skip to Main Content
Menu

WMW – Chapitre 39

 

Traducteur Français : DrizztDoUrden
 Éditrice : Sehri
Check : Sehri

Chapitre 39 : Deux solutions

« Nanoprocesseur I.A, examine Guricha ! » ordonna Leylin.

Une image représentant Guricha fut immédiatement projetée et Leylin constata qu’il y avait des lésions dans quelques uns de ses organes, particulièrement dans ses poumons.

Les acolytes étaient déjà capables de résister aux sortilèges, donc quelle devait être l’intensité de la radiation pour qu’un acolyte ne soit pas capable d’y résister ?

La mine de Leylin changea, « Que dit l’académie à ce propos ? »

« Que pouvaient-ils dire ? Nyssa a signé un contrat avec son mentor avant l’expérience et elle a même refusé d’avoir une quelconque compensation ! » s’exclama Dodoria pendant qu’elle éclatait en sanglots.

Leylin était silencieux. Beaucoup d’acolytes ayant de faibles aptitudes et qui n’avaient pas de cristaux magiques sélectionnaient leurs mentors aléatoirement. S’ils étaient chanceux, ils seraient assignés à des mentors comme Kroft. Par contre, s’ils ne l’étaient pas et qu’ils étaient assignés à des professeurs qui conduisaient des expériences sur les humains, ils pouvaient seulement se sentir malchanceux.

De plus, nombre d’acolytes succombaient aux tentations venant de leurs professeurs et acceptaient ainsi de coopérer lors d’expériences pouvant même les tuer.

Quelques acolytes mouraient chaque année lors d’expériences dans l’académie. Sachant cela, on pouvait se dire que Nyssa avait quand même été plus chanceuse que ces derniers.

« Pourquoi m’avez-vous demandé de venir ? Si c’est pour me demander de vous venger ou de faire justice pour vous, je ne pense pas que je serai d’une grande aide. »

Leylin ne laissait place à aucune négociation dès le début. Il ne défierai un Mage en tant qu’acolyte que s’il avait une case en moins dans son cerveau.

« Nous ne voulons pas cela. Nous te demandons juste de l’aide pour trouver un moyen de restaurer l’apparence originelle de Nyssa. » Guricha fit rapidement non de la main.

Leylin approuva d’un signe de tête. Il était après tout le disciple du Maître Pharmacologue Kroft. Nyssa ne pourrait que désespérer si même lui n’avait pas de solution à ce problème.

« Ça te dérangerai si je t’examines ? » demanda Leylin à Nyssa.

« Non, tu peux. » La voix de Nyssa était très douce et presque inaudible.

Leylin s’avança et, alors que l’odeur devenait de plus en plus intense, se força à prendre la main de Nyssa.

Tous ses doigts étaient aussi épais que des radis et étaient pourpres. Il y avait en plus des cloques dégoûtantes.

Voici ce qu’étaient devenus de fins petites doigts de fillette. Si Leylin ne trouvait pas de méthode pour l’aider, elle allait devoir se préparer mentalement.

Leylin appuya sur le dos de la main de Nyssa. « Ressens-tu quelque chose ? »

« Non ! »

« Sa défense a l’air d’être très forte ! » évalua Leylin dans son esprit tout en sortant un couteau chirurgical de sa poche.

Il plaça la pointe du couteau sur la paume de sa main et appuya sur la peau, mais il ne réussit pas à la couper !

Leylin fronça les sourcils et il ajouta plus de force dans ses mains au point où il utilisa toute sa force de Chevalier pour pousser la pointe du couteau. La peau de Nyssa fut finalement transpercée et cela fit couler une goutte de pus jaune.

Leylin se dépêcha de prendre un tube à essai afin de conserver cette goutte de pus.

La blessure sur la paume de Nyssa fut rapidement soignée par quelques gouttes de potion hémostatique que déposa Leylin. Dix secondes après l’application de la potion, la blessure avait disparu et aucune cicatrice n’était visible.

« Ses capacités de guérison sont incroyables ! » admira secrètement Leylin sans oser le dire à voix haute.

Voyant que Dodoria et Guricha étaient immobiles et le regardaient, Leylin esquissa un sourire.

« Quiadarmo – Xurado » Une rafale de vent fit son apparition dans la pièce juste après avoir formulé cette incantation et elle forma un petit tourbillon.

Une brume noire se leva sans interruption et se transforma petit à petit en une ombre ressemblant à une silhouette très vague qui se tint devant Leylin.

« Je ne pensais pas qu’il avait atteint un tel niveau après seulement un peu plus d’un an. N’y a-t-il vraiment aucun moyens de combler la différence entre les aptitudes ? » Guricha arbora une expression complexe lorsqu’il vit Leylin lancer un sort.

Leylin ne prêta pas attention à Guricha. Ses pensées étaient toutes concentrées sur l’invocation qui se trouvait devant lui.

« Pour toi ! » dit Leylin dans le langage Byronnien. Il lança à l’ombre le tube à essai contenant le pus jaune de Nyssa.

Les yeux de l’ombre devinrent rouges. Parce qu’il n’avait pas de mains, il attrapa le tube à essai dans sa bouche et le mordit directement. * Crunch *

Le tube à essai tomba en morceaux et l’ombre avala le liquide jaune.

*Hah Hah * L’ombre sembla être instable à partir du moment où le liquide jaune entra dans son corps. Il hurla bruyamment et de la sueur froide se forma sur le front de Leylin.

« Krin – Sidamoersi ! » Pendant qu’il continuait d’incanter, Leylin prit quelques cailloux vert foncé de sa sacoche et les jeta sur l’ombre.

L’ombre noire s’arrêta de trembler moins de cinq minutes après et commença à dire des mots obscurs à Leylin.

Guricha et les autres écoutèrent attentivement mais ce langage ne leur disait rien. Ce qui était sûr, c’était que ce langage n’était pas le langage Byronnien.

Depuis les anciens temps, beaucoup d’organisations de mages avaient inventé leurs propres langages magiques et le fait de vouloir les apprendre relevait d’un projet chimérique.

L’ombre noire continua à hurler avant de disparaître après un dernier hurlement.

« Comment était-ce ? » demanda Nyssa. C’était son problème à elle, donc elle était la plus concernée.

« C’est très difficile ! Ta constitution a déjà été totalement transformée et il y a une grosse quantité d’énergie polluée circulant dans ton corps. Tu serais déjà morte depuis longtemps si tu n’avais pas été une acolyte ! » Leylin secoua sa tête.

Après avoir écouté les évaluations de Leylin, les yeux de Nyssa se vidèrent et cette dernière recula de quelques pas.

« Mais, ce n’est pas comme s’il n’existe pas de solution à ce problème ! » continua Leylin.

« Quelles sont ces solutions ? Je vais absolument faire de mon mieux pour aider Nyssa, peu importe les conditions ! » Dodoria serra son poing.

« Oui, nous devrions chercher une solution tous ensemble. Nous pourrons peut-être résoudre ce problème ! » se réjouit Guricha, ce qui laissa Leylin légèrement sans voix.

« La première méthode est que Nyssa avance au niveau de Mage. Les Mages sont capables d’utiliser une radiation pour changer leurs physique.Si elle y passe le temps qu’il faut, elle sera sans aucun doute capable de regagner son apparence originelle ! » dit doucement Leylin.

Cette façon de remodeler son physique avec la radiation nécessitait un peaufinage personnel. Les autres Mages ne pouvaient aider et ils recevraient de sérieuses blessures s’ils le faisaient.

« Une Mage ? Je ne suis qu’une acolyte de niveau 1, là ! » Un éclat brilla dans les yeux de Nyssa pendant un bref instant avant de s’effacer immédiatement.

« C’est trop difficile, mais c’est quand même une solution. Quelles sont les autres méthodes ? » demanda Dodoria.

« Je ne vois qu’une autre solution, qui est d’utiliser l’Élixir du Roi. Cette potion peut purifier le corps de Nyssa de tout polluant et ce sera après plus simple de remodeler son apparence. » Leylin expliqua la deuxième méthode.

« L’Élixir du Roi ! Mon dieu ! N’est-ce pas une potion utilisée par les Mages ? Ces potions valent au minimum 1000 cristaux magiques l’unité ! » Les yeux de Guricha s’exorbitèrent.

« C’est exact ! Les polluants présents dans le corps de Nyssa son plutôt graves et seule une potion de ce niveau qui peut extraire la radiation peut être utile ! » dit Leylin avec certitude.

« Ce sont les deux seules méthodes qui me viennent à l’esprit, mais je vais aussi demander à mon mentor ! »

Ces deux méthodes étaient les meilleures idées que lui donna le Nanoprocesseur I.A. Leylin croyait que même Kroft ne trouverais pas de meilleure solution.

« Un Mage ? 1000 cristaux magiques ? Je vais le faire ! » Les yeux de Nyssa se remplirent de détermination et elle serra les poings.

« Je suis vraiment désolé de ne pas pouvoir t’aider. Accepte au moins ces potions, elles seront capable de réduire la douleur que tu ressens aux alentours de minuit ! »

Leylin s’inclina légèrement et sortit une potion rose de sa sacoche. Il ne pouvait pas faire mieux que ça.

« Comment le sais-tu ? » Nyssa était étonnée.

« Au vu des réactions de ton corps, on dirait que les particules énergétiques réagissent le plus aux alentours de minuit, ce qui est en même temps le moment où tu ressens le plus de douleur ! » expliqua calmement Leylin.

« Nyssa ! Pourquoi ne me l’avais-tu pas dis ?! » Les yeux de Dodoria étaient une nouvelle fois remplis de colère.

« Tu en as déjà fait assez ! » répondit Nyssa.

« Prends-la ! » Leylin tendit la potion à Guricha, se retourna et sortit de la chambre.

Les trois personnes restantes étaient aussi silencieuses qu’un mort. « Que fait-on maintenant ? » Guricha fut le premier à prendre la parole.

« Un Mage ? C’est quelque chose que nous ne pouvons pas du tout atteindre à cause de nos médiocres aptitudes. Acquérir un Élixir du Roi est une méthode plus faisable ! » dit Dodoria.

« Si nous regroupons toutes nos ressources et que nous en empruntons à quelques autres personnes, on pourrait… » Dodoria, elle même, ne croyait pas à ses mots. Les acolytes ne dépensaient leurs cristaux magiques que pour augmenter leurs pouvoirs. Personne ne voudrait les jeter par la fenêtre.

« Non ! Je veux avancer au niveau de Mage ! » dit lentement Nyssa, ses mots remplis de détermination.
« Grâce à la bénédiction de mon mentor, la défense de mon corps contre la radiation est plus forte que les autres personnes. Ma résistance contre les sortilèges n’est pas mal non plus. Je devrais accepter de participer à plus de missions afin de pouvoir gagner plus de ressources qui me permettront d’avancer ! Je ne peux pas me permettre de compter sur vous deux plus longtemps… »

Nyssa s’efforça de sourire mais ce dernier était très laid.

« Pourquoi ? Pourquoi est-ce arrivé ? » sanglota Dodoria.

Guricha se dépêcha de l’éteindre. Il semblerait que ces deux -là étaient en couple depuis un bon bout de temps.

« Conformément aux intrigues des romans présents dans mon monde antérieur, ne devrais-je pas me dépêcher de vendre quelques potions pour amasser assez d’argent pour payer le traitement de Nyssa ? J’avancerai au niveau de Mage en même temps et je pourrai mener à bien la revanche de Nyssa. »

Leylin laissa libre cours à son imagination pendant qu’il marchait.

« C’est dommage que ce soit la réalité ! On ne peut considérer Nyssa et moi sommes amis étant donné que nous sommes juste des inconnus qui se sont vus quelque fois. Lui donner mon onguent était déjà ma limite et je ne l’ai fait que parce qu’elle vient du même endroit que moi ! »

« Je n’ai même pas assez de cristaux magiques pour moi, alors comment pourrais-je les donner ? Chacun d’entre nous doit payer pour ses propres actions ! »

Le regard de Leylin devint glacial pendant qu’il sortait des dortoirs.

Il n’aidera plus Nyssa. Elle ne pourra compter que sur elle-même.

L’humeur de Leylin devint nettement meilleure après qu’il soit passé à côté des jardins, qu’il ait senti les fleurs s’y trouvant et qu’il se soit prélassé sous la lumière venant du plafond.

Leylin s’assit sur un grand banc et regarda les acolytes marcher, l’esprit tranquille.

« Sortir pour se prélasser à la lumière de temps en temps peut être considéré comme un plaisir, n’est-ce pas ? »

Une voix retentit à côté de lui et un jeune homme en robes grises s’assit à côté de Leylin.

« Jayden ? » Les yeux de Leylin s’écarquillèrent.

[Beep ! Jayden. Force : 1.9, Agilité : 2.7, Vitalité : 3.1, Force Spirituelle : 5. Acolyte de niveau 2. Des ondes énergétique provenant d’un artefact magique de mauvaise qualité ont été détectées sur le corps de la Cible. La Cible est considérée comme dangereuse !] Le scan du Nanoprocesseur I.A apparut dans l’esprit de Leylin.

La force spirituelle de Jayden était la meilleure parmi les acolytes et sa vitalité avait même augmenté après une radiation constante. Les mages augmentaient la plupart du temps leur vitalité pour se préparer à de futures transformations physiques.

La force spirituelle de Jayden était à ce moment-là plus grande que celle de Leylin. Il détenait aussi un artefact magique, donc on ne pouvait pas savoir quelle était son expérience de combat.

« Calcules mes chances de victoires si je combats Jayden ! »

[Simulation en cours. Chance de réussite : 57.82%] Le Nanoprocesseur I.A lui fournit les données.

« Juste un peu plus d’une chance sur deux, on dirait bien que l’artefact magique de Jayden est bien plus puissant que l’on ne pourrait s’y attendre. Jayden n’est pas non plus quelqu’un qui se laisse faire facilement. »

Cet article comporte 14 commentaires
    1. Salut ! Il l’invoque avec une incatation => « Une brume noire se leva sans interruption et se transforma petit à petit en une ombre ressemblant à une silhouette très vague qui se tint devant Leylin. »

        1. Effectivement. Cela doit être une incantation qu’il a appris de Kroft. Prépares toi à avoir des cas similaires au fil de ta lecture, car Leylin va apprendre de plus en plus de sorts grâce au Nanoprocesseur I.A.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top