skip to Main Content
Menu

WMW – Chapitre 27

Traducteur Français : DrizztDoUrden
 Éditrice : Sehri
Check : Sehri

Chapitre 27 : Une préparation de potion fructueuse

Leylin déversa les résidus de l’expérience ratée dans la poubelle et respira profondément.

« Encore ! »

Le même processus fut répété et finalement le liquide pourpre purifié du Fruit de la Vitalité Sanguine fut versé dans le bécher.

Cette fois-ci, Leylin se concentra entièrement sur le bécher et continua d’ajuster la température de la flamme dessous.

Le liquide rouge et la substance verte gelée continuèrent à se combiner, ce qui donna une couleur assez jaunâtre.

« La vie verte, la vitalité rouge sanguine. Sous l’interférence de la volonté venant des profondeurs de l’abysse, vous fusionnerez ! Furikesha Keleyahsan…. »

Leylin chanta la dernière partie de l’incantation.

Les différentes couleurs dans le bécher continuèrent de se combiner pendant qu’il chantait. Finalement, la substance devint un liquide bleu pâle et émettait une odeur parfumée et charmante.

« C’est fini ! J’ai réussi à concocter la potion de force ! »

Leylin sourit et versa le liquide bleu pâle dans un petit tube à essai.

«  Le liquide se trouvant dans ce tube à essai de la taille d’un doigt peut fournir l’équivalent de 7 jours de nourriture et assure que le corps et l’énergie mentale de la personne soient vigoureux. C’est très prisé par les individus faisant des longues expériences et les aventuriers ! Le prix normal est de 5 cristaux magiques ! »

Leylin agita le tube à essai et la potion à l’intérieur rayonna d’une lumière féerique.

Une nuit passa, Leylin regarda les trois tubes à essai bleu pâle qu’il tenait tout en ayant l’air absent.

« Avec dix sets d’ingrédients, j’ai réussi trois fois et j’ai maintenant trois potions ! »

« Cela ne doit pas être révélé au public ; autrement je ne serais pas capable de me justifier ! » Leylin se résolut et détruisit les trois tubes à essai contenant les potions.

« Quel dommage ! » Leylin avait légèrement le cœur brisé.

«  Ces trois potions valent 15 cristaux magiques, mais les coûts de production ne s’élève qu’à 1 cristal magique. Cette industrie a un bénéfice ridicule, qui est de 12 fois le coût de production !!! »

« Mais je suis incapable de les vendre pour l’instant ! Aaaaarghhh !! » Leylin était plutôt exaspéré.

« Je ne peux pas vendre ces potions, j’ai toujours besoin de gagner de l’argent afin d’acheter des ingrédients pour continuer mes expériences ainsi que faire croire à des échecs. Je ne pourrais seulement vendre les potions les plus basiques qu’après six mois ! »

Cette estimation était basée sur le taux de réussite de Merlin. Il ne voulait pas se démarquer et attirer trop d’attention. Par conséquent, il a dû avoir une performance un peu moins bonne que Merlin. Merlin détenait à l’époque une grande quantité d’ingrédients et pratiquait sans arrêt la préparation de potions. Ce n’était qu’après un mois qu’il a réussit à produire sa première potion. Leylin ne disposait pas de cristaux magiques donc il ne pouvait montrer son talent en Pharmacologie qu’après six mois.

Il était après tout l’apprenti du Professeur Pharmacologue et lorsqu’il réussira à concocter sa première potion après six mois d’échecs, il sera catégorisé comme quelqu’un ayant un talent ordinaire, du moins en tant qu’apprenti du Professeur Pharmacologue, ce qui était logique.

« Les potions ne peuvent être vendues en grandes quantités au sein de l’académie, à moins que… je puisse trouver un marché noir ? Mais voyager à l’extérieur de l’académie est trop dangereux ! »

Leylin secoua la tête, rangea l’équipement et sortit de sa chambre.

«  Cela prouve aussi que le fait que le Nanoprocesseur I.A possède une haute précision me donne un énorme avantage sur les tâches avec des détails difficiles, par rapport aux autres acolytes ! La suite du programme est de me concentrer et d’avancer au niveau 2 d’acolyte ! »

« Après en avoir la possibilité, je vais respecter ce programme de vente de potions, gagner des cristaux magiques et collecter des connaissances. »

D’après les calculs du Nanoprocesseur I.A, Leylin avait toujours besoin d’environ un an pour avancer au niveau 2.

Après tout, ce sera plus difficile de construire les 24 runes dans son esprit comme les runes se multiplient. Il avait aussi besoin de collecter plus de connaissances.

« Pendant ce délai, je peux continuellement collecter des données et finir de recueillir les informations à propos de la force spirituelle. Ce sera très utile pour moi dans le futur ! »

Six mois passèrent en un clin d’œil.

Un jeune aux cheveux bruns baissa la tête pendant qu’il marchait sur des pavés noirs, comme s’il était perdu dans ses pensées.

Ce jeune aux cheveux bruns devait avoir treize ou quatorze ans. Son visage était anormalement pâle, comme s’il n’avait pas été à la lumière du jour depuis longtemps.

Ce jeune était bien sûr Leylin. À ce moment-là, sa main droite était cachée dans ses manches et tenait un tube à essai. Il semblait être en train de faire un choix.

« Cela fait déjà six mois depuis que j’ai réussit à produire ma première potion ! » pensa Leylin, qui regarda les acolytes qui marchaient à côté de lui.

Pendant ces six mois, de nombreuses choses s’étaient passées dans l’académie. Par exemple, Fayle réalisa quelques exploits et Merlin parvint à réussir une nouvelle potion. La renommée de ces deux génies ne fit qu’augmenter.

Cependant, Leylin était plus préoccupé du fait que Jayden ait déjà atteint le niveau 2 d’acolyte.

Il se souvint que lorsque Kaliweir parla de cela, il n’avait pas pu cacher la peur et la jalousie dans ses yeux même en faisant de son mieux pour le dissimuler.

Les aptitudes et les progrès d’un acolyte de cinquième grade étaient extrêmement étonnants.

Étant un acolyte venant du même endroit que lui, Leylin n’y pensa pas tellement. Il se plongeait dans le travail qu’il avait à faire et pour un tiers, il n’était qu’un acolyte de niveau 1 ordinaire.

Pendant ces six mois, Leylin acheta de nombreux ingrédients pour la potion de force et conduisit de nombreuses session de concoction de potions. Il investit aussi tout les profits qu’il avait gagné, en donnant des cours, dans la pharmacologie. Il avait aussi décidé d’écarter le Nanoprocesseur I.A et d’essayer la plupart du temps de concocter une potion sans l’aide du Nanoprocesseur I.A, mais son taux de réussite était de 0. Jusqu’à présent, il avait dépensé une douzaine de cristaux magiques pour cela.

Bien sûr, il avait aussi parlé de temps en temps de ses problèmes à son mentor, Kroft, et lui avait posé d’autres questions à propos des bases et des techniques de préparation. C’était très bénéfique pour sa pharmacologie.

Secrètement, Leylin pouvait confirmer qu’avec l’aide du Nanoprocesseur I.A, ses compétences en pharmacologie avaient de loin dépassé celles de Merlin et n’étaient que légèrement inférieures à celles de son mentor, Kroft.

Aujourd’hui était le jour où il réussirai « par accident » à concocter une potion et laisserai son mentor l’évaluer.

Cette fois-ci, le produit réussi était contrôlé par lui à travers le Nanoprocesseur I.A. Il fit délibérément quelques erreurs minuscules, donnant l’impression que cette production inférieure était faite par un acolyte, mais qui pouvait être encore considérée comme convenable pour un nouvel acolyte.

La paume de Leylin, qui tenait la potion, se serra de façon incontrôlable.

« C’est seulement à partir d’aujourd’hui que je vais pouvoir commencer à vendre quelques potions au grand jour et gagner quelques cristaux magiques ! Hier, j’ai entendu Raynor dire qu’il se sentait proche d’avancer de niveau. Par conséquent, ma progression ne peut lui être trop inférieure ! »

Leylin marcha précipitamment dans le laboratoire de Kroft.

« Leylin, as-tu plus de difficultés dans la préparation de la potion de force ? » Kroft pouvait sentir très clairement que son apprenti était différent aujourd’hui.

«  Non Monsieur ! » Leylin inspira profondément. « J’ai déjà réussi hier soir ! »

« Quoi ? » Le bécher dans la main de Kroft trembla, « Bien que ton talent en Pharmacologie a dépassé mes attentes, la préparation de la potion de force n’est pas aussi simple ! »

Après six mois, Kroft était capable de voir les effrayants progrès de son apprenti après avoir été énormément questionné. Cependant, il pensait toujours que Leylin était incompétent dans la préparation de potion.

Entendant cela, la main de Merlin trembla pendant qu’il était concentré à mettre une perle de cristal rouge dans un tube à essai. De la fumée noire fut émise de ce tube à essai et Merlin soupira, tournant son attention vers la scène.

Quant à Bicky, elle se pencha directement dans leurs directions.

« As-tu amené ta potion ? » demanda Kroft.

« Elle est dedans ! » Leylin sortit un tube à essai bleu et le remit à son professeur

Kroft retira le bouchon et renifla. Son visage révéla une expression étonnée.

Il versa ensuite une goutte sur son doigt. Une fine lumière d’un blanc laiteux s’étendit d’entre ses sourcils et pénétra la goutte, ce qui la fit trembler.

Kroft ferma les yeux, ses sourcils se plissèrent puis se relaxèrent.

« La purification du Fruit de la Vitalité Sanguine n’est pas mal, mais tu en as trop rajouté. Il y a aussi quelques problèmes avec ton utilisation de force spirituelle, ce qui a endommagé les propriétés chimiques… Au total, il y a quelques problèmes, mais tu as réussi dans l’ensemble ! Félicitations ! »

Kroft sourit joyeusement.

Entendant cela, Leylin sourit aussi et Bicky le félicita en lui donnant une chaleureuse étreinte.

Les magnifiques courbes de la jeune fille touchèrent directement la poitrine de Leylin, ce qui lui donna un sentiment particulier dans son cœur.

« Félicitations ! » Merlin marcha aussi en sa direction.

«  Comparé à l’Aîné Merlin, j’ai encore beaucoup à apprendre ! » dit Leylin, qui relâcha Bicky.

« Tu n’as pas besoin d’être si humble, comparé à Merlin , tu n’as pas beaucoup de ressources. Je te garantis qu’avec ça, tu aurais été capable de préparer ta première potion après trois ou quatre mois. Dans l’Académie de la Forêt de l’Os Sombre, ton talent peut être considéré comme excellent ! » s’exclama Kroft.

« En y repensant, je suis vraiment chanceux. Premièrement, j’ai accepté Merlin qui était talentueux en Pharmacologie comme apprenti. Et maintenant je t’ai toi ! » s’exclama Kroft.

« Monsieur, je vais aussi travailler dur ! » Bicky serra ses petites mains et retourna vers sa table d’expérience.

« Finis déjà de préparer les Champignons à tête de Singe avant de dire autre chose ! » Le visage de Kroft devint sévère.

Après cela, il donna la potion de force à Leylin, «  Cette fois, la chance a été un facteur décisif dans la préparation de ta potion. Ce que tu dois faire est de te souvenir de ce que ça fait de réussir à préparer ta première potion et de continuer à pratiquer encore plus. Ce tube à essai peut aussi être vendu ou échangé pour plus de ressources ! »

Kroft sembla lui rappeler, « Leylin, tu dois te souvenir. Les différentes potions ont des obstacles différents pour les Maîtres Pharmacologues. Bien que tu sois capable de préparer cette potion maintenant, tu vas très certainement redevenir un débutant si tu la remplace par une potion hémostatique. Donc, ne sois pas arrogant. À partir de maintenant, concentre-toi à développer ton niveau de préparation. »

« Je le ferai ! » promis sérieusement Leylin, qui rangea sa potion de force.

Après qu’il ait fini ses tâches dans le laboratoire, Leylin s’en alla avec Bicky.

« Devrions-nous aller au deuxième niveau du réfectoire pour fêter ton premier succès ? »Bicky courut devant et tournoya plusieurs fois, comme si elle était un papillon.

« Bien sûr ! C’est un honneur pour moi d’inviter une séduisante femme pour un repas ! » Leylin s’inclina légèrement, une bienséance de gentleman.

« Hehe ! » Bicky couvrit sa bouche et rit adorablement puis son expression s’assombrit, «  Si seulement… si seulement il était comme toi … »

« Que se passe-t-il ? Ton Aîné Fayle est une fois de plus en train de t’ignorer ? »

Leylin en savait un petit peu à propos de cette histoire. Pendant les six derniers mois, Bicky est devenue progressivement proche de Fayle et devint finalement amie avec lui, mais ils n’étaient que des amis normaux.

Quant à Fayle, il était constamment en train d’étudier, de pratiquer et de prendre des risques en dehors de l’académie. Il était toujours entouré de belles filles, donc il ne pensais pas trop à Bicky et de ce fait était un peu distant.

« Ce n’est pas ça ! Fayle a une expérience très importante bientôt et il est en train de collecter des ressources, donc il est très occupé… » Bicky baissa la tête et frappa du pied un caillou en dehors du chemin.

Cet article comporte 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top