skip to Main Content
Menu

Chapitre 1 : Debout dans un nouveau monde


Traduit par : Magycio

Edité par : Kayorko

Checké par : Ptit Lu


Je m’appelle Misumi Makoto.

Lycéen en seconde année au lycée de Natsuhara.

Ma spécialité et mon club sont le kyudo.

Mes notes sont bof-bof, ma force physique est dans la moyenne.

Mon apparence ? Je ne suis probablement ni beau, ni laid. Quelconque, en d’autre mot.

Mes hobbies sont plus ou moins ceux d’un otaku, mes critères sont assez vastes donc j’essaye normalement tout ce que je peux.

Ce qui restera à jamais dedans, par contre, ce sont l’arc et les dramas historiques.

La bonne partie de ma vie, c’était quand je faisais du kyudo.

Bien, je pense que mon profil est ce qu’il y a de plus normal.

Donc un tel endroit n’est certainement pas adapté à un type comme moi. Un désert aux sables rougeâtres qui s’étend aussi loin que le regard peut porter.

Ça ressemble à des endroits dont j’ai entendu parler pendant mes cours.

Les jours sont très chauds et les nuits froides, c’est ce genre d’endroit.

Depuis que j’ai été envoyé (jeter comme une ordure serait plus juste), j’ai déjà fait face à deux nuits.

Et pendant tout ce temps, je n’ai rien mangé, nada, mais pour une étrange raison je n’ai pas faim.

On m’a dit que, dans ce monde, mes capacités physiques dépassent celles des humains normaux, donc c’est sans doute la raison de mon manque d’appétit.

Ah… pourquoi je suis dans ce genre d’endroit ?

La réponse, c’est le résultat d’une farce de la part d’un Dieu.

J’ai pigé, j’ai déjà pigé, merci.

Je ne sais pas combien de fois j’ai répondu à cette question, me la posant et y répondant moi-même.

Ça aurait été une journée normale, d’une banalité reposante.

Mais j’ai été appelé par un des Mikos, Tsukuyomi no Mikoto, puis j’ai été enlevé par cette déesse cinglée et, finalement, j’ai atterris ici.

Le premier m’avait semblé être vraiment un dieu, la suivante, eh bien, je ne veux même pas admettre qu’elle en était une.

Donc cette déesse que j’ai rencontrée, non, cette existence pire qu’une punaise que j’ai rencontrée m’a jeté (au sens littéral) dans ce désert où les personnes comme les animaux brillent par leur absence.

Vraiment, j’ai dû louper un truc.

Dans cette situation, avec aucunes affaires du tout, je me promenais dans ce vaste paysage sauvage. Seule la monotonie de ce désert m’accompagnait toute la sainte journée.

Au lieu d’un enlèvement, ça ressemble plus à un assassinat.

Pas bon, plus je pense à cette salope, plus je déprime.

La nuit est tombée, ce qui m’entoure s’est évanoui dans un noir absolu.

Il y avait bien entendu la lumière des étoiles, mais ce n’était pas conçu pour la marche.

Parce que mon corps est habitué à l’éclairage électrique, l’obscurité dans cet endroit s’accompagnait de peur.

Mais même si je dis ça, le sommeil n’était pas une option.

Je me sens crevé, mais, si je dors trop profondément, des choses dangereuses pourraient m’approcher.

Le fait que je ne vois rien ne veux pas dire qu’il n’y a rien.

Je commence à penser que ce ne serait pas une mauvaise idée de faire ce que la déesse m’avait dit et rencontrer quelques orcs et gobelins.

Un endroit où je pourrai dormir sereinement. Je ne pensais pas qu’un endroit comme ça deviendrait aussi important pour moi.

Demain.

Demain à coup sûr.

Je prie pour qu’un changement de ma situation se produise.

Si possible, s’il vous plaît, laissez-moi avoir une conversation avec quelqu’un.

Je m’en fiche de ce qu’on pense de moi, je veux aussi trouver de la nourriture.

Ah… j’espère que le matin va bientôt arriver.

Cette nuit s’annonce incroyablement longue. Incomparables à celles que je passais à regarder des animés sur le net pour tuer le temps…

Second jour de ma vie dans un autre monde, pareil que le premier jour. Rien ne se passe.

Dans l’ombre d’un rocher, je m’assis, mes genoux contre mon torse, et j’attendis que le matin vienne.

<<Précédent<<   >>Suivant>>

Cet article comporte 6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top