skip to Main Content
Menu

WMW – Chapitre 30

Traducteur Français : DrizztDoUrden
 Éditrice : Sehri
Check : Sehri

Chapitre 30: Tester les sortilèges

Leylin et Kaliweir discutèrent des différents détails puis prirent congé l’un de l’autre.

Leylin réfléchit énormément avance de décider de partir en mission avec Kaliweir et son groupe.

Il avait encore beaucoup de potions qu’il n’osait pas vendre, donc il devait chercher des solutions alternatives.

De plus, transformer les connaissances acquises par l’apprentissage d’un sortilège en expérience de combat exigeait de participer à de nombreux combats.

En ce qui concernait l’expérience de combat, la force moyenne de Kaliweir et de son équipe était similaire à la sienne et ils venaient aussi de la même région. Tous se connaissaient et cela était bien mieux que d’être avec un groupe d’inconnus.

De plus, Kaliweir avait subi un long et laborieux entraînement et avait beaucoup appris. Puisqu’il pouvait être considéré comme quelqu’un avec une longue expérience, Leylin était plus plus à l’aise avec son équipe.

« Quand j’ai appris le modèle de sortilège, mon plan était de suivre Kaliweir et son équipe durant une mission pour accumuler de l’expérience. Après cela, je sortirai tout seul de l’Académie et je chercherai des solutions alternatives… »

Leylin prit le livre du sortilège de la Main d’Ombre après être retourné dans son dortoir.

La couverture jaune du livre de sort était aussi résistante que du cuir et il y avait quelques motifs dessus d’où une sensation de froid glacial se répandait à partir de ses doigts et dans tout son corps.

Le livre était relié par une chaîne de métal et ses extrémités étaient découpées de la même façon qu’une ceinture.

« Il faut avoir étudié les leçons de l’Énergie de l’Ombre et de l’Évocation pour apprendre la Main d’Ombre. J’ai appris ces deux leçons depuis longtemps ! »

Grâce à la vente de ses potions, Leylin avait continuellement enrichi ses connaissances en achetant des informations plus avancées sur l’élément de l’Ombre et en les étudiant.

« L’incantation pour l’ouvrir – Mansidala ! » dit Leylin à voix basse.

Après avoir entendu l’incantation, le livre trembla soudainement et, au milieu de ces tremblements, les chaînes noires se délièrent automatiquement par elles-mêmes et les pages commencèrent à se tourner.

« Nanoprocesseur I.A, commence à enregistrer les informations ! »

Leylin regarda sans arrêt le livre de sort contenant le modèle de la Main d’Ombre. C’est seulement après l’avoir feuilleté une fois et entendu une notification du Nanoprocesseur I.A disant qu’il avait enregistré toutes les informations qu’il ferma le livre.

« La construction d’un modèle de sortilège est ce qui sert de fondation pour un Mage afin de lancer des sortilèges. Ce processus inclue une série de variations complexes ainsi que la construction précise du modèle du sortilège en soi. Il faut au minimum 3 mois pour apprendre un sortilège ! »

Leylin poussa un soupir, comme il venait de comprendre la difficulté que représentait le fait de lancer des sortilèges pour un Mage. Sans le Nanoprocesseur I.A, il n’apprendrait à lancer des sorts qu’après de nombreuses tentatives et d’échecs.

[L’enregistrement des données est fini, début de l’analyse !] La voix du Nanoprocesseur I.A retentit.

« Combien de temps cela va t-il prendre ? »

[Temps estimé : 106 heures et 32 minutes!]

« 106 heures et 32 minutes ! C’est équivalent à quatre ou cinq jours, cette vitesse est extrêmement rapide ! » Leylin hocha la tête.

Il se leva, se félicita et rangea sur le côté les deux livres de sorts.

Il se dirigea ensuite vers un côté de son dortoir. Cette section était, à l’origine, utilisée comme réception ou autres mais Leylin l’avait changé en un minuscule laboratoire afin de préparer des potions.

Bien qu’il soit quelque peu dangereux de faire des expériences ici, il pouvait garantir qu’il n’y aurait pas de problème à l’aide du Nanoprocesseur I.A.

« Je vais faire une mission dans quelques mois ! Je ferais bien de me concentrer à préparer quelques potions comme mesures préventives en cas d’imprévus ! »

Leylin alluma une bougie et commença à préparer des potions.

Le système éducatif de l’Académie de la Forêt de l’Os Sombre était assez mauvais. De ce que pouvait voir Leylin, ce système ressemblait au système d’autrefois, avec un professeur pour un étudiant.

L’académie fournissait uniquement des lieux et les services de base. Pour le reste, comme acquérir des informations avancées, on devait l’apprendre d’un professeur, ce qui était peu probable.

De plus, il n’y avait pas de missions obligatoires. Aussi longtemps qu’un individu payait ses frais de scolarité et ne rencontrait pas de mauvais professeur, il pouvait rester là pendant 5 ans !

Bien sûr, quand il n’y pas de motivation derrière, le pouvoir qu’une personne détient diminuera comme elle ne cherche pas à l’améliorer. Du moins dans le cas de Leylin, ce dernier n’a jamais reçu une chose exceptionnelle comme le fait de recevoir plusieurs cristaux magiques chaque mois gratuitement.

Le monde des Mages avait toujours respecté les principes du commerce équitable.

Durant les deux semaines qui s’ensuivirent, Leylin consacra tout son temps à analyser les modèles de sortilège et à acheter des articles comme des graines et des nutriments pour la mission à laquelle il allait bientôt prendre part.

Un après-midi, Leylin se rendit à la Zone d’Expérimentation des Sorts.

« La zone d’expérimentation des sorts est un endroit que l’académie a spécialement crée pour les acolytes et les mages afin de tester les capacités de leurs sortilèges. Après tout, plusieurs sortilèges ont une puissance considérable et il y a aussi le problème de la radiation. Si les expériences n’étaient pas contrôlées correctement, l’académie serait réduite en cendres ! »

La zone d’expérimentation des sorts se trouvait sur l’extrême gauche de l’académie, dans une zone reculée.

Les murs de marbre blancs environnants avaient été assemblés avec netteté et semblaient très résistants.

Diverses runes étaient notées sur ces murs, deux d’entre elles furent reconnus par Leylin. Une de ces runes servait à isoler la contamination radioactive et l’autre servait à renforcer les murs.

« Vas-tu tester tes sortilèges ? » Leylin marcha jusqu’à un comptoir où se trouvait un gros et chauve gars qui sourit joyeusement tout en lui posant cette question.

« Oui, je voudrais le faire. Y a-t-il des endroits libres ? »

« Nous avons deux grandes surfaces désignées pour les acolytes et les Mages. Tu es seulement autorisé à entrer dans la surface réservée aux acolytes. Dans cette surface, l’espace est divisé en plusieurs salles individuelles. Se trouver dans une salle partagée signifie qu’il faut expérimenter ses sorts à côté d’une autre personne. Il y aura sûrement des interruptions à cause de cela, mais c’est bon marché. Pour les salles individuelles, les prix sont plus chers ! »

« Quel est le prix d’une salle individuelle ? » demanda Leylin.

Les yeux du chauve brillèrent étant donné qu’il y avait un client prometteur devant lui. «  Trois heures pour un cristal magique.Nos salles individuelles ont même des appareils spéciaux de mesure qui peuvent calculer les afficher la puissance de vos sortilèges.De plus, nous avons….ça vaut définitivement le coup ! »

« Donnez-moi en une ! » Leylin donna un cristal magique au chauve.

« D’accord ! Attends un peu ! » L’homme grassouillet l’inscrivit rapidement et lui donna un objet ressemblant à un cristal noir.

« Ceci est ta carte d’accès ! Numéro 32 ! »

Leylin hocha la tête et entra dans la zone d’expérimentation des sortilèges.

De part et d’autres, les runes sur les murs de marbre blanc brillaient d’une lumière étincelante. Quelques salles étaient clairement occupées mais il n’y avait aucun sons qui sortaient et Leylin n’entendait que le son de ses pas pendant qu’il marchait dans le couloir.

« Comme prévu ! L’isolation sonore est vraiment efficace ! »

Leylin fit un signe de tête et, après avoir trouvé sa salle, il passa son cristal noir dans le lecteur qui se trouvait à l’extérieur de la porte.
* Ka-cha ! * La porte s’ouvrit et une voix féminine mécanique se fit entendre, «  Bienvenue ! Vous avez trois heures ; veuillez vous souvenir de cela… »

L’intérieur de la salle était immense ! La surface de celle-ci était similaire à celle d’un terrain de basket de son monde antérieur.

Il y avait quelques mannequins ressemblant à des humains au centre de la salle, portant des armures de cuir, des armures de métal et des fourrures.

À l’extrême droite se trouvait un écran sur le mur et quelques instructions sur la façon de s’en servir étaient écrites en dessous.

– Lorsqu’un Mage attaque une cible avec un sortilège, l’écran va automatiquement enregistrer la puissance du sortilège. –

« Les services ici sont très développés et semblent avoir leurs propres intelligences. Cependant, c’est dommage qu’ils soient construits à partir de la magie, ce qui est différent de mon monde antérieur ! » s’exclama silencieusement Leylin.

« Essayons d’abord avec une attaque physique ! »

Les muscles du bras droit de Leylin se gonflèrent et il se précipita en face de la cible blanche portant une armure de cuir.

* Bang ! * Leylin se déplaça, cria d’une voix basse et frappa au centre de l’armure de cuir, laissant une faible marque.

L’écran de droite s’alluma et quelques mots apparurent.

« Classification : Attaque physique. Niveau de puissance : 2. Dégâts sur la cible : Minimaux. »

« Il semblerait que ces cibles ne soient pas faites à partir de matériaux ordinaires ! » pensa Leylin.

‘Niveau de puissance’ est le critère officiel que les Mages utilisaient pour mesurer l’étendue de leurs puissance. Une seule unité était équivalente à l’énergie qui pouvait être émise par 1 gramme de cristal magique.

« Cette méthode de mesure n’est pas mauvaise. Nanoprocesseur I.A, tu peux dans le futur améliorer les données à propos de ce domaine-ci ! »

[Enregistrement effectué, défragmentation en cours !] La voix du Nanoprocesseur I.A résonna.

« Ah ! » Leylin sortit la lame en acier de son étui accroché à sa ceinture et créa un coup de vent lorsqu’il frappa violemment dans l’air.

* Qiang * Un trou se forma dans l’armure de cuir, révélant une blessure blanche en dessous.

« Classification : Attaque physique. Niveau de puissance : 3. Dégâts sur la cible : Légers. »

Leylin hocha la tête en voyant l’écran, «  J’ai utilisé toute ma force dans ce coup mais cela n’a occasionné qu’une légère blessure à la cible ! Il semblerait que je puisse me rassurer et apprendre la magie ! »

« Nanoprocesseur I.A, transmets-moi les deux modèles de sortilèges ! » Après cette période de recherche incessante, le Nanoprocesseur I.A avait déjà complètement analysé les deux sortilèges. Le dernière étape était de transmettre ces informations dans l’hippocampe de Leylin, (https://fr.wikipedia.org/wiki/Hippocampe_(cerveau) ce qui lui permettra de connaître immédiatement ces deux sortilèges.

[Beep ! En cours de transmission !] Avec la réponse mécanique du Nanoprocesseur I.A, Leylin sentit beaucoup de souvenirs se graver dans son esprit à propos des techniques et procédures nécessaires pour lancer les deux sorts.

Toutes les étapes semblaient très familières. C’était comme s’il les avaient effectuées de nombreuses fois.

« Apporte-moi les données de ces deux sortilèges de niveau 0 ! »

« Tir d’Acide Liquide : sort de niveau 1. Temps d’incantation : 3 secondes. Distance effective : 7 mètres. Consommation : 2 points de force spirituelle, 2 points de force magique. »

« Main d’Ombre : sort de niveau 1. Temps d’incantation : 4 secondes. Distance effective : 10 mètres. Consommation : 2 points de force spirituelle, 2 points de force magique. »

« La force magique est la quantité de particules d’énergie emmagasinés dans le corps. C’est limité par les limites maximales de la force spirituelle. »

Pour lancer un sort, on ne doit pas seulement avoir besoin d’utiliser sa force spirituelle comme amorce, mais aussi d’être conscient que la force magique dans le corps va aussi être consommée.

Leylin supprima ses émotions d’excitation, «  Nanoprocesseur I.A, enregistre en détail mon lancer de sortilège ! »

« Pandora – Graygonger ! »

Avec l’incantation du langage de Byron dite par Leylin, une balle d’un liquide vert foncé apparut soudainement au dessus de sa main droite. Des bulles blanches sortirent continuellement de cette dernière.

« C’est parti ! » Leylin jeta la balle acide de sa main et le liquide vert se stria pour former un arc qui toucha la cible portant l’armure de cuir.

* Sssssii ! Sssssii ! *

La corrosion de la cible se fit entendre pendant que la cible se dissolvait tout en émettant une grande quantité de fumée blanche. Au même moment, une odeur qui piquait le nez se répandit dans toutes les directions.

Après quelques secondes, la cible humaine avait fondu.

« Nanoprocesseur I.A, estimes le niveau de puissance ! »

[Beep ! Niveau de puissance: 5]

Leylin se tourna pour regarder l’écran à sa droite. À ce moment là, les mots sur l’écran changèrent et un nouveau rapport s’afficha.

« Classification : Attaque magique corrosive. Niveau de puissance : 5. Dégâts sur la cible : Sévères. »

« Oh ! Il semble que le Nanoprocesseur I.A et cet écran ont estimés les mêmes valeurs, donc je n’aurais plus besoin de revenir ici dans le futur. Je devrais être capable d’estimer le niveau de puissance de mes sortilèges avec le Nanoprocesseur I.A. »

Leylin hocha la tête et commença à expérimenter un autre sort.

« Main d’Ombre ! »

Suivant l’incantation de Leylin, une main noire apparut d’un coup sous la cible qui portait une armure de fer. Elle prit la gorge de la cible avec insistance et la tête de la cible tomba par terre, ce qui créa un bruit sonore.

« Classification : Attaque énergétique. Niveau de puissance : 4. Dégâts sur la cible : Sévères. »

Cet article comporte 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top