skip to Main Content
Menu

Prologue 3 : Déesse=Insecte


Traduit par : Magycio
Edité par : Kayorko
Checké par : Ptit Lu


    « On pourrait appeler ça une salle en platine. »

J’ai dit ça tout haut.

Je pensais que je finirais dans une pièce avec un ciel étoilé comme la dernière fois, mais à la place, je me suis retrouvé dans une salle blanche étincelante. Urgh… mes pauvres mirettes.

« Oh, tu es déjà là ! »

Le ton de sa voix. C’est tout à fait comme ça que j’imaginais qu’une déesse parlerait.

« Le pouvoir de ce vieil homme, Tsukuyomi, s’est bien affaibli, hein ? Mais c’est normal, vu son monde. »

Une deuxième voix. Typique aussi d’une déesse.

« Quoiqu’il en soit, comme nous ne nous sommes pas vus depuis longtemps, il semble avoir oublié mes préférences et a choisi un homme. C’est clair maintenant, il est devenu sénile ! Ahahahahahahahaha. »

Une troisième voix. Une dé-déesse ? Probablement, oui.

« Il y avait deux filles qui étaient vraiment à mon goût. Il aurait dû choisir l’une d’entre elles, bon sang ! Si je n’ai pas de garantie, qui sait ce qui pourrait arriver. »

Une quatrième voix. En-en-encore une déesse ?

« Eh bien, patience, patience. Maintenant, Misumi est ton nom, n’est-ce pas ? Tu as été appelé dans ce monde par le contrat que tes parents et moi avons conclu, mais… »

Une cinquième voix. C’est vraiment vrai ? UN dieu, quelle bonne blague !

« Tu vois, alors que j’avais le dos tourné, l’équilibre entre les races s’est effondré. Les humains ne sont plus qu’une poignée. La race des démons et celle des esprits font ce qu’ils veulent, tu vois ? »

Quand tu avais le dos tourné, tu dis ?

« Alors, je me suis souvenu du contrat. En une seule sieste… je veux dire, en un clin d’œil, ils ont eu des enfants, donc je pensais les appeler et les faire remettre les choses en ordre, tu vois ? »

Cette connasse, elle a définitivement dit une sieste.

« Hahahahahahahah !! Toi, es-tu vraiment leur fils ? Euh… attends, attends une minute. Oh, la grande sœur et la petite semblaient si jolies… Ah, c’est impossible. »

Tsu-Tsukuyomi-sama. C-C’est impossible pour moi.

« Vous semblez être du même sang. Tu es pitoyable, hein ? Dans les photos de famille, non, tout le temps, tu es le vilain petit canard, hein ? Mais tu ne seras jamais un cygne. Tu es horrible, tu sais ? »

Hey, je vais te faire ravaler ces mots !

« Te donner un pouvoir est vraiment impossible. Je suis désolé, mais peux-tu juste disparaître ? J’ai du mal à tolérer une existence si inutile. »

Si, par exemple, il existait un insecte toxique appelé Déesse, si toxique que même les lions le fuiraient, et bien, il serait beaucoup mieux comparé à elle. Ouaip, si je devais choisir entre la Déesse et l’insecte, ce serait définitivement l’insecte.

C’était peut-être à cause de la colère, mais mes pensées étaient extrêmement limpides. Je n’avais jamais eu une telle conscience de moi-même.

En premier lieu, invoquer quelqu’un dans un autre monde et essayer de l’utiliser comme une marionnette, est-ce qu’elle devrait dire ça ?!

Il y a pas moyen dans ce genre de situation. Même une pitoyable lycéenne obsédée par la mode aurait une meilleure attitude.

« ?? »

Pas bon. Même si j’essaye de l’insulter, les mots ne sortent pas.

Comment le dire, ma bouche était tout simplement cousue de haut en bas.

« Que fais-tu ? Tu n’es même pas capable de faire la conversation ? Dans ce monde, je suis la seule divinité et une jeune fille, tu sais ? Que quelqu’un comme toi soit dans la même pièce que moi est déjà un péché. Que feras-tu si je tombe enceinte ? »

C-cette connasse est une déesse. La seule divinité de ce monde.

Dans les jeux de drague, même une fille à 100 % froide* serait plus aimable, des centaines de fois plus aimable !

C’était une chose importante, donc en rassemblant toute mon énergie, je l’ai dit deux fois.

Je ne veux pas. Je ne veux vraiment pas. Un monde dirigé par ce genre de déesse n’est définitivement pas un bon monde. Il n’y aucun moyen que je veuille y aller maintenant.

Tsuki-san, s’il vous plait, sérieusement, aidez-moi à sortir d’ici. Je n’en peux plus !

« Eh bien, selon le règlement, tu ne peux être transféré qu’une seule fois, mais c’est déjà fait. »

J’aimerais poser un amendement pour changer cette loi !

« T-Toi ! Me faire venir juste pour m’occuper de tes problèmes que tu t’es toi-même causés, arrête ton char ! »

« Waaah, si barbare ! C’est la première fois que tu parles et c’est pour dire ça ? Même ta voix n’est pas belle ! Désormais, ne compte plus sur moi pour t’aider. »

« Quoi ?! »

« J’ai déjà préparé des héros qui conviennent à la destinée de mon monde. Donc reste dans mon monde, mais n’y cause pas de problèmes. Tu entends ? Vraiment, avoir exigé une garantie était la bonne chose à faire. »

Comme si c’était bien !!! Tu m’expliques comment ça pourrait l’être ?!

Je m’étais résolu moi-même à venir ici !

On peut compter sur Tsukuyomi-sama et les dieux, dis donc !

Je m’étais préparé à ma façon, j’avais abandonné mon précédent monde, et pourtant…

« Ah~ je suis déjà à la recherche d’un endroit où te jeter, d’accord~ ? Il semble que même tomber d’ici ne te tuerait pas. Ah~ les gens de ce monde sont aussi tenaces que des cafards, hein ? Je trouve ça choquant. »

Pour être en mesure de dire ces mots avec un tel raisonnement égoïste alors que je ne suis là que depuis quelques minutes, elle ne manque pas d’air. Si je meurs, dans l’autre monde, je lui intenterai un procès pour avoir définitivement agi avec des intentions de meurtre ! Et tout d’abord, il n’y a aucune raison que je sois traité ainsi ! Exact ?

« Et aussi, je voulais te prévenir d’une chose très importante, donc écoute ! N’essaye même pas de répandre tes gènes parmi les beaux habitants de mon monde. Et épargne-moi aussi le mariage, d’accord ? Tout ce que mon monde recevrait, ce serait de la saleté en plus. »

C’est officiel. Je n’ai jamais entendu quelque chose comme ça. C’est une première pour moi.

L’époque où mes sensei du dojo et mes senpai du club me faisaient des demandes impossibles était beaucoup, beaucoup, plus agréables comparé à ça.

J’avais pourtant été traumatisé à l’époque. Il y avait eu ce moment-là ! Et aussi celui-là !

Ça ne va pas le faire.

Pas bon. J’ai presque fui la réalité.

Mais c’est une réalité bien glauque…

J’ai désormais la certitude que la Déesse du monde dans lequel je suis destiné à aller est folle. C’est une situation alarmante, pour rester polie.

« Ah, c’est vrai. Je ne plaisantais quand je disais que je n’allais pas te donner un pouvoir, mais je vais te donner un pouvoir de ”compréhension”. Il n’y pas moyen, je suis obligé de te donner au moins cela, pour l’amour de mon monde. »

Pour une raison qui m’échappe, elle semblait avoir conclu un accord avec elle-même. Arrête de te foutre de moi. Et puis, c’est normal qu’un dieu soit si égocentrique ? Est-ce que Tsuki-sama est une exception ou alors c’est juste elle ? Nan, nan, je veux avoir foi en le thé que j’ai pris avec lui. Pour pas que mon esprit flanche…

« Hé, le Misumi. Tu m’écoutes ? »

Finalement, ”le” est accolé à mon nom. Mais, bon, c’est toujours mieux que ”ceci” ou ”ça”, hein ? Mais je suis le fils ainé de la famille Misumi. Mon nom, c‘est Makoto Misumi !

« Ouais, quoi ? »

Je n’ai même plus envie de lui parler poliment. Mais ça passera surement. Après tout, du point de vue de tout le monde, je suis dans mon droit.

« J’ai fait en sorte que tu sois en mesure de parler avec les démons et les monstres, en clair, tu seras capable de ”comprendre” leur parole. C’est pourquoi, fais de ton mieux et fais ami-ami avec les gobelins et les orcs, ok ? Et ne va pas te battre contre les autres races, compris ? Alors, disparais ! »

« De quoi tu cau–wah ! Aaaaaaaaaaaaaaaaaaah ?! »

« Aaaaah~ ?! Même son cri n’est pas agréable aux oreilles ! Nymphes ! Nettoyez toute la pièce ! Je ne veux pas être contaminé ! »

Soudain, le sol s’effaça sous moi et je tombais.

C’était les derniers mots que j’entendis. Je suis quoi ?! Un virus ?!

Même eux sont mieux traités, tu sais ?!

Voilà ce qui aurait dû se passer à la place :

« Ah. Je suis désolé. Dès que je t’ai vu, je suis tombée amoureuse de toi. Je devais garder ma dignité en tant que Déesse, c’est pour ça que j’ai été aussi dur avec toi. Je suis vraiment, vraiment désolé. »

Et là, elle se serait mise à fondre en larme. À ce moment j’aurais pu lui pardonner juste un peu.

Nan, y a pas moyen.

Le ton de sa voix disait tout, elle affichait clairement ses sentiments, oui.

Cette foutue déesse !

Non, elle ne peut même pas être considérée comme une déesse !

MERDE !!!!!!!!!

Une forme aussi noire que les ténèbres me fonçait dessus, remplissant mon champ de vision. Et d’ailleurs, il faisait FROID.

« Wouaaah ?! »

Ce qui s’étendait sous mes yeux était un immense désert.

La morsure de la brise glaciale était réelle.

Mes yeux, qui étaient directement exposés au vent, étaient en larmes.

Que je sois clair, ce n’était pas des larmes de tristesse dues à la situation, hein ! C’était le vent dans les yeux qui me faisait pleurer !

Le passage de la salle étincelante à cette soudaine nuit glacée…

HAHAHA !

Cette salope de déesse, elle m’a vraiment largué en plein ciel et m’a laissé tomber~

J’étais déjà descendu suffisamment pour voir qu’en dessous de moi c’était un désert. S’il faisait jour, ça aurait sans doute ressemblé à une photo prise d’un avion ou d’un drone.

Mais vous savez. Ça pourrait être comparé à tomber du haut d’un gratte-ciel. Peu importe comment j’y pense, je vais mourir, hein ?

C’est vraiment impossible de ne pas mourir en tombant de cette hauteur.

Si fort que ça en est ridicule…

Je vais mourir en me fracassant en mille morceaux, oui !

Ai-je vraiment une affinité avec ce genre de gag foireux ?

Inutile de se poser la question. J’étais le numéro 2 dans mon ancien groupe. Dans les relations, j’étais un médiateur et je résolvais les problèmes, j’aidais même aussi le chef du groupe. Quelle belle chose. Je suis un gars sérieux, voire ennuyeux.

J’ai plusieurs fois tenté d’être un comique, mais c’était impossible. L’affinité avec les blagues est déjà une compétence en soi. S’il y a de la magie, il pourrait exister des compétences trop cool. Mais malheureusement, il semble que je ne les ai pas.

C’est mauvais.

Alors, quoi ? Comme cette salope a dit, je devrais juste mourir ? Ici ?

Réfléchis ! Réfléchis ! Il doit y avoir un moyen de m’en sortir !

J’observe mon environnement immédiat.

Le ciel.

Un désert si je regarde en bas (ou du moins ça y ressemble).

La fin.

Comme prévu, ce n’est vraiment pas bon !

Père, mère. Merci de m’avoir donné naissance ! À plus dans l’autre monde !

Pour ne pas devoir vivre dans ce monde sous la protection de cette déesse, je dis merci. C’est plutôt une protection non-divine qu’elle m’a donné. Oui, en fait, elle m’a peut-être même maudit !

Yuki -neesan et Rin, comme je suis venu dans ce monde, vous ne serez plus en danger.

Ça a été seulement 10 ans, mais d’avoir vécu avec vous, je suis fier d —

Ah, je me suis mordu la langue !

Je ne peux pas la fermer — même alors que ma dernière heure est venue. Avec ça, je vais peut-être recevoir l’affinité avec les gags.

C’est vrai. À défaut de fermer ma gueule, je vais fermer les yeux.

J’espère que ça ne fera pas trop mal…

Pour vous qui avez lu Tsuki ha Michibiku Isekai Douchuu…

[NDT : Wouah !!! Le quatrième mur a volé en éclats ! Aurions-nous un nouveau Deadpool ?]

« -dono ! Makoto-dono ? Makoto-dono ! »

« Tsukuyomi-sama, je commence même à entendre votre voix. Je me demande pourquoi ce n’est pas vous le dieu de ce monde, c’est vraiment bête. »

« Réveille-toi ! Reprends-toi ! Tu peux m’entendre, non ? »

Il est le vrai ? Pas une illusion ?

Mais ce n’était pas impossible de rentrer en contact ?

« J’ai entendu toute la conversation. Je suis désolée, je m’excuse pour nous deux. Je n’aurais jamais imaginé qu’elle aille aussi loin. »

« Tsukuyomi-sama ! Jevoulaistellementterevoir ! »

Pour des raisons évidentes, je parle très vite. Mais je m’en fous.

« C’est vrai que Makoto-dono doit se sentir blessé, mais ce n’est pas une raison ! Mais passons, vous êtes d’accord ? Essayons d’atterrir. »

Il y avait encore une certaine distance entre nous et le sol. Mais le temps semble ralentir.

« Si tu avais touché le sol, tu aurais senti le choc comme pour une chute de deux étages, mais tu n’aurais pas été blessé. »

« Wow. »

Je suis encore plus inhumain que ce que je croyais. Je suis impressionnant. À quel point était monstrueuse la charge que l’on portait dans mon ancien monde ? »

« Makoto-dono a eu un entraînement particulièrement difficile dans son monde, après tout. À y repenser, ça serait plus comme un choc avec un tapis pour amortir la chute. »

« Mon entraînement m’a donné un tapis, huh ? Il a des effets inattendus. »

Penser qu’avec juste ce que je fais, les performances de mon corps montreraient des différences.

« Mais tomber de cette hauteur reste sans doute effrayant pour toi. Je vais essayer de faire quelque chose à ce sujet. Tu peux avoir la conscience tranquille. »

Tsuki-sama semblait avoir du mal à trouver ses mots. Maintenant que j’y pense…

« Euh, n’étiez-vous pas supposé être incapable de communiquer avec moi ? »

« Ah, ce que j’ai dû faire pour arriver ici… Je devrais très probablement dormir pendant une centaine d’années à cause de ça. »

« Quoi ?! »

Sans réfléchir, mes paroles m’avaient échappé. C’est ça le problème ! Il a été obligé de faire tout ça pour me sauver. C’est vrai, les dieux sont à l’origine censée être comme ça.

C’est en tout cas ma vision des dieux et j’aurais aimé qu’ils soient, tous, réellement comme ça !

Les mots de Tsuki-sama ne contenaient aucune trace de mensonge et, pendant ma chute, mon corps se retrouva enveloppé par une lumière blanche, ralentissant ainsi la vitesse à laquelle je tombais.

« De toute façon, durant l’attente, il a fallu beaucoup de temps pour que la déesse vienne vous chercher, n’est-ce pas ? »

« Ouais. »

« Il semblerait que cette femme ait profité que les mondes soient connectés pour emmener deux autres personnes. »

Q-Que dit-il ?!

C’est un enlèvement ?!

Tu es une déesse normalement. Tu as le droit de faire ça ?!

« Non, impossible. Qui c’est ? »

J’ai immédiatement pensé à mes sœurs.

« Ce n’est pas la famille de Makoto-dono. Bien que l’une des personnes enlevées était assez proche du lieu où a eu lieu votre transfert. Elle a été prise au milieu du transfert. Je suis désolé, c’est à cause de ma négligence, c’est ma faute… »

Il n’était pas le genre à parler de négligence, pourtant…

Je ne connais pas les règles qu’un Dieu doit respecter, mais vu à quel point Tsuki-sama avait l’air énervé, cette déesse avait sans doute dépassé les bornes.

« Je vais devoir m’endormir bientôt. Donc nous ne pourrons plus nous voir durant votre vie. Mais je ferai part de cet incident aux autres dieux et elle devra s’expliquer ! Peu importe qu’elle soit une Déesse de la Création, elle n’a pas le droit de faire ça. Il y aura certainement une punition. »

Sa voix était de plus en plus faible.

Il avait vraiment dépassé ses limites.

Merde.

Vraiment, j’aurai souhaité que ce soit lui, le dieu de ce monde, plutôt que cette salope ; capable de ces coups foireux.

« Ces deux personnes, vont-elles bien ?! »

« Oui. Les deux ont été invoqués dans un château royal. Ils sont déjà en contact avec les humains et en toute sécurité. Il semble même que la déesse leur a accordé plusieurs protections. »

La dernière partie semblait difficile à dire pour Tsuki-sama.

C’est incroyable… quelle différence de traitement.

« Je comprends tes sentiments. Tu as déjà perdu tout lien avec ton monde. Je suis sans doute mal placé pour te le dire, mais si tu rencontres ces deux-là, traite-les bien. »

Ah~ cette personne vraiment. Toujours à être gentille avec les autres.

« Même si elles ont reçu l’aide de la déesse ? »

Ils ont reçu une protection assez élevée d’une déesse toute-puissante. Est-il nécessaire de s’inquiéter pour eux ?

« Si nous enlevons ce qu’ils ont reçu de la déesse, Makoto-dono est le plus fort. Même si elles peuvent utiliser la magie. »

« De par vos parents, la magie est déjà en vous et, par conséquent, vous êtes le plus à même de survivre dans ce monde et d’y grandir en toute sécurité. On ne peut pas te comparer aux deux autres. »

Poursuivant, Tsuki-sama dit,

« Je suis un être flou, imprécis, qui ne sait même pas ce qu’il contrôle. Eh bien… si je rentre en état de veille, il y aura sûrement des changements dans les mouvements des lunes, mais les autres dieux de la lune s’en occuperont sans doute. Dire ça est un peu… J’avais pourtant reçu une importante quantité de pouvoir de la part de mes parents et j’en avais personnellement sauvegardé une grande quantité pour ce jour… »

De mes parents “, devait signifier d’Izanagi.

« Perdre contre ce genre de Déesse en protection divine n’arrivera pas. N’aie pas peur. »

Oh~ plein de confidence. Bien que ses mots étaient un peu amers.

« Ce genre de situation est inédit. Le rôle du héros qui devait normalement te revenir a été donné à un autre par la déesse, donc tu n’es pas obligé de continuer. Par le nom de Tsukuyomi, je le permets. Toi, Misumi Makoto, tu es libre dans ce nouveau monde. Fais ce que tu veux ! »

Tsuki-sama était vraiment en colère ! Sans surprise, vous êtes le meilleur, Tsuki-sama !

Je n’avais même pas besoin de la permission, c’est ce que j’allais faire de toute manière !

Et maintenant, j’ai quand même l’autorisation ! Youhouuuu !

Étant toujours enveloppé par la même lumière que celle de la lune, je tombais doucement vers le sol.

« Avec la volonté des esprits, je prie pour que nous nous revoyions. »

La voix du dieu, dans un dernier soupir, disparut.

« OUI ! »

Pour ce dieu, je reconnais que j’ai même crié.

Un mauvais sourire me tordit les lèvres.

Déesse ?

Quel est cet insecte ? Est-ce savoureux ?

Je me levai doucement, sur le sable du désert de ce monde inconnu, pour regarder autour de moi.

<< Précédent <<    >> Suivant >>

Cet article comporte 15 commentaires
  1. (Mode cochon qu’on égorge activé) hrm MERCI !!! J’AI HÂTE DE VOIR LA SUITE, LE LN EST MIEUX QUE LE MANGA MÊME SANS LES SUPERBES IMAGES 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top