skip to Main Content
Menu

TSW – Tempest of the Stellar War – Volume 5 – Chapitre 9

Traducteur Français : Hellteach
Éditrice :
Checkeur :

TSW - Volume 5 – Chapitre 9 – Grand Frère n’a pas le Cœur Brisé !

Sur la Lune, Milu regardait la bataille entre Magical Bird et Skeleton avec un grand intérêt.

« Adonis, à ton avis, qui est ce Magical Bird ? »

Adonis croisa les jambes. Il y avait une tour triangulaire imposante au sommet de son crâne chauve et brillant. On disait que c’était le dernier cri en matière de mode capillaire sur Mars, et on appelait ça la Tour Protubérante.

« Milu, depuis quand tu t’intéresses à de telles choses ? C’est juste une bande de personnes qui se caressent. » dit Lear Adonis.

« Quand est-ce que Masasi va rentrer ? Il ne nous reste plus que lui. Il n’y a pas grand-chose sur Terre de toute manière. »

« Héhé, Adonis. Tu devrais t’acheter une perruque et espérer que le Boss ne te tue pas. » Milu sourit. « Masasi est déjà sur le chemin du retour. »

Milu continua à montrer un grand intérêt au combat sur CT. La Matrice Mortelle en X à Courte Portée de Yasopp était tout simplement trop parfaite. Des mouvements qui étaient exécutés dans un monde virtuel ne comptaient pas pour grand-chose, mais être capable de le réaliser à un tel niveau, cela signifiait qu’il avait fallu en passer par un entraînement très dur.

Bien que Magical Bird soit à un très haut niveau, il avait tout de même perdu. Ce Skeleton était très intéressant pour avoir vraiment exécuté un Tir Courbé, spécialement dans ce genre d’environnement explosif.

La manière dont il tenait son arme avait l’air plutôt rigide, comme s’il n’avait pas l’habitude de tirer.

Dans tous les cas, la scène où ce Wargod N° 1 se tenait sur une jambe suscita l’intérêt de Milu dans la volonté de le battre.

Ce Skeleton était devenu très populaire récemment. Milu avait vu les combats précédents et à quel point chacune des situations avaient été précaires. En ignorant les autres aspects, simplement le calme de Skeleton dans les moments cruciaux était presque inhumain.

Dans leur cercle, l’aspect le plus important des aptitudes d’un soldat était sa capacité à rester calme. Peu importe la situation, ils devaient garder la tête froide pour pouvoir faire des choix décisifs à point nommé. C’est seulement alors qu’ils seraient capables de prendre des décisions correctes.

Non seulement c’était important pour les individus, mais également pour les équipes.

Après tout, un jeu pouvait représenter tellement de possibilités. Milu avait essayé CT auparavant puisqu’elle était tout à fait aventureuse, mais le jeu ne lui avait posé aucun défi, même au rang Diamant. Bien sûr, en considérant l’efficacité de Milu à grimper les échelons des rangs, elle n’avait en fait pas passé beaucoup de temps dessus. Son intérêt initial avait été suscité par sa compréhension anormale des Mechas étrangers de la Compagnie CT et l’avait poussé à essayer le jeu. Cependant, lorsqu’elle découvrit à quel point le plafond concernant les aptitudes mécaniques était haut et que ce n’était pas un endroit que tout le monde pouvait atteindre, y compris elle-même, elle laissa tomber le jeu.

De son point de vue, les batailles en équipe de Skeleton n’étaient qu’un spectacle de compétences individuelles et ne requerrait que peu de coopérations avec les membres de son équipe. Peu importe à quel point une personne pouvait être puissante, il y avait une limite à ce qu’elle pouvait faire seule.

Malgré tout, elle voulait combattre en duel avec lui pour tester ses propres capacités.
✫        ✫        ✫
En ce moment, Wang Zheng était totalement concentré sur ses cours et avait été présent à ses cours principaux à la fois en Physique et dans le programme Mecha. Naturellement, Wang Zheng préférait les cours de Mecha et les leçons de physique de Xiao Fei. Les autres cours de physique étaient trop faciles pour lui. Selon les paroles de Xiao Fei, le niveau actuel de Wang Zheng était celui d’un chercheur aguerri. Dans des aspects variés, sa compréhension était presque à l’égale de la sienne, donc elle ne se souciait pas que Wang Zheng sèche les autres cours.

Yao Ailun et Chen Xiu affichaient également leurs capacités extraordinaires. Peut-être à cause de l’influence positive de Wang Zheng, leur compréhension était à un pas au-dessus de celle des autres.

Xiao Fei avait l’intention de nourrir ces deux-là.

Une fois que la leçon fut terminée, Xiao Fei appela Wang Zheng dans son bureau. Il semblait qu’elle avait été de bonne humeur récemment, son visage était bienheureux.

« Wang Zheng, j’ai déposé une demande de brevet pour la théorie du Déplacement Spatial. Quelques grandes compagnies ont l’intention d’investir dessus. En tant que l’un des contributeurs, tu en auras une part. »

La magnifique professeure, Xiao Fei, avait non seulement un QI élevé, mais il en était de même de son QE. La profession de chercheur pouvait facilement mener à des impasses, et l’aide que l’école pouvait fournir était limitée. Un apport massif de fonds pouvait être nécessaire spécialement lorsque l’on approchait l’achèvement de la recherche. Plutôt que de quémander de l’argent à sa famille, Xiao Fei produirait plutôt ses propres fonds.

Elle idolâtrait Alan Tuck, mais il s’était trompé en ayant crû si profondément en les bureaucrates. Une fois que ses vivres avaient été coupés, tous ses efforts étaient partis en fumée.

Xiao Fei avait un grand maître-plan, mais avait peu l’intention de le révéler à Wang Zheng.

Wang Zheng croyait aussi que c’était l’approche correcte de manière à prouver la Théorie du Déplacement Spatial. Provoquer un changement de paradigme dans la communauté scientifique ne serait pas une chose facile à faire, donc la recherche demanderait des quantités de fonds astronomiques.

Si cela échouait, leurs efforts seraient réduits à néant.

« Professeur, il y a vraiment des personnes qui veulent investir dans une aventure aussi risquée ? »

« En ce moment, il y a quelques compagnies intéressées. OMG est la plus sincère et promet le plus de liberté. Les autres compagnies ont des exigences plus rigoureuses, mais leur objectif principal n’est pas le profit. Si elles peuvent me soutenir dans ma recherche, elles valent la peine d’être considérées. » dit Xiao Fei.

Wang Zheng réfléchit brièvement. Xiao Fei et lui croyaient tous deux dans la théorie. « Professeur, je veux aussi investir. »

Xiao Fei était stupéfaite et regarda Wang Zheng, confondue. « Es-tu sûr ? L’investissement initial devrait être dans les cent millions, et plus tard, encore plus… »

Wang Zheng se mit à rire. « Je peux dire sans aucun doute que mon ami, Yan Xiaosu, et moi, sommes intéressés à investir. »

« Si tu es intéressé, ce serait génial. Je vais parler aux autres investisseurs car le seuil minimum ne sera pas décidé par moi. »

« Merci. »

« Inutile de me remercier, je ne fais qu’investir à long terme. Au fait, Lin Huiyin est déjà arrivée. Zisu et toi devriez vous préparer parce qu’ils pourraient vous appeler à n’importe quel moment maintenant. »

À cet instant, son opinion de Xiao Fei augmenta un peu.

Ce changement d’attitude rendit Wang Zheng un peu engourdi. Les femmes étaient particulièrement bonnes pour manipuler l’humeur.

En quittant le bureau, Wang Zheng se demandait quoi faire avec l’argent qu’il avait gagné. Il n’avait pas une petite somme en ce moment, mais c’était encore loin des cent millions. Il devrait probablement en parler à Yan Xiaosu.

En entendant l’idée de Wang Zheng, Yan Xiaosu ne réagit pas de manière choquée ou exaspérée. Au lieu de cela, il resta silencieux pendant un bon moment.

« Cent millions, ce n’est pas réellement une grosse somme. Le problème est que l’investissement requis deviendra massif plus tard. Ce ne sera pas un problème si ça prend du temps. Le problème sera : quelle confiance as-tu en cet investissement ? »

Cette théorie était en ce moment même le sujet de conversation de la ville et avait rendu l’Ares College très populaire. Progresser à partir de la théorie vers quelque chose qui aurait une application dans la vie réelle, cependant, nécessiterait beaucoup de temps. Il était de notoriété publique qu’investir dans la recherche scientifique était un trou sans fin que seules les compagnies très riches pouvaient soutenir.

En entendant les interrogations de Yan Xiaosu, Wang Zheng sourit. « Quelles sont tes pensées à ce sujet ? »

« Boss, on doit aussi considérer à quel point la part du gâteau que nous avons est grosse. Tout ça c’est très important. Si la part est trop petite, ce serait inutile puisque mon père est celui que nous devons convaincre. »

« Dis, s’il s’avérait que nous ayons la formule principale de la théorie, est-ce que ça en vaudrait la peine ? » demanda soudainement Wang Zheng.

Ébahi, les yeux de Xian Xiaosu s’éclairèrent. « Si cette théorie est largement utilisée dans le futur, tu auras au moins 50 % de la part. »

Wang Zheng agita la main. « La formule principale n’aura pas autant d’impact que ça. La théorie en entier demande bien plus de calculs et cela devrait être fait par Xiao Fei. »

La connaissance, c’était le pouvoir, et le pouvoir, c’était la richesse. Wang Zheng ne s’attendait pas à ce que le non sens ordinaire que le Vieux Marchand avait craché soit finalement quelque chose de valeur.

Vieux Marchand, je vais traiter cela comme une rémunération pour mon argent avec lequel tu t’es enfui.

Yan Xiaosu était fou de joie. « Boss, laisse-moi en discuter correctement avec mon père ! »

En regardant les yeux de Yan Xiaosu, Wang Zheng savait que ce gars penserait à se reposer encore sur son père.

Le vieux Yan était un oncle sympathique qui avait toujours été gaga de Yan Xiaosu. Toutefois, Wang Zheng ne s’était pas attendu à ce que les serviettes hygiéniques soient si profitables.

La vérité c’était qu’une famille comme celle de Yan Xiaosu aurait rarement l’opportunité de participer dans un tel investissement à cause du seuil minimal. Seuls les super riches auraient une chance d’investir. Bien entendu, c’était une histoire différente pour ceux qui avaient un lien avec Wang Zheng. Quant à savoir si cela serait un succès ou pas, cela dépendrait du destin.

Yan Xiaosu était aussi stupéfait. Boss a réellement un cœur d’acier pour être capable de se remettre aussi vite et oublier Aina.

Il pensait que son Boss n’était pas trop mal et si Aina n’avait pas été une princesse d’Aslan, ils se seraient accordés parfaitement ensemble.

Même si il y avait de nombreuses choses dans la vie qui pouvaient se choisir, il n’en était pas de même de son destin.

Après avoir quitté Yan Xiaosu, Wang Zheng alla au club MMA. Meng Tian était déjà devenue le nouveau Président. Ma Xiao avait passé le relais puisqu’il allait bientôt avoir son diplôme et qu’il ne s’était pas très bien comporté lors de l’échange entre collèges. Quant à Meng Tian, il était naturel qu’elle soit celle qui succédait à Ma Xiao. Depuis la fête, Wang Zheng n’avait pas interagi beaucoup avec Meng Tian.

Les membres du club de MMA étaient bien plus nombreux qu’auparavant et l’entraînement était encore plus fatiguant. La victoire lors de l’échange des collèges avait inspiré tout le monde. Zhang Shan était maintenant le Vice Président et ce gars avait été très bosseur récemment. Naturellement, il y avait un motif ultérieur à ses actions.

Meng Tian était toujours froide envers tout le monde comme s’il n’y avait que peu de choses qui piquaient son intérêt.

Lorsqu’elle vit Wang Zheng entrer, elle fit signe à son partenaire de s’entraîner tout seul.

« Wang Zheng, tu as été très paresseux ces derniers temps. Est-ce que tu te laisses aller juste parce que tu t’es bien comporté à l’échange entre collèges ? »

L’étudiante Meng Tian était plutôt tranchante, ses grands yeux fixés sur Wang Zheng.

Wang Zheng se toucha le nez. Il avait été dans le coma pendant trois jours, donc naturellement, il était dans l’incapacité de venir. « Il y avait des choses dont je devais m’occuper. Je n’ai fini que récemment. »

« Je sais, Wang Shishi a quitté l’école. Malgré cela, ton destin t’appartient. Ne gaspille pas ton talent ! »

Sur cela, Meng Tian secoua ses mains et s’en alla, en laissant Wang Zheng stupéfait.

Ces quelques derniers jours n’avaient pas été faciles pour lui, pourquoi donc tout le monde semblait lui rendre les choses difficiles.

Même s’il savait que Meng Tian ne faisait que le consoler, son approche avait été trop directe.

Haussant les épaules, Wang Zheng changea de vêtements et commença à s’entraîner.

Après avoir fait dix reps aux haltères, quelques personnes apparurent à côté de lui. Zhang Shan était accroupi près de lui.

« C’est ennuyeux de s’entraîner tout seul. Associons-nous et faisons une compétition. »

Wang Zheng sourit. « Certainement, comment veux-tu faire ? »

« Simple, si on faisait des pompes ? »

« D’accord. »

Au moment où ils entendirent le mot compétition, tout le monde arrêta son entraînement et se rassembla autour pour regarder le spectacle. C’était là deux des figures au sommet de l’école, spécialement Wang Zheng. Il était rare de le voir dans les parages puisqu’il n’aimait pas participer dans les activités de club, et, contrairement à Meng Tian et Zhang Shan, peu de personnes étaient proches de lui.

« Président, s’il te plaît, compte pour nous deux. » dit Zhang Shan, ôtant sa chemise et exposant ses muscles explosifs.

Depuis l’instant où Zhang Shan avait commencé à traiter l’entraînement plus sérieusement, son corps avait commencé à devenir de plus en plus impressionnant. Sa force augmentait aussi de façon explosive.

Zhang Shan était aussi béni d’un physique remarquable et même d’une intelligence encore plus grande. Donc, il avait choisi les meilleurs moyens pour s’entraîner lui-même plutôt que d’avancer à l’aveugle. Cela lui avait permis d’obtenir de bien meilleurs résultats.

Ils commencèrent tous les deux. Ce n’était pas un combat de rapidité mais d’endurance, donc leur rythme était pratiquement le même.

Cet article comporte 2 commentaires
  1. Je signale un mot oublié en haut de chapitre dans le paragraphe suivant :

    Après tout, un jeu pouvait représenté tellement de possibilités Son intérêt initial avait été suscité par … compréhension anormale.

    1. Ayé, c’est corrigé ^^ Merci ! Désolée, j’ai quand même uploadé 85 chapitres entre hier soir et ce matin, je n’ai pas pu tous les relire 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top