skip to Main Content
Menu

TSW – Volume 6 – Chapitre 5 – La Prévoyance de Tyran Su

Traducteur Français : Hellteach
Éditrice :
Checkeur :

TSW - Volume 6 - Chapitre 5 - La Prévoyance de Tyran Su

On pouvait le qualifier de guerrier, mais il avait fait quelques contributions à la navigation spatiale. Même si Lin Huiyin n’en comprenait pas les difficultés, elle savait que l’École des Sciences d’Aslan faisait des recherche dans le même domaine, mais n’avait fait aucun progrès. Et pourtant, Wang Zheng avait fait une percée.

On pouvait le qualifier de scientifique, mais ils se comportait de manière époustouflante dans CT. Même Angela le reconnaissait. Et impressionner sa cousine n’était pas une chose facile.Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

C’était juste que plus les choses tournaient dans ce sens, plus Huiyin se sentait inquiète. Si Wang Zheng montrait la moindre faiblesse, elle couperait court à de telles pensées. Mais dans des situations comme celle-ci, il était difficile de déterminer ce qui était réel.

Huiyin voulait rester quelques jours de plus, mais son agenda ne lui permettait pas. La cérémonie de passage à l’âge adulte de sa cousine se pointait à l’horizon, et elle se devait d’y être présente. Avant de partir, Huiyin voulait avoir un peu plus d’interactions avec Wang Zheng. D’un côté, cela lui clarifierait les choses. De l’autre, c’était pour lui faire renoncer à sa cousine. Mais… cet homme avait refusé une entrevue, en disant qu’il n’avait pas le temps.

Lui ? Il n’avait vraiment pas le temps !

Assise dans son vaisseau, Lin Huiyin était encore furieuse. Tout comme une adorable petite grenouille.

C’était la seconde fois !

Wang Zheng et compagnie s’entrainaient ardemment. Wang Zheng menait une vie excitante et bien remplie. S’entraîner et participer à la recherche lui avait ravi son temps personnel, donc il n’avait pas une minute pour Lin Huiyin.

Il n’acceptait pas facilement les autres, mais une fois qu’il le faisait, il ne laissait jamais tomber.

Pendant la semaine suivante, l’étudiant Wang fut en effet très occupé. Le test de la théorie et les corrections se déroulaient à la vitesse grand V. Xiao Fei et Marcus étaient à leur summum, et toute l’équipe était très excitée. Yao Ailun et Chen Xiu avaient aussi fait des contributions remarquables et furent reconnus par l’équipe. Si ce n’était pour la présence de Wang Zheng, ils auraient reçu une bonne partie de toute l’attention.Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

Mais Wang Zheng était présent.

La Théorie A de Wang Zheng créa un tumulte dans toute la Voie Lactée. L’équipe avait toujours pensé qu’ils serait mieux de donner le nom de Wang Zheng à la loi. Même si Xiao Fei et les autres avaient beaucoup travaillé, spécialement pendant les étapes postérieures à la théorisation, Marcus et elle pensaient que la clé de leur travail avait été effectuée par Wang Zheng, et les professeurs se devaient de ne pas voler les réussites de leurs étudiants.

Wang Zheng essaya de discuter cela, mais il n’avait pas pu gagner. Il n’avait pu qu’ajouter un ‘A’ dans le nom. ‘A’ pour Alan Tucker.

Un super génie avait émergé dans le monde scientifique. Sans s’en rendre compte, toute l’équipe se mit à travailler autour de la théorie de Wang Zheng.

Pas convaincu ? Impossible !

Ne pas y croire ? Impossible !

Tout le monde dans l’industrie de la science essayait de deviner quel genre de monstre était exactement ce gars nommé Wang Zheng.

Le nom de Wang Zheng se propagea partout. Il atteignit finalement les médias d’Aslan. Mais les alliés de la liste A savaient que cette technologie était d’abord et avant tout un avantage au combat, tout spécialement des technologies sensibles comme celle-là. Quelques corporations interplanétaires avaient déjà pris contact avec Xiao Fei.Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

Quant aux deux investisseurs confirmés, OMG et Little Fortune Star, ils attirèrent l’attention partout.

Les actions des deux compagnies grimpèrent en flèche. L’une augmenta de 10 pour cent, et l’autre réalisa un bond de 30 pour cent.

Qui aurait pensé qu’une entreprise de confection de serviettes hygiéniques pourrait prendre part à un projet aussi massif ?

Mais peu importait ce qu’ils produisaient. La clé était leurs capacités.

Un bon nombre de compagnies avaient commencé à faire des plans pour se frayer un chemin vers le Vieux Yan. La famille Yan avait 71 pour cent de parts dans la société Little Fortune Star. Un contrôle absolu. Ce n’était pas ce que le Vieux Yan voulait. Il n’avait pas eu le choix. Qui se souciait de leur entreprise ?

Mais maintenant, ce n’était pas facile de leur acheter la moindre part de l’entreprise.

Yan Xiaosu invita tout le monde à dîner. Il parlait pendant qu’ils mangeaient. « Bon sang les gars ! Vous me croyez maintenant ? J’ai toujours su que le Boss était la réincarnation de la divinité de la connaissance ! J’ai pensé du bien de lui depuis qu’il était un bambin ! Ah, je suis d’une grande prévoyance ! »

Pan !

An Mei lui massa la tête de son poing. « Un ton plus bas ! Garde le profil bas ! »

« Ha ! Nous somme une famille ! Je ne fais que dire la vérité ! »

Wang Zheng était celui qui avait le plus voix au chapitre concernant le brevet. Autrement, comment la compagnie Little Fortune Star aurait-elle pu avoir l’opportunité de jouer un rôle ? Meng Tian  ne se rendait compte de rien, mais An Mei, Du Qingqing et les autres provenaient de familles ordinaires, tout au plus de la classe moyenne. Ils savaient ce que cela signifiait. C’était comme de s’envoler à travers les cieux.

Les amis étaient peut-être les amis, mais comment pouvait-on être aussi généreux ? Et pourtant, Wang Zheng agissait comme si cela n’était pas grand-chose.

« Wang Zheng, Rich Man Su est extrêmement chanceux d’avoir un ami comme toi. » dit gaiement An Mei.

Elle pensait que son petit ami était devenu riche par pure chance. Mais maintenant, elle était véritablement sur le chemin pour devenir la maîtresse d’une famille riche.

Wang Zheng n’était pas aussi excité que ses amis. Il n’avait jamais pensé que les possessions matérielles étaient importantes. En entendant ce qu’An Mei avait dit, il secoua la tête. « An Mei, tu te trompes. C’est moi qui ai de la chance d’avoir un frère comme lui. Il n’y a rien que nous ne puissions pas échanger… à l’exception de nos petites amies bien sûr. »

Wang Zheng pouffa de rire. Mais personne d’autre ne le fit. Ye Zisu était simplement assise en regardant Wang Zheng en silence. Elle était amoureuse de lui. Elle le savait très bien. Combien d’actifs avait gagné Little Fortune Star, ce que le futur apporterait… rien de cela n’avait d’importance lorsqu’elle était avec cet homme.

Même s’ils étaient du même âge, Ye Zisu avait toujours pensé que Wang Zheng était plus mûr qu’elle. Il était bien plus stable, comme s’il avait tout sous contrôle.

Lorsque Wang Zheng sortait avec Aina, Ye Zisu avait toujours trouvé qu’ils étaient incompatibles…

« Boss, ne soit pas émotif à un moment pareil, d’accord ? » dit Yan Xiaosu.

C’était une loi de la nature que les hommes puissent souffrir ensemble, mais il ne pouvaient pas profiter de la richesse ensemble. Mais cela n’était pas applicable pour ces deux-là.

Meng Tian et les autres étaient profondément envieux de leur relation. De tels liens ne pouvaient pas se rechercher.

« Allez, tout le monde ! Portons un toast à l’amitié ! Nous accomplirons définitivement des choses énormes à l’avenir ! »

De façon impromptue, Ye Zisu s’était levée de manière magnanime.

Tout le monde se leva de sa chaise. Pendant tout ce temps, Meng Tian et Ye Zisu s’évitèrent du regard. Mais même si Meng Tian ne s’entendait pas bien avec elle, elle devait obtenir l’approbation de celle-ci tout au moins. Ye Zisu était une rivale.

Yao Ailun et Chen Xiu applaudirent le plus fort possible et burent cul-sec. Après le dîner, le groupe se dirigea vers un karaoké. Et c’est là qu’ils réalisèrent tous la faiblesse de l’Imbattable Étudiant Wang.

« Étudiant Wang, ne sois pas timide ! Tu ne pourrais pas gagner ta vie si tu étais bon en tout ! » dit Du QingQing en riant.

Au final, celle qui avait chanté le mieux n’était pas Ye Zisu, mais Zhang Runan. ‘Frère’ Nan y avait mis tout son cœur. Sa voix de soprano était hors de ce monde. Tout le monde était en admiration.

Zhang Shan se devait de faire quelque chose. Il défia Zhang Runan, représentant par là tous les hommes. Et les deux monopolisateurs de micro étaient nés. Après quelques rounds, Zhang Shan fut finalement vaincu.

Les hommes ne purent s’empêcher de se lamenter. ‘Frère’ Nan était invincible !

Faire la fête et chanter. C’était ça la vie d’étudiant. Même s’il ne pouvait qu’écouter, Wang Zheng se sentait content et heureux. Même Meng Tian avait chanté une chanson après quelques verres. Elle choisit une chanson douce, romantique, malgré son apparence froide.

 

Xiao Fei ne paressa pas. L’Institut des Sciences de l’Alliance de la Voie Lactée était toujours en train de vérifier les résultats, mais Xiao Fei n’était pas du embêtée par leur certification. Elle avait postulé pour un brevet de la Fédération du Système Solaire. En plus de cela, elle avait aussi choisi CT et Magard Interstellar Flights Corporation parmi une longue liste d’enchérisseurs, hormis OMG et Little Fortune Star Company. Le projet était très onéreux. OMG et LFS n’avaient aucun problème pour soutenir les premières étapes, mais si le projet venait à s’étendre, les fonds et la technologie poseraient un énorme problème. CT et Magard était des joueurs au niveau galactique. Le premier jeu galactique de la Voie Lactée, le Pacte des Guerriers, appartenait au groupe CT, en même temps que de nombreuses autres entreprises qui étaient en lien avec les ressources stratégiques. Avec une série de données et d’informations aussi complète, les capacités de CT étaient évidentes. Sans même parler de Magard – le groupe interstellaire le plus grand du Système Solaire, l’un des dix premiers dans la Voie Lactée.

En premier lieu, ces deux compagnies n’étaient pas intéressées par cette technologie. Mais maintenant, c’était une histoire entièrement différente. Outre que de fournir des supports financiers, ces deux corporations géantes pouvaient aussi fournir un soutien substantiel dans les domaines technologiques concernés.

Les membres clé de l’équipe, principalement Xiao Fei et Marcus, détenaient 51 pour cent des parts. C’était la condition des négociations. OMG en avait 8 pour cent, Little Fortune Star trois, CT et Magard 24 chacun.

Les deux géants avaient eu l’intention d’éjecter OMG et Little Fortune Stars du projet. Il était bien dommage que ces deux petites entreprises eussent été confirmées sur le projet tôt, et même si on leur offrait une somme énorme, ils ne vendraient pas leur parts, sauf s’ils avaient perdu l’esprit. Il était clair qu’une fois à bord, l’argent n’était pas du tout un problème.

Qui plus est, ces deux compagnies avaient obtenu un énorme avantage. Avoir été capable d’agir en premier était le bénéfice d’avoir une grande prévoyance.

Au sein de l’équipe technique, Wang Zheng avait 30 pour cent des parts, et Xiao Fei en avait 15. Les 6 pour cent restants avaient été partagés équitablement entre les autres membres de l’équipe, et rien que cela représentait déjà une somme ahurissante.

Naturellement, le partage était confidentiel. Xiao Fei continua à représenter l’équipe pour les affaires externes. Il n’était pas approprié que Wang Zheng soit sous de tels projecteurs compte tenu de son jeune âge.

Lorsque les contrats furent signés officiellement, un nouveau milliardaire était né. Bien qu’il ne soit pas le plus jeune, Wang Zheng était bien conscient que cela ne signifiait qu’une chose : la connaissance, c’était la richesse.

La signature des contrats fut aussi un événement discret. Cela avait été un accord par toutes les parties. Quoiqu’il en soit, le projet était encore dans la phase de recherche théorique. Les deux sociétés étaient alignées de façon similaire, mais elles savaient déjà ce tout ce qu’il y avait à savoir.

À l’école, Gu Te avait donné son approbation et son soutien. Cela apporterait de nombreux bénéfices à l’Ares College si Xiao Fei et ses collègues réussissaient.

Dans l’ensemble, c’était une situation 50/50. Si la théorie pouvait être mise en pratique, ce ne serait pas simplement une questions de milliards. Et certainement, si cela venait à échouer, cela ne vaudrait pas la peine d’en parler. Mais l’équipe de Xiao Fei était très confiante. Ils auraient bien pu ne pas avoir une bonne fondation si ce n’était grâce aux déductions de Wang Zheng pour l’étape numéro un. C’était une histoire définitivement positive maintenant.

Dans les premières étapes, 2 milliards de Dollars Voie Lactée avaient été investis dans l’étude. Un nombre énorme de technologies haut-de-gamme avaient été importés de toute la galaxie. L’étude pouvait être décrite comme un gouffre financier. Le premier apport d’investissements et de fonds ne pourraient durer qu’un an tout au plus.

Wang Zheng regardait en silence tandis que son Skylink se connectait à celui de Xiao Fei.

« Mon gars, le contrat t’a été envoyé. Tu es maintenant notre plus gros actionnaire, prends bien soin de nous à l’avenir. » dit Xiao Fei en pouffant de rire. Pour elle, le problème qui l’avait inquiété depuis si longtemps était finalement résolu.

En termes d’équipements, ceux fournis par l’Ares College étaient trop limités. Mener les expériences n’était pas quelque chose qu’un débutant pouvait réaliser. Autrefois, Alan Tucker avait eu le soutien de toute l’Alliance de la Voie Lactée.

« Professeur… Puis-je échanger mes parts contre un peu d’argent de poche ? » Yan Xiaosu avait entendu dire que même un pour cent des part pouvait être échangé contre une somme astronomique.

« Bien sûr… que non. Nous travaillons sur une base de parts limitées. Tu ne peux rien faire avec tes parts pendant trois ans excepté s’il y a un succès révolutionnaire et que le comité de direction soit d’accord à l’unanimité. » dit Xiao Fei en pouffant.

 

 

Cet article comporte 10 commentaires
  1. Merci pour ce chapitre. Entre la découverte d’une nouvelle théorie et la commercialisation de produits utilisant celle-ci, il peut se passer des dizaines d’années…

    1. Oui, certainement. Après… c’est un novel aussi hein ? Pas sûre que l’auteur en tienne compte si ça ne convient pas à sa trame narrative ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top