skip to Main Content
Menu

TSW – Volume 6 – Chapitre 4 – Le Retour de l’Étudiant Prodige

Traducteur Français : Hellteach
Éditrice :
Checkeur :

TSW - Volume 6 - Chapitre 4 - Le Retour de l’Étudiant Prodige

Xiao Fei appréciait écouter de la musique pendant qu’elle effectuait son travail de recherche. En suivant la mélodie, elle entrait dans un monde nouveau, en suivant son propre temps et rythme. Une fois qu’elle était entrée dans le monde de la recherche, la musique apparaissait puis disparaissait. La musique résonnait avec elle. C’était pour cela que Xiao Fei appréciait Lin Huiyin.

Dans l’Empire d’Aslan, les scientifiques avaient un statut qui était juste en-dessous de la royauté. Si Aslan en était là aujourd’hui, c’était grâce aux vastes connaissances technologiques qu’il possédait, et tout cela avait été apporté par les scientifiques. Ils avaient envoyé une invitation chaleureuse à Xiao Fei, et c’était dommage qu’elle ait refusé. Et pourtant, l’Ecole des Sciences d’Aslan continuait à faire ses louanges. Ils étaient convaincus que cette femme deviendrait une étoile scintillante du monde scientifique. Xiao Fei avait prouvé cela en seulement quelques années. Grâce à son jeune âge et ses gènes de classe S, presque toutes les sciences dans la branche de la physique y verraient son nom mentionné. Elle se classait facilement parmi les cent premiers scientifiques du siècle.Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

Lin Huiyin avait encore plus d’admiration pour Xiao Fei. La relation entre la physique et le développement de l’être humain était un sujet très profond. Elle n’y comprenait pas grand-chose.

Xiao Fei avait étudié à Aslan pendant un moment, et connaissait bien l’endroit. Les deux femmes avaient beaucoup de sujets en commun.

Le Skylink de Xiao Fei sonna. De manière très inopportune. Elle avait réglé ses paramètres sur privé, avec seulement quelques exceptions spéciales.

Yao Ailun ?

Qu’est-ce que ce gars voulait donc en plein milieu de la nuit ?

« Yao Ailun, il vaudrait mieux que ce soit important, sinon gare à toi ! »

Le professeur Xiao était plutôt sèche.

Yao Ailun enchaîna avec précaution. « Eh bien, professeur, Wang Zheng dit qu’il a dérivé la formule pour la navigation spatiale. »

Xiao Fei était en train de parler à Lin Huiyin tout en l’écoutant, et son esprit cessa de fonctionner pendant un bref instant. « Il l’a dérivée ? Très bien… Qu’est-ce qu’il a dérivé ? »

« La formule pour la navigation spatiale ! » Yao Ailun était agité au-delà des mots. C’était un très gros truc !

« Que s’est-il passé, ma sœur ? » Lin Huiyin cligna de ses grands yeux brillants. Qu’est-ce que cela avait à voir avec Wang Zheng ?

« Un de mes étudiants, Wang Zheng, tu le connais aussi. Il a fait une percée dans la théorie de la navigation spatiale. Je dois rentrer et y jeter un œil ! Ma sœur Huiyin, reste encore quelques jours, si tu n’as pas trop de choses à faire. »

Le cœur de Xiao Fei était déjà sur le départ, mais en tenant la main de Lin Huiyin, elle ne pouvait pas supporter de la laisser.

« Je dois discuter de ça avec mon équipe. Ma sœur, ton travail est plus important. »

« Très bien, repose-toi bien. Le concert d’aujourd’hui était extraordinaire ! »

Plus Xiao Fei regardait Lin Huiyin, plus elle la trouvait adorable. Elle ne put s’empêcher de prendre son visage dans ses mains et de lui donner un baiser sur la joue.

Cette vilaine, vilaine sœur.

Xiao Fei retourna au laboratoire à la vitesse d’une roquette. Les héros du dortoir 007 y étaient déjà et l’attendaient.

Wang Zheng avait fait sérieusement les déductions pour la partie numéro un. Il s’agissait de ses propres dérivations, différentes de celles du Vieux Marchand. Il était difficile de dire si c’était pour le mieux ou pour le pire, parce que le Vieux Marchand n’avait jamais fait de commentaires à cet égard. Il préférait laisser Wang Zheng se développer librement.Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

Xiao Fei était directe à ce sujet. Elle jeta son manteau dans un coin et sauta directement sur la recherche. Elle se mit à lire le document et cria : « Apportez-moi mon équipement ! »

La déduction de la théorie nécessitait encore que l’hypothèse soit testée sur un modèle. C’était seulement lorsque le test fonctionnait que cela devenait la première étape vers le succès.

Construire le modèle était plutôt complexe ; ce n’était pas quelque chose que des étudiants ordinaires pouvaient réussir.

Xiao Fei souriait tandis qu’elle parcourrait les pages. Parfois, elle éclatait d’un rire hystérique. Mais de toute façon, la Jolie Mademoiselle Xiao était toujours sexy et attirante.

Le processus tout entier prit un certain temps. Wang Zheng ne pouvait que s’asseoir et attendre. Yao Ailun et Chen Xiu travaillaient aussi, mais leur vitesse était bien moindre. Cela leur demandait pas mal d’efforts pour seulement comprendre tout ça.

Xiao Fei se dirigea vers Wang Zheng tout soudain. Avec une aura intimidante et un regard énergique dans les yeux, elle demanda : « Comment t’y es-tu pris, jeune homme ? »

Wang Zheng haussa les épaules. « Mon professeur m’a bien enseigné. »

Wang Zheng faisait référence au Vieux Marchand, mais Xiao Fei n’en n’avait pas la moindre idée.

« Quel beau parleur ! Laisse-donc ta sœur te récompenser. »

Elle lui fit un gros câlin tout en parlant, puis elle l’embrassa. La douce fragrance de sa peau et sa poitrine généreuse faillirent faire perdre toute résistance à Wang Zheng.

Yao Ailun et Chen Xiu les fixaient sous le choc. Bon sang ! Est-ce que c’était juste ? Il avait tellement de chance !

« Hmm… Professeur, c’est moi qui vous ai averti, ne devrais-je pas aussi être récompensé ? »

L’Étudiant Ailun parla de manière audacieuse. À cette époque, oser parler rapportait pas mal de jolis bénéfices. Qui sait, peut-être y aurait-il une chance ?

Xiao Fei lui jeta un regard noir. « Comment oses-tu prendre avantage de moi. Es-tu fatigué de vivre ? »

« Seul mon Petit Zheng est fiable. Réfléchis, tu pourrais devenir mon petit ami ! »

Pour avoir étudié sous la houlette de Xaio Fei depuis pas mal de temps maintenant, tout le monde savait que cette jolie enseignante ‘sèche’ était sérieuse en public, mais elle pouvait sortir des blagues de toutes sortes en privé. Elle était comme une grande sœur fofolle, ce qui la rendait encore plus attirante.

Wang Zheng était décontenancé. Xiao Fei éclata de rire. « Oh, regarde comme tu es terrifié ! Petit Agneau, attends d’être plus vieux ! Ou alors, les langues vont aller bon train et les gens vont dire que je m’attaque aux mineurs ! »

« Professeur, est-ce que mes déductions fonctionnent ? »

« J’ai déjà regardé la théorie. J’en suis sûre à 80 pour cent. Nous devrions construire un modèle bientôt. Une fois que ce sera fait, nous pourrons être sûrs à 90 pour cent. » dit Xiao Fei. Elle appréciait Wang Zheng de plus en plus à force de le regarder. Le chemin de la science était parfois injuste. Le succès n’était dû qu’à 1 pourcent de talent et 99 pour cent de dur labeur, et pourtant, le facteur qui déterminait le succès était ce 1 pourcent de talent.Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

Xiao Fei avait en fait déjà fait ses propres déductions, mais c’était encore incomplet. Elle ne pensait pas que son étudiant terminerait en premier. C’était là une preuve que son génie était plus grand que le sien.

Marcus se rua là-bas pendant la nuit. Il dormait lorsque Xiao Fei le réveilla en criant. Heureusement, la femme du professeur Marcus le connaissait bien, ou elle aurait pu penser que quelque chose d’horrible venait de se produire.

Lorsque Marcus entendit parler de ce qu’il s’était passé, les derniers lambeaux de sommeil disparurent. Ils étaient tous des scientifiques fous. Il réveilla la totalité de son équipe.

Tout le groupe arriva au laboratoire. Cette fois-ci, on donna aussi à Yao Ailun et à Chen Xiu l’opportunité de participer. Pouvoir participer à ce processus était aussi très utile pour leur futurs efforts.

Wang Zheng était devenu sans le savoir le joueur cœur de l’équipe. Les interactions entre lui et Xiao Fei étaient quasiment télépathiques. Il était un apprenant rapide et pouvait appliquer son savoir à différents aspects. Le contenu des communications qui circulait entre lui et Xiao Fei pouvait prendre une demi-journée aux autres pour le faire simplement réagir. Cette équipe était certainement la meilleure dans tout le Système Solaire.

Marcus était submergé par l’émotion. C’était une vitesse qui défiait les cieux ! Mais bon sang d’où venait ce type ?

On attribua quelques tâches à Yao Ailun et Chen Xiu. Même si c’était principalement pour qu’ils apprennent, c’était un grand encouragement pour eux deux .

« Frère Zheng, tu es remarquable ! »

« Ce type est quasi divin ! Toujours aussi stable, remarquable ! »

Yao Ailun n’aimait pas perdre, mais il devait bien accorder la victoire à Wang Zheng cette fois.

Tandis que Wang Zheng et Xiao Fei débattaient, ils continuèrent à faire des améliorations sur la formule. Il y avait encore quelques problèmes dans les déductions de Wang Zheng, même si les résultats étaient exacts. Mais ce qui était important, c’était le processus, et non les résultats finaux. C’était seulement les étapes par lesquelles on passait qui pouvaient apporter les améliorations technologiques. Il y avait des petits problèmes dans ses procédures, ce que Xiao Fei avait corrigé. Les résultats finaux étaient exactement les mêmes que ceux que le Vieux Marchand avaient dérivés.

Wang Zheng était complètement épaté par le Vieux Marchand. Il n’était pas différent d’un grand-père !

Wang Zheng lui avait demandé si c’était vraiment bien de le laisser faire cela en leur nom propre, mais Alan Tucker avait secoué la tête. Il avait dit que ce qui était le plus important pour lui, c’était qu’ils le fassent.

C’était comme si tout le monde dans l’équipe était possédé. Ils y avaient passé toute la nuit, et le modèle fut construit avec succès.

Wang Zheng était certain que ce serait un succès. Le Vieux Marchand l’avait dit, donc cela ne pouvait pas être faux. Mais il avait le sentiment qu’il y avait encore du chemin à parcourir. Il était encore trop nouveau dans ce domaine.

Une fois qu’ils réussirent à passer au travers de l’étape cruciale, les autres étaient bien plus simples. Le laboratoire était rempli d’applaudissements et de bavardages joyeux. Ils ouvrirent le champagne pour fêter ça.

Xiao Fei embrassa généreusement Wang Zheng devant tout le monde une fois encore. Elle le taquina, lui demandant de devenir son petit ami. Tout le monde se mit à rire et à applaudir. L’étudiant Wang pensa par devers lui : Vous feriez mieux d’être sur vos gardes ! Je vais vous faire payer ça, et avec les intérêts aussi !

La jolie Xiao aimait bien rire de lui.

Maintenant que la théorie avait été prouvée avec succès, les parts allouées à la construction du projet allaient changer. Les compagnies qui avaient investi devraient y mettre encore plus de parts, mais même comme ça, elles le feraient volontiers, puisque le risque était plus bas qu’auparavant. Ils étaient entrés dans le jeu à tâtons, et ils avaient pu cependant avoir une part du gâteau.

La chose la plus effrayante à propos de la technologie c’était qu’elle pouvait être utilisée par les militaires, sur les véhicules de combat, et par les civils, pour accélérer les voyages interstellaires. Il ne faisait aucun doute que cette technologie allait affecter les pays et la vie des gens.

Une fois que les résultats seraient annoncés, beaucoup d’autres compagnies se masseraient et se battraient pour participer.

Et l’équipe actuelle formerait les fondations pour l’équipe future.

Quant aux phases deux et trois, Wang Zheng devait deviner les choses par lui-même avant que ça puisse être mis en œuvre. Qui plus est, le Vieux Marchand l’avait averti. Ces deux ultimatums intervenaient de façon importante pour négocier des supports financiers.

Lorsque l’équipe commença à fonctionner, il n’y avait pas grand-chose d’autre que Wang Zheng puisse faire. Il continua à s’entraîner régulièrement avec Zhang Shan.

Zhuo Mu et Luo Mu avaient préparé un programme d’entraînement sur-mesure pour eux, un qui était très différents des entraînements traditionnels. Il se concentrait plus sur les compétences pratiques au combat et avait pour but de leur faire faire entrer dans la sélection de l’IG.

Le Mecha que Luo Mu avait préparé était plus que suffisant pour ces quelques jeunes. Il était poussiéreux et avait l’air fatigué, donnant l’impression qu’il n’avait rien à voir avec un guerrier.

Aux yeux de Luo Mu, un pilote qui ne comprenait pas un Mecha n’avait que la moitié de ses esprits.

 

Le nouveau single de Lin Huiyin, ‘La Guerre de l’Aveugle’, avait pulvérisé son record personnel, étant en haut de 11 hit-parades. Cette vague intense était encore plus folle que jamais auparavant.

Il y avait un énorme changement dans le style. À partir de ce que la musique racontait jusqu’à une énergie expressive, réconfortante, on devait admettre que ses chansons étaient pleines de saveurs.

Bien entendu, il y avait encore des controverses, principalement concernant le matériel utilisé dans son clip vidéo. Il y avait quantité de pays sur la liste A des pays dans la Voie Lactée qui se plaignaient que la vidéo provienne de la Terre. Il y avait beaucoup de pays importants et de guerriers puissants ailleurs, et pourtant, elle avait choisi la Terre. On ne pouvait que dire que Lin Huiyin n’était pas bonne dans ce domaine.

Mais la Terre était l’origine de toutes les autres étoiles. Cela ne semblait pas bien de commenter sur sa maison. Ce n’était pas bien d’oublier ses racines.

Le quartier général de CT avait contacté le manager de Lin Huiyin pour immédiatement discuter de la publicité des produits.

CT était, en réalité, une entreprise à très grande échelle. Ils ne regarderaient même pas les célébrités ordinaires, et n’avaient même pas prêté beaucoup d’attention à Lin Huiyin par le passé. Il était inutile de seulement se reposer sur la célébrité, mais le pouvoir des deux singles de Lin Huiyin ne pouvait pas être minimisé. Un gros contrat juteux l’attendait.

Mais Huiyin pensait toujours à Wang Zheng. Que voulait-il exactement devenir ?

Un guerrier ? Un scientifique ?

 

Cet article comporte 5 commentaires
  1. Merci pour le chapitre
    la phrase de Xiao Fei le succès est 1% de talent et de 99 % de dure labeur , elle me rappelle une certain citation de un inventeur

    1. Oui, il me semble que c’est Albert Einstein (je n’en suis pas sûre à 100 %) qui a dit : « le génie, c’est 5% d’inspiration et 95 % de transpiration » ou quelque chose comme ça 🙂
      Merci à toi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top