skip to Main Content
Menu

TKA Tome 1 Chapitre 51

Merci à toute l’équipe !

Chapitre 51 : L’arme qui ne pouvait pas être dissimulée

Quand Ye Xiu entendit Tang Rou crier « encore », il ne bougea pas le moins du monde. Il ne fit que ressaisir avec précision sa souris, prêt à décapiter à nouveau son adversaire. Cependant, après avoir entendu le cri, il ne put pas entrer dans l’arène. Ye Xiu se leva donc et vit le porte-monnaie vide et froissé.

« Enfin plus d’argent ? Rigola Ye Xiu. »

Ce mec… Était-il en train d’attendre que je vide mon porte-monnaie avant de s’arrêter? Tang Rou se leva doucement : « Attends que j’aille en chercher plus.

— Sœur Tang, oublions tout ça… »

Les gens autour d’elle qui la connaissaient essayèrent tous de la convaincre.

« Petite Tang… » Chen Guo s’approcha aussi pour l’arrêter. Avec l’esprit de compétition de cette fille, Chen Guo était sûre qu’elle allait continuer jusqu’à faire faillite. Le plus détestable de l’histoire était Ye Xiu. Après avoir gagné, il ne lui laissait pas un moyen de se sortir de cette situation.

Au final, elle entendit tout de même Ye Xiu dire : « Oublions-ça ! Ce genre de folie n’est pas drôle… »

Toujours en train de se moquer d’elle ! Chen Guo était furieuse. Elle se retourna et au moment où elle allait dire quelque chose, elle entendit Ye Xiu continuer :

« Tu devrais commencer par apprendre correctement. Tu dois au moins te rendre compte du gouffre qui existe entre nous. Tu ne peux pas gagner à Glory avec juste une bonne vitesse manuelle. Si tu veux refaire un duel avec moi, tu en auras l’occasion de nombreuses fois plus tard. »

Chen Guo fut surprise. Cette remarque était contre toute attente raisonnable et sensée. Ce mec avait fini par parler comme une personne normale. Mais, au vu de comment Tang Rou était chauffée, allait-elle vraiment faire attention à cela ?

Les pas de Tang Rou s’étaient déjà arrêtés et elle se tenait là, perdue dans ses pensées. La foule autour d’elle s’était tue. Tous semblaient attendre une quelconque conclusion spectaculaire. Chen Guo vit alors quelque chose du coin de l’œil. Elle tourna la tête pour regarder et vit qu’il s’agissait de Ye Xiu qui lançait un regard intéressé tout en faisant des signes vers elle. Cet enfoiré voulait qu’elle lui donne l’argent !

Chen Guo était en colère ! Mais elle savait qu’avec le caractère de Tang Rou, elle n’allait pas le laisser redonner l’argent. Ainsi, elle décida d’ignorer Ye Xiu et agita ses mains vers la foule : « Qu’est-ce que vous regardez encore ? Tout est fini, allez allez. »

La foule, voyant que Tang Rou ne bougeait plus, décida donc d’en faire de même.

Ils décidèrent alors de se tourner vers Ye Xiu et demandèrent :

« Frère, de quel genre d’arme s’agit-il ? »

Seuls les gens qui ne jouaient pas à Glory ne se posaient pas cette question. En entendant cette question, même Chen Guo tendit l’oreille. D’un côté elle voulait connaître la réponse, mais de l’autre, elle devait réconforter Tang Rou. Elle était vraiment putain de trop occupée.

« Ah ah, rien d’exceptionnel. Juste un truc que j’ai fait moi-même, répondit Ye Xiu.

— Une arme manufacturée ?? » Réagit rapidement quelqu’un qui avait tout de suite compris ce que les mots « fait moi-même » voulaient dire et cria de surprise.

La foule devint tout de suite folle. Une arme manufacturée était un contenu si haut niveau que les joueurs normaux ne pouvaient même pas en rêver. Glory était ouvert depuis dix ans mais les techniques de fabrication d’armes disponibles en ligne ne permettaient de créer que des armes Oranges.

Les légendaires équipements Argentés, dépassant les équipements Oranges, n’étaient trouvables que dans la ligue professionnelle. Et ces clubs professionnels n’avaient aucune raison de divulguer leur technique de construction.

« Frère, peut-on y jeter un coup d’œil ? Demanda quelqu’un à Ye Xiu.

— Bien sûr ! »

Ye Xiu rigola et laissa la foule observer le Parapluie aux Mille Fortunes.

Tout en posant sa main sur l’épaule de Tang Rou, Chen Guo dit « Viens viens, allons en haut pour se reposer un peu. » mais en même temps, elle ne pouvait s’empêcher de tourner la tête pour observer l’arme que tenait Lord Grim dans les mains. Voyant cela, Tang Rou ne put s’empêcher de rire : « Si tu veux aller voir, va voir ! »

Chen Guo, entendant cela, tourna la tête vers elle. Contrairement à ce qu’elle pensait, Tang Rou n’était pas déprimée, ce qui rassura tout de suite Chen Guo. Mais elle amena tout de même Tang Rou à l’étage et dit avec autorité : « Humpf. J’irai voir plus tard. S’il ose ne pas me laisser regarder, je le virerai. »

La foule autour de l’ordinateur, qui observait les caractéristiques du Parapluie aux Mille Fortunes, était stupéfaite. En plus, la plupart de ces joueurs jouaient sur le nouveau serveur et connaissaient donc très bien les armes de bas niveau. En un regard, ils pouvaient savoir qu’il s’agissait d’une véritable arme Argentée ! Une légendaire Arme Argentée surpassant les armes Orange.

« Incroyable ! Comment l’as-tu créée ? Lâcha quelqu’un. »

Ye Xiu sourit mais ne répondit pas et plus personne ne continua à le questionner. Même la personne qui venait de poser la question se sentait mal.
Quel équipement manufacturé n’était pas fait de sang, de sueur et de larmes ? Qui oserait lui demander nonchalamment de divulguer ce genre de choses ?

« Quel dommage ! Elle n’est que niveau 51

— Le serveur vient d’ouvrir, c’est pour ça ! Si tu commences à récolter des matériaux maintenant, tu devrais pouvoir la monter niveau 70, non ?

— Vraiment ? J’ai entendu dire que les équipements manufacturés ne dépendaient que des matériaux utilisés et pas du niveau de ceux-ci.

— Merde alors, t’as entendu ça ? Si tu sais ça, va donc en faire une.

— C’est juste ce que j’ai entendu, je n’ai fait que l’entendre… »

Les joueurs commentaient les uns après les autres. Ye Xiu se contentait de sourire à ce qu’il entendait, mais ne rejoignit pas la discussion. Les joueurs normaux n’avaient que de vagues notions de ce genre de contenu de haut niveau et ne pouvaient pas vraiment faire quelque chose avec. Mais pourtant, une Arme Argentée venait d’apparaître devant eux. C’était un sujet de discussion pour toute la foule. Mais tous les joueurs n’oubliaient pas d’ajouter une chose à leurs phrases : quel dommage qu’elle soit niveau 5.

Un équipement de niveau 5, peu importe combien il était OP, n’aurait jamais de valeur. Tout le monde comprenait cela. Bien que la plupart des joueurs sache que les équipements manufacturés pouvaient être améliorés dans l’éditeur, améliorer était aussi difficile que créer. Un simple erreur pouvait ruiner une arme. Niveau 5… Le point de départ était trop bas. Le nombre d’améliorations requises était beaucoup trop grand. Tout le monde pensait inconsciemment qu’au lieu de l’améliorer, il serait plus simple de directement en faire une de haut niveau.

« Frère, si tu souhaites faire quoi que ce soit, je peux te donner les matériaux. Donne-moi juste un prix. »

Il y avait toujours quelqu’un qui ne voulait pas abandonner les équipement manufacturés ! D’habitude, tous trouvaient qu’il s’agissait de quelque chose hors d’atteinte. Mais aujourd’hui, quelqu’un en possédant une était apparu.

« Je ne peux vraiment pas. Si je pouvais, serais-je assis ici ? Dit Ye Xiu. »

La personne qui ne voulait pas abandonner se tut. Vrai. Quelqu’un capable de créer des équipements manufacturés était un talent encore plus précieux qu’un expert normal. Ils pouvaient fermer leur porte et devenir riches. Ils pouvaient aussi rejoindre l’équipe technique d’un club professionnel.

« Frère, tu veux faire un donjon ? Allons-y ensemble ? »

À ce moment, il y avait même plusieurs personnes qui invitaient Ye Xiu à jouer avec eux. Ils venaient clairement du dixième serveur.

« J’ai déjà atteint mon quota quotidien, répondit Ye Xiu.

— Jouons ensemble quand l’occasion se présente alors !

— OK. »

Après avoir payé leurs respects et dit quelques mots doux pour essayer de devenir ami avec lui, la foule se dispersa peu à peu. Ye Xiu soupira. Honnêtement, les armes manufacturées étaient vraiment trop précieuses. Elles devraient rester cachées du monde extérieur. Dans Glory, les joueurs ne pouvaient pas utiliser le système pour regarder l’équipement des autres joueurs, il était donc facile de les cacher.

Mais le problème était que le Parapluie aux Mille Fortunes était vraiment trop hors du commun. Quel jeu avait ce genre d’armes changeantes ? N’importe quel joueur avec un minimum de bon sens pouvait deviner qu’il s’agissait d’une arme manufacturée.

Après tout, dans un vrai combat, les avantages et atouts d’une arme devaient être utilisés et il était donc impossible de cacher cette arme.

Ye Xiu soupira. Juste au moment où il fermait la fenêtre d’équipements, il vit Chen Guo courir vers lui depuis le deuxième étage. Après avoir couru jusque derrière Ye Xiu, elle dit : « Alors ton arme ? Ton arme ?

— Une arme manufacturée, regarde donc… »

Impuissant, Ye Xiu la rouvrit.

« Wow… »

Chen Guo l’admira. Elle était comme n’importe quel autre joueur et avait cent mille questions à poser. Mais elle savait aussi qu’il n’était pas correct de demander ce genre de choses.

« Tu veux faire un personnage non-spécialisé à cause de cette arme ? Demanda Chen Guo.

— Maligne, lui répondit Ye Xiu.

— Tu aimes vraiment être mystérieux. »

Chen Guo découvrit qu’elle avait à réévaluer Ye Xiu. Cette personne qui avait été exclue du cercle professionnel était plus profonde que ce qu’elle laissait paraître ! Bien qu’elle ne sache pas exactement à quel point les pros étaient forts…

« Quand t’ai-je caché quelque chose ? Lui répondit Ye Xiu. »

  1. Petit rappel : seul la forme Lance est niveau 15, les autres sont toujours niveau 5
Cet article comporte 5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top