skip to Main Content
Menu

Chapitre 18 : Inscription de l’aventurier dans le dernier village


Traduction: Magycio

Edition: Miss X

Vérification: Ptit Lu


Ces deux-là sont probablement d’un rang qui renverraient Ace-san à la maternelle.

Ce papier à motif change de couleur selon le niveau de la personne qui le tient. C’est un objet jetable, quel gâchis…

Ces deux-là… donc c’est déjà certain qu’elles ont un niveau supérieur à 400, hein. Plutôt, si je dis dans cette situation que nous abandonnons l’idée de nous inscrire, ça ne fonctionnera pas, hein ?

Pas le choix, nous allons juste les laisser vérifier.

J’avais déjà décidé de ne pas le faire, et pourtant… *soupir*

Ah~ mon bonheur s’en va à tire-d’aile~

——

« U-Uhm, alors… avec ce papier de 625… »

Je fis signe à Félicia-san, qui prépara le papier suivant, de s’arrêter.

[Ces deux-là ont la capacité de me protéger dans le désert pendant au moins une semaine sans que je reçoive une seule blessure.]

Je ne disais pas un mensonge. Mais ça me fait chier que c’est deux-là aient l’air de faire ça facilement !

[Si nous parlons de la capacité, elles seraient de la classe d’un Arke. Elles sont capables de vaincre un monstre de cette classe. Donc je voudrais vous préparer à quelque chose qui pourrait même être plus élevé que ça.]

Des spectateurs curieux faisaient un remue-ménage.

Arke ?! Ce sont des monstres araignées considérés comme l’incarnation des ténèbres, vous savez ? Ce sont des parents de l’Araignée de la Calamitée !

Si nous parlons de ces affamés, ils sont de niveau 900 !? Hey hey, juste d’où sortent ces deux experts ?!

Si ça vient sur le papier de 1600 alors elles pourraient être comparées aux esprits !

Impossible, ça doit être une défaillance du papier ! C’est vrai, quand ça a été fait avec Ace, c’était anormal aussi. Pour lui d’augmenter son niveau si soudainement !

Je pouvais entendre un grand nombre de voix. Honnêtement, je voudrais me boucher les oreilles. Les esprits, ce ne sont pas ceux liés à cette salope de déesse ? Je pense avoir entendu Tsukuyomi-sama dire ça.

« 900 à 1600 ?! Êtes-vous sérieux ? Nous n’avons jamais utilisé un de ces papiers avant, je vais aller vérifier l’inventaire ! »

Félicia sortit précipitamment.

« Jeune maitre, c’est bon ? »

”Ils vont causer une tollé”, c’est ce qu’elles me disaient.

C’est déjà trop tard !

Je les ignorais, ignorais !

Oh, Félicia-san est de retour, si rapide.

« Uhm, c’est là. »

Oh~ je m’en doutais, c’est gros. C’est du genre que vous devez tenir avec les deux mains.

Un~, elle semblait avoir dégrafé ce qui ressemblait à des équipements sur les extrémités.

Je pouvais sentir un étrange mana flotter dans le papier.

Oh~

Il est déjà temps. Etudions cette chose qui peut distinguer les niveaux.

[Tomoe, commençons par toi.]

Lui ordonnais-je en écrivant.

« Compris. »

Tomoe saisit le papier qui était sur le comptoir avec ses deux mains.

Du papier à Tomoe, de Tomoe au papier, je pouvais dire qu’il y avait un certain échange entre les deux pouvoirs.

Ce n’était pas seulement le mana. Ça ressemblait à la fois où j’avais créé “Zone“, c’était comme si votre pouvoir commençait à entourer votre corps.

Le papier de couleur bleu commençait à se teindre de rouge dans la main droite de Tomoe. Maintenant que j’y pense, Tomoe est droitière. Est-ce que ça a quelque chose à voir ?

L’agitation grandit. Un tiers du papier avait déjà viré au rouge. Avec ça, c’était certain que c’était plus de 100.

La moitié.

Les trois quarts. Un~, le mouvement faiblissait. La coloration stagnait.

80 %, ça s’est arrêté à un endroit où ce n’était pas tout à fait clair de savoir si elle s’était arrêtée ou non.

Ah, le mana qui entourait le papier disparait.

C’est bon si une autre personne le touche ?

Mais mademoiselle Félicia sortit une sorte de gant spécial, le mit, et replaça craintivement les équipements une fois de plus.

On dirait qu’elle lisait quelque chose avec les appareils. Humph~ donc ça vous permet de lire la valeur numérique des niveaux. J’ai probablement raison.

Mademoiselle Félicia leva la tête et soupira une fois. Elle semblait avoir écrit quelque chose, à côté, sur une plaque en forme de carte métallique qu’elle avait préparée, je pouvais sentir qu’elle appliquait du mana dessus.

Elle avait dû finir les sceaux en elle, quand la femme reprit une fois de plus son évaluation…

Le papier se couvrit de flamme en une seconde et disparut. Je me sentais comme si j’avais regardé un spectacle de magie.

Maintenir ça secret ? Protection de la vie privée ?

Ou peut-être, le papier utilisé était une sorte de danger ?

Ce que j’ai clairement compris, c’était que le papier était un produit jetable.

« Avec ceci, l’inscription est finie. Ceci est la preuve que maitresse Tomoe s’est inscrite à la guilde des aventuriers. »

« Oh~ cette plaque en mithril réfléchit mon visage. Comment est-ce, jeune maitre ? »

Je vais juste hocher de la tête. C’est ennuyant d’écrire pour communiquer après tout. Quoi qu’il en soit, c’est apparu juste comme ça, hein, le mithril. C’est un métal brut, il ne brille pas.

Rang E et le niveau est… ouais, elle va surement se démarquer à l’avenir.

Après tout…

« Le rang de maitresse Tomoe, ainsi que son niveau est… »

Le son de déglutissement, ce n’était pas une métaphore, je pouvais vraiment l’entendre.

« Range E, ni-niveau… 1320. »

Voilà pourquoi~

« C’est actuellement le plus haut niveau… dans toute la guilde des aventuriers. »

!!!!!!!!

Qu’est-ce qu’elle a dit ?!

Numéro un ?!

« Oh là là, oh là là, c’est si généreux. Penser que je serais tout à coup le numéro 1. Puis-je demander à quel niveau est le second ? »

Elle semblait être de bonne humeur. Nan mais, juste combien de fois vas-tu essayer de te démarquer ?!

« Actuellement, c’est la “Tueuse de Dragon”, maitresse Sofia Bull. Rang SSS, niveau 920. »

Tomoe, t’es idiote.

Même l’aventurier qui a un tel surnom puant le danger, “Tueuse de Dragon“, s’arrête au nombre à trois chiffres !

« Hoho~ “Tueuse de Dragon“, vous dites ? Quel dragon a-t-elle chassé ? »

Plissant les yeux, elle demanda ça joyeusement.

C’est vrai, cette fille était aussi un dragon.

« J’ai entendu cette partie, que, si je ne me trompe pas, maitresse Sofia a vaincu le grand dragon “Lancer“ qui hanté l’empire. »

« “Lancer“ ? Oh~ Il se disait même hautainement “Mitsurugi“ après tout. Cet idiot. »

Wouah, c’est sec ! Il y avait même un soupçon de plaisir dans sa voix quand elle a murmuré.

Je ne peux même pas me vanter, moi, qui était célèbre pour ma “poker face“. SI je n’aimais pas ça, ça ferait longtemps que j’aurais éclaté après avoir vu cette plaque.

Cependant, cette Tomoe… Il n’y a pas d’erreur de penser qu’il était une de ses connaissances, est-ce que la relation entre les dragons au sommet de la hiérarchie est si mauvaise ?

Quoi qu’il en soit, c’est trop cool, un dragon qui a le surnom de “Mitsurugi“.

J’aurais voulu le rencontrer lorsqu’il était en vie.

« Bon, c’est bon si je suis la prochaine, n’est-ce pas ? »

Ah, c’est vrai, il y a toujours Mio.

Je peux en quelque sorte l’imaginer ça mais elle doit être au-dessus des quatre chiffres aussi.

Au milieu de la mesure…

Terminé !

D’accord, 90 % du papier est totalement rouge !!

Les mains qui donnaient la plaque de métal à Mio tremblaient.

C’est normal, si tu sais que la personne devant toi est capable de tuer un dragon alors l’onee-san avait évidemment une raison de trembler.

Elle lâcha de piteux mots, le visage couvert de sueur.

« Maitresse Mio, rang E, niveau… 1500. »

D’a~~cc, t’es la Number One !

Les gars, faites le jeu de maitre Koumon par vous-même.

Uwah~ nous nous démarquons. À partir de maintenant, nous nous démarquerons un max. Un marchand nouveau venu qui a des gardes du corps qui ont tous les deux un niveau à quatre chiffres. Même si l’on regardait dans le monde entier, je serais le seul !

« Qu’est-ce que vous avez dit ? Il n’y a pas moyen que Mio soit niveau 1500 et moi, seulement 1320 ! Hey, domestique ! Apportez un autre papier et l’on fera ça sérieusement ! »

Ah~ purée. Suis-je le seul qui peut arrêter mon groupe ?

*Tape* *Tape*

Je tapotai les épaules de Tomoe.

[Pendant que tu dormais, Mio combattait donc, en un sens, c’est la conclusion évidente. Ensuite, c’est mon tour.]

Pendant que Tomoe dormait dans la montagne, Mio était affamée et allait de par le monde, causant des catastrophes. Ce n’est pas étrange qu’elle ait plus d’expérience.

Si vous me demandez si le mot “expérience“ est le mot approprié pour ça, ma confiance en ça est de zéro. Mais j’ai confiance en mes instincts.

“Qu’est-ce que… ?! Qu’est-ce que vous essayez de dire ?!‘ Était ce que Tomoe me disait mais je laissai Mio gérer ça et me dirigea vers le comptoir.

[Je compte sur vous.]

Dis-je en écrivant.

Les mains de mademoiselle Félicia se posèrent nerveusement sur un papier de 900.

Involontairement, je fis un petit sourire ironique.

[C’est bon pour moi d’utiliser le plus bas de gamme.]

Écrivant cela, je refusai le papier de la taille des deux mains.

Car ça ne sera probablement pas nécessaire.

Quand je fis ça, celui qu’elle sortit ressemblait, de façon nostalgique, à celui qu’avait sorti Ema-san il n’y a pas si longtemps.

C’est celui-là, celui-là.

Je le saisis avec ma main gauche.

Oh ? Il y a un changement. Oh~ ai-je monté de niveau aussi ?

Puis, ça s’est arrêté d’un coup.

Ce papier n’a pas de motif spécial, comment est-ce qu’il évalue le niveau ?

Comment puis-je le dire ? Les regards de mon entourage sont déçus. Ils me poignardaient sans aucune pitié.

Ça aurait été beaucoup mieux si vous vous étiez moqués de moi.

« Uhm, maitre Raidou… rang E, niveau 1. »

Me dit-elle d’une voix clairement démoralisée.

C’est vrai~ je le savais déjà.

C’est bon, je le savais déjà après tout.

D’ailleurs, j’utilisais un faux nom dans ce monde.

Ce n’était pas à cause de la Déesse ou du truc de héros mais… eh bien, la meilleure des raisons était parce que j’étais comme ça.

Les regards de ceux qui m’entouraient semblaient ne pas savoir quoi faire. Le nom, le rang et le niveau sont des choses relevant des informations publiques donc dans le futur, il n’y aurait pas moyen de cacher l’un d’entre eux.

C’est normal pour moi de marcher sur la route ordinaire.

C’est également un gain pour moi. L’information publique qui est montrée aux autres priorise normalement les niveaux hauts, donc aussi longtemps que nous ne montons pas notre niveau trop haut, l’information à propos de Tomoe et Mio ne devrait pas se répandre trop vite. Probablement.

Je rejetais fermement l’examen détaillé du statut. Je veux honnêtement arrêter la fuite de plus d’information ! Je ne sais quel genre de nombre bizarre pourrait en sortir.

Personnellement, je veux connaître mes propres statistiques mais… hey hey, cherchons plutôt un moyen pour enquêter sur mes parents.

Maintenant, allons à l’auberge tout en regardant ce qu’il y a sur les étals. L’onee-san en service me dit qu’il y avait un certain nombre d’auberges qui coopéraient avec la guilde.

Heureusement que les aventuriers évitaient mes deux esclaves, la rue paraissait tout d’un coup plus large et nous avons pu marcher tranquillement.

Nous sommes partis nous décider sur l’auberge pour cette nuit.

<<Précédent<< >>Suivant>>

Cet article comporte 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top