skip to Main Content
Menu

Chapitre 15

_________________________
Warlock of the Magus World
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯


Source

Chapitre précédent                                                                           Index                                                                               Chapitre suivant


Traduction : Blazius
Édition : MissX
Check : Kiriate


  Acolytes


En dessous des divers noms d’académies se trouvaient des détails tels que les domaines de spécialisation, ou leurs Mages célèbres, afin que les acolytes aient matière à réfléchir.

« Tout ceci est là pour que nous puissions choisir une académie selon nos affinités avec les éléments ! »

Leylin hocha la tête : « Mon affinité avec les ténèbres et les ombres est la plus forte, le feu en second, et finalement celle avec la nature qui est presque négligeable à moins que je veuille rester un acolyte toute ma vie ! »

« Et… » Leylin prit l’anneau de Mage qui pendait autour de son cou.

« Processeur I.A. ! Scanne les motifs sur l’anneau, et compare-les avec les images des académies devant lesquelles je suis passé avant ! »

[Bip ! Mission initialisée, début du scan. Scan complet, comparaison avec la base de données…] [Comparaison terminée. Niveau de similitudes : Abyssal Bone Forest Academy – 67.3 % ; Mercifura Academy – 54.4 % ; Sage Gotham’s Hut – 23.1 %…]

« Donc ce sont les trois académies qui ont les plus grandes probabilités ? »

Leylin se caressait le menton : « D’après les diverses introductions des académies, je me souviens que Mercifura Academy se spécialise dans les éléments de feu et de plantes, et aussi dans la création d’artéfacts magiques. Sage Gotham’s Hut n’est, de même, pas connu pour des Mages célèbres liés aux ténèbres ou aux ombres. »

« Il semblerait que le meilleur choix soit Abyssal Bone Forest Academy ? Ils sont connus pour leur spécialisation dans l’élément des ombres, et elle est aussi pionnière dans la recherche sur les âmes. »

« Mais Abyssal Bone Forest Academy ! Pourquoi est-ce que ce nom sonne comme celui d’un culte de mon monde passé ?! »

« On dirait que les utilisateurs de tels éléments comme moi ne puissent jamais s’approcher de la lumière ! » Après un moment de réflexion, Leylin décida de tout de même jeter un coup d’œil. À tout le moins, il ne faut pas s’arrêter en se basant simplement sur un nom.

« Je me souviens de la zone de recrutement de l’académie ; ça devrait être du côté est du camp ! »

Leylin marcha une dizaine de minutes et atteignit finalement une tente qui était construite à partir d’innombrables ossements. Les mots au-dessus s’arrangeaient pour former : « L’Abyssal Bone Forest Academy vous souhaite la bienvenue ! ». Ces mots énormes étaient tous écrits en rouge, avec du sang dégoulinant, ce qui effrayait et faisait partir de nombreux acolytes des environs, rendant Leylin bouche bée.

« Pourquoi construire une scène aussi terrifiante ? Pour effrayer les gens ? Ils auraient au moins pu le faire après la signature du contrat ; autrement, tous les acolytes s’enfuiront de peur ! »

Leylin secoua la tête et entra à l’intérieur de la tente faite d’os blancs.

Alors qu’il entrait, une aura glaciale aux effluves de sang engouffra Leylin et fit dresser ses cheveux sur sa tête.

« Hé hé hé… Après avoir attendu longtemps, finalement, en voilà un qui arrive ! »

« Où êtes-vous ? Qui parle ? » Leylin reçut un choc.

« Excusez-moi ! Vous marchez sur ma main ! » La voix venant d’en dessous des pieds de Leylin le fit sursauter.

Alors seulement il réalisa que ses chaussures se trouvaient sur une paume flétrie. Leylin s’enleva rapidement : « Pardon, Monsieur ! »

« Aucun problème, mais est-ce que tu pourrais bouger tes pieds ? Ils sont sur ma jambe droite maintenant ! »

Leylin réalisa que le sol à l’intérieur de la tente était irrégulier et qu’il y avait de nombreux os qui traînaient çà et là, et il avait un peu plus tôt marché sur certains sans s’en rendre compte.

Alors que Leylin recula, quelques os desséchés de mains et de jambes commencèrent à s’assembler pour former une silhouette squelettique.

En y regardant de plus près, il y avait une fine couche de peau sur le squelette qui couvrait les os et le crâne. Où se trouvaient les yeux, deux lumières vertes vacillaient légèrement, ce qui était extrêmement terrifiant.

« Je suis désolé ! Monsieur ! » Leylin déglutit et s’excusa en hâte.

« Peu importe ! » Les dents blanches squelettiques claquèrent et produisirent une voix humaine : « Laisse-moi me présenter, je suis un professeur des éléments des ténèbres et des ombres. Tu peux m’appeler Dorotte ! »

« Très cher et respecté Monsieur Dorotte, bonjour ! » Leylin s’inclina à nouveau.

« Si tu viens ici, cela signifie que tu désires entrer à l’Abyssal Bone Forest Academy ? » Le squelettique Dorotte invoqua une robe noire de nulle part et dissimula son corps, ce qui apaisa un peu les nerfs de Leylin.

« Avant ça, je voudrais voir les règles mises en place par l’académie ! »

« Très bien ! » Dorotte sortit une feuille poussiéreuse de basane à l’arrière et la tendit à Leylin.

« Selon l’ancien contrat, après avoir choisi notre Abyssal Bone Forest Academy, tu reçois le droit de participer aux leçons basiques de l’académie, un set de techniques de méditation élémentaire, cinq ans de résidence, logement et nourriture inclus. Nous te permettons aussi d’utiliser les cristaux magiques comme rémunération, en échange des connaissances avec les professeurs… »

Dorotte parla non-stop pendant que Leylin lisait rapidement et comparait avec les informations présentées par le processeur I.A.

Il découvrit que ce que disait Dorotte était exactement pareil aux informations qui se trouvaient sur la feuille. En termes d’hospitalité de base, c’était plutôt similaire par rapport aux diverses académies.

Le feedback du processeur I.A. indiquait aussi que bien qu’il ne pût analyser avec succès la personne devant lui, Dorotte avait involontairement relâché des radiations fluctuantes, ce qui laissait entendre que la puissance de Dorotte était au-dessus des trois Mages du voyage et cela étonna Leylin.

« J’ai compris les termes basiques maintenant, puis-je savoir quelle sorte de paiement est nécessaire pour entrer dans l’académie ? »

« Treize cristaux magiques ou un objet de valeur identique ! » dit Dorotte.

« Je vais utiliser cet objet pour l’échange ! » Leylin se décida et retira l’anneau qui pendait autour de son cou.

« On dirait que tu possèdes un jouet intéressant ! » Les lumières vertes dans les orbites de Dorotte flashèrent.

La main squelettique prit l’anneau et le plaça dans sa paume, et sortit ensuite un objet similaire à une loupe et l’inspecta.

« Mmm… C’est en effet plutôt intéressant, je n’ai pas vu ces motifs depuis un moment ! »

« Un artéfact magique de basse qualité ! Il semble qu’il ait été créé à l’Abyssal Bone Forest Academy et il y a l’inscription d’une formation d’un sort d’accélération, mais elle est rompue. Cela vaut quinze cristaux magiques ! »

« Maintenant ! Le nouveau, veux-tu mettre en gage cet anneau pour tes frais de scolarité ? Une fois que tu as décidé, signe l’ancien contrat de notre Abyssal Bone Forest Academy ! » dit Dorotte, avec un ton accentué.

« J’accepte ! » La voix résolue de Leylin se fit entendre.

« Bien ! Je déclare par la présente que le contrat est conclu ! » dit Dorotte. « Donne-moi ton formulaire ! »

Après avoir reçu le formulaire de Leylin, Dorotte rit : « Affinité pour les ténèbres et les ombres, rien d’étonnant à ce que tu aies choisi notre académie. Ici sur la Plage de la Mort, nous sommes la plus remarquable ! »

« Puisque tu as fourni un montant plus élevé que celui requis pour les frais, j’annonce par la présente que tu es accepté et n’auras pas besoin d’un test d’entrée ! Prends cette carte ! Repars et vas te reposer. Demain nous allons commencer notre voyage jusqu’à l’école ! »

Dorotte sortit quelque chose qui ressemblait à une carte en métal. Leylin la reçut et vit un chiffre 9 écrit dessus.

« C’est tout ? Je ne dois pas signer un contrat ou quelque chose ? » Leylin demanda simplement.

« Hahaha… Jamais, pas même une fois quelqu’un n’a osé dupé un Mage ! » ricana Dorotte, ce qui donna des frissons à Leylin.

« Alors je vais m’en aller, Monsieur ! » Leylin s’inclina et sortit de la tente. Il alla vers la zone derrière la tente de l’Abyssal Bone Forest Academy.

Derrière la zone de recrutement des académies, il y avait des rangées de cabanes en bois, et au milieu des jeunes, garçons et filles, qui en sortaient. Il semblait qu’elles étaient là en tant que résidences secondaires pour les acolytes.

« Hey ! Ravi de te rencontrer, t’es nouveau ici ? »

Crack !

La porte en bois numérotée du chiffre 6 s’était ouverte et un acolyte aux cheveux rouges et aux yeux bleus en était sorti et salua Leylin.

« Salut ! Je suis Leylin ! » sourit Leylin.

« Haha ! Je suis Beirut. Quant à ma famille, ce n’est pas très important puisque je ne peux pas en tirer parti sur un autre continent ! » Beirut semblait très amiable.

« Viens ! Laisse-moi te présenter ! » Beirut s’avança vers les cabanes disposées en éventail, « Les gens ! Nous avons un nouveau compagnon ! »

Plusieurs acolytes émergèrent des portes en bois et se rassemblèrent. Leylin compta un total de sept ou huit personnes.

« Bonsoir ! Je suis Kaliweir de l’Empire Lance, un acolyte de quatrième classe ! » Un garçon aux airs de chef se présenta.

« T’as l’air d’être plutôt en retard ! » dit Kaliweir.

« Nous avons eu quelques soucis le long du chemin, dans les Grandes Plaines de la Mort ! » dit Leylin de manière ambiguë, ne voulant pas trop s’étendre sur le sujet.

« Les Grandes Plaines de la Mort ? C’est en effet très dangereux ! » Kaliweir regarda les acolytes derrière lui. « Laisse-moi faire les présentations ! »

« C’est Beirut, que tu as rencontré plus tôt ! »

« C’est Hancock, un acolyte de troisième classe ! » Un type caucasien au large gabarit se grattait la tête, l’air simple et honnête.

« C’est Raynor, un acolyte de quatrième classe ! » C’était un petit garçon fin, mais il y avait un éclat de fierté dans ses yeux.

« C’est Guricha, un acolyte de deuxième classe ! Et ici Nyssa et Dodoria, toutes deux acolytes de première classe ! » Bien que Kaliweir avait maintenu son ton, Leylin pouvait toujours détecter des traces de dédain dans ses mots.

Acolyte de première et de deuxième classe, ils ne pouvaient par essence que rester acolyte leur vie entière, on ne pouvait donc lui en vouloir de les snober.

« Comment… Comment vas-tu ! » Guricha força un sourire et une salutation. Quant à Nyssa et Dodoria, elles étaient toutes deux de petites filles, les traits de l’enfance encore dessinés sur leur visage. À ce moment, elles regardaient vers sol.

« Qui est-ce ? » dit Leylin en pinçant ses lèvres.

À côté de leur petit cercle se trouvait un garçon habillé en noir, au visage pâle. Se tenant à distance, il ne semblait pas s’accorder avec le reste et avait plutôt l’air arrogant.

« Lui ! C’est Jayden ! Notre génie de ce semestre, un acolyte de cinquième classe ! Devenir un Mage n’est qu’une question de temps ! » L’expression de Kaliweir devint aigre, et ses mots semblaient être amers.

« Woah… un acolyte de cinquième classe. Il a 90 % de chance de devenir un Mage ! Rien d’étonnant à ce qu’il soit si arrogant ! » pensa Leylin, inhalant une bouchée d’air froid, ne pouvant s’empêcher de jeter quelques regards de plus à Jayden.

« Hmph ! » Comme s’il avait remarqué la foule le regardant, Jayden se racla silencieusement la gorge et entra dans sa propre cabane de bois. Cette dernière occupait manifestement un espace plus large et les décorations étaient plus délicates.

« En tant qu’acolyte de cinquième classe, son traitement est privilégié. Qui sait, il se peut qu’il y ait des professeurs qui chercheront à le prendre sous leurs ailes très vite ! »

Le visage de Kaliweir devint encore plus aigre.

Leylin réalisa que ce groupe d’acolytes était séparé en petites cliques. Les troisièmes et quatrièmes classes étaient supérieures aux acolytes des classes en dessous, mais plutôt inférieures à Jayden, acolyte de cinquième classe.

Quant à ceux tout en bas comme Guricha, ils étaient tous coincés ensemble de manière pitoyable et formaient une bande. Et ensuite il y avait Jayden qui s’était séparé de ces deux groupes.

« Salut tout le monde ! Je suis Leylin et j’ai une aptitude de… troisième classe ! » dit Leylin.

« Bienvenue ! » Kaliweir révéla un sourire sur son visage, pendant que Guricha et les deux fillettes semblaient perdre un peu d’estime de soi en le saluant et retournant dans leur cabane.


Chapitre précédent                                                                           Index                                                                               Chapitre suivant

Cet article comporte 14 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top