et propriétaire d’un artefact magique, doit fuir ! » Le sentiment d’urgence dans le for intérieur de Leylin devint plus fort et il fit rapidement ses adieux à Woox après avoir discuté un peu plus longtemps, pour finalement partir.

« Je ne peux pas retarder ma mission plus longtemps, je dois partir immédiatement ! »

Bien qu’il ne soit pas vraiment nécessaire de s’enregistrer pour une mission afin de sortir de l’académie, il y avait quand même le problème des gardiens de l’académie. Leylin voulait quand même revenir pour obtenir des connaissances importantes sur les Mages, donc il voulait suivre cette méthode.

Malgré le fait que son aptitude soit moyenne, ses talents en Pharmacologie avaient même été reconnus par Kroft, donc l’académie ne le laisserait pas mourir ici.

La Zone des Missions avait réussi à retrouver son animation antérieur parce qu’Harosi avait déjà fait un nettoyage des alentours de l’académie. Leylin avait cependant réalisé qu’il n’y avait que très peu d’acolytes de niveau 3 après inspection. Il savait naturellement pour quelle raison.

« C’est un groupe de personnes vraiment pitoyables. » Voyant que ces acolytes de faible niveaux étaient en train de diviser leurs récompenses et de travailler dur pour gagner de l’argent afin de l’échanger contre des informations, un regard plein de pitié se refléta dans les yeux de Leylin.

Ils étaient tout ceux qui étaient abandonnés. Bien qu’un seul acolyte soit totalement inutile en face d ‘un Mage, si des milliers d’entre eux se regroupaient ensemble dans une formation, ils seraient capable de blesser et même de tuer un Mage. C’était leur rôle.

Mais le fait de rester autour d’un combat entre Mages était extrêmement dangereux. Ils pouvaient se considérer chanceux avec 30 % de chance de survivre.

Bien que Leylin ait de la pitié pour eux, il ne pouvait quand même pas divulguer les nouvelles. Il avait déjà atteint sa limite en donnant quelques indices à ses amis. S’il commençait à rendre publiques ces nouvelles, même Kroft ne pourra pas le protéger.

Leylin jeta un coup d’œil aux missions sur le mur ; la plupart d’entre elles étaient de courtes durées et étaient localisées près de l’académie. On aurait dit que l’académie avait caché toutes les autres missions.

Lorsqu’il n’y avait que peu de personnes autour, Leylin saisit l’opportunité et se dirigea rapidement au comptoir.

« Quelle sorte de missions voulez-vous ? » Le réceptionniste était un vieil homme très maigre qui semblait très aimable.

« Les missions sur le mur ne me conviennent pas du tout, y en a-t-il des spéciales ? Je m’appelle Leylin Farlier, je suis l’apprenti du Professeur Kroft. » dit Leylin en baissant la voix, tout en lui lançant un petit sac.

Le vieil homme se dépêcha de prendre le sac. Il sourit après l’avoir ouvert. « Bien sûr qu’il y en a ! »

Il sortit un parchemin de sous du comptoir, « Regarde-le. Les missions y sont toutes inscrites. »

Le parchemin noir semblait être très simple. Leylin l’ouvrit et balaya rapidement les différentes missions du regard.

Ces missions avaient toutes les mêmes caractéristiques. Elles n’étaient pas très difficiles, mais leurs durée était très longue. En gros, ces missions laissaient les potentiels futurs Mages éviter la catastrophe imminente.

Leylin choisit rapidement une mission grâce au scan du Nanoprocesseur I.A.

« Enquêter sur l’affaire du flétrissement de la végétation dans la Cité de l’Extrême Nuit. Durée : 3 ans. »

« Je choisis celle-ci. » Leylin pointa du doigt cette mission d’investigation et la montra au vieil homme.

« La Cité de l’Extrême Nuit se trouve dans la province orientale du Duché Marécageux. Vous allez devoir voyager à travers la moitié du Duché avant d’y arriver. Voulez-vous acheter une carte ? » Le vieil homme sourit comme un habile commerçant.

« Donnez-moi une carte ! » Bien que Leylin ait déjà sa propre carte, il était toujours mieux d’en avoir une autre.

Après avoir dépensés deux cristaux magiques, Leylin obtint une nouvelle carte. Non seulement les différentes provinces du Duché Marécageux étaient marquées dessus, mais il y avait aussi un trait rouge surlignant son itinéraire.

« D’après la carte, la Cité de l’Extrême Nuit est à l’extrême est du Duché Marécageux, où se trouve la frontière, et c’est très loin de l’académie. La bonne nouvelle est que c’est proche d’un des lieux de rassemblements des mages mentionnés dans les informations que Bicky m’a envoyé et cela me permettra d’acquérir des informations et des nouvelles plus facilement. »

C’était aussi la raison pour laquelle Leylin avait choisi cette mission.

« Ceci est votre laissez-passer de sortie. » Le vieil homme lui tendit une carte en métal rouge. « Ne le perds pas, il ne peut pas être remplacé. »

« On dirait que l’académie a été très stricte dernièrement sur les entrées et sorties. »

Leylin y réfléchit mais n’en dit rien à voix haute, et cela pendant qu’il prenait la carte métallique.

Après avoir quitté la Zone des Missions, Leylin fit ses adieux à Kroft, Bicky et ses autres amis.

Il ne savait pas, après tout, pour combien il allait être à l’extérieur. Plusieurs choses devaient être d’abord traitées. Bicky s’était déjà préparée à retourner auprès de sa famille grâce aux indices laissés par Leylin. Quand à Kaliweir et les autres, ils avaient des expressions plutôt mauvaises sur leurs visages. Ils étaient venus des Îles Tchernobyl et n’avaient nulle part où aller. Leylin ne pouvait que les consoler par de simples paroles.

Leylin se sentit soudainement un peu ému après avoir ouvert la porte de sa chambre et vu ses meubles.

« Je me demande quand je vais pouvoir revenir ici. »

Les livres de sortilèges et les ingrédients qu’il venait d’acheter ce jour-là étaient tous entreposés dans deux grands coffres situés dans un coin.

Après avoir broyé du noir pendant un moment, Leylin déplaça son lit, ce qui révéla quelques lattes de plancher recouvertes d’un peu de poussières.

« Farlier ! » Leylin tapota un point noir situé sur le sol.

* Ka-cha * Il y eut un bruit mécanique et les lattes de parquet se déplacèrent lentement avant d’exposer de nombreuses potions stockées dans des tubes à essai.

Le nombre de ces potions était 10 fois plus grand que ce qu’il avait donné à Neela !

Si Woox voyait cela, ses yeux sortiraient de leurs orbites. Leylin sourit.

C’était sa collection privée. Avec l’aide du Nanoprocesseur I.A, son taux de réussite avait depuis longtemps surpassé ceux des autres. Il a vendu une partie de sa collection mais la majorité de cette dernière était restée ici.

« Voyons voir ! 200 potions de force, 150 antidotes, 180 potions hémostatiques et un assortiment d’autres potions. La valeur totale de cela est au minimum de 3000 cristaux magiques ! »

Leylin regarda ces potions. Elles étaient sa plus grande richesse et avait toujours été verrouillée en dessous de son lit. Le sortilège qu’il utilisait pour les sécuriser était un petit tour de magie que tous les acolytes de niveaux 2 connaissaient. Si l’on essayait de l’ouvrir par la force, sans que le propriétaire n’utilise sa force spirituelle pour l’ouvrir, alors tous les objets s’y trouvant s’autodétruiraient.

« Je peux maintenant sortir ces potions sans trop d’ennuis grâce aux coffres pleins de livres et d’ingrédients qui les cacheront. Je vais aussi devoir graver quelques runes à l’extérieur pour les cacher. »

Leylin ouvrit une petite boîte recouverte de runes. Des éponges, des soies et d’autres matériaux étaient placés à l’intérieur pour empêcher les potions d’être endommagées par le voyage ou encore d’être détruites.

Après y avoir passé la moitié de la nuit, Leylin réussit finalement à placer toutes les potions dans la boîte. Il cacha ensuite la boîte sous quelques ingrédients et plaça les livres de sortilèges à côté.

« Il est déjà un peu plus de six heures du matin ! »

Après avoir entendu son alarme sonner, Leylin éteignit l’horloge de sa chambre.

Il se lava rapidement et amena les deux gros coffres au plus haut étage de l’académie. Il acheta à cet étage 3 chevaux noirs, fins et robustes ainsi qu’un chariot. Leylin inspira profondément et monta le chariot sur une plate-forme élévatrice.

« Montrez votre laisser-passer ! » Une voix masculine retentit. Leylin se dépêcha de sortir la carte en métal rouge qu’il avait reçu la veille.

* Bang *

La plate-forme monta lentement et le son d’engrenages furent entendus lorsqu’elle atteignit le sommet.

Les deux portes en pierre s’ouvrirent et un faisceau magnifique de lumière entra à l’intérieur.

Leylin plissa ses yeux, « L’académie a effectivement d’autres sorties. L’entrée originale doit juste servir de passage. Cependant, cette sortie permet de faire traverser de gros objets. »

« Hyaa ! » Utilisant sa cravache, il incita les chevaux à tirer le chariot. Ce n’est qu’à ce moment-là que Leylin se rendit compte qu’il se trouvait à la porte dérobée derrière la tombe centrale, dans laquelle ils étaient tous entrés la première fois.

Comme il avait peur d’être gêné, il avait dit à Bicky et les autres qu’il se préparait à partir dans les prochains jours, mais n’avait pas spécifié le jour exact. Par conséquent, son départ fut très calme.

Leylin jeta un dernier regard à l’académie avant de commencer son voyage.

« Eh bien. Comment se fait-il que mes bagages font croire à quelqu’un en train de m’enfuir et non pas à quelqu’un qui se dirige à une mission ? »

Leylin ne pouvait s’empêcher de sourire amèrement pendant qu’il regardait le chariot qu’il conduisait ainsi que les coffres derrière lui.

« Nanoprocesseur I.A ! Montre-moi la carte ! »

Une carte apparut après que Leylin l’ait ordonné. Elle était plus détaillée que celle qu’il avait acheté au vieil homme la veille et une feuille de route y était inscrite.

« D’après la carte que j’ai reçu hier, calcule le meilleur itinéraire ! Il faut que ce soit pratique et sûr ! Il faut aussi qu’il passe près du plus de points de rassemblements des mages possibles ! »

Tenant compte de la voix de Leylin, une ligne rouge indiqua une route sur la carte. Elle était assez différente que celle qu’il avait eue du vieil homme. Il y avait plus de virages et ils étaient tous à côté de lieux de rassemblements des mages.

« Allons-y ! » Leylin suivit la route que venait de lui fournir le Nanoprocesseur I.A et entraîna le chariot en avant.

« Nanoprocesseur I.A ! Augmente la zone de détection au maximum ! » Puisque c’était un voyage solitaire, Leylin n’osait pas du tout baisser sa garde.

[Mission établie, repérage en cours !]

Le Nanoprocesseur I.A exécuta sa tâche fidèlement et projeta constamment une image 3D à côté de Leylin.

« Le danger est moins présent aux alentours de l’académie et lorsqu’on y est très loin. La zone au milieu est l’endroit le plus dangereux de mon périple ! » Les Mages protégeant l’académie ont récemment conduit quelques nettoyages de la zone, mais ils étaient trop flemmards pour poursuivre les ennemis. C’était donc pour cela que la zone du milieu allait très certainement être la seule où le danger résidait.

Leylin ne pouvait, cependant, que prendre le pari. Harosi leur avait aussi donné une leçon plus tôt, donc il priait pour que son voyage soit le plus calme possible. Après tout, il ne pourrait pas être capable de partir même s’il le voulait.

Le chariot roulait rapidement sur la route et les cris des oiseaux des deux côtés de la route diminuèrent.

Leylin devint de plus en plus tendu pendant qu’il s’éloignait de l’académie.

[Beep ! Attention ! Attention ! Un organisme vivant à forte énergie a été détecté !]

La voix du Nanoprocesseur I.A retentit et un objet rouge fut projeté sur l’image. Il y avait de grandes branches se propageant aux alentours et de nombreuses lumières rouges flottaient au dessus.

« Cette image ? Est-ce un arbre ? » Leylin plaça sa main sur le sac autour de sa taille et ralentit le chariot.

Cet article comporte 12 commentaires
  1. Merci pour le chapitre !

    Pourquoi j’ai eu l’impression qu’un missile se dirigeait droit sur l’Académie durant tout le chapitre ? 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top