skip to Main Content
Menu

WMW – Chapitre 37

Traducteur Français : DrizztDoUrden
 Éditrice : Sehri
Check : Sehri

Chapitre 37 : Anciennes Potions

« D’après les simulations et les extrapolations du Nanoprocesseur I.A, la technique de méditation élémentaire est plus utile pour la construction des runes dans l’esprit. Cependant, lorsqu’un acolyte de niveau 2 a fini de construire ses 24 runes, il peut seulement progresser lentement… »

« Pas étonnant que même les acolytes de 5e rang soient coincés par l’obstacle qui se présente avant d’avancer au niveau 3 ! »

Leylin regarda les résultats des formules mathématiques et se plongea dans ses pensées.

« J’ai vécu dans l’académie pendant tout ce temps, mais je n’ai jamais entendu parler d’acolyte ayant des technique de méditation avancée. De plus, les apprentis des autres professeurs arrêtent tous de progresser pendant au moins quelques années après qu’ils aient atteints les critères. On dirait bien que même les professeurs n’ont pas de solutions à ce problème, donc je vais abandonner cette idée ! »

« Quant aux ingrédients, il y a de nombreuses formules de potion basiques qui peuvent aider à augmenter sa force spirituelle. Mais le prix de ces potions est plutôt élevé et les ingrédients sont eux aussi très chers. Même les résultats sont plutôt déplorables… »

« Cependant, mon taux de réussite sera sans aucun doute plus grand que les autres Maîtres Pharmacologues grâce à l’aide apportée par le Nanoprocesseur I.A. Par conséquent, j’ai de grandes chances de pouvoir utiliser cette méthode pour augmenter ma force spirituelle ! »

Leylin prit sa décision. « Ce que j’ai à faire maintenant est de m’approprier des formules de potions qui peuvent augmenter ma force spirituelle. De plus, je devrais vendre mes potions à l’extérieur de l’académie et obtenir plus d’ingrédients pour les potions que je m’apprête à faire. »

« Par contre, l’extérieur de l’académie est assez dangereux en ce moment, alors comment vais-je faire pour trouver ces marchés noirs ou ces petits commerces ? »

Son front se plissa une fois de plus. « Avec tous ces problèmes, les professeurs de l’académie ne vont certainement pas rester assis à ne rien faire. Les problèmes vont être résolus au bout d’un moment. Je ferais mieux de d’abord m’approprier ces formules de potions augmentant ma force spirituelle. »

Si les problèmes se présentant au dehors ne peuvent être résolus même par les Mages, alors Leylin sera encore plus sinistre. Il plongea très vite dans le sommeil en pensant à cela.

Le lendemain matin, Leylin se mit à la recherche du Professeur Kroft.

« Une formule de potion augmentant la force spirituelle ? » Kroft était assez surpris.

« Le taux de réussite pour concocter ces potions est vraiment trop bas et les ressources nécessaires sont très chères. Beaucoup de Maîtres APharmacologues ont perdu leurs fortune familiale pour cela et seuls ceux qui ont une puissante famille derrière eux réussissent à faire quelques bénéfices… »

Bien que le talent de Leylin en Pharmacologie soit vraiment grand, Kroft se disait encore que son apprenti avait mis la barre un peu trop haut.

« Monsieur, vous le savez aussi. Mon aptitude est seulement de 3e rang. Un acolyte de 3e rang rencontre un obstacle beaucoup plus grand dans son objectif de devenir un Mage. Avancer au niveau de Mage est plus facile lorsque c’est fait lorsqu’on est jeune, donc je voudrais parier là-dessus. »

Leylin parla avec douceur.

« Oh… Toi ! » Kroft soupira et s’assit lentement, « J’ai quelques formules de potions basiques qui peuvent augmenter la force spirituelle, mais j’ai signé un contrat qui m’empêche de revendre les formules que j’ai acquis d’autre personnes. Et tu n’as sans aucun doute pas les moyens de payer mes propres formules… »

« Combien de cristaux magiques valent-elles ? » Le cœur de Leylin se serra, mais il demanda quand même.

« Ahah ! Je savais bien que tu ne voudrais pas abandonner. 5000 cristaux magiques et c’est seulement parce que tu es mon apprenti ! »

« Ouuufff » Leylin aspira de l’air frais puis se mit a rire amèrement, « On dirait bien que je n’ai pas d’espoir d’y arriver ! »

« Il faut qu’un Maître Pharmacologue fasse des expériences continues pendant une dizaine voire plusieurs dizaines d’années pour développer une formule d’e potion permettant d’augmenter la force spirituelle, en plus de coûter cher. De plus, le fait d’être propriétaire d’une formule exclusive renforce généralement le développement de la famille du Maître Pharmacologue. C’est donc pour cette raison que ces formules coûtent aussi cher. »

Avoir le monopole d’un produit nous donne le plus de profits. Leylin hocha lentement la tête.

Mais cela dépendait aussi du propriétaire de la formule. Même Leylin arborerait de mauvaises intentions si le propriétaire se trouvait être un acolyte. Kroft était cependant un Mage et il avait comme patron l’Académie de la Forêt de l’Os Sombre. Ses relations humaines étaient assez bonnes, donc il n’avait pas beaucoup de soucis à se faire.

« Mais, si tu veux vraiment compléter cet objectif, tu ne vas pas partir bredouille ! »

Kroft dit cela juste au moment où Leylin allait sortir, découragé.

« On dirait qu’il me reste une chance ! » Leylin s’inclina tout en sautant de joie en son for intérieur.

« Bien que je ne puisse pas te donner mes propres formules, j’ai quelques formules des anciens Mages que j’ai obtenu après quelques voyages, donc tu peux les utiliser et essayer de créer ces potions ! » dit calmement Kroft.

« Des formules des anciens Mages ? » Leylin doutait un peu.

« En effet ! Les Mages étaient beaucoup plus prospères durant les anciens temps. Non seulement ils ont érigé l’Empire Byronnien qui s’étendait sur plusieurs continents, mais ils ont même tournés leurs regards vers d’autres mondes, qu’ils ont conquis un par un ! » Le visage de Kroft s’empourpra un petit peu. Il semblerait qu’il était grandement fasciné par les prouesses des anciens Mages.

« C’est dommage que l’Empire Byronnien fut un jour détruit à cause d’une raison qui me reste inconnue et de nombreux patrimoines des anciens Mages furent perdus. Nous, qui sommes des Mages de la nouvelle ère, avons juste réussi à progresser grâce à des restes de documents et d’expériences que nous ont laissé les anciens Mages. »

Kroft expliqua petit à petit l’histoire secrète à propos de cela. Ces informations n’étaient en aucun cas mentionnées dans les livres d’histoires présents dans l’Académie.

« Quelle était la puissance de ces anciens mages ? » se demanda Leylin, passionné. Il posa ensuite une question :

« Ces formules sont-elles toutes déficientes ? »

« Oui ! Tu es vraiment malin ! Bien que ces potions aient de bons effets, la plupart des ingrédients ont depuis longtemps disparu de ce monde. Enfin, je n’en ai jamais rencontré dans mes 200 ans d’existence… »

Kroft parla sans hâte, « Mais de nombreux Maîtres Pharmacologues sont intéressés par des anciennes formules parce qu’ils veulent trouver des ingrédients de substituts pour ces dernières. Bien que ce ne soit qu’une partie de la potion originelle, cela provoque quand même de bons effets. »

Leylin était ravi. Il allait sans aucun doute gagner du temps et des efforts pour en rechercher grâce au Nanoprocesseur I.A.

Il montrait cependant une expression inquiète à l’extérieur, «  Donc… vous voulez que je trouve des ingrédients de substitut ? »

« Effectivement ! Les Maîtres Pharmacologues comptent la plupart du temps sur les quelques inspirations qui leurs traversent l’esprit pour réussir leurs expériences. De cette façon, de nombreux types de potions sont développés. Si tu veux vraiment le faire, tu peux tenter ta chance ! Mais tu dois savoir que le taux de réussite est très bas ! »

Le visage de Kroft s’assombrit. Il avait l’air de se remémorer quelques échecs.

« Monsieur ! Je veux quand même tenter ma chance. Même si je n’arrive pas à créer une nouvelle formule, je peux quand même améliorer mes compétences en Pharmacologie ! »Leylin se fit violence.

« Si c’est ce que tu penses, alors m’en voilà rassuré ! » Kroft fit oui de la tête. Il saisit quelques rouleaux poussiéreux de ses étagères après les avoir fouillées.

« Ce sont toutes les formules des anciens mages. »

Les mains de Leylin fléchirent lorsqu’il prit ces parchemins. Ces derniers avaient l’air d’être constitués d’un matériau très lourd.

Lorsqu’il feuilleta un parchemin vert, Leylin fut surpris à propos des ingrédients nécessaires.

« La Fleur de l’Esprit Maléfique, l’Herbe aux Sept Feuilles… un sac contenant le poison d’un Serpent Humanoïde… des cheveux d’un fantôme rancunier… »

Leylin n’avait jamais entendu parler de la moitié de ces ingrédients se trouvant sur cette liste. Et ceux qu’il connaissait étaient tous de précieux ingrédients même pour les Mages et cela fit battre les paupières de Leylin.

« Qu’en penses-tu ? Tu es stupéfait, hein ? J’avais la même tête que toi quand je les ai regardés pour la première fois ! Mais si tu arrives à concocter une potion semblable, j’ose dire qu’elle sera utile même pour un Mage ! » Kroft sourit brièvement.

Leylin feuilleta les autres formules. Il essaya de trouver quelque chose qui pouvait convenir pour un acolyte et dont les ingrédients étaient plus faciles à obtenir. Ce n’est qu’après une bonne demi-heure qu’il réussit à en trouver deux.

« Je vais juste prendre ces deux-là, la Potion Azurée et les Larmes de Marie ! »

Ces deux potions étaient les plus à même d’aider l’actuel Leylin.

« D’accord ! Ces deux formules te vont bien ! » Approuva Kroft, « Chacune de ces formules vaut 150 cristaux magiques, donc cela te fait un total de 300 cristaux magiques ! »

Leylin eut un petit pincement au cœur, bien que c’était une dizaine de fois moins cher qu’une formule permettant d’augmenter la force spirituelle. Il sortit ses cristaux magiques de sa poche et créa un petit tas qu’il présenta à Kroft.

Il y avait dans ce tas quelques cristaux émettant une plus grande énergie dans ce tas. C’était des cristaux magiques moyens dont 1 seul d’entre eux valait 10 cristaux magiques normaux.

« Voici 250 cristaux magiques, auxquels je rajoute cette négligente somme de cette Herbe à Motif de Serpent ! » Leylin montrait qu’il était assez réticent pendant qu’il sortait une petite bourse de ses robes. Un petit peu d’herbe argenté put être vu après qu’il ait ouvert la bourse. Il y avait même le motif d’un serpent à la surface de celle-ci.

C’était quelque chose qu’il avait depuis longtemps demandé à Woox d’obtenir. Mais celle-ci ne lui était plus très utile après qu’il ait prélevé quelques-une de ses propriétés.

« Oh ! Une Herbe à Motif de Serpent. Bien qu’assez endommagée, ses propriétés sont encore intactes. Elle devrait valoir 50 cristaux magiques. » Les yeux de Kroft brillèrent pendant qu’il inspectait cette modique quantité d’herbe argentée.

« La transaction est faite alors ! Ces deux formules sont désormais tiennes ! » Kroft sourit et approuva de la tête.

Leylin rangea ensuite les formules de la Potion Azurée et les Larmes de Marie avant de s’incliner devant Kroft, prendre congé et de sortir.

« 300 cristaux magiques ! C’est tout ce que j’ai gagné cette année avec ma vente de potions ! Les ingrédients nécessaires pour la réalisation de ces deux potions sont aussi très précieux. Je n’ai pas d’autre solution que de me dépêcher de me rendre à l’extérieur de l’académie pour vendre les potions que j’ai accumulé avant de pouvoir les échanger contre des ressources pour mes expériences… »

Leylin avait plein d’idées en tête sur comment gagner des cristaux magiques et concocter des potions depuis qu’il avait ces deux formules.

« Leylin ! Leylin ! »

Une voix féminine parla et sortit Leylin de son hébétement.

« Ah, c’est toi, Bicky ! Je suis désolé, je pensais à des choses ! »

Leylin regarda la fille se trouvant devant lui. Après un an, l’apparence de Bicky était devenue plus provocante. Surtout ses deux masses sur sa poitrine qui avaient commencé à prendre forme.

« Hmph ! Même toi, tu es comme ça ! Fayle est pareil ! » Bicky fit la moue.

« Ahah ! » Leylin gloussa, « Qu’est-ce qui se passe ? C’est encore Fayle qui t’ignore ? »

« Ce n’est pas ça ! Fayle s’occupe bien de moi ces temps-ci et nous avons même dîné hier au second étage du réfectoire ! » dit joyeusement Bicky, « Le seul problème, c’est qu’il semble obnubilé par la récente mission de l’académie. Celle écrite en rouge et il veut à tout prix recevoir la récompense ! »

« 500 cristaux magiques, des informations avancées et même un modèle de sortilège amélioré. Je serais aussi tenté par cela si je n’étais pas un acolyte de niveau 2 ! » Rit Leylin.

« À quoi pensais-tu plus tôt ? »

« Rien de spécial, juste que le fait de vendre des potions à l’intérieur de l’académie n’est pas très avantageux pour moi et que je cherche donc à les vendre à l’extérieur ! » Leylin dit une demi-vérité.

Cet article comporte 8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top