skip to Main Content
Menu

WMW – Chapitre 25

Traducteur Français : DrizztDoUrden
 Éditrice : Sehri
Check : Sehri

Chapitre 25 : Pharmacologie Élémentaire

« Professeur ! Je suis déjà devenu un acolyte de niveau 1 et je comprends les bases enseignées dans les leçons publiques… » dit doucement Leylin.

« Je sais, tu veux choisir le sujet d’informations que je dois te fournir ! » Kroft interrompit le discours de Leylin.

« J’ai entendu dire que tu donne déjà des cours particuliers à d’autres acolytes sur les informations des leçons publiques auxquels tu as assisté et que cela te rapporte des cristaux magiques. Il semblerait que tes capacités de compréhension et d’apprentissages soient plutôt exceptionnelles. De ce que je vois, tu as la capacité d’apprendre des informations d’un niveau supérieur.

« Merci ! » Leylin s’inclina profondément.

Leylin avait une idée assez précise des leçons payantes de l’Académie. Bien que les professeurs aient des informations d’un niveau supérieur, ce n’était que leurs recherches.

Quant aux autres recherches de pointes, qui incluaient les résultats de plusieurs expérimentations personnelles, cela n’était fourni que par des mentors.

Ces informations avaient la réputation d’être les meilleures et pouvaient même être directement transférées dans la mémoire de l’acolyte pour qu’il ne les oublie jamais.

Cependant, les prix étaient aussi les plus chers, il fallait au minimum payer 10 cristaux magiques pour un sujet et c’était quelque chose que Leylin ne pouvait pas se permettre pour l’instant.

La seule chose qu’il pouvait espérer obtenir était le sujet gratuit que Kroft avait promis.

Kroft hocha la tête et déplaça sur le côté l’appareil qui se trouvait sur sa table. Il retira ensuite quelques étranges objets de je ne sais où et les plaça sur la table.

Il y avait un grand livre avec une couverture jaune, une boule de cristal et un tube à essai rempli d’un liquide jaunâtre.

« Ces trois objets représentent mes trois spécialités : Le livre sur la gauche symbolise la Neutralisation de l’Énergie, la boule de cristal symbolise l’Herboristerie et le tube à essai symbolise la Pharmacologie. Fais ton choix ! » dit Kroft.

«  Je choisis la Pharmacologie ! » La raison pour laquelle Leylin a choisi Kroft comme mentor est de pouvoir progresser en Pharmacologie ce qui lui permettra de dépendre de la vente de ses potions pour gagner des cristaux magiques, essentiels pour ses études. C’est donc normal qu’il choisisse ce sujet.

La Pharmacologie Élémentaire est une formation de qualité supérieure qui est originaire du cours publique sur les Bases de la Pharmacologie. En théorie, il est possible de concocter des potions après avoir totalement compris ces deux leçons.

« Je savais que tu allais choisir cela ! » Kroft révéla un sourire.

« La préparation de potions est complexe et compliquée, la moindre erreur entraîne un échec. Tous les Maîtres Pharmacologues ont dépensé de larges ressources pour accumuler leur expérience. Es-tu prêt pour cela ? »

« Oui Monsieur ! Je crois en cette citation : Tu ne seras peut-être pas récompensé pour ton travail acharné, mais sans travail acharné, il ne peut y avoir de récompenses. »

« En effet! C’est une très bonne mentalité. Il est nécessaire d’avoir une telle philosophie sur le chemin de la vérité ! » Kroft hocha la tête et remit le tube à essai à Leylin.

« Il est à toi à présent ! »

« Ça ? Comment dois-je l’utiliser ? » Leylin regarda le tube à essai qui se trouvait dans ses mains.

«  Tu n’as qu’à le boire directement ! »

Leylin ouvrit le bouchon en bois et versa le liquide jaunâtre dans sa bouche.

Une odeur d’égout nauséabonde se répandit dans sa bouche et s’attarda dans ses narines. Le visage de Leylin devint rouge et même des larmes y coulèrent.

Il réussit à peine à l’avaler étant donné qu’il essayait de respirer.

« Je le jure, je n’ai jamais bu quelque chose d’aussi dégueulasse !!! »

Dégueulasse!!! Une puanteur inimaginable lui donna continuellement des frissons et il sentait qu’il était sur le point de tomber en syncope.

Sous la stimulation de la forte odeur, les alentours étaient comme flous pour Leylin et les objets à proximité semblaient comme distordus.

« Vous….je ressens….pas très… »

Leylin regarda Kroft et à ce moment-là, le professeur ressemblait à une nouille qui se tortillait et se déformait. La bouche du professeur s’ouvrit et se referma pendant qu’il parlait sporadiquement, ce qui apporta beaucoup de bruits. On aurait dit une friction produite par deux métaux ou encore une radio cassée avec un faible signal.

Leylin leva la tête, ses douces paumes semblaient être remplies de plis et même fondues comme une bougie, faisant tomber une goutte de cire à la fois.

Finalement, le corps de Leylin se transforma en une flaque de liquide et disparut complètement dans les ténèbres…

«  Comment te sens-tu ? »

La voix de Kroft résonna et Leylin fut étonné. Il se toucha la tête, tout en ayant une sensation de chaleur et d’un petit peu d’humidité.

Les alentours étaient revenus à la normale et Kroft se tenait là, souriant.

« Je ne me sens pas très bien ! » Une grosse quantité de sueur perlait de son visage.

« Est ce que ce que je viens de voir était une illusion ? On aurait dit que c’était réel ! »

« C’est normal, les sortilèges d’illusion des Mages ressemblent à la réalité pour les acolytes. Quelques acolytes ont même vécu à l’intérieur d’illusions et sont morts de vieillesse ! »

La voix de Kroft résonna.

«  L’information a déjà été transférée dans ton cerveau, médite un peu avant de revenir ! »

À ce moment-là, Leylin découvrit une pile d’informations dans son cerveau. Une phrase apparut du côté droit du texte et disait : ‘Pharmacologie Élémentaire’

« Bien ! La tache que tu dois effectuer aujourd’hui est de balayer la Zone n°3 et geler toutes les Herbes aux Fourmis Enflammées… »

Kroft distribua les tâches.

Leylin hocha la tête et prit les outils qui étaient rangés dans le coin du labo puis se dirigea en direction de la Zone n°3.

«  Félicitations Leylin ! » Pendant la pause de Leylin, Bicky vint à sa rencontre.

« J’étais juste chanceux ! » Leylin sourit légèrement.

Bicky était arrivée un an avant Leylin et était aussi un acolyte de niveau 1.

« Dès que tu seras un acolyte de niveau 2, tu vas être capable d’utiliser les sortilèges de niveau 0 ! Par ailleurs, les runes d’esprit seront beaucoup plus difficiles à créer. Je dois encore persévérer dans ma méditation pour encore au moins une année avant de pouvoir avoir la possibilité de monter de niveau. »

Avec le Nanoprocesseur I.A, Leylin était au courant de la situation dans lequel il se trouvait.

D’un autre côté, Merlin, qui était occupé avec ses expérimentations, leva la tête et lui fit un sourire forcé qui se trouvait être très laid.

Leylin hocha la tête en remerciement. Il savait que son aîné avait brûlé les muscles de son visage pendant une expérimentation et se trouvait être dorénavant incapable de faire quelques expressions du visage.

«  Les expérimentations des Mages sont vraiment dangereuses ! » Leylin secoua la tête.

Leylin était plutôt rapide et compléta la tâche que Kroft lui avait assigné à midi. S’il avait du temps libre l’après-midi, il assisterait à des leçons publiques.

« Au revoir ! » Après avoir dit au revoir à Bicky et Merlin, Leylin ne se dirigea non pas vers la zone académique mais vers la zone d’échanges.

La zone d’échanges était grande et était située à côté de la Zone des Missions. Cependant, c’était plutôt chaotique ; de nombreux acolytes à robes grises installaient des stands avec écriteau décrivant les objets et les conditions d’achats ou d’échanges.

De temps à autre, quelques acolytes commençaient à marchander, c’était extrêmement animé.

«  Il semble qu’il n’y a que des acolytes ici. Quant aux Mages, ils doivent avoir une autre zone pour marchander ! » Leylin regardait aux alentours et ne voyait que des robes grises, il n’y avait pas un seul mage ayant une robe blanche ou noire.

Leylin déambula à travers les stands. Quelques uns d’entre eux étaient placés sur le sol, ce qui était similaire aux vendeurs ambulants de son monde antérieur, et semblaient être un peu sales.

Les objets des stands par terre appartenaient à la catégorie ‘divers’ ; la plupart d’entre eux étaient des arcs, des couteaux, des flèches etc. Il y avait aussi de la fourrure, des foies, des yeux d’autres êtres vivants et il y avait encore des traces de sang sur quelques uns d’entre eux. Le reste était constitué d’objets que Leylin ne pouvait identifier.

Quant aux potions, tous les stands qui vendaient des potions attirait nombres d’acolytes. Les propriétaires de ces stands avaient tous une attitude calme et émettaient des vagues d’énergie puissantes.

D’après les estimations du Nanoprocesseur I.A, la plupart de ces acolytes étaient de niveau 3 !

«  Comme prévu, la rareté des potions dépasse mes attentes, sans mentionner le fait qu’aucun artefact magique est en vente. ! »

Leylin pensa à Jayden qui avait utilisé auparavant un badge vert. C’était un artefact magique de mauvaise qualité qui était similaire à la bague qu’il avait autrefois.

Un acolyte de niveau 1 ne peut pas utiliser de sortilège mais Jayden avait réussi à maîtriser Kaliweir avec ce badge vert.

« Il semblerait maintenant que cet artefact magique a été offert à Jayden par Dorotte ! »

Leylin ne pouvait s’empêcher d’être jaloux. Il était aussi propriétaire d’un artefact magique mais, malheureusement, il s’est cassé et a été utilisé dans la transaction pour rejoindre l’académie. Avec les conditions d’aujourd’hui, cela allait être difficile pour lui d’en dénicher un autre.

Leylin jeta un coup d’œil aux biens présentés pendant qu’il marchait vers le centre de la Zone d’échanges.
Il y avait quelques huttes en bois à cet endroit et ils semblaient avoir une norme supérieure par rapport aux autres. Les acolytes qui rentraient et sortaient occasionnellement émettaient de puissantes vagues d’énergie.

Leylin entra nonchalamment dans une boutique de vente de potions.

«  Il te faut quoi ? » Le propriétaire de cette boutique était gros et portait une robe grise. Il semblait être un petit peu paresseux. D’après le Nanoprocesseur I.A, il était un acolyte de niveau 3 et portait un artefact magique.

«  J’ai besoin d’un set d’équipement pour que je puisse pratiquer la préparation de potions ! » dit Leylin, sans hâte.

«  Un autre qui est en train de rêver ! Et c’est maintenant un acolyte de niveau 1 qui veut tenter de préparer des potions ! Tu penses que tu es Merlin ? » Le gros le réprimande.

« Pardon ? Merlin est mon aîné et nous avons le même mentor ! » répondit Leylin.

« Donc c’est ça ! Il s’avère que tu est un apprenti de Kroft, donc il est totalement compréhensible de préparer des potions à ce niveau, c’est totalement compréhensible ! » Le visage du gros semblait être rempli d’énergie, «  Donc tu es le cadet de Merlin, mes salutations, je m’appelle Woody ! »

Le gros se présenta lui-même et son visage reflétait une expression rusée, «  Plutôt que de préparer des potions, si tu es capable d’obtenir quelques potions de Merlin, je t’en donnerai un bon prix. Bien sûr, si elles sont faites par le Professeur Kroft, ce serait encore mieux… »

«  Mes excuses ! C’est impossible pour moi d’obtenir des potions du Professeur Kroft ! Quant à Merlin, je vais essayer ! » Leylin roula des yeux mais ne refusa pas catégoriquement.

« Maintenant, peux-tu me me présenter l’équipement ? »

« Oh ! Bien sûr ! Bien sûr ! » Le gros se frotta les mains et plaça quelques set d’appareils en verre sur la table.

« Voici tout ce que tu as besoin ! Ils sont de seconde main mais ils sont encore utilisables. Je te recommande ce set ; il vient d’un acolyte de niveau 3 qui n’en a plus besoin.

Le gros prit un set d’équipement qui était constitué de béchers, d’une tige de verre, d’une boîte de Pétri, de tubes à essai et d’un set d’outils jaune pâle. Cela semblait être plutôt complet.

Leylin examina l’équipement avec ses mains.

D’après les analyses du Nanoprocesseur I.A, la qualité de ce set d’équipement était ordinaire mais c’était assez pour lui.

«  Je vais prendre celui-là alors ! Il coûte combien de cristaux magiques ? » demanda Leylin.

«  Deux cristaux ! » répondit le gros.

«  Emballe-le bien pour moi ! » Leylin donna les deux cristaux magiques au gros. Woody les prit et emballa le set avant de le donner à Leylin.

« As-tu des formules élémentaires de pharmacologie ? » demanda une nouvelle fois Leylin, qui plaça le paquet sur son dos.
« Oui ! J’ai des formules pour des potions de force, des potions hémostatiques et des potions anti-insectes, laquelle souhaites-tu prendre ? »

« La potion de force ! » C’était toutes des formules élémentaires de potions donc Leylin en prit simplement une.

« Donne-moi aussi un set d’ingrédients  ! »

Cet article comporte 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top