skip to Main Content
Menu

TKA Tome 1 Chapitre 22

Merci à toute l’équipe !

Chapitre 22 – La retraite de Ye Qiu (1)

Chen Guo ne comprenait toujours pas. Même si Ye Xiu ne s’en souciait pas, comment l’autre joueur avait-il pu l’accepter dans le groupe ?

« Que s’est-il passé au juste ? demanda Chen Guo.

— Je suppose que lorsqu’ils m’ont accepté, ils avaient manigancé quelque chose pour moi. Mais après avoir vu que je jouais bien, ils ont senti que je leur serais utile, donc ils m’ont laissé tranquille, dit Ye Xiu.

— Alors tu as joyeusement travaillé pour eux sans bénéfices ? »

Chen Guo se sentait extrêmement mal pour Ye Xiu.

« Ce n’est rien. »

Pendant que Ye Xiu disait cela, sur l’écran, une lance brilla en tuant le Roi des Aranéides qui avait été encerclé par eux cinq. Chen Guo vit un tas de messages du système écrit précisément dans le chat. Les membres du groupe Seven Fields, Sleeping Moon, Sunset Clouds et Drifting Water avaient tous choisi de renoncer à l’équipement tombé du Roi des Aranéides.

« Qu’est-ce que cela signifie ? Chen Guo était stupéfaite.

— Je les ai beaucoup aidés, donc ils m’ont forcé à choisir quel équipement prendre en premier. Ah, il n’y a rien que je puisse faire ! »

Alors que Ye Xiu disait cela, il choisit fermement d’y renoncer. À travers ces sélections prioritaires, il avait déjà collecté il y a longtemps un ensemble d’équipement bleu. Mais ces types voulaient tout de même qu’il choisisse en premier.

Chen Guo était consternée. Elle pensait que ce que Ye Xiu avait décrit était trop modeste. Comment pouvait-il travailler pour eux ?  N’était-il pas le boss ? Seul le cœur du groupe était qualifié pour avoir des sélections prioritaires après avoir fini un boss. Non seulement cela, mais la condition préalable était qu’ils soient tous un groupe d’amis qui se connaissaient. Seulement alors ils laisseraient le joueur qui avait fait le plus de travail, avoir la priorité.

Mais ces membres du groupe ? Avant qu’elle n’aille dormir, on aurait dit qu’ils étaient ennemis. Quand elle se réveillait, comment étaient-ils soudainement devenus ses petits frères ?

« Raconte-moi comment c’est arrivé. »

Chen Guo ne voulait pas lâcher l’affaire et demanderait jusqu’à ce qu’elle obtienne des réponses.

« C’est parce que je les ai beaucoup aidés ! dit Ye Xiu.

— À quel point ?

— Je les ai emmenés à travers les premières complétions de la Caverne d’Aranéides et du Seigneur des Aranéides, dit Ye Xiu.

— Tu as eu trois premières complétions en une nuit ? »

Chen Guo était choquée. Elle avait joué Chasing Haze pendant cinq ans, mais elle n’avait jamais eu aucune première complétion sous son nom. Il avait seulement joué pendant une nuit et une matinée, même pas 12 heures, mais il avait obtenu trois premières complétions ? C’était trop éblouissant.

 

« Bonne chance. », dit Ye Xiu.

Il s’étira paresseusement et se leva de son siège. Les membres du groupe s’étaient déjà déconnectés. Un vague au revoir pouvait être entendu de son casque. Ye Xiu prit le casque des mains de Chen Guo. Il le rapprocha de sa bouche criant « À tout à l’heure ! », puis se déconnecta du jeu.

« Je suis si fatigué. Je vais dormir, dit Ye Xiu.

— Est-ce que tu veux manger quelque chose avant d’aller dormir ? »

Alors que Chen Guo disait cela, elle examinait Ye Xiu. En toute honnêteté, quand elle regardait son visage, elle ne pouvait voir aucun signe de fatigue. Il avait passé une nuit blanche et une matinée. Il semblait bien un peu apathique, mais le problème était qu’hier, quand ils s’étaient rencontrés pour la première fois, il avait l’air dépressif comme s’il était à moitié mort. Elle ne pouvait pas vraiment dire qu’il avait été blessé par l’arme qu’était le manque de sommeil.

« Pas besoin ! Après avoir dormi, je mangerai ! »

Ye Xiu éteignit l’ordinateur et s’enfuit. Chen Guo lui avait donné les clés de la réserve du deuxième étage la nuit dernière. Après avoir ouvert la porte de cette pathétique petite réserve, il couvrit sa tête avec un oreiller et s’endormit. Quant à cette pièce, elle s’accommodait en vérité très bien avec le sommeil diurne. Quand la porte était fermée, la petite lumière qui se glissait à travers la fenêtre ne le gênait pas du tout.      Ye Xiu s’endormit donc rapidement.

 

Il dormit extrêmement bien. Quand il se réveilla, le jour s’était assombri de nouveau. Il était dur d’imaginer que quelqu’un qui avait vécu un tel stress puisse dormir aussi simplement. S’asseyant sur son lit, Ye Xiu n’alluma pas les lumières. Il alluma une cigarette et après l’avoir silencieusement fumée, il se leva et quitta la pièce.

Les portes des deux petites chambres à coucher étaient toutes verrouillées. Ye Xiu savait que l’une de ces pièces était occupée par Chen Guo et que l’autre était occupée par une jeune femme dénommée Tang Rou. Il avait entendu que Tang Rou était une employée de longue date du cybercafé Happy.

Elle avait déjà travaillé ici presque deux ans, mais ces derniers jours, elle avait pris un congé. Quant aux autres employés du cybercafé qui avaient besoin d’un domicile, ils vivaient dans le voisinage. Chen Guo avait loué un appartement pour que tous les employés y vivent. La salle de Ye Xiu était un endroit temporaire en attendant qu’une place se libère. Chen Guo avait indiqué que dès qu’une personne arrêterait de travailler, il aurait l’opportunité d’avoir son propre lit.

Quand il alla à la salle de bains, Ye Xiu vit un post-it sur le miroir. Ennuyé, il jeta un coup d’œil et découvrit que le post-it lui était en fait destiné. Chen Guo avait déjà préparé une serviette et une brosse à dents pour lui. Ye Xiu arracha le post-it et fut à court de mots. Il ne pensait pas que le boss serait aussi attentive. Quant à savoir s’il était ému, ce genre de trivialité n’aurait pas suffi, reconnaissant était plus exact.

Après avoir rangé la serviette et la brosse à dents, Ye Xiu sortit et visita un peu les lieux. Il était déjà 9 heures. Il n’avait pas mangé de toute la journée. En quittant les petites salles intérieures, il entra dans le cybercafé et ressentit quelque chose d’inhabituel.

 

Bien que le deuxième étage soit une zone coûteuse de meilleure qualité, il était un peu trop vide. Il descendit, déconcerté. En fin de compte, étonnamment, plus il avançait, plus l’étage devenait sombre. Le premier étage du Cybercafé n’avait en fait aucune lumière allumée.

« Quelque chose est arrivé ? »

Ye Xiu regarda autour ne sachant pas quoi faire. Il découvrit que bien que les lumières du premier étage n’étaient pas allumées, il y avait beaucoup de monde, tant de monde qu’il y en avait un certain nombre qui essayaient de se faufiler.

Sur un mur au sud, une projection de 5 mètres en diagonale était suspendue en hauteur. Le projecteur retransmettait une scène et le son résonnait partout dans le cybercafé. Tout le monde était extrêmement silencieux, qu’ils soient assis à un ordinateur ou qu’ils se tiennent dans un passage.

On aurait dit qu’ils avaient tous oublié quel était l’objectif d’un cybercafé et qu’ils le considéraient simplement comme un cinéma, regardant calmement la projection. Ye Xiu entendit aussi rapidement une voix commentant la scène. Cinq mots qui ne pouvaient pas lui être plus familiers apparurent.

 

Ye Qiu, One Autumn Leaf

 

La projection qui était retransmise, à son grand choc, était un extrait de film sur l’histoire de sa carrière professionnelle dans Glory. Le commentateur décrivait avec émotion les séries d’accomplissements qu’il avait gagnées au cours de sa carrière dans Glory.

Trois fois champion de ligue, trois fois MVP, deux fois Étoile Montante, une fois Un Coup Un Mort. Peu importe si on comparait son équipe ou d’autres joueurs, Ye Qiu était au sommet de l’Alliance Professionnelle de Glory. Il était l’objectif de chaque joueur professionnel de Glory.

« Ensuite, commémorons tous le Dieu du Combat One Autumn Leaf que Ye Qiu contrôlait à travers ces séries de magnifiques images. »

Le commentateur utilisait un ton abattu et triste. Sur la projection, des images de l’invincible Dieu du Combat One Autumn Leaf commençaient à être montrées. Avant, n’importe quelle image aurait fait crier de joie et d’excitation la foule. Mais maintenant, le cybercafé était silencieux. Il n’y avait ni cris, ni encouragements. Chacun regardait simplement en silence pendant que les images défilaient une par une. Ils savaient, qu’à partir d’aujourd’hui, tout cela ferait partie du passé.

En ce jour à midi, le club Excellent Era avait convoqué une conférence de presse et annoncé la retraite de leur capitaine d’équipe Ye Xiu.

Ce toujours mystérieux expert ne participait même pas à sa propre conférence de presse. On ne vit que la manager d’Excellent Era sortir l’accord que Ye Qiu avait signé déclarant sa retraite. La manager d’Excellent Era proclama rapidement ensuite, que le retraité Ye Xiu avait diplomatiquement décliné d’autres positions du club et quitté par lui-même le club Excellent Era.

L’écran clignotait continuellement. Duels, massacres, records, le commentateur progressait avec précision et arriva graduellement à la désastreuse situation entre Ye Qiu et Excellent Era. Dans la foule du cybercafé, de faibles sanglots pouvaient être entendus.

Cet article comporte 3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top