skip to Main Content
Menu

TKA Tome 1 Chapitre 55

Merci à toute l’équipe !

Chapitre 55 : Surpasser le guide

« Petite Tang, tu veux essayer ? dit Chen Guo tout en tendant le mini jeu de taupe à Tang Rou.

— Elle n’en a pas besoin, ça ne va pas beaucoup l’aider. Sa vitesse manuelle effective est probablement déjà autour de deux cents, mais elle ne connaît pas bien le jeu. Sans expérience, sa capacité à évaluer certaines choses est déficiente, ce qui restreint son temps de réaction. Elle peut encore s’améliorer de ce côté, mais elle ne peut que le faire en s’améliorant lentement au jeu, intervint Ye Xiu.

— Et toi alors ? À combien monte ta vitesse manuelle ?

— Moi ? J’ai déjà dépassé le niveau où il est nécessaire d’améliorer ma vitesse manuelle. Mes 60 APM sont plus que suffisantes pour te battre. »

Chen Guo se souvint soudain de la première fois où elle avait vu la vitesse manuelle d’handicapé de Ye Xiu. Et pourtant, avec celle-ci, il avait réussi à soloter le Chat Fantôme de Minuit. À l’époque, Chen Guo avait été plutôt confuse. Mais maintenant, en entendant que Ye Xiu pouvait la détruire avec 60 APM, Chen Guo n’était pas du tout en colère. Elle avait déjà senti que Ye Xiu n’était pas aussi simple qu’il le semblait. Il pouvait changer comme bon lui semblait de vitesse manuelle. Voilà ce qu’était la plus grande différence entre les joueurs normaux et les pros.

« De combien de temps as-tu encore besoin ? demanda Chen Guo à propos de l’organisation des guides.

— Encore un peu de temps. Les guides de Ye Qiu ne recouvrent pas tout. Il existe des guides faits par d’autres qui sont très bons aussi. En vérité, commencer par étudier des guides sans toucher au jeu n’est pas trop bon. Il vaut mieux jouer un peu au jeu d’abord et avoir une certaine base de connaissances avant de regarder un guide.

— Pourquoi ? Suivre un guide devrait aider à faire moins d’erreurs, non ? demanda Chen Guo.

— Un guide n’est qu’un résumé des expériences de l’auteur. Le contenu qui s’y trouve ne représente que les expériences de l’auteur à un moment donné. Après un an ou deux, voire quelques mois, quelqu’un découvrira une meilleur technique que celle décrite dans le guide.
Ce n’est pas uniquement parce que le jeu change, mais aussi parce que le niveau d’habileté des joueurs augmente constamment. Les records de complétion n’existent que pour être battus. Le sommet reposera toujours dans l’avenir. Les guides ne sont que des références et ne devraient pas être consultés aveuglement, sinon il sera impossible d’atteindre un niveau supérieur. »

Entendant cela, Chen Guo ne put que fixer Ye Xiu le regard vide. Elle n’arrivait pas à croire que ce raisonnement venait de sortir de la bouche de cette larve.

Ce raisonnement ignorait même le Dieu Ye Qiu qu’elle admirait. S’ils avaient le même niveau, Chen Guo l’aurait définitivement étranglé, mais à cet instant, elle ne s’en sentait pas la force.

« Alors, je vais commencer par jouer ! »répondit au final Tang Rou.

Elle s’assit devant l’ordinateur à côté de Ye Xiu et y inséra sa carte de compte.

Ye Xiu hocha la tête et puis la tourna vers Chen Guo.

« Je… je vais devoir jouer au jeu de taupe ? »

À cet instant, Chen Guo ne savait vraiment pas si elle n’était pas en train d’être arnaquée ou non.

« Jouer au jeu de taupe ne va améliorer que ta vitesse de réaction. Pour améliorer ta vitesse manuelle effective, tu vas devoir t’entraîner en jeu.

— OK.

— OK, à plus tard !

— Oui » acquiesça Chen Guo avant de se retourner et de partir.

Après quelques pas, elle finit par réagir. Pour qui se prenait ce mec ! C’est qui le patron ici ?

Pensant à cela, elle tourna la tête pour le regarder. Cependant, elle vit que Ye Xiu avait l’air de travailler vraiment sérieusement sur les guides. Il n’avait pas cet air amorphe, cela gela Chen Guo sur place, la laissant sans voix. Elle se sentit alors trop gênée pour le déranger. Tournant son regard sur Tang Rou, elle vit que celle-ci était aussi concentrée sur le jeu. Elle finit donc par regarder le jeu de taupe dans sa main pendant un moment, avant de s’éloigner en silence.

Petite Tang avait du talent. Ye Xiu était déjà extrêmement fort. Mais elle ? Chen Guo s’assit derrière la réception étourdie. Elle aimait vraiment le jeu et espérait pouvoir y devenir bonne, mais… Chen Guo savait qu’il n’était pas possible pour elle d’atteindre l’étape suivante. 27 ans. Pour l’e-sport, c’était déjà l’âge de se remémorer les souvenirs passés, au lieu de regarder vers l’avenir.

Tang Rou se connecta au jeu avec arrogance, mais après un court moment, elle avait déjà souffert de nombreux contretemps. Et ses 200 APM ne pouvaient pas résoudre ce problème. Ye Xiu l’avait rencontré. Et Chen Guo aussi l’autre nuit lorsqu’elle avait joué sur son compte secondaire. Le problème étant qu’il y avait trop de joueurs dans la zone pour débutants.

Elle n’acceptait les quêtes qu’avec grande difficulté et tuer un monstre prenait un temps fou. Avec autant de gens dans le village de départ, peu importe combien ta vitesse de réaction ou ta vitesse manuelle était rapide, tu ne réussirais jamais à tuer un monstre. Tang Rou fut poussée d’un bout à l’autre et passée à tabac, mais persévéra. Après une demi-heure, elle passa finalement niveau 2.

Tang Rou laissa échapper un soupir et tourna son regard vers Ye Xiu. Il organisait toujours les guides et était aussi concentré qu’avant. Sa concentration impressionna même Tang Rou.

Pile quand elle le regarda, elle vit le Ye Xiu concentré mettre sa main gauche dans sa poche et en sortir un paquet de cigarettes. Il l’agita deux fois et une cigarette sauta jusque dans sa bouche. Durant toute cette scène, ses yeux n’avaient jamais quitté l’écran et sa main droite avait continué de déplacer la souris sans s’arrêter non plus.

Au moment où il allait l’allumer, il sentit quelqu’un lui toucher l’épaule. Il tourna le regard et vit Tang Rou.

« Tu ne peux pas fumer ici. Guo Guo va s’énerver, avertit Tang Rou.

— Oh… »

Fumer était un presque un toc de Ye Xiu, il n’avait même pas besoin d’y penser. Mais après l’avertissement de Tang Rou, il se rendit compte qu’il avait une cigarette dans la bouche. Leurs sièges étaient dans un coin assez loin de la réception. Mis à part Tang Rou et lui, il n’y avait personne ici.

« Elle ne pourra pas le voir ! Je vais juste en fumer une, ne lui dis pas. »

Ye Xiu alluma discrètement sa cigarette, puis il finit par se retourner vers Tang Rou et lui demanda poliment :

« Tu en veux une ?

— Non merci.

— Tu as déjà fumé avant ?

— J’ai essayé, mais je n’ai pas aimé.

— Oh, acquiesça Ye Xiu en hochant la tête »

il pencha la tête pour regarder l’écran de Tang Rou et dit :

« Quel niveau ?

— Niveau 2.

— Allez, allez Tang Rou !

— Lord Grim c’est toi non ? demanda soudainement Tang Rou. »

Ye Xiu regarda alors le fenêtre des records de donjon ouverte sur l’écran de Tang Rou. Le grand nom de Lord Grim se trouvait dans quatre des listes.

« Tu te prépares déjà à battre mon record ? dit Ye Xiu avec un large sourire.

— Je ne peux pas pour les premières complétions, c’est ça ?

— Yep. »

Suite à cette réponse, le regard de Tang Rou tomba sur le record de complétion de la Forêt Gelée.

« Tu ne peux pas battre ce record seule.

— J’ai vu. J’ai besoin de quatre autres personnes, c’est ça ?

— Et plus tard, il y en aura de dix joueurs, de vingt et même plus, lui répondit Ye Xiu. »

Tang Rou resta silencieuse. Il ne savait pas ce qu’elle pensait.

« J’ai fini le guide, où est-ce que je le mets ? »

Avec l’aide de sa cigarette, Ye Xiu avait fini d’arranger le guide.

« Tu peux le mettre sur le bureau, mais il vaut mieux faire comme ça… »

Tang Rou se leva pour lui montrer. Les ordinateurs du cybercafé redémarraient tous automatiquement, mais les employés pouvaient éviter cela grâce à un compte administrateur.

Même dans ces gestes simples, l’agilité de Tang Rou était visible.

« Comment as-tu pratiqué ta vitesse manuelle ? demanda soudainement Ye Xiu. »

Entendant cela, les mouvements de Tang Rou s’arrêtèrent un instant et les yeux perçants de Ye Xiu remarquèrent cette légère réaction.

« Je ne l’ai jamais pratiquée, je suis juste née comme ça.

— Vraiment ? »

Ye Xiu sourit, mais ne dit rien de plus. Il se leva de son siège et le donna à Tang Rou :

« Continue à jouer ici ! Si tu as des questions sur le jeu ou le guide, tu peux venir me les poser.

— Merci. Et toi ? demanda Tang Rou quand elle vit qu’il était sur le point de partir.

— Je vais dans la zone fumeur. C’est moins dangereux comme endroit. »

Cet article comporte 4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top