skip to Main Content
Menu

WMW – Chapitre 16

Traducteur Français : DrizztDoUrden
 Éditrice : Sehri
Check : Sehri

Chapitre 16 : Les Îles Tchernobyl

« Ne perds pas de temps avec eux, leur plus haut potentiel ne sera que celui d’un acolyte de troisième grade ! » dit Raynor avec dédain.

« Ouais ! C’est vrai, pour les acolytes, les aptitudes sont encore plus importantes » approuva Leylin.

Bien que ce groupe de jeunes soit très calme pendant qu’ils se créent leurs bandes, il fit naturellement la chose qui lui bénéficiera le plus.

Parmi les acolytes, Jayden avait la capacité d’être indépendant, mais Leylin n’avait pas une telle aptitude, donc la chose chose à faire fut de joindre un groupe. Aussi, par comparaison, c’était naturellement le groupe avec Kaliweir comme leader qui avait les meilleurs chances pour le futur.

« Ahah…Bienvenue ! Bienvenue ! Avec ta participation, notre groupe est encore plus solide, il y aura définitivement un jour où je pourrai amener cette personne à regretter. » dit Kaliweir en serrant les dents.

Plus tard, quelques uns d’entre eux se donnèrent rendez-vous après le dîner puis retournèrent dans leurs quartiers.

« Beirut, que voulais-tu dire plus tôt quand tu disais que c’était un autre continent ? » Leylin chercha le jeune le plus aimable du groupe, Beirut, et lui demanda cela, comme s’il était concerné par ce que Beirut avait dit plus tôt.

« Oh….tu devrais le savoir ! En réalité, le continent sur lequel nous sommes est plutôt petit. Pour le monde extérieur, il est connu sous le nom des Îles Tchernobyl ! »

« Îles ? » Leylin était ébahi. Avec son périple de ces derniers six mois, il était presque certain que ce continent était aussi grand que le continent Eurasien de son monde antérieur. Et ce n’était que des îles ?

« Oh ! Désolé ! La géographie est mon pire domaine de connaissances, et cela a enragé nombre de fois mon tuteur ! » expliqua Leylin

En vérité, la famille Farlier n’était qu’une famille noble, et son héritage était assez petit. Elle ne pouvait être comparée aux grandes familles de nobles, donc ne pas avoir beaucoup de connaissances n’était pas quelque chose de rare dans ces cas-là.

« Ah ah ! » écoutant Leylin, Beirut se mit à rire joyeusement. «  Moi aussi ! J’ai réussit à faire démissionner par rage des tuteurs de cinquième rang ! Finalement, mon père offrit un salaire mensuel, mais plus personne ne voulait m’enseigner. C’est quelque chose que mon père m’a dit juste avant mon départ ! »

« Revenons à nos moutons, nous sommes sur les Îles Tchernobyl et le monde extérieur les a surnommées autrement : Les Îles Désertiques.
« Désertiques ? » Leylin était quelque peu sceptique. «  Il n’y a pas trop de population et de royaumes ici, se pourrait-il que ce soit dû à un manque de certaines ressources ? »

« C’est cela ! Dans les Îles Tchernobyl, à cause de l’environnement désertique et à d’autres facteurs étrangers, la terre n’est pas en mesure de produire les matériaux dont les mages ont besoin. En dehors des fervents acolytes et des mages qui vivent en isolement, il n’y a aucune trace de magie sur ce continent ! »

« Alors c’est comme ça ! » Leylin hocha la tête. Bien qu’il y ait des mythes et légendes dans sa région natale à propos des mages, il n’y a que le fondateur de la famille Farlier qui en a réellement vu un. On peut donc constater la rareté de voir un mage ici.

« Et encore, nous devons aller de l’autre côté des mers avant de trouver un vrai continent ! J’ai entendu dire que non seulement il y a une multitude de ressources que les mages requièrent, mais il y aussi nombres de secrets et de vestiges d’anciens laboratoires. Globalement, le continent a plusieurs académies et organisations qui commercent et échangent des informations sur la magie ! »

« Sur ce continent, les mages ne sont pas des légendes ! Bien qu’il reste encore inhabituel d’en voir, même un homme normal peut avoir l’opportunité d’en voir un dans sa vie ! Il n’y a que là-bas que nous pourront faire progresser nos aptitudes d’acolytes ! » Les yeux de Beirut brillaient d’un désir ardent.

«  Donc c’est comme ça ! Quel est le nom de ce continent ? » demanda Leylin

« Je ne sais pas ! »Beirut secoua la tête. « Ce continent est trop grand ! Il n’y a jamais eu de nom unique pour caractériser ce continent. Pour notre part, nous nous dirigeons au sud de ce continent, c’est connu comme les régions côtières du Sud ! Les seules régions côtières du Sud sont plusieurs fois plus grande que les Îles Tchernobyl où nous sommes ! »

« Annww » Leylin respira une grande bouffée d’air frais.

« C’est aussi grand que ça ? »

« Le monde est en effet très vaste. Plus haut on se tient, plus loin on peut voir ! C’est une phrase d’un barde que j’aime beaucoup » conclut Beirut.
« Merci pour ton explication ! Je pense avoir besoin d’un moment avant de pouvoir digérer ces informations ! » Leylin prit congé et retourna vers ses quartiers.

Il y avait une plaque de métal accrochée sur un porte en bois jaune où le numéro ‘9’ était écrit, elle semblait être plutôt rouillée.

En poussant la porte pour l’ouvrir, une odeur de moisissure et de rouille se fit sentir.

Leylin éternua deux fois, sans pouvoir se contrôler.

«  Il semblerait que ce ne soit qu’un point de rassemblement, les meubles sont plutôt simples. » Outre un lit et une chaise, il n’y avait pratiquement rien d’autre dans sa hutte en bois.

Leylin trouva un vêtement, qu’il utilisa pour essuyer la chaise, puis s’assit.

* Crac Crac * La chaise en bois craquait sans arrêt et Leylin eut peur qu’elle tombe en morceaux à tout moment.

« Heureusement, ce n’est que pour une seule nuit ! Dans ces conditions, cela aurait été bien mieux de faire un petit coup de nettoyage d’abord ! »

Leylin retira la poussière qui se trouvait sur son corps et sortit de la hutte. Il avait prévu de rencontrer George et les autres et, comme il avait déjà choisi son académie, il devrait le leur dire pour qu’ils puissent s’écrire mutuellement dans le futur.

Le groupe d’acolytes auquel Leylin appartenait était l’un des derniers à arriver au camp. Après que le groupe de Leylin aient choisis leurs académies, les diverses tentes des académies semblait recevoir moins de visites et cela semblait trop silencieux.

« La Tour Blanche aux Neuf Cercles, c’est là ! » Leylin marcha derrière les quartiers des étudiants et bloqua le chemin d’une fille qui lui était familière étant donné qu’elle était dans le même groupe de voyage que lui.

«  Salut Lisa, sais-tu où se trouve George ? » Lisa était une jeune fille rousse qui avait mûri tôt, on pouvait voir les fines courbes de son corps.
« Ley…Leylin ! » Lisa rougit comme elle avait une bonne impression de Leylin, qui avait aidé nombre d’acolytes plusieurs fois durant leurs voyage.

« George est dans la chambre 13, je vais l’appeler pour toi ! » Lisa repris sa jupe et s’en alla en courant.

Sentant le parfum qui se trouvait dans l’air, le cœur de Leylin trembla.

« Leylin ! » Cette pensée perfide fut très vite interrompue par une joyeuse voix.

George avait visiblement pris un bain et changé ses vêtements. Il avait aussi rasé sa moustache, ce qui lui donnait une apparence vivifiante.

« As-tu fini de choisir ton académie ? » dit bruyamment Georges, pendant qu’il tapotait l’épaule de Leylin.

« Oui, j’ai choisi l’Académie de la Forêt de l’Os Sombre ! » répliqua Leylin.

« L’Académie de la Forêt de l’Os Sombre ! » George se toucha le menton. «  J’ai entendu dire d’une de mes aînées que cette académie semble être connue pour ses magies des éléments de l’Ombre et de l’Obscurité. J’espère que tu ne vas pas déféquer dans ton froc à cause d’un squelette pendant la nuit ! »

« Tes aînées ? » Leylin secoua la tête. Il avait encore plus d’admirations pour les compétences de séduction de George.

« Eheh… Ceux qui sont capable de participer aux tests d’aptitudes sont tous de la noblesse et il s’avère que je viens de rencontrer un cousin lointain, une cousine lointaine ! » Georges rigola bruyamment, comme s’il avait gagné quelque chose.

« Dans le cas des squelettes et autres, je pense que nous n’allons pas seulement les voir la nuit mais aussi en plein jour ! » Leylin rigola d’un rire cinglant, comme s’il avait signé un contrat d’acolyte avec un squelette plus tôt.

« Peu importe, tant que tu sais ce que c’est, il n’y a pas de problèmes ! Gardons le contact dans la futur ! » dit sérieusement George, ce qui différait de son arrogance plus tôt.

« Gardons contact » Leylin hocha la tête.

« Oh oui ! Sais tu où est allée Bessita ? » demanda soudainement George.

« Bessita ? » Leylin fit non de la tête.

Après les attaques des loups, la belle et dynamique jeune fille était devenue beaucoup plus silencieuse, mais au moins elle avait tenu bon et réussi à arriver jusqu’ici saine et sauve.

« Oui ! J’ai entendu dire des autres compagnons que son aptitude n’était pas très bonne, seulement de second grade et qu’elle est allée à l’Académie des Jardins Humides ! »

« Je le sais maintenant ! Merci ! »Leylin n’était pas du tout intéressé par cette fille.

Bien que l’ancien Leylin l’admirait, pour lui ce n’était qu’une fillette de treize, quatorze ans ! Et les précédentes histoires n’étaient que des frasques enfantines.

« Alors ? Te sens-tu un peu inutile vu que tu n’as pas pu l’avoir dans tes bras… ? » George redevint comme avant, avec une expression obscène.
« Je m’en fiche… »

Après une ou deux heures, le ciel s’était déjà obscurci. Leylin était dans le camp de l’Académie de la Forêt de l’Os Sombre et prenait son dîner fourni par l’académie, avec les autres acolytes.

Cette fois, le dîner était somptueux, et comme ils s’en allaient le lendemain, ils étaient généreux dans les portions.

Divers jus de fruit et vins, du poulet frit au barbecue, de la sauce de poisson, des truffes, des fruits, de la salade, tout ça satisfit l’appétit de Leylin, qui n’avait pas beaucoup mangé depuis la traversée des régions désertiques.

Les acolytes mangeaient et buvaient avec d’autres groupes et les yeux de Leylin étaient concentrés sur le professeur Dorotte et Jayden qui se trouvait à ses côtés. Jayden lui parlait de temps à autre.

« Avoir un acolyte de cinquième grade cette année, nous sommes réellement chanceux ! »

Beirut déchira un émincé de poulet qui se trouvait sur le barbecue, et prit une grande bouchée.

« Depuis que Jayden est arrivé, le professeur Dorotte et lui se parlent à maintes reprises. Je me demande bien de quoi ils parlent. »

« Pour les acolytes, l’aptitude détermine énormément le progrès d’un mage. Ce que le professeur Dorotte est en train de faire est normal. Beirut, retourne manger ton poulet ! » La voix de Kaliweir était froide, et ce n’est qu’au moment où Beirut pris une gorgée de jus de fruit qu’il baissa la tête et retourna son regard vers le barbecue.

« Bien que l’aptitude soit important pour un mage, ce n’est pas tout. Seules l’accumulation et la compréhension des informations sont la vraie importance et la clé de l’ascension des pouvoirs magiques ! » ajouta un acolyte de troisième grade.

Bien que ce soit la vérité, l’atmosphère du groupe s’assombrit pendant qu’ils voyaient Jayden et le professeur Dorotte parler ensemble. Le groupe mangea en silence leurs mets, ils avaient apparemment perdu tout appétit.

« Ahah… Guricha, dépêche toi, qu’est ce qu’il se passera, qu’est ce qu’il se passera ensuite ? »

Dans un autre côté, les acolytes de plus basses aptitudes étaient assis en cercle avec Guricha, qui était en train de leurs raconter une aventure périlleuse.

Il avait de l’éloquence et était drôle dans ses dires. Nyssa et Dodoria riaient coquettement, comme si elles étaient deux alouettes.
Comparé à elles, l’autre côté était plutôt silencieux.

Le groupe se regardait entre eux et se lançaient des regards curieux, écoutant attentivement. Cependant, seul Kaliweir gardait son attitude orgueilleuse.

Voyant que même Raynor, l’acolyte de quatrième grade, ne pouvait s’empêcher d’y aller et d’écouter, semblant de pas avoir envie de perdre la face, Leylin rigola.

« Après tout, ce ne sont que des enfants ! »

Après le dîner, les membres du groupes se dirent au revoir et s’en allèrent dans leurs quartiers respectifs.

Après le petit coup de nettoyage du jour, la hutte de Leylin était plutôt conciliante. Au moins, il n’y avait pas autant de poussière qu’au début.

Leylin s’allongea sur son lit sans retirer ses vêtements et regarda le plafond d’un air vide, comme s’il était perdu dans ses pensées.

« J’ai finalement rejoint une académie ! Le moment est venu pour le monde de la Magie de m’ouvrir sa porte ! »

Comme je l’ai dis plus tôt, j’ai traduis certains mots différemment que Blazius.

Voici la liste de ces mots (Avant/Maintenant):

Processeur I.A => Nanoprocesseur I.A
Lame à croisière => Lame courbée
Energie vitale interne => Energie interne
Black Bone Academy => Académie de la Forêt de l’Os Sombre
Mercifura Academy => Académie de l’Elegante Solitude
Sage Gotham’s Hut => Pavillon de l’Eminant Sage
Ennea Ivory Ring Tower => La Tour aux Neuf Cercles Blancs
Wetland Gardens Academy => Académie des Jardins Humides
Chevalier Préparatoire => Apprenti Chevalier
Sombreloup => Sombre-loup
Acolyte de x classe => Acolyte de x rang

Si vous remarquez que j’ai oublié quelque chose, je vous prie de me le faire savoir !

Cet article comporte 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top