skip to Main Content
Menu

TSW – Volume 5 – Chapitre 18 – Une Tortue de Combat Péquenaude

Traducteur Français : Hellteach
Éditrice :
Checkeur :

TSW - Volume 5 - Chapitre 18 - Une Tortue de Combat Péquenaude

Les spectateurs de la Terre haïssaient ce genre de situation. Derrière les rideaux, ils dominaient les scènes différentes, et pourtant, ils n’étaient pas traité différemment que des chiens.

« Nous verrons ! »

Little Suds ne put pas commenter plus loin. En se basant sur les aspects techniques et les analyses des données, il n’y avait aucun moyen que ce match puisse être gagné.Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

Les différents commentaires menaient tous à un facteur déterminant : la condition physique de Lady Stormsword.

Si elle était à l’apogée de sa condition physique, c’était impossible.

Mais de quelle condition ?

Masasi et Atos se regardèrent et se mirent à rire. Tous les huit avaient été couronnés comme le groupe le plus fort sur la Lune depuis ces vingt dernières années !

Les deux Mechas arrivèrent sur l’arène. C’était un lieu standard, carré, utilisé par les anciens escrimeurs pour leurs duels. De manière à obtenir la vitesse et la précision ultimes dans leurs embuscades, les escrimeurs utilisaient des épées d’assassins. Le Brightmoon 8.0 était justement aussi précis. Il n’était pas fait pour les combats de front, il utilisait sa vitesse pour lancer des attaques. Le Brightmoon 8.0 était équipé du dernier modèle d’épée d’assassin à haute fréquence. Son matériau était inconnu, mais c’était un produit de la dernière technologie de la Lune. Sa dureté et sa flexibilité était au-delà de l’imagination. Dans une attaque à haute vélocité, il pouvait afficher une force d’un millier de fois plus grande que lui-même sans se briser.

Son attaque la plus fatale était le coup mortel invisible.

Même si Milo n’avait pas fait de compétition dans CT depuis très longtemps, cela ne signifiait pas qu’elle ne combattait pas. C’était juste qu’une plus grande partie de ses combats étaient réels. En revenant à CT, où les combats étaient moins pesants, s’ensuivait un résultat : surperformance.

Ils pouvaient utiliser des techniques de combat qui n’existaient pas dans la vie réelle.

Les Mechas de nos jours pouvaient supporter une pression illimitée. Tant que le pilote était assez fort, les possibilités étaient infinies.

D’un autre côté, le Wargod N° 1 était comme un morceau de bois. Peu importe qui était l’adversaire, il restait le même. Pas de vigueur, pas de véhémence, pas de flexibilité.

Les spectateurs continuaient à montrer un grand intérêt. En face d’eux se trouvait une femme. Même s’il s’agissait d’un Mecha haut-de-gamme, ce n’était pas comme si l’étudiant Skeleton n’avait jamais battu un Mecha haut-de-gamme. Ce n’était pas un gros problème.

« Casse la ferraille ! Esquinte le pourri ! »

« Casse la ferraille ! Esquinte le pourri ! »

Les supporters de Skeleton rugirent. Pour eux, la victoire était un résultat fixé. Ce qui importait, c’était le processus.

L’échec était quelque chose qu’ils n’avaient jamais considéré.

Quelques-uns des membres plus calmes parmi les spectateurs pouvaient comprendre comment ils se sentaient. Pour citer le camarade ‘Fawn’, c’était de l’autohypnose.

Est-ce que des personnes imbattables existaient en ce monde ?

Oui. Seuls les morts étaient imbattables.

Les gens étaient voués à échouer ; ce n’était qu’une question de temps. Mais parce qu’il croyait en cette règle immuable, il restait ferme dans sa position. Parce qu’il croyait qu’il rirait le dernier, il se mettait la pression même si le processus le détruirait mentalement.

Le combat commença.

Whoosh…

Lady Stormsword fit gracieusement fouetter son épée d’assassin et la balança dans l’air. L’épée reflétait les lumières, illuminant l’arène. Ses rayons dessinèrent un élégant symbole.Lisez votre novel directement à la source chez l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

C’était là l’assassin qui rendait hommage à ses adversaires.

Cinq taillades en une seconde !

C’était à la fois une technique et un mouvement de départ.

Parmi les spectateurs, il y en avait quelques-uns qui étaient fiers et tranquilles. Ils venaient de la Lune. Certains étaient des grands fans de Lady Stormsword habituellement, mais les gens de la Lune étaient rationnels. Ils étaient rarement obsédés par une personne, à moins que celle-ci puisse faire quelque chose d’encore plus extraordinaire.

Les rayons de l’épée indiquaient la condition actuelle de Lady Stormsword. Par le passé, elle ne pouvait réussir que sept taillades en une seconde.

Le combat était diffusé en direct sur la Lune également, mais il n’était certainement pas aussi bien reçu comparé à ce que c’était sur Terre. Pour les gens de la Lune, torturer les gens de la Terre n’était pas différent de torturer des légumes inanimés. Ceux qui regardaient le jeu ne le faisaient que pour regarder Lady Stormsword. C’était là un combat pour que Lady Stormsword ait un avant-goût de son retour dans le jeu de CT.

Son mouvement d’ouverture avait effacé les doutes de ceux qui étaient inquiets.

Wang Zheng tira son couteau et dessina un X dans l’air. C’était un mouvement de défense utilisé pour se protéger contre une débauche d’attaques. Face à un Mecha d’une rapidité aussi extrême, initier une attaque, c’était chercher à mourir.

« Oui, Petit Skeleton a lancé son cri de guerre ! La croix était très bien dessinée. Comparé au Brightmoon 8.0, il est certainement encore une tortue de combat péquenaude parmi toutes les autres tortues de combat. » se moqua Fawn.

Little Suds ne put s’empêcher de rire. Fawn et Skeleton étaient passés par tellement de choses ensemble. Ils étaient proches, et les gens avaient l’habitude de le voir se moquer de Skeleton. Mais Fawn ne manquait jamais de trouver quelque chose de nouveau.

En voyant l’air perplexe que Little Suds arborait, Fawn ajouta avec sincérité : « Autant qu’il soit un péquenot, si le joueur Skeleton est pauvre, je peux lui acheter un Mecha haut-de-gamme, de peur qu’il ne trouve des excuses pour perdre. »

Le discours de Fawn invita une fois encore les attaques du public. Mais le camarade Fawn s’en fichait complètement. Ils aboyaient plus qu’ils ne mordaient.

Milo regarda son adversaire avec un grand intérêt. Elle avait pensé que sa forte personnalité lui ferait commencer une attaque, mais au lieu de cela, il s’était mis en position défensive. Mais si elle attaquait, lui resterait-il encore une chance ?

Le Brightmoon 8.0 se mit en mouvement. Lorsqu’il bougea, tout le monde comprit une chose : aiguiser les outils était crucial si l’on voulait réussir quoi que ce soit. Ce sentiment, la légèreté du contrôle, pourtant chaque pilote savait que la différence en niveau était saisissante.

Pas de mouvement sophistiqué, c’était une attaque brusque vers l’avant. En un clin d’œil, le Mecha apparut devant le visage du Wargod N° 1.

BAM !

Le couteau en alliage fouetta en défense, mais Bam ! Le Wargod N°1 fut poussé de deux pas en arrière.

Le silence se fit dans l’arène. Bon sang de bonsoir ! Qui avait dit que le Wargod N° 1 manquait de force ?

C’était là la déclaration de guerre de l’adversaire. L’attaque était plutôt féroce, et le maniement du Mecha était déterminé par les capacités de son pilote.

Wang Zheng transpira. Quelle attaque féroce ! L’intensité de l’attaque venait largement de sa vitesse ; la force n’en était qu’une petite partie. Lorsqu’on l’utilisait bien, la vitesse pouvait aussi créer une énorme force. Et son adversaire qui se tenait devant lui était un pilote réservé qui avait un contrôle superbe.

Une image de Zhang Runan traversa l’esprit de Wang Zheng. Peut-être que son opposant était un super homme !

En voyant que le Wargod N° 1 était toujours en position défensive, Milo ne s’embarrassa plus de civilités. Le Brightmoon 8.0 commença ses attaques d’échauffement, coup après coup. Une façon simple d’attaquer, mais qui était distribuée férocement par le Brightmoon 8.0. C’était simplement infliger des coup d’épée d’une main, mais ils émettaient des son d’écrasement tandis que les coups atterrissaient sur le Mecha.

Le Wargod N° 1 n’avait pas la force de riposter.

« Le Brightmoon 8.0 est en effet un Mecha poids-léger, mais les Mecha poids-légers son capables d’administrer des coups puissants aussi. »

« Il suffit juste de contrer le recul avec un bouclier énergétique. »

« C’est vrai, mais peu sont capables de faire cela. »

Masasi et Atos se sourirent en connivence. « On dirait que Milo a fait encore plus de progrès pendant le temps que nous étions séparés ! »

« Bien sûr. Elle est l’un des compagnons d’entraînement du chef. Ce serait difficile de ne pas s’améliorer, même si elle ne le voulait pas. »

« J’ai hâte de savoir comment ça va se jouer. » Atos miroitait, ses yeux prenant la forme d’un croissant de lune.

Bang! Bang! Bang! Bang!

Le Brightmoon 8.0 était comme une ombre, se mouvant avec agilité à travers le champ de bataille, lançant frappe après frappe. Chaque frappe n’était pas différente d’un coup asséné par un Mecha plus grand et plus lourd. Le Wargod N° 1 ne pouvait pas du tout le rattraper.

Si le Brightmoon 8.0 était une voiture de course, alors le Wargod N° 1 était un tracteur avec seulement de la force en reste pour faire des tours. Toutefois, même faire des tours donnait l’impression d’être épuisant.

Milo était curieuse aussi. Même si l’adversaire faisait du bon boulot en défense, il n’y avait rien d’autre de spécial. Elle avait fait des douzaines d’attaques pour qu’il se familiarise avec son rythme. Se pouvait-il qu’il ne se soit pas habitué ?

Bam !

Faisant face à une nouvelle attaque de Milo, Wang Zheng fit une taillade de son couteau en alliage directement. C’était une attaque la tête la première.

Le Brightmoon 8.0 fut repoussé de plusieurs mètres.

Le Wargod N° 1 resta sur sa position, regardant silencieusement son adversaire.

À cet instant, Milo comprit. Donc l’adversaire lui donnait du temps pour s’échauffer. Mais alors qu’ils continuaient à se donner du temps l’un à l’autre, ils s’étaient finalement percutés par accident.

Penser que quelqu’un qui utilisait le Wargod N° 1 avait une force intérieure si grande !

Milo était vraiment intriguée. Elle était une fille, et les pilotes féminines n’avaient pas besoin habituellement d’être humbles ou modestes. Mais puisque l’adversaire était si ‘généreux’, elle allait voir s’il pouvait vraiment supporter.

Whoosh ! WHOOOOSH !

Deux coups d’épées fendirent l’air. Le Brightmoon 8.0 s’inclina, épée au clair.

Masasi et Atos se regardèrent. Ils n’avaient jamais vu un tel frimeur, capable de conserver son calme en faisant face à un Brightmoon 8.0.

Si Milo devenait dingue dans ses attaques, personnes ne pourrait le sauver.

BAM !

Le Brightmoon 8.0 s’engagea avec un craquement assourdissant. C’était là une vitesse de guet-apens à rapidité extrêmement élevée. Se transformant en un rayon argenté, le Brightmoon 8.0 effectua une taillade brusque vers le Wargod N° 1.Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

La vitesse était définitivement stupéfiante, mais c’était différent de celle d’avant. Le Brightmoon 8.0 n’effectua pas une attaque la tête la première, mais il dessina une magnifique ligne courbe.

Pas de Côté en Arc ?

Ce fut la réaction de tout le monde, mais évidemment, ce pas de côté ne représentait rien.

C’était là une capacité du Brigthmoon 8.0 !

Les arcs apparurent l’un après l’autre, et en un clin d’œil, il y eu trois arcs consécutifs. L’adversaire ne pourrait jamais voir les signes d’une véritable attaque par le Brightmoon 8.0.

Juste alors que Milo pensait qu’elle avait complètement confondu son opposant, elle réalisa que le Wargod N° 1 était encore debout devant elle.

Après avoir marqué un court temps d’arrêt, le Brightmoon 8.0 se mit à bouger une fois encore. Ce n’était pas que Milo ne puisse pas lancer une attaque, mais un combat entre deux maîtres était entièrement une question de véritables capacités. Elle avait utilisé un Brightmoon 8.0 contre un Wargod N° 1. Il ne serait pas acceptable qu’elle ne puisse pas faire baisser les yeux à son adversaire.

Le temps d’une autre fraction de seconde, le Brightmoon 8.0 avait effectué encore trois Pas de Côté en Arc consécutifs. Les spectateurs eurent sous les yeux une autre série de lignes argentées parfaitement courbes, formant une fleur en éclosion.

Deux Pas de Côté en Arc étaient suffisants pour devenir célèbre sur Terre, mais elle en avait effectué six en un rien de temps.

Pourtant, Milo avait tort une fois encore. Ses manœuvres à haute fréquence secoueraient normalement ses adversaires ordinaires, mais le Wargod N° 1 était toujours en face d’elle. Elle pouvait presque voir le pilote à l’intérieur lui sourire.

C’était juste l’impression qu’elle avait.

Mais son impression était juste.

Après avoir effectué un mouvement d’un haut niveau, le Brightmoon 8.0 n’attaqua pas, mais au lieu de cela augmenta la distance entre eux immédiatement. C’était comme si l’on entendait le rugissement sonore du tonnerre, mais qu’on ne pouvait voir qu’une petite bruine – mais que se passait-il donc ?

Un tumulte suivit alors que les spectateurs se mirent à chuchoter entre eux. Pas mal de joueurs étaient toujours étonnés par l’agilité du Brightmoon 8.0. La vitesse était anormalement rapide.

Pourquoi retenaient-ils leurs coups ? Jouaient-ils à un jeu de poltrons ?

Le ‘Prince’ et le ‘King’ se regardèrent, en hochant légèrement la tête.

S’ils étaient ceux qui affrontaient le Brightmoon, ils ne pourraient pas faire de mouvement imprudent. Le Wargod N° 1 avait des fonctionnalités plus mauvaises. Ce n’était pas facile de maintenir le rythme et de faire continuellement face au Brightmoon 8.0. Mais personne ne saurait si aucun mouvement n’était fait – il aurait de grands problèmes s’il attaquait. Là maintenant, Skeleton ne pouvait que jouer au jeu de l’esprit et provoquer la fierté de son adversaire, la poussant à initier une attaque. La seule façon de gagner était de deviner la faiblesse de l’adversaire, peut importe à quel point elle était petite.

Les maîtres présents n’étaient pas déçus. En réalité, chaque joueur à ce niveau avait un égo. Il n’y avait pas moyen de forcer le Wargod N° 1  à chercher sa propre mort sachant que la situation était impossible à gérer.

Le Wargod N° 1  pouvait rester immobile, mais le Brightmoon 8.0  ne le pouvait pas. C’était là la fierté d’un pilote.

Milo ne pouvait pas s’embêter avec ce problème. C’était juste qu’elle savait, d’après le round précédent, que l’adversaire n’était pas facile à tromper. Puisque tel était le cas, elle devait y aller franchement.

Le Brightmoon 8.0 prit sa position, prêt à l’attaque. C’était l’habitude de Milo, ou même l’habitude que de nombreux joueurs de la Lune avaient. Il voyaient une importance exceptionnelle dans la pose de début. Seul cela pouvait exprimer leur style unique et leur fierté.

Bien entendu, une pose telle que celle-là facilitait le déclenchement de leurs pouvoirs aussi.

Le Brightmoon 8.0 se précipita en avant, employant des Pas de Côté en Arc successifs. Mais c’était différent de la fois précédente. Le Brightmoon 8.0 attaquait , ses épées tailladant.

Bam! Bam bam bam bam …

Cet article comporte 8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top