skip to Main Content
Menu

The Legendary Moonlight Sculptor Chapitre 08


Source : Version anglaise

Traduit par : Matthieu
Édité par : MissX
Checké par : Kiriate

Chapitre 8 : La Classe du Destin


 

Comme à son habitude, Rodriguez faisait sa promenade de l’après-midi. Il aimait regarder ses voisins et contempler leur misère.

« Comment vas-tu, Hans ? »

« Bien, Conseiller. »

« Quel est le meilleur fruit aujourd’hui ? »

« Celui-ci. Prenez en quelques-unes. Des Fraises bien fraîches, monsieur. »

« Merci. »

Rodriguez marchait le cœur léger. Pour une raison particulière, il n’harcelait pas tous ceux qu’il croisa ce jour-là. Il était exalté par la récente publication de son dernier livre.

En rentrant chez lui, son intendant l’attendait sur le pas de la porte pour l’accueillir. Il s’adressait sans façon au domestique qui servait sa famille depuis des décennies.

« Comment était votre promenade, seigneur ? »

« Excellente. Absolument excellente. Ces derniers jours ont été libres de tout souci ou problème. »

« Ravi de l’entendre, seigneur. Au fait, puis-je vous poser une question ? »

« Qu’y a-t-il, William ? »

« C’est au sujet du jeune homme qui sculptait sur le bord du trottoir, seigneur. »

« Oh, celui-là ! »

« A-t-il trouvé ce qu’il cherchait ? »

Rodriguez éclata de rire.

« Ce ne sera pas facile du tout. »

« Alors… »

« Impossible ! Il ne trouvera jamais l’endroit, et même s’il y arrivait, contre toute attente… eh bien… »

« … »

« Bien fait pour lui s’il obtient cette classe ! » Rodriguez rit encore plus fort.

**

La première chose que fit Weed lorsqu’il se retrouva seul, fut de vérifier deux fois ses armes et son inventaire.

« 24 pièces d’or et 30 d’argent… »

Au lieu de recevoir la part du butin que ses hommes avaient collecté pendant la chasse des kobolds et des gobelins, qui était principalement composée d’armes ou d’équipements médiocres, et de bouts de ferraille, Weed demanda à recevoir de la monnaie sonnante et trébuchante.

« La recette est pas mauvaise, et … »

Durant le mois écoulé, Weed avait beaucoup fait progresser ses compétences. Sa maîtrise de la Cuisine atteint le niveau 6, celle de Réparation 7. La compétence de Réparation était tellement utile que les joueurs étaient fortement encouragés à la prendre, mais celle de Cuisine était rarissime, sauf parmi les cuisiniers professionnels.

La compétence de Bandage de Weed, maintenant niveau 4, lui permit de soigner des blessures mineures en bandant deux fois la plaie. Mais ce qui avait le plus progressé c’était son niveau.

Il lui vint l’envie de rire.

*Snif*

À son grand désarroi cependant, Connard geignait péniblement. Il n’avait d’autre choix que d’en prendre soin grâce à la « faveur » de Sire Midvale. Le cheval ne lui servait à rien pour le moment, mais Weed devait impérativement le ramener sain et sauf aux Écuries Royales.

‘ La Tanière de Litvart. Aucune autre grotte du même nom n’a été découverte depuis. C’est le bon endroit. ‘

Le piège du Conseiller.

Persuadé qu’il y avait anguille sous roche, Weed avait fait de son mieux pour analyser l’objectif de la quête sous tous les angles.

Ce doit être caché quelque part dans la Tanière, là où personne ne l’a encore trouvé ; un passage secret.’

Weed commença à fouiner du premier au cinquième niveau.

Pour les classes d’aventurier, comme les rangers ou les explorateurs, qui étaient blindées d’une multitude de compétences et stats en rapport avec la recherche, il était bien plus facile de découvrir un passage secret.

Weed devait donc se contenter de la base, c’est-à-dire regarder partout et toucher tout ce qui pouvait être suspect afin de trouver cette « chambre secrète ».

Il y avait au moins une vingtaine de joueurs sur chacun des cinq niveaux de la Tanière de Litvart. Tout en chassant les monstres, ils discutaient de l’étrange comportement de Weed.

« Que fait-il ? »

« Il a l’air de chercher un passage. Pourquoi sinon passerait-il la main sur chaque pierre ? »

« Ahahah, quel idiot. La Tanière n’a aucun passage secret. »

« C’est la première Tanière trouvée lorsque Rosenheim a été découverte il y a des mois. Des milliers de joueurs sont entrés ici. Il perd son temps. »

« Un débile de première. »

Ils riaient ouvertement de Weed, car ils avaient étés jaloux de son énorme avantage d’être avec la troupe de trente NPC. Jalousie et envie l’accompagnaient.

« Au cas où… »

« Fais attention. Ne le laisse pas nous surprendre. »

Plusieurs joueurs suivaient Weed silencieusement, supposant qu’il avait peut-être eu vent d’une information importante durant sa mission avec les soldats NPC. Ou mieux, il avait une quête importante en vue. Dans ce cas, ils avaient même envisagé d’obliger Weed à partager la quête avec eux.

À leurs yeux, cet énergumène était un archer de niveau très faible, dépourvu de compétence de combats rapprochés ; exécutant les corvées pour les soldats tout en pompant leur XP tel un parasite.

Après une semaine sans rien de nouveau, les casse-pieds se lassèrent de suivre Weed inutilement ; il était obsédé par l’exploration minutieuse de la Tanière, en conséquence de quoi ils abandonnèrent et partirent.

« Débile ! »

« Pfff ! Les boules ! J’ai perdu trop de temps ! »

Une fois tranquille, Weed continua. ‘Il doit y avoir quelque chose.’

Plusieurs explorateurs avaient déjà cartographié l’intégralité de la Tanière et avaient conclu qu’il n’y avait rien de plus à trouver. C’était exactement ce que Weed avait entendu. En fait, il avait déjà jeté un œil durant la chasse aux monstres, mais il n’avait fait aucune découverte utile. Néanmoins, il était convaincu qu’il finirait par tomber sur quelque chose un jour.

Cet endroit a déjà été fouillé par des aventuriers célèbres sur tout le continent. Et puis quoi ? J’ai raison et vous avez tort ! »

La Tanière de Litvart était un vaste endroit. Errer au hasard dans l’éventuel espoir de trouver l’endroit caché était aussi futile que de souffler sur un feu pour l’éteindre.

Même si à la base les aventuriers étaient meilleurs que lui avec leurs compétences d’observation, la persévérance et la tenacité pouvait faire la différence.

Weed continua d’explorer les murs de la Tanière, cherchant un indice.

*Snif*

Connard contemplait Weed d’un air satisfait.

Weed avait dû l’emmener avec lui dans la Tanière car personne n’aurait pu, ou voulu, veiller sur lui, mais à cause de cette bête désobéissante, il était en stress permanent.

Je dois commencer par lui donner une bonne leçon.’ Pensa Weed.

Il mena Connard jusqu’à un abri de gobelins exprès (un guerrier et trois mercenaires). Dès qu’ils le virent, ils chargèrent.

Weed s’avança comme pour protéger le cheval et engagea le combat contre les gobelins en criant :

« Mon Dieu, je ne veux pas mourir ! »

La lance du guerrier gobelin frôla Weed et l’écorcha.

« Si… si je meurs maintenant, qu’adviendra-t-il de mon cher Connard… »

Les gobelins continuaient de l’attaquer.

« Non ! Je dois tenir pour protéger Connard ! Amenez-vous, abominables monstres ! Vous devrez me passer sur le corps avant de toucher à un cheveu de sa crinière ! »

Weed simula le preux chevalier protégeant son faible compagnon au péril de sa vie.

Cependant, lorsqu’il jeta un coup d’œil en arrière, il vit le cheval bailler en jouant nonchalamment avec une pierre au sol. Il remarqua aussi que le cheval était prêt à sprinter vers la sortie de la Tanière à la seconde où son maître mourrait.

« Enfoiré ! » jura-t-il à l’attention du cheval.

Weed fût gêné par la tournure des événements. Pourquoi se ridiculiser pour amadouer un vulgaire canasson ?!

*Slash*

Weed tua les ennuyeux gobelins d’un seul coup d’épée.

Il était tenté de décapiter le cheval dans la foulée, mais perdre la confiance de Sire Midvale était trop risqué.

*Sniff*

Connard regarda Weed d’un air méprisant comme pour dire ‘pourquoi s’être fait blesser inutilement alors qu’il pouvait les tuer si facilement ?’

Putain ! J’ai l’air d’un con maintenant. ‘Souffle’… patience, patience.’ Pensa Weed.

Il se concentra à nouveau sur sa recherche.

Trois jours plus tard, au dixième jour de son exploration personnelle pour être exact, il trouva une cavité dans un coin sombre du quatrième niveau, là où les gobelins réapparaissaient spontanément. Dix mètres plus loin que la zone de repop des gobelins. Même le plus vigilant des ranger serait passé à côté. Derrière un gros rocher qui pointait en avant, la cavité était dans l’ombre, loin des regards.*

« Il y a quelqu’un ? » Demanda Weed avec précaution.

Furetant partout, Weed s’assura que personne ne le surveillait. Ceux qui l’avaient fait pendant une semaine étaient partis depuis longtemps, mais prudence est mère de sûreté.

Si cette cavité s’avérait être ce qu’il cherchait, il serait le premier joueur à la trouver, et il ne voulait partager ça avec personne.

La récompense était immense pour celui qui découvrait un endroit le premier. Il gagnait en Réputation, plus double XPs et une plus grande chance de voir des objets tomber après les combats pendant une semaine entière après la découverte. Weed se glissa dans la cavité prudemment. L’espace était suffisamment étroit pour être pris pour une simple crevasse, et l’espace s’agrandissait à chaque pas. Il put bientôt marcher normalement. Une puanteur humide lui emplit les narines.

Tendu, il se prépara au combat. Il n’avait aucune idée de ce qui pouvait l’attendre et tenait, en conséquence, son épée dans sa main droite et des bandages aux herbes médicinales dans la gauche.

Amenez-vous !’

Weed pénétra lentement dans la cave.

Il tomba sur plusieurs chemins. Il choisit la gauche et avança pour tomber sur un ver géant au bout d’une impasse.

« Qu’est-ce que… quel genre de monstre ça peut être ? Je n’ai jamais vu cette espèce de ver !! »

À peine avait-il fini sa phrase que le décor changea. Ce qu’il avait pris pour un sol noirâtre s’avéra être un parterre de petits vers gros comme le petit doigt.

*Squirm*

Tel Moïse fendant la mer Rouge, les vers s’écartèrent puis revinrent pour attaquer Weed en rampant frénétiquement.

« C’est quoi ce .. ? Vous osez ! Weed agita son épée de fer dans tous les sens.

Recouverts d’une désagréable couche d’écailles, la bonne nouvelle était que les petits vers étaient presque inoffensifs avec leur faible pouvoir d’attaque. Cependant, l’espèce de Reine-Insecte en produisait plus vite qu’il ne les tuait. Là tout de suite, les hommes de l’expédition lui manquaient vraiment.

«  Ça serait déjà terminé s’ils avaient été là ! » Murmure Weed.

Soudain, la Reine-Insecte cracha un gaz verdâtre. Tel un jet d’encre noir au milieu de l’eau claire, le gaz se répandit dans la pièce exiguë, atteignant Weed.

Au moment où il inhala le gaz …

*Ding*

___________________________________________________ 

Vous avez été empoisonné !

Vos points de vie chutent jusqu’à guérison.

___________________________________________________ 

Surpris, Weed vérifia sa barre de vie.

*Gasp*

Sa vie diminuait progressivement d’un point par seconde.

« Merde… Je n’ai pas d’antidote ! Si ça continue… »

Foutu pour foutu, Weed ignora les épuisants petits vers, courut jusqu’à la Reine et la frappa de son épée de fer. Du premier coup, il fêla la carapace de la Reine-Insecte, et un liquide jaune s’écoula.

« Si je dois crever, tu crèves avec moi ! »

Weed fit abstraction des vers qui le mordillaient. Qu’ils le mordent ou que les secondes s’écoulent simplement, il mourrait de toute façon !

Tiraillé entre deux choix, il valait mieux tuer la reine et foutre le camp de là. Comme s’ils sentaient que leur mère allait mourir, les insectes attaquèrent Weed plus agressivement, mais son épée de fer était résistante. La carapace de la Reine était si dure, bien que partiellement fêlée, elle était toujours en pleine forme. Pendant ce temps, Weed avait la tête qui tournait.

Je vais mourir ici. Si seulement j’avais une compétence de combat… compétence ? Pourquoi n’y ai-je pas pensé !’

Le talent que Weed n’avait jamais pu utiliser ! Il possédait une compétence de combat qui lui coûtait tellement de mana qu’il ne pouvait s’en servir qu’une seule seconde. Qu’elle marche ou pas, la situation était désespérée.

« Technique de la Lame Sculptante ! » L’épée de Weed brilla d’un blanc brillant. Elle ignora temporairement les défenses de l’ennemi.

*Crack*

Finalement, la carapace du ver géant vola en éclats.

*Ding*

___________________________________________________
Vous avez gagné un niveau !

___________________________________________________ 

Weed ferma la fenêtre qui était apparue et cria :

« Ouvrir fenêtre d’Information de Quête »

___________________________________________________ 

Quête : Opération Recherche et Destruction dans la Tanière de Litvart [II] :

Il y a une centaine de monstres qui vivent dans la Tanière de Litvart. Tuez au moins une fois chacun d’eux, et prouvez que vous méritez d’obtenir une classe honorable. L’achèvement de cette quête vous ouvrira le chemin vers votre destin.

Difficulté : Inconnue

Conditions de la quête :

Tuez tous les monstres de la section cachée de la Tanière de Litvart.

Nombre de monstres restant : 99

___________________________________________________ 

Bien qu’il soit empoisonné et mourant, Weed souriait.

« Je l’ai fait ! »

Il avait finalement trouvé la solution pour son changement de classe. C’étaient ces putains de monstres dans la section secrète. Il devait tuer les Reines, pas ces petits vers.

« D’abord, je dois me soigner… »

Poursuivi par les petits insectes, Weed fuyait la cave au plus vite. Lorsqu’il s’aperçut qu’ils ne pouvaient s’aventurer au-dehors de la section secrète, il ralentit le pas en se dirigeant vers le cheval.

Quand un joueur est empoisonné, son visage s’assombrit.

Weed évita tout contact avec les autres joueurs pour dissimuler le fait qu’il était empoisonné, et rechargea un peu sa vie en frottant des herbes sur son corps et se gavant de plats qu’il avait préparés.

S’il essayait, il trouverait sûrement une équipe avec un prêtre. Mais il préférait mourir que de demander de l’aide. Etait-il trop fier pour monnayer sa vie ?

N’importe quoi !

Il n’y avait aucun monstre venimeux dans cette Tanière. Ni les kobolds ni les gobelins n’avaient de connaissances en matière de poison, encore moins pour les utiliser.

Son potentiel ‘sauveur’ voudrait probablement savoir où il avait été empoisonné, et par qui ou quoi. Il préférait mourir que de divulguer l’emplacement de la section secrète qu’il avait mis beaucoup de temps et d’énergie à trouver. Une fois à l’air libre, il grimpa sur le cheval…

« File au village le plus proche Connard, vite, ou je vais m’évanouir et mourir ! »

*Sniff*

Le stupide animal qu’il était ne bougea pas d’un millimètre. Il semblait jouir sadiquement du malheur de son propriétaire temporaire. De fait, Connard traînait pesamment ses sabots par terre en faisant semblant d’être sourd, tout en broutant paisiblement un peu d’herbe.

« Si tu comptes t’en tirer comme ça… »

Weed perdit définitivement toute patience.

« Tu ne me laisse pas le choix. »

Weed sortit son couteau à sculpture.

Connard regarda la lame d’un air terrifié, mais il se ressaisit rapidement comme s’il savait que Weed bluffait. Au lieu de découper Connard, Weed s’entailla l’avant-bras avec le couteau. Avait-il perdu la raison au point de devenir autodestructeur alors que sa vie était déjà précaire à cause du gaz empoisonné ?

« Hoho ! »

Un rictus démoniaque se dessina sur le visage de Weed, et bien que sa vision se brouille déjà à cause de son anémie, il exécuta son plan diabolique. Aussi rapide qu’un serpent, il écarta les mâchoires du cheval de force et laissa couler son sang dans sa gorge.

« Écoute ! Maintenant que tu as bu un peu de mon sang, tu es aussi empoisonné que moi. Tu dois m’emmener dans un village ou nous mourons tous les deux. Heureusement pour moi, je ressusciterai bientôt alors que toi, en revanche, tu n’auras pas de deuxième chance, vu ? »

Maintenant qu’ils partageaient un objectif commun, le cheval galopa jusqu’à un village, et bien que sa vitesse n’était pas phénoménale, ils arrivèrent à temps. Par chance, à l’article de la mort, Weed parvint à trouver rapidement un prêtre pour le guérir, à son arrivée au village. Une fois soigné, il acheta herbes et antidotes pour 20 pièces d’or. Malgré ses poches vides, il n’avait aucun regret.

Weed retourna rapidement à la Tanière de Litvart, et seulement après s’être assuré que personne ne l’épiait aux alentours, il entra dans la cave secrète où les vers grouillaient.

Il avait même amené Connard avec lui à l’intérieur. Il avait peur que d’autres joueurs le lui volent, ou au moins essaient, et bien que l’idée de s’en débarrasser fût très tentante, il ne voulait pas savoir ce qui arriverait s’il ne le ramenait pas aux Écuries Royales comme prévu.

« Reste toujours derrière moi. »

Connard remua la queue, résigné.

Weed commence à n’attaquer que les Reines-Insecte. Les touts petits vers ne donnaient que très peu d’XP et leur façon de ramper sur le sol lui rendait la tâche difficile pour tuer chacun d’entre eux. Il décida donc de les ignorer pour ne se concentrer que sur les Reines.

« Technique de la Lame Sculptante ! »

La mystérieuse technique à l’épée de Zahab. Elle détruisait la carapace de l’ennemi par une puissance qui désintégrait directement la nature de l’objet, sans tenir compte de la résistance ou de la défense. Parfois, Weed tombait sur des Reines-Insectes plus grosses et avait besoin de deux ou trois coups, entre lesquels il se reposait pour recharger son mana.

Il était empoisonné et attaqué en permanence par les petits vers. Sa vie diminuant rapidement, Weed évita la mort de justesse plus souvent qu’il ne l’avait jamais fait.

Plus il tuait de Reines dans la cave, plus il se sentait consterné. Qui croirait que cette quête permettait de changer de classe ? La plupart des joueurs choisissaient leur première classe bien avant d’atteindre le niveau 10.

Pour sa part, Weed était niveau 62, et cette cave mettait sa vie en jeu malgré tout. Il se demandait juste quel genre de classe nécessitait autant d’emmerdements.

« Ouvrir Fenêtre d’Information de Quête »

___________________________________________________ 

Quête : Opération Recherche et Destruction dans la Tanière de Litvart [II] :

Il y a une centaine de monstres qui vivent dans la Tanière de Litvart. Tuez au moins une fois chacun d’eux, et prouvez que vous méritez d’obtenir une classe honorable. L’achèvement de cette quête vous ouvrira le chemin vers votre destin.

Difficulté : Inconnue

Conditions de la quête :

Aucune

Nombre de monstres restant : 1

___________________________________________________ 

Au terme de sept jours de combats brutaux et presque ininterrompus, Weed n’en avait plus qu’une à tuer. La Reine des Reines ! Elle faisait facilement cinq fois la taille des autres Reines-Insectes !

Lorsque Weed pénétra dans la chambre royale sans être préparé, il fût accueilli cordialement par un épais brouillard vert de gaz empoisonné que la Reine des reines avait gardé juste rien que pour lui.

D’ordinaire il laissait le gaz le toucher, mais il sauta en arrière instinctivement.

*Fondre*

Les petits vers touchés par les vapeurs pourrirent en quelques secondes et fondirent en petites flaques sur le sol de la cave.

« Quel horrible poison ! » Le cœur de Weed loupa un battement.

La seule façon de rester à distance du gaz empoisonné était d’utiliser l’arc. Mais ses flèches ne purent pénétrer l’épaisse et dure carapace de la Reine. Sa seule option était d’approcher à portée du gaz.

La Reine se doutait du dilemme qui l’habitait, la bouche pleine de son gaz toxique, elle attendait qu’il se rapproche pour l’en asperger. Telle deux vipères prêtes à mordre, ils se faisaient face, immobiles.

Elle ne peut lancer son gaz qu’une fois. Si je peux éviter le premier jet, le deuxième ne sera pas aussi puissant. Le premier coup est décisif.’

Les yeux de Weed se mirent à briller lorsqu’il aperçut un coffre caché derrière la Reine.

Je n’abandonnerai jamais si près du but. Si seulement je pouvais sacrifier quelqu’un au premier jet de gaz empoisonné… Ah… c’est vrai, je crois avoir la réponse,’ pensa Weed alors que ses yeux s’étrécirent et qu’un sourire sadique apparut sur ses lèvres.

Son regard était braqué sur ce bon à rien de Connard.

*Pan*

Weed fila un coup de pied au cul du cheval dans la foulée. Connard fonça en avant instinctivement, et la Reine cracha son poison par réflexe.

Désolé Connard, mais c’est ton destin. La vie est injuste, et j’ai bien peur que notre relation s’arrête ici.’

Wedd n’avait pas le loisir de contempler le sombre destin de la pauvre bête.

Dès qu’il fût certain qu’il ne restait plus la moindre goutte de poison dans la bouche de la Reine, il fonça sur elle.

« Technique de la Lame Sculptante ! Double danse ! »

Weed balança son épée sauvagement jusqu’à être à court de mana.

L’épée de fer dans la main droite et la Lame Sculptante dans la gauche, il perça la carapace de la Reine.

Sans aucune autre technique de combat efficace, c’était la meilleure solution pour Weed. La Reine se défendit, mais son énorme taille la pénalisait alors que Weed était collé à elle.

*Plainte*

Elle ferma finalement ses yeux perçants. Puis, une clé tomba de son corps.

« La voilà ! »

Weed la ramassa, l’inséra dans le coffre au trésor et tourna dans le sens des aiguilles d’une montre. Il découvrit dans le coffre quelques livres et un rouleau de parchemin.

*Ding*

___________________________________________________ 

Objet : Le Successeur de l’Empereur Légendaire [I] :

Je suis Geihar Von Arpen, le premier empereur du Continent, celui qui mit un terme à tous les conflits sans fin.

Mes dernières années de vies étaient loin d’être satisfaisantes.

Personne n’a reconnu ma détresse, ma supériorité !

Pourquoi personne ne comprend ma profession ? Pourquoi tout le monde méprise ma profession ?

Coincés par leurs préjugés, les gens doués refusaient de comprendre ma volonté et de me succéder. Même chez mes enfants, ces préjugés étaient là !

Tous ces idiots dénués de sens !

Ils ne méritent pas d’être mes successeurs !

Je te confie donc mes techniques secrètes.

___________________________________________________ 

L’Empereur Geihar fut le seul et unique homme à avoir régné sur un empire unifié dans l’histoire du Continent de Versailles.

Malheureusement, après sa mort, l’empire se morcela une fois encore, jusqu’à la carte du monde connue aujourd’hui. Mais ses exploits furent enregistrés comme légendaires.

Weed était ravi.

Même avant il y avait des crétins ! Ils auraient dû comprendre. C’est une excellente opportunité… Qui était l’Empereur Geihar ? Ni plus ni moins que le seul homme à avoir conquis tout le continent par ses propres moyens, et voilà sa Profession ! Elle doit être sacrément bonne, mais ils sont passé à côté.’

*Ding*

___________________________________________________ 

Profession Cachée !

Si vous l’acceptez, vous pourrez utiliser des techniques exclusives à la nature de cette classe.

Voulez-vous l’adopter maintenant ?

O / N

___________________________________________________ 

Weed hurla sans hésiter, « Oui ! », et à ce moment son avatar fût enveloppé de lumière.

Nom du personnage  Weed
Alignement  Neutre
Profession Sculpteur du Clair de Lune Légendaire
Titre Aucun
Niveau 68
Réputation 250
 
Vie 3460
Mana 340
Force 235 (+20)
Agilité 200 (+20)
Vitalité 89 (+20)
Sagesse 16 (+20)
Intelligence 24 (+20)
Esprit Combatif 97 (+20)
Endurance 129 (+20)
Art 29 (+100)
Leadership 68 (+20)
Chance 5 (+20)
Attaque 170
Défense 30
 
Résistance magique Aucune

___________________________________________________ 

+20 points ajoutés à toutes les stats (+20 TOUTES STATS)

+80 points ajoutés pour l’Art (+80 ART)

+30 % d’augmentation aux stats par nuits de Pleine Pune.

Vous gagnez la capacité d’équiper et d’utiliser des objets spécifiques à la profession.

Vous gagnez la capacité d’apprendre toutes les compétences d’artisanat jusqu’au niveau Maître.

Les compétences d’artisanat sont optionnelles et les compétences avancées sont disponibles.

Accorde des options supplémentaires aux objets produits ou customisés.

Augmente le pouvoir d’attaque de la compétence Lame Sculptante.

Diminue la consommation de mana pour la compétence Lame Sculptante.

Vous êtes capable d’apprendre des techniques secrètes selon votre niveau de Maîtrise de la Sculpture.

Augmente rapidement la Réputation en créant des statues d’une grande beauté ou de forte valeur artistique.

___________________________________________________ 

Weed obtint finalement la profession pour laquelle il s’était battu, mais lorsqu’il vit le nom de cette profession, il faillit s’évanouir de désespoir.

« QUOI !? Putain ! Pas un Sculpteur du Clair de Lune ! » ragea-t-il.

**

Après avoir sué sang et eau, il était de retour au Sculpteur du Clair de Lune.

C’était en fait Sculpteur du Clair de Lune ‘Légendaire ‘, détail flatteur, mais Weed n’en avait rien à foutre. La profession maudite, garantissant la pauvreté éternelle : sculpteur du Clair de Lune !

« Pourquoi… pourquoi moi ? » gémit-il alors que des larmes lui coulaient sur le visage.

Il balaya ce qui restait du gaz empoisonné que la Reine avait expulsé lors de son dernier sursaut pré mortem, mais ce n’était pas ce qui avait fait lâcher ses nerfs.

Il n’avait d’autre choix que d’accepter cette classe oubliée des Dieux : Sculpteur du Clair de Lune.

« J’aurais dû prendre une classe de guerrier classique. »

Weed, qui venait juste de se moquer des fous qui n’avaient pas su comprendre la profession de l’Empereur Geihar, blâmait maintenant l’Empereur pour l’avoir berné. Il n’était plus du tout convaincu.

« Pourquoi la vie est-elle si dure avec moi ? »

Weed pleurnichait en s’apitoyant sur son sort.

Il avait pourtant amélioré ses compétences d’Artisanat et de Maîtrise de la Sculpture, et gagné ainsi d’énormes revenus pendant son sitting devant le manoir de Rodriguez ; il avait augmenté son niveau à une vitesse effrayante dans la Tanière, mais il ignora tout cela pour le moment.

La dure réalité lui faisait face, il était maintenant un Sculpteur du Clair de Lune et ça lui minait le moral. Il aurait voulu hurler sa rage de cette injustice.

Cependant, une fois la crise passée, les yeux de Weed se remirent à briller en réalisant ce qu’il avait omis de positif parmi toute cette misère.

« Ce n’est pas aussi pourri que ça en a l’air… »

Il croyait avoir touché le fond mais, en se calmant, il aperçut certains bénéfices possibles.

Les guerriers, rangers et prêtres étaient le top 3 des classes choisies, ce qui voulait dire qu’elles avaient été testées et approuvées en tant que meilleurs classes.

Pour les classes de guerriers et de rangers, ils bénéficiaient de 50 % de bonus d’attaque lorsqu’ils étaient équipés de leur arme principale correspondant à leur seconde classe. La classe prêtre pouvait apprendre et conjurer des sorts Sacrés qu’aucune autre classe, à part celle de paladin, ne pouvait utiliser.

C’était pourquoi les dommages que son épée pouvait infliger étaient moindres par rapport à ceux des guerriers, et la règle s’appliquait aussi à son pouvoir d’attaque avec des flèches moins puissantes que pour un ranger.

En conséquence de quoi, une profession cachée, dont les secrets ne seraient révélés qu’au fur et à mesure des épreuves et des erreurs commises, dépendait entièrement de la façon de la faire évoluer. En se concentrant sur les caractéristiques et les mérites de la profession, ça pouvait bien se finir. Dans le cas contraire, ça finirait médiocrement comme une classe classique, sinon pire.

Weed reporta son attention sur le parchemin. Il y avait encore quelques paragraphes qu’il n’avait pas lus :

*Ding*

___________________________________________________ 

Objet : Le Successeur de l’Empereur Légendaire [II] :

J’aime les belles statues. Celles représentant le magnifique esprit de Kvasir ne m’ont jamais trahi. Tant que je les aime et que je crois en elles, elles me resteront loyales.

Qui croirait une telle histoire ? Que cette profession inférieure de Sculpteur devienne la pierre angulaire de mon pouvoir, passant d’humble paysan des campagnes à l’homme qui unifia le Continent.

Écoute bien, toi mon héritier qui foule le chemin de Sculpteur.

Un chemin très difficile se dessine devant toi. Un chemin que les meilleurs parmi les hommes auraient abandonné. Le chemin où des nations entières n’auraient pas fait mieux.

Cependant, mon héritier, je t’encourage à faire face à tous les défis que tu affronteras. La difficulté apporte son propre mérite, et la ténacité apporte des bénéfices qui lui sont propres aussi.

Deviens un Grand Maître de la Sculpture !

Tu dois apprendre les secrets de la Maîtrise de la Sculpture devant lesquels j’ai échoué. Cela devrait être le vœu le plus cher pour tous les hommes ayant choisi la sculpture.

Pour cela, je te remets ces humbles présents.

___________________________________________________ 

L’Empereur Geihar, conquérant de la terre, de la mer et du ciel, avait tout accompli grâce à la Maîtrise de la Sculpture.

Après que Weed aie fini de relire à nouveau le parchemin, il vérifia ensuite les autres objets : trois pilules et un livre.

Les effets des pilules n’étaient pas expliqués, mais il savait quelle compétence utiliser dans cette situation.

« Identifier »

___________________________________________________ 

L’identification de l’objet a échoué !

L’identification de l’objet a échoué !

L’identification de l’objet a échoué !

Objet : Pilules Médicale de l’Empereur :

Cette pilule, faite par un ancien empereur, est composée de plusieurs herbes très rares qui purifient l’esprit lorsqu’on les avale.

Effet :

Augmente de manière permanente le Mana (+200 Mana)

___________________________________________________ 

Après plusieurs essais inefficaces, Weed put enfin en identifier une. C’était rare, plus encore que simplement rare. Cet objet augmentait le mana de 200 points de manière permanente !

Une odeur inexplicablement réconfortante émanait de la pilule. Weed estima que le prix d’une seule de ces pilules s’élevait au moins à 10 000 pièces d’or.

C’était le caractère permanent de l’effet de l’objet qui faisait grimper son prix de manière indécente, comparativement à une potion qui ne permet que de récupérer plus rapidement son mana sur une courte période.

« Merci beaucoup. J’admire votre générosité, votre haute Majesté. »

Weed posa la pilule et se pencha sur le livre.

« Alors, supers compétences ou pas ? En tout cas ça devrait ! Je ne crois pas avoir encore plus de malchance après toutes ces déconvenues. Je ne peux pas être aussi poissard ! »

Cette fois encore, Weed parvint à révéler le contenu du livre après plusieurs messages d’échec d’identification.

« Identifier »

___________________________________________________ 

Objet : Livre de Techniques Secrètes à l’Épée de la Famille Impériale Arpen :

L’Empereur Geihar Von Arpen laissa la Technique d’Épée Parfaite comme héritage de la Famille Impériale.

Ce livre est composé de cinq mouvements et d’une technique de déplacement.

Tous les membres de la Famille Impériale étaient des chevaliers, à l’origine. Leurs techniques sont normalement réservées à la classe Chevalier, mais l’Empereur Geihar Von Arpen affina ces techniques afin de pouvoir en transmettre une version édulcorée, accessible au Maître Sculpteur qui lui succéderait.

___________________________________________________ 

Weed failli laisser tomber le livre sous le coup de la surprise.

« Cette…, cette couleur est… »

Le Livre de Techniques Secrètes à l’Épée brillait d’un éclat doré une fois identifié.

Cela signifiait qu’il s’agissait d’un livre rare de compétence ! Plus simplement, c’était un livre de catégorie A.

« Vous êtes trop généreuse, votre haute Majesté. Merci pour cet exemplaire exceptionnel ! »

Il aurait peut-être pu faire partie de la catégorie S ou Unique, dommage. Même s’il n’était pas certain que Weed, en tant que sculpteur, aie pu apprendre un tel niveau de compétence d’épée si ça avait été le cas.

La catégorie S des techniques d’épée avait en général une contrainte de classe, guerrier ou chevalier pour la plupart.

Comme il n’avait aucune technique de combat décente, ce livre était un vrai cadeau tombé du ciel.

Il oublierait bientôt son passé de techniques basiques d’épée et d’arc. Il posa la main sur le livre et cria, « Apprendre ! »

*Ding*

___________________________________________________ 

Nouvelle compétence : Technique d’Épée Nébuleuse de l’Empereur

___________________________________________________ 

Le livre de compétence, à présent utilisé, brilla de blanc et tomba en cendre.

« Fenêtre des compétences : Technique d’Épée Nébuleuse »

___________________________________________________ 

Compétence : Technique d’Épée Nébuleuse de l’Empereur :

Cette technique a été adaptée pour les Sculpteurs par l’Empereur Geihar Von Arpen. Au fur et à mesure que le niveau de Maîtrise de la Sculpture augmente, le Pouvoir d’Attaque de la compétence augmentera de 1 %.

Elle est composée de cinq mouvements, d’une technique de respiration et d’une technique de déplacement.

___________________________________________________ 

« Ahahaha » pouffa Weed alors qu’un sourire se dessinait sur ses lèvres.

C’est génial !’

L’Empire d’Arpen avait gouverné tout le Continent. Il s’effondra pour n’être plus qu’un nom dans l’Histoire, mais la technique d’épée qui n’avait jadis appartenu qu’à la famille impériale valait son pesant d’or.

Mais Weed sombra à nouveau dans un profond désespoir lorsqu’il lut la description de chaque mouvement dans la fenêtre d’information de compétence.

« C’est quoi ce bordel ! » cria-il.

Le premier mouvement, qui consumait le moins de mana parmi les cinq gestes, réclamait 300 points de mana.

Parce que son potentiel de mana était bien trop bas pour l’instant, la technique secrète était loin d’être à sa portée, même une fois les Pilules Médicales de l’Empereur consommées.

 

<< Précédent <<    >> Suivant >>

Cet article comporte 5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top