skip to Main Content
Menu

TSW – Volume 6 – Chapitre 6 – Réunion de Classe

Traducteur Français : Hellteach
Éditrice :
Checkeur :

TSW - Volume 6 - Chapitre 6 - Réunion de Classe

Wang Zheng se sentait désolé. « Eh bien, trois ans, c’est plutôt pas mal aussi. Tu auras alors l’argent pour te marier. »

« Ha ! Il y en aura assez pour tout un palais de concubines. Pourvu que tu contribues à l’étude. Je devine que nous devons faire des progrès pendant les trois prochaines années, ou toi, Monsieur Businessman, tu sais que les investisseurs se retireront. »Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

Xiao Fei savait cela mieux que Wang Zheng. Il n’existait pas de choses gratuites dans ce monde.

« Professeur, j’ai une foi absolue en vous. Nous réussirons à coup sûr ! »

Wang Zheng serra les poings pour montrer sa confiance.

« Oh, vraiment ? Je faisais reposer tous mes espoirs sur toi ! Tu ferais mieux de ne pas paresser, tu as la plus grosse part du gâteau ! »

Whang Zheng haussa les épaules. Il était responsable des théories, et avec le Vieux Marchand, il n’avait pas à s’inquiéter de quoi que ce soit. Il devait seulement être patient.

C’était encore plus le cas en termes de passer de la théorie à la pratique. Encore plus de chercheurs dans le domaine étaient en train de se diriger vers la Terre.

Quand bien même ils essayaient de maintenir un profil discret, la création de la Compagnie King Universal Space Technology attirait inévitablement pas mal d’attention.

Xiao Fei était toujours très décontractée lorsqu’elle parlait avec Wang Zheng. Elle portait une blouse de laboratoire blanche sur un T-shirt basique, la tenue la plus ordinaire qui soit. Lorsqu’elle était en repos, Xiao Fei s’habillait généralement de manière confortable. Mais toute chose étant : n’était-elle pas le moins du monde consciente du corps superbe qu’elle possédait ?Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

Wang Zheng était un adolescent. Il était rempli de passion et d’énergie. Alors qu’il utilisait la plus grande partie de son énergie dans l’entraînement, il ne pouvait pas s’empêcher de remarquer le comportement parfois aguicheur de Xiao Fei.

Et à chaque fois, Xiao Fei semblait le taquiner intentionnellement. Un léger mouvement, et une peau claire et souple était révélée. Ce décolleté profond pouvait faire jaillir le sang du nez d’un homme. Mais Professeur Xiao Fei était toujours tellement sérieuse dans leur discussions.

Wang Zheng eut le sentiment qu’il ne pouvait plus supporter cela. Dans le Rubik’s Cube, l’entraînement de Tête d’Os, ‘Le Coup de Poignard au S.E.X.E’ avait été merveilleusement réalisé, mais tout cela n’était que virtuel. Wang Zheng savait au fond de son cœur que ce qu’il avait devant lui était quelque chose d’entièrement différent. Xaio Fei était l’une des rares femmes qui pouvaient l’affecter.

« Oh, professeur, j’ai pensé à quelque chose ! Laissez-moi y aller pour le noter ! »

À chaque fois qu’ils avaient terminé leurs affaires, Wang Zheng sentait toujours que quelque chose clochait lorsqu’il voyait le regard de Xiao Fei. La jolie Xiao semblait considérer le fait de le taquiner comme une forme de divertissement.

Xiao Fei trouva amusant de voir Wang Zheng partir à la hâte. Ce gars était vraiment drôle ! Elle entonna un air alors qu’elle retournait au travail. Elle était toujours de meilleure humeur après avoir taquiné Wang Zheng.

Wang Zheng était confus en partant. Bon sang. De quoi donc avait-il peur ?

Si ce n’était pour le fait que Xiao Fei soit son professeur, il l’aurait prise depuis longtemps. Il était bizarre qu’il puisse toujours rester ferme en face des autres, mais Xiao Fei le possédait toujours.Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

King ???

La création de la Compagnie King n’avait pas beaucoup affecté Wang Zheng. Il se rendait au cours comme d’habitude et s’entraînait de même. Zhuo Mu et Luo Mu attendaient beaucoup de lui et étaient les plus stricts envers lui.

Tous les deux avaient le sentiment que Wang Zheng allait devenir l’atout ultime de l’Ares College. Son potentiel ne connaissait pas de limites. Peu importait à quel point l’entraînement qu’il recevait était dur, il pouvait toujours s’y adapter.

Wang Zheng fut aussi nommé le chef d’équipe du groupe de quatre. À cela, Meng Tian, Zhang Shan, et Zhang Runan ne s’y opposèrent pas. Ils le connaissaient depuis un moment maintenant, et Wang Zheng débordait en effet de potentiel dans des aspects variés. Qu’il soit leur chef était ce qu’ils avaient espéré.

Alors qu’ils étaient sur le point de terminer les cours, Wang Zheng vit Yan Xiaosu regarder aux alentours sur le pas de la porte. « Bon boulot, Boss ! »

« Pourquoi es-tu là ? Ne dois-tu pas passer du temps avec An Mei ? » demanda Wang Zheng d’un air moqueur tout en disant au revoir de la main aux autres.

« Eh mec, t’as oublié ? Nous avons notre dîner de réunion de classe ce soir ! Zisu s’est occupée du transport, il nous attend maintenant. » Yan Xiaosu s’était appliqué à être minutieux concernant son image d’homme riche. Il était habillé de vêtements de marque de la tête aux pieds.

À cause des contributions de Su l’Homme Riche, le vieux Yan ne pouvait pas s’arrêter de chanter les louanges de son fils. Il disait toujours que les tombes ancestrales fumaient, et à quel point c’était de bon augure. Et donc, il relâcha la discipline sur Xiaosu. Yan Xiaosu menait maintenant une vie facile.

« Très bien, donne-moi une minute. » La fête des anciens élèves de Daybreak. Wang Zheng se souvint de Zhao Lingfeng et se demanda s’il serait là. Il espérait que Lingfeng avait une meilleure mémoire.

Se changer était du gâteau pour Wang Zheng. Il le fit en 5 minutes. Désormais, il n’avait aucun intérêt pour tous ces vêtements à la mode. Yan Xiaosu ne trouva pas cela bizarre ; c’était tout simplement le style de Wang Zheng.

Une limousine électromagnétique était garée devant le portail. Ye Zisu attendait.

La robe de Ye Zisu était discrète, mais on pouvait voir qu’elle avait fait beaucoup d’efforts sur son apparence.

« Ah, la belle de l’école mérite bien son nom ! Zisu, tu vas éclipser toutes les autres demoiselles ce soir. » Wang Zheng lui fit des sincères compliments.

Yan Xiaosu hocha vigoureusement la tête. « Je pense que Zisu est devenue encore plus jolie après être entrée à l’université. »

« Camarade de classe Xiaosu, essayes-tu de dire que j’avais l’air tout à fait quelconque par le passé ? » Ces trois-là étaient de bons amis. Ye Zisu plaisantait aussi de temps à autres.

« Ce n’est pas la même chose. De l’élégance, oui, de l’élégance. Tu sembles exsuder un air d’élégance maintenant. Comme tu es gracieuse ! » la félicita Wang Zheng. Ye Zisu était différente des autres filles. Cela avait été accentué à l’université. On aurait dit qu’elle avait l’air d’une fée.

« Même si je suspecte qu’il s’agisse d’un léchage de bottes en bonne et due forme, j’accepte quand même ta remarque. Je dirais quelques mots d’appréciation pour toi devant An Mei. » dit Ye Zisu.

L’intérieur de la limousine avait une touche luxueuse. Elle était spacieuse, et même si elle pouvait contenir huit passagers, les compartiments pouvaient être soulevés pour créer un espace privé pour trois personnes.

« C’est génial ! il faut que je dise à mon père d’en acheter une aussi. » s’exclama Yan Xiaosu tandis qu’il étendait ses courtes jambes.

« Wang Zheng, n’as-tu pas été très occupé dernièrement ? Tu dois faire l’entraînement et faire des recherches en même temps, donc tu ferais bien de faire attention à ta santé ! » Ye Zisu avait à peine eu la chance de le voir récemment, excepté pendant les rassemblements. Et même alors, les rassemblements étaient toujours très peuplés.

« Ne t’inquiète pas pour lui, il est aussi fort qu’un taureau. Lorsque je suis allé le chercher à l’instant, Zhang Shan essayait encore de retrouver son souffle, mais ce gars n’avait même pas une goutte de sueur ! Quant au travail de recherche, Démon Xiao s’en occupe. Boss ne fait qu’être présent au réunions. »

Yan Xiaosu se mit à rire.

« Ah mais dis donc toi ! Je travaille aussi ! J’ai été tellement affamé que j’ai perdu du poids ces derniers temps. »

« Oh, assure-toi de manger davantage plus tard ! » ajouta rapidement Ye Zisu.

« Croyez-vous cela ? À l’évidence, Boss a mûri. » se moqua Yan Xiaosu. Tout au fond de lui, il croyait que Ye Zisu convenait mieux à son boss. Elle était jolie, méticuleuse, et n’utilisait pas son influence. Quant à la princesse… ah. La Lune avait l’air délicieuse dans le ciel, mais quelle était son utilité si elle ne pouvait pas être mangée ?

Ye Zisu rougit. Elle remit un peu en place sa chevelure pour cacher sa timidité.

« Au fait, est-ce que Zhao Lingfeng va venir ? Je suis un peu en conflit avec lui. » demanda Wang Zheng.

« Il a dit qu’il avait quelque chose à faire et qu’il ne pourrait pas venir à temps. Cette réunion a été organisée par Li An et moi. »

« Oh ? Li An n’a-t-elle pas été exclue du Feiyue College ? »

Yan Xiaosu était mal à l’aise à la mention de Li An. À l’école, la rumeur disait que Yue Jing avait été avec quelques personnes, et Li An était l’un d’entre-eux. Il était entré au Feiyue College sur la Lune avec des résultats académiques remarquables. Il était encore plus fier que Zhao Lingfeng. La meilleure école en Asie, Daybreak, n’avait jamais manqué de personnes de haute volée.

Ye Zisu pouffa. « Comment cela est-ce possible ? C’est une semaine de vacances, et il a pris quelques jours pour revenir. »

« Nous ne serions pas venus si nous avions su qu’il serait là. » Yan Xiaosu n’était pas content. Le lycée était l’un des moments les pire de sa vie. Il avait été discriminé par beaucoup de personnes de toutes les conditions sociales. C’était un passé insupportable.

« Les choses sont différentes maintenant ! Tu es l’un des personnages au top des environs. » Ye Zisu lui fit un clin d’œil. « Little Fortune Star a des chances d’obtenir le Leap Company Award pour la Terre ! Et en temps que prince héritier de Little Fortune Star, ta famille est l’un des cas d’études sur lesquels Feiyue College travaille ! »

« Oh, c’est donc le cas ? Alors, pas de problème. » Yan Xiaosu redressa le dos. Il se sentit immédiatement plus en confiance.

Personne n’était né pour aimer être humilié. Il en allait de même pour Yan Xiaosu. Il ne pouvait pas le supporter, spécialement quand les gamins pourris-gâtés se moquaient de lui de temps en temps.

Qu’est-ce qui n’allait pas avec une usine de fabrication de serviettes hygiéniques ? N’était-ce pas aussi des affaires ?

Des affaires qui pouvaient rapporter de l’argent étaient de bonnes affaires !

Tandis qu’ils continuaient leurs conversation, ils arrivèrent tous les trois à destination. L’Hôtel Liz Carlton. Les goûts de Ye Zisu n’étaient jamais mauvais.

Même s’il s’agissait juste d’une réunion de classe pour une poignée de jeunes étudiants, cet événement était drôlement impressionnant.

Il semblait que les parents étaient plus ouverts maintenant qu’ils étaient tous adultes.

Beaucoup de personnes avaient changé tandis qu’ils étaient passé du lycée à l’université.

À l’instant où ils entrèrent, deux filles se jetèrent sur eux. « Waouh, Ye Zisu est devenue encore plus jolie ! »

« Xiaoxin, ce n’est pas que moi, toi aussi ! Ce collier est superbe ! Un jade naturel rare ! »

« Notre Zisu a bon goût ! Mon petit ami me l’a offert pour mon anniversaire. Il coûte plus de 580 mille ! »

Lu Xin. Wang Zheng et Yan Xiaosu étaient ses camarades de classe. Même si Lu Xin avait tendance à être trop dramatique, elle était franche et disait ce qui lui passait par la tête.

« Yan Xiaosu, j’ai entendu dire que tu avais touché le gros lot ! Tu devras bien t’occuper de tes camarades de classe, d’accord ! »

Lu Xi lui souffla un baiser de manière aguichante.

D’habitude, Yan Xiaosu fixait sa chute de reins en classe.

En comparaison à Little Fortune Star et OMG, peu de gens connaissaient Wang Zheng, le détenteur d’actions numéro un invisible. Qui aurait pu penser que Wang Zheng était au cœur de ce projet ?

« Wang Zheng, tu n’as pas du tout changé. » dit Lu Xin. « Ce n’est pas bien. Écoute-moi, les hommes doivent aussi s’habiller. »

Wang Zheng ne savait pas s’il devait en rire ou en pleurer. « Ne t’inquiète pas, j’ai l’habitude. »

Lu Xin le regarda déroutée. « Ça n’ira pas, ce n’est pas bon pour ta santé. »

Par le passé, on avait décerné à Lu Xin le titre de ‘Pipelette’ en classe. Quand on pensait que c’était devenu pire en seulement quelques mois !

Yan Xiaosu en eut une boule dans la gorge. Il détestait lorsque les autres méprisaient Wang Zheng. Ces simplets, ne savaient-ils pas que le maître ne montrait jamais son visage ?

En voyant que Yan Xiaosu s’éclaircissait la gorge et bredouillait, Wang Zheng dit : « Quel dommage, tu as un petit ami maintenant, donc je ne peux plus rien faire. »

« Oh, tu avais le béguin pour moi toi aussi ! Ah, pourquoi donc ne l’as-tu pas dit plus tôt ? Je suis prise maintenant. » dit Lu Xin, en plaisantant à moitié.

« Très bien, ne bloquons pas l’entrée, nous pourrons nous retrouver à l’intérieur. »

Les événements comme les réunions se reposaient sur la capacité de l’organisateur de rapprocher les gens. Ye Zisu et Li An étaient sans l’ombre d’un doute des gens importants, et si Zhao Lingfeng avait été présent, cela aurait été encore plus plein d’entrain.

Plus de 80 personnes de la promotion de Wang Zheng étaient présentes, et il y en avait 20 qui étaient des camarades de classe de Wang Zheng et de Yan Xiaosu. Il semblait que Ye Zisu y ait porté une attention et un soin particulier.

« Whaouh, la silhouette de Lu Xin est encore plus développé qu’avant. Tss, tss, tss, ce derrière… il est presque en train de remonter maintenant. » dit Yan Xiaosu à voix basse.

« Pourquoi, tu veux faire quelque chose ? »

« Pas question ! Je suis pur et immaculé. Je n’ai dit cela que pour m’amuser tu sais, mec. » dit Yan Xiaosu. Il était en effet un homme véritable maintenant. Même si ses mains avaient subi quelques entraînements et avaient plein d’expérience, An Mei était sa première femme. Il était très sérieux à ce sujet.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top