skip to Main Content
Menu

Chapitre 12 : Shen, à regret, obtient une partenaire pour la vie.


Trad: Magycio

Edit: Ptit Lu

Check: Ptit Lu


~Point de vue de Shen~

Wouah, je n’aurais jamais pensé que cette araignée noire soit si terrifiante.

Sans se soucier d’être frappé par le gigantesque mana de mon maitre plusieurs fois et, en plus, d’avoir eu les pattes tranchées au moins une centaine de fois.

Avec sa régénération qui est à un niveau pervers, elle récupère à chaque fois, et les assauts de maitre ne lui servent pas de leçon.

Elle n’a définitivement rien appris.

Ça serait bien si maitre manque d’énergie mais… c’est vraiment un combat sans aucune beauté.

À l’instant, elle engloutissait goulûment les 10 lances de feu et tremblait de bonheur.

Malgré tout, si je combattais le maitre tel qu’il est maintenant, je ne pense pas que je serai capable de le battre.

En ce sens, cette araignée est assez forte.

Oh~

Elle a commencé à étirer ses membres. Il fallait s’y attendre de la part de l’incarnation des ténèbres. Ça signifie que son corps est comme une ombre, alors.

Maitre est clairement surpris par ça et, en un instant, c’est devenu un combat défensif.

Elle n’a pas du tout changé son modèle d’attaque simple, mais on dirait qu’à cause de l’excitation, son corps ne s’arrête pas. Mmh mmh, c’est vraiment une bête instinctive.

Je voulais qu’il gagne le plus d’expérience, donc je les laissais tout seuls, mais il semble qu’on arrive à sa limite.

Donc, dois-je demander à l’araignée de quitter ce monde ?

C’est arrivé juste au moment où je pensais ça.

En un clin d’œil, maitre a été crucifié sur un arbre et a été mordu par cette araignée.

Du sang. Il semble que je me sois cantonné à mon rôle de spectateur trop longtemps. Je suis désolé, maitre, je vais bientôt vous… ??

« Waouh, qu’est-ce que c’est ? »

On dirait que maitre essayait de faire quelque chose. Intéressant. Êtes-vous en train de me dire que vous aviez encore un tour dans votre manche ? Vraiment effrayant.

À l’endroit où maitre et l’araignée étaient, il y a eu une explosion.

La distance entre eux s’est creusée.

Étant libéré des griffes, maitre était déjà debout sur ses deux jambes.

À ses côtés flottaient quatre boules d’un pourpre profond. Elles atteignaient automatiquement leur puissance maximale et se transformaient en flèche puis étaient projetées l’une après l’autre. Lors de notre combat, la boule de feu qui était en l’air en attente et qui chargeait était comme ça, mais celles-ci, qu’est-ce que c’était ?

C’est probablement une magie dont il a modifié l’incantation. Maitre a dû ajouter une seconde étape déclencheur dans l’incantation.

En bref, aussi longtemps que l’utilisateur a du mana, il peut l’utiliser comme il veut. Parmi les grands dragons, il y en avait un qui était capable d’une chose similaire à ça, mais de voir cette magie maitrisée par un humain est une première. La magie de ce gars était si compliquée que simplement la voir me donnait la migraine, mais…

Comment était-il capable de faire une telle magie à partir de celle de base qu’est brid ?

Dans les souvenirs de maitre, il y avait quelque chose appelé jeu et une fenêtre où l’on pouvait mettre en raccourci ses compétences. Est-ce qu’il a ça ?

Quand j’essayais de lui demander de m’expliquer ça, il disait : “Je n’ai pas quelque chose d’aussi pratique !“ et se mettait en colère.

Malgré tout, l’araignée est imbattable. Cette chose va recevoir des dégâts mais à la fin, elle va juste les absorber et se rétablir.

Tiens ! Avant qu’elle soit capable de se régénérer, elle est déjà transpercée de coups.

Et les attaques de maitre l’empêchent de bouger.

Mais le moment suivant, un frisson parcourut tout mon corps. C’est vrai, c’est comme la fois où je me suis glissé dans le brouillard et que j’ai capturé finalement maitre. Sa peur.

Maitre préparait son arc au milieu de cette attaque.

Non, “ça ressemblait à ça“.

En fait, il bougeait seulement son corps comme s’il tenait un arc.

Mais dans cette énergie, je pouvais vraiment voir les contours d’un arc entre ses mains.

Les attaques écarlates ne s’arrêtaient pas. En d’autres mots, la magie était toujours active. Je ne sais pas si les cinq birds automatiques sont devenus un seul et même sort ou s’il les active individuellement mais l’attaque qu’il était en train de préparer n’était pas au même niveau que celles-ci, je pouvais voir, au contraire, que cette attaque était chargée à ses dernières limites.

Maitre tendit sa main gauche en arrière et dans sa main droite, il tenait la dague de cérémonie comme si elle était une flèche.

Je pouvais voir une lumière bleue. Je pouvais voir une brume bleue flotter autour de lui, belle comme un rêve.

« Donc il se retenait. »

J’étais sûre qu’il y allait déjà sérieusement pourtant.

En ce moment, le mana qu’il avait été rassemblé ne pouvait pas être comparé à celui d’il y a quelques instants. Ses caractéristiques étaient aussi différentes. C’était sans doute l’eau. Elle semble être l’élément qui convient le mieux à maitre.

Je pense que ce n’est peut-être pas ça. L’affinité de maitre avec l’eau est simplement un résultat de son contrat avec moi. Je pense qu’à la base, il avait un autre point fort et c’est quelque chose qui s’améliore naturellement.

Je vois…

L’attaque actuelle n’utilise pas seulement le mana à l’intérieur du corps de maitre, mais utilise aussi le mana des environs. Avant, il utilisait seulement le mana qu’il possédait. Et même juste avec ça, il en a beaucoup.

Maitre doit avoir fait attention aux contrecoups dans ce monde et l’utilisation du mana aussi.

Mais maintenant, on dirait qu’il y a renoncé. Il projette de tout détruire. Il est contrôlé par ses émotions, mais sa face reste d’un calme olympien.

Alors, peu importe le résultat, je m’en contenterai.

Pas d’inquiétude, je ne vais pas vous interrompre.

Je vais calmement et clairement regarder votre attaque, maitre.

La magie a été libérée. La dague qui était dans sa main devenait le noyau de la magie. Quittant la main de maitre, elle est devenue un feu bleu et a fondu directement sur l’araignée.

La dague n’était pas juste une dague pour le cérémonial ?

Au milieu du feu intense, un rayon bleu transperça le corps de l’araignée.

Et les feux rouges qui l’accompagnaient s’arrêtèrent aussi.

Non.

Le rayon bleu, dans un souffle, est devenu énorme et a tout englouti autour. Même tout le corps de l’énorme araignée.

C’était si puissant que cela fit trembler le monde entier. L’air et la terre tremblèrent comme si c’était de peur.

Bientôt, la lumière perdit lentement d’intensité.

Une montagne légèrement éloignée était devenue un amas de gravats, et il n’y avait plus aucun signe d’une araignée ici.

On dirait que seule son ombre pyrogravée était restée.

Hahahahahaha. Ce… je ne pouvais que rire devant ça.

Ce genre d’attaque.

Je le confirme. L’attaque qui vient juste d’avoir lieu pourrait tuer un dragon.

Laissant de côté mon nom “Invincible“, il y a un certain nombre de grands dragons qui se vantent de leurs capacités défensives.

Si je devais en dire un que je connais, ça serait la Vague de Sable, Zanami. Mais même celui-là, s’il recevait une attaque pareille, ça serait une blessure mortelle.

Maitre, avec un visage qui semblait avoir perdu toute trace de vie, murmura lentement à l’ombre de l’araignée.

Est-ce pour récupérer la dague ?

« T’en as plein le bide maintenant, perverse ? »

Mais cela eut raison de ses dernières forces car son visage vira au bleu et il s’effondra.

Utiliser autant de mana, ça donne ça, évidemment.

Son endurance doit aussi être à sa limite.

Pas le choix. Je vais le porter.

Au moment où je pensais ça.

« Quoi ?! »

L’ombre était devenue solide et l’araignée avait ressuscité. Impossible, c’est une attaque que même un grand dragon ne serait pas capable de contrer, tu sais ?!

Même si cette araignée est une incarnation des ténèbres, elle ne devrait pas être capable de résister à ça !

Si je me dépêche… je n’y arriverai pas. C’est trop loin.

Et sans un mouvement annonciateur, elle a sauté sur le corps de maitre qui ne pouvait plus bouger.

Pas bon ! C’est ce qu’on appelle l’erreur d’une vie !

C’est mauvais c’est mauvais c’est mauvais !!

Quoi ?

Cette chose… elle se frotte contre son corps et n’essaye pas de le manger ?

«Ahaaa~ »

Elle est heureuse à nouveau ! C’est vraiment une perverse !

« Délicieux~ !!!! »

« Quoi ? »

Qu’est-ce qu’elle a dit ? Délicieux ?

« Le meilleur, tu es le meilleur ! Je suis enfin repue ! C’est la première fois pour moi~~~ !! »

Q-Qu’est-ce qui se passe ?

Cette araignée a dit quelque chose. Non non, plus que ça, elle avait une conscience ?

« Magnifique magnifique magnifique ! Si douloureux, si délicieux, si agréable ! C’est la première fois que quelqu’un me fait ça !! »

Ça ne fait pas de doute que c’est ça, sa vraie nature. Si c’est possible, je ne voudrais pas m’approcher d’elle de toute ma vie, mais je ne peux pas dire ça maintenant. Je sens que, plus que sa vie, c’est la virginité de maitre qui est en danger.

« Je suis désolée de t’interrompre pendant que tu as l’air heureuse, mais tu as un moment ? »

« Je ne te laisserais jamais partir ! J’ai décidé de toujours, toujours être avec toiiiii ! »

Maitre, je suis désolée. J’ai vraiment fait l’erreur de ma vie. Je vous ai fait rencontrer une incroyable perverse.

Je me suis préparé à accepter même vos noms élégants.

Elle ne voulait pas s’arrêter. En plus, elle n’avait pas écouté un mot de ce que j’ai dit.

« Hé, la perverse ! Écoute-moi ! »

Je donne un coup de pied à l’araignée, tout en m’excusant auprès de maitre.

« Je suis désolée mais tu vois, je veux laisser maitre se reposer. Ça fait un bon moment, araignée noire. »

« T’es qui ? »

« Juste parce que j’ai changé de forme, tu ne me reconnais pas. C’est Shen. Le grand dragon Shen. »

« Je ne te connais pas. Je n’étais pas capable de penser à quoi que ce soit avant maintenant car j’étais toujours affamée. Plutôt, maitre ? Quel genre de relation as-tu avec ce gentleman ? »

Ce qui te préoccupe est ça. Incroyable.

Eh bien, je ne sais pas la raison pour laquelle elle continuait de mourir de faim depuis si longtemps.

« Eh bien, c’était juste il y a quelques jours. Je fais un contrat avec cet homme. Donc nous sommes liés par le contrat que nous avons fait… »

Au milieu de ma phrase, je reste abasourdie.

Intention de tuer. Soudainement, nous en sommes venus à ça, hein.

« Hmm~ donc vous avez fait un contrat d’égaux. Je vois, je comprends. Au moins, je connais un pacte donc, alors j’ai juste besoin de te tuer et d’en faire un autre avec lui, n’est-ce pas ? »

Son bon sens est différent. Même moi, je ne pense pas de cette façon.

« Attends, attends un moment. Si c’était un contrat d’égaux, je ne l’aurais pas appelé maitre. »

Quelle idiote. Ça doit être parce qu’elle n’a pas beaucoup de tissu cérébral. Être un parent d’une araignée et tout. Bien qu’il y eut beaucoup de fois où le cerveau d’une araignée pouvait être comparé à celui d’un insecte.

Bon, en même temps, elle l’utilise seulement pour chasser sa proie alors peu importe combien il y en a, ça ne peut pas être beaucoup.

« Aaaah. Alors un contrat parent-enfant ? Donc tu es l’enfant ? »

À son ton de voix, je vois qu’elle trouve ça incroyable. Eh bien, c’est vrai. Normalement, lorsque nous faisons un contrat avec un hyumain, ça ne peut pas se produire. Mais maitre est un “humain“ après tout.

« Non, c’est un de maitre. Je suis ce que tu pourrais appeler un esclave. Un contrat de maitre à 80/20. C’est pourquoi j’ai cette forme. »

Je mets en avant mon corps humain pour l’appuyer. Pour celle-là, c’est sûrement quelque chose d’enviable.

Après tout, c’est seulement sous forme humaine que l’on peut porter un kimono et manier un katana. Et puis, en réalité, mon pouvoir a augmenté, donc je me sens très bien. Je n’ai aucun regret d’avoir abandonné mon corps de dragon.

« Maitre ?! Tu es supposé être un grand dragon, non ? »

« Ne me le fais pas répéter. C’est un peu vexant. Plutôt, tu ne comprends pas ? Ce que cette relation rapporte. »

« … ça rapporte, ça ? »

Avec un peu de temps, elle est capable de comprendre ce que je disais, hein. Pour une idiote, non, elle n’est pas si stupide, hein…

« Oui oui, imagine se faire suivre par une perverse comme toi. Le cœur de maitre se briserait en une seconde. »

Eh bien, c’est qu’elle essaye de faire maintenant ne changerait pas grand-chose non plus…

Mais c’est un peu mieux… mieux… n’est-ce pas ?

« Mais qu’en est-il de son accord ? »

« Vois comment il est. »

« Tu es vraiment une esclave ? »

« Bien sûr. S’il le veut, je peux même devenir sa maitresse, tu sais ? »

« Non, ça sera moi la première. »

« J’ai compris. Mais la première à qui il donnera un nom sera moi. Je ne lâcherais pas sur ce point. »

Je ne lâcherais vraiment pas dessus. Celui qui reçoit d’abord un nom a plus d’ancienneté.

« Alors, c’est d’accord, n’est-ce pas ? Moi, avec cette personne… »

« Ouais, c’est d’accord. Fais-le, déjà. »

« Ufufufu, merci. Senpai~♫ »

Un sort de formation de contrat, que je n’avais vu pas si longtemps auparavant, entourait maintenant le corps de l’araignée et celui de maitre.

Faire un contrat avec une autre personne est quelque chose que je n’avais jamais vu avant mais il semblait qu’il n’y avait aucun problème.

Mais ça sera vraiment suffisant avec juste un contrat de maitre ? Aussi, il y a plus de liberté sur le maitre que quand cela a été fait avec moi.

Donc elle va avoir le même rang que moi. Mais, de la liberté ? Maitre utilise moins de mana, non ? Est-ce que ça veut dire que cette araignée va être à un rang inférieur au mien ?

En y pensant, c’est naturel. Mon inquiétude ne disparaît pas cependant. C’est maitre, après tout.

Je vérifie une fois de plus la couleur du contrat. Rouge est le contrat de maitre. C’est confirmé, hein.

L’incarnation qui dévorait tout depuis les anciens temps, cette araignée noire.

Elle rétrécit lentement et, au milieu de la lumière rouge, je vois la silhouette d’une personne.

Maintenant, c’est à mon tour d’être surprise.

« Je vais vous servir pendant toute ma vie. Maitre-sama. »

« Quoi ? »

Mon étonnement ne se calmait pas.

De vrais cheveux noirs cascadaient sur ses épaules.

Sa silhouette attractive et féminine n’était cachée par aucun vêtement.

Conformément au pacte de maitre avec mon maitre Misumi Makoto, elle s’est transformée en humaine.

C’est vraiment une personne avec qui l’on ne s’ennuie jamais. Mon maitre.

Je veux aussi des cheveux noirs.

 

–––

 

Le cauchemar de tous, une araignée immortelle est devenue une membre supplémentaire du harem !

Va-t-elle continuer d’être un cauchemar ou va-t-elle devenir la meilleure waifu de toute ?! Est-ce que Shen aura un jour des cheveux noirs ?! Makoto sera-t-il capable de préserver sa virginité ?! Pour le savoir, lisez le prochain chapitre de Drago — Tsuki ga Michibiku !

<<Précédent<< >>Suivant>>

Cet article comporte 10 commentaires
  1. Juste comme ça le manga est plus avancé ou plutôt la trad du manga mais merci. Le manga est disponible sur la Monster-no-Scantrad qui le traduit et le diffuse.

    EDIT de Kayorko: Il y a déjà un lien vers le manga dans l’index du LN. 😉

  2. Merci de la trad, quelqu’un peut me dire à quoi fait référence le « drago » de la dernière ligne « lisez le prochain chapitre de Drago — Tsuki ga Michibiku ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top