skip to Main Content
Menu

TKA Tome 1 Chapitre 4

Merci à toute l’équipe !

Chapitre 4 : Un expert mystérieux

« Sœur Chen, tu grignotes de nouveau à minuit… »

Après avoir acheté quelques en-cas, Chen Guo rassembla tous les employés du café afin qu’ils mangent tous ensemble. L’odeur des plats emplissait sans retenue tout le cybercafé, créant au passage des vagues de protestations et de gémissements chez les clients. Ce n’était plus l’heure de dîner depuis longtemps, mais tous étaient condamnés à sentir l’odeur alléchante des plats. Ce n’était pas une joie, mais plutôt un piège.

« Faites la queue bien sagement si vous voulez des nouilles instantanées, les interpella Chen Guo.

— Sœur Chen devrait manger des plats cuisinés tous les jours. Nous mangerons des nouilles instantanées pendant ce temps. »

Personne ne rejeta son offre et tous se saisirent d’un paquet de nouilles instantanées, puis les mangèrent tout en fixant avec jalousie les employés, qui mangeaient un repas composé de six plats et d’une soupe.

« Si vous voulez sortir et manger, ne demandez pas à mes employés de faire vos courses, répondit Chen Guo.

— La prochaine fois, pourriez-vous nous prévenir à l’avance ? Ou nous le faire livrer ? dit quelqu’un.

— Mon cybercafé n’a pas beaucoup d’employés. Comment pourraient-ils tout ramener ? Arrêtez de dire n’importe quoi, si vous voulez vraiment manger mais que vous êtes trop fainéants, allez leur demander leur numéro de téléphone. Pourquoi ne vous livreraient-ils pas ?

— Sœur Chen, avez-vous leur numéro ? Donnez-le-moi que je puisse le recopier, dit une autre personne.

— Qu’est-ce que je ferais avec leur numéro de téléphone ? J’ai des gens qui font mes courses, pourquoi aurais-je besoin d’embêter le restaurant ? »

Cette fois-ci, les clients et même les employés du cybercafé pleurèrent de concert jusqu’à ce que des ruisseaux se forment sur leurs joues. Ye Xiu trouva une opportunité et en profita pour demander :

« Alors vous vous appelez Chen ?

— Ouais, Chen Guo. J’ai vu ta carte d’identité. Tu n’es pas aussi vieux que moi, tu peux m’appeler sœur. Tu n’y perdras rien.

— Comme tu veux… lui répondit Ye Xiu avec un sourire forcé.

— La viande hachée avec de la sauce piquante est si épicée ! Petit morveux, finis-la ! »

Chen Guo n’avait pas beaucoup mangé. Elle posa ses baguettes et courut chercher un verre d’eau après une bouchée. Revenant avec son verre d’eau, elle donna un coup de pied dans le tabouret de Ye Xiu :

« Tu n’as pas encore fini ? Dépêche-toi.

— Pourquoi tant de hâte ?

— C’est presque l’heure. »

Chen Guo leva son poignet afin de laisser Ye Xiu voir l’heure. Il était onze heures cinquante-trois. Il ne restait que sept minutes avant l’ouverture du dixième serveur de Glory.

« Tu y participes aussi ? »

Ye Xiu était quelque peu surpris. Après avoir joué sur le compte de Chen Guo avec Chasing Haze, il avait vu que son personnage avait un bon équipement. Il s’agissait d’un personnage du cinquième serveur qui avait déjà cinq ans si elle avait commencé au lancement du serveur. Bien sûr, il n’était pas comparable à son compte de joueur professionnel, mais il était tout de même décent pour un joueur normal. Il n’était pas simple de l’abandonner.

« Regarde comme tout le monde est excité. », dit Chen Guo.

L’ouverture d’un nouveau serveur était quelque chose de très excitant. Ce qui aurait dû être un jour banal pour le cybercafé Heureux était devenu une journée où il était plein à craquer. Il était vraiment rempli de joueurs. Sur tous les écrans, on pouvait voir que les clients avaient ouvert l’écran de connexion et que leurs souris se trouvaient sur le bouton de connexion encore gris du dixième serveur.

Après s’être connectés, les joueurs essaieraient d’atteindre le sommet des classements, d’être les premiers à terminer un donjon, les premiers à tuer un boss, etc. Il y avait beaucoup trop de choses qui les attendaient. Le lancement d’une nouvelle zone de jeu les excitait vraiment. Chen Guo tourna son regard vers les clients et ne put pas s’empêcher d’être affectée par l’atmosphère. Se tournant à nouveau vers Ye Xiu, qui mangeait toujours tranquillement, elle vit qu’il n’était pas du tout influencé comme s’il n’avait pas envie d’aller explorer le nouveau serveur.

« Et donc, qu’est-ce que tu attends ? Chen Guo semblait être encore plus excitée que ses clients.

— Pourquoi tant de hâte ? »

Ye Xiu était vraiment calme ; il ne faisait pas semblant. Mais il était obligé de reconnaître l’efficacité de la publicité de Glory. La compétitivité entre les joueurs, peu importe le domaine, était quelque chose qu’encourageait Glory. Et cela ne dépendait que du niveau réel des joueurs et pas sur leur chance ou l’argent qu’ils investissaient. Mais pour un vétéran de Glory, qui était déjà baigné dans la gloire, ce genre de choses était absolument ordinaire et médiocre.

Seulement après avoir vu une envie de meurtre dans le regard de Chen Guo, Ye Xiu commença à considérer qu’il était rentable de redonner un peu de considération à son boss. Il posa son bol de riz et alla chercher une place libre devant un ordinateur. 

« P*tain, on dirait que je le force à jouer. Pour qui se prend-il ? »

Chen Guo réprimanda Ye Xiu dans son dos. Et les employés se retinrent tous de rire. Ils venaient de découvrir que leur nouveau gestionnaire réseau n’était pas banal. Il fallait vraiment être spécial pour réussir à énerver leur chef aussi facilement.

Chen Guo s’assit devant l’ordinateur à côté de Ye Xiu et se connecta sur son personnage : Chasing Haze. La population des neufs autres serveurs n’avait pas beaucoup diminué avec l’ouverture du dixième serveur. C’était flagrant sur les anciens serveurs. Tout simplement parce que recommencer un personnage sur Glory n’était pas facile. Chen Guo avait joué avec Chasing Haze pendant cinq ans avant qu’elle ne soit considérée que comme relativement bien équipée. Comment pouvait-elle l’abandonner aussi facilement ? De plus, au final, tout le monde essayait d’atteindre l’inter-serveur : le « Domaine Céleste ».

Le Domaine Céleste n’était pas une simple carte. Il s’agissait d’un autre monde. La carte était aussi grande que cinq autres serveurs réunis. Ce serveur avait des donjons plus durs, des équipements plus puissants, des matériaux plus précieux et aussi plus de liberté. Tous les joueurs forts se rencontraient là-bas. Le Domaine Céleste était la destination finale de tous les joueurs.

Il était presque minuit. Durant les dix dernières secondes, certains clients avaient commencé un compte à rebours. Alors que leurs voix devenaient de plus en plus fortes et qu’ils criaient « ZÉRO », le bouton gris du dixième serveur changea de couleur. Tout le monde dans le cybercafé ne semblait être plus qu’une seule personne à ce moment. Ils tendirent tous la main et insérèrent leur carte de compte dans le boîtier de connexion. Puis les souris cliquèrent sur le bouton du dixième serveur.

Chen Guo tourna la tête vers Ye Xiu et manqua s’étouffer. Alors que tout le monde était en train de se connecter, lui était en train de regarder tranquillement une page internet. Elle ne put retenir un haussement de sourcils en voyant qu’il s’agissait d’un site pour débutant qui expliquait dans quel ordre faire les quêtes.

« P*tain, tu ne sais même pas ça ? Tu as vraiment besoin d’un guide pour ça ? »

S’il ne possédait pas une vraie carte de compte du premier serveur, elle n’aurait jamais voulu croire que ce mec possédait dix ans d’expérience de jeu, même si on la battait à mort.

« Je n’ai pas fait ça depuis longtemps, comment pourrais-je m’en souvenir ? lui répondit Ye Xiu tranquillement.

— Tu n’as jamais aidé quelqu’un à les faire ? dit Chen Guo.

— Ce genre d’aide… Non jamais.

— Aucun esprit d’entraide, le réprimanda Chen Guo.

— Je n’avais pas le temps pour ça.

— Les gens qui n’ont pas de temps libre ne devraient pas jouer. Les joueurs sont des gens avec du temps libre.

— J’étais occupé à jouer à des jeux vidéo.

— Alors c’était quoi ton travail ?

— Jouer à des jeux !

— Ah, tu es un joueur professionnel ?

— Et même un plutôt fort !

— Un joueur professionnel plutôt fort ?! »

Ye Xiu hocha la tête avec fierté.

« Alors tu as pris ta retraite !

— Comment le sais-tu ?

— Parce que tu es vieux bien sûr. »

Ye Xiu laissa échapper un rire ironique.

« Je me demandais comment tu avais pu battre ce mec en quarante secondes. Alors tu étais un joueur pro débutant.

— Débutant ?

— Je connais tous les joueurs professionnels. Ye Xiu ? Je n’ai jamais entendu parler de ce nom. Si tu n’es pas un débutant, qu’es-tu ?

— Ah, ah, alors c’est pour ça.

— Ne me mens pas. Tu n’as pas pris ta retraite. Tu as juste été incapable de gagner une place, donc ils t’ont viré. »

Ye Xiu ne savait pas quoi répondre.

« Je ne voulais pas dire ça… »

Chen Guo se rendit compte que ses mots remuaient le couteau dans la plaie.

« Pas de problème…

— Ne te décourage pas. Vingt-cinq ans, ce n’est pas si vieux que ça. Si tu continues à t’entraîner, peut-être que tu arriveras à revenir.

— C’est ce que j’ai prévu de faire.

— Si ce jour arrive vraiment, j’aurai quelque chose à te demander.

— Quoi donc ?

— Un autographe.

— Pourquoi attendre jusque-là ? Je t’en fais un tout de suite !

— Quelle audace ! Qui voudrait ton autographe ? Je ne veux que les autographes de mes idoles.

— Oh ? Qui ?

— Su Mucheng et aussi Ye Qiu. Mais celui de Ye Qiu sera peut-être difficile à obtenir. Il ne se montre jamais.

— Oh vraiment ? »

Ye Xiu avait envie de pleurer. Ton Ye Qiu est en face de toi.

« Ouais. Mais il n’apparaît jamais en public. Même si tu n’es qu’un débutant, je ne pensais pas que tu t’y connaissais aussi peu. Tu ne sais même pas ça ?

— Je le sais. Bien sûr que je le sais. Laisse-moi te dire un secret. En vérité, je suis Ye Qiu.

— Vraiment ? Laisse-moi t’en dire un aussi dans ce cas. En vérité, je suis Su Mucheng.

— Je suis vraiment Ye Qiu.

— Et moi, vraiment Su Mucheng.

— Je …

— OK, arrête de t’amuser. Laisse-moi voir ce que tu comptes faire. »

Chen Guo secoua la main. Elle décida de ne plus s’énerver à cause de son caractère lent et tranquille.

Mais après avoir replacé son regard sur son écran, Chen Guo ne put s’empêcher de dire :

« Si tu ne comprends pas quelque chose, tu peux me demander.

— Je vais faire quelques recherches d’abord. Je ne ferai que les quêtes qui donnent des points de compétences ou de caractéristiques. Pour gagner de l’expérience ou de l’équipement, il est plus rapide de faire des donjons que de faire des quêtes qui en donnent.

— Exactement. Voilà comment un vétéran devrait réfléchir. Tu n’as juste pas besoin de faire toutes ces recherches toi-même. Va à la dernière page de ce guide !

— Oh ? »

Quand Ye Xiu regarda la dernière page, il fut frappé par une vague de honte. En y réfléchissant un peu, ce genre de guide pour débutant n’avait pas eu besoin de changer en dix ans. Il s’agissait de quelque chose que les joueurs ne pouvaient pas améliorer. Pour trouver quelles missions étaient les meilleures pour un vétéran, il existait bien sûr déjà un guide. Et à l’heure actuelle, il avait besoin de ce genre de guide. Mais au moment où il s’apprêtait à suivre les instructions du guide, il ne put retenir ses larmes. Il était connu comme l’encyclopédie de Glory ! Comment pouvait-il supporter la honte qu’il ressentait en consultant un guide pour débutant !

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top