skip to Main Content
Menu

TSW – Tempest of the Stellar War – Volume 5 – Chapitre 3

Traducteur Français : Hellteach
Éditrice :
Checkeur :

TSW - Volume 5 – Chapitre 3 – Belles Demoiselles, Ne Fixez Pas Trop Ce Frère du Regard

C’était seulement après l’illumination que l’on pouvait entrer dans le deuxième niveau !

L’Étudiant Wang écoutait tout cela comme si c’était un conte de fées.

La terre, l’eau, le feu, le vent, l’espace, les Cinq Élément Majeurs. Il y avait des caractéristiques spatiales dans le deuxième niveau du Rubik’s Cube.

Avec le temps, les jeunes avaient toujours l’air de devenir absorbés par ce qu’ils étaient en train de faire. Wang Zheng était de même très intéressé, mais assez rapidement, il fut frappé d’une illumination soudaine.

Les cinq éléments étaient partagés en deux niveaux. L’un était un entraînement superficiel contenu dans une myriade d’environnements, chacun représentant un élément. Le deuxième niveau donnait un sentiment qui était indescriptible.

L’élément de la terre contenait des environnements exotiques de différentes sortes. Du point de vue d’un spectateur, cela serait définitivement une destination de vacances tout à fait décente. Cependant, il dégageait une ambiance différente pour Wang Zheng.

Wang Zheng fit l’expérience d’être mâchouillé par des monstres, principalement par des insectes géants. Ce ne fut qu’au travers tout cela qu’il comprit que la difficulté du premier niveau n’était qu’un jeu d’enfants. Comparé à ici, c’était le paradis.

Pour l’élément de l’eau, l’entraînement était prévu pour permettre à Wang Zheng d’obtenir la compréhension de l’océan, particulièrement dans des environnements océaniques différents, et l’utilisation de la force lorsque qu’il combattait sous l’eau. L’objectif était de se familiariser avec le combat sous-marin, jusqu’à ne plus faire qu’un avec l’eau. Donc, plutôt que d’être gêné par cet environnement, il devenait amusant.

Le but ultime était d’avoir une compréhension totale de l’élément liquide.

L’environnement du feu était encore plus explosif et incompatible avec la vie. Toutefois, un super soldat devait s’adapter quelle que soit la situation, en absorbant tout et le tournant à son avantage.

Très rapidement, Wang Zheng perdit la notion du temps. Même si la concentration de quelqu’un était à sa condition optimale, ce ne serait pas suffisant pour ce genre d’entraînement.

Le vent, un élément sans forme. Sous la traction tourbillonnante d’une tornade et sous les changements incessants du vent, Wang Zheng obtint des connaissances sur les environnements venteux. Presque comme s’il était possédé par une ardeur, il avait même commencé à savourer l’entraînement sans fin. C’était un peu fou, mais de quelque manière amusant.

Quelle en était la raison ? Il avait commencé à obtenir une force indescriptible et extraordinaire ; une force dont il pouvait à peine imaginer l’existence était en train de grandir en lui.

Tête d’os enregistrait tranquillement l’entraînement en cours, tout autant que les modèles cérébraux de Wang Zheng. Auparavant, la raison pour laquelle Wang Zheng était incapable d’avancer dans les Arts de l’Unité, c’était parce que son cerveau n’avait pas été complètement déverrouillé. Donc, son entraînement avait deux buts : briser les chaînes de son cerveau pour lui permettre d’atteindre son plein potentiel, et améliorer sa compréhension des éléments.

Il y avait de nombreuses manières d’ouvrir l’esprit de quelqu’un. L’une était de stimuler de force le cerveau. Une autre était d’obtenir des illuminations par le biais de l’entraînement. Les deux méthodes avaient des pours et des contres. La première était trop dangereuse, alors que la deuxième était trop exigeante. L’Empire de Randt employait les deux méthodes pour parvenir au même but.

Wang Zheng s’était beaucoup plaint au début, mais maintenant, ça faisait un certain temps que Tête d’os n’avait plus entendu ne serait-ce qu’un simple gémissement.

L’Espace était le plus gros défi et à un niveau plus élevé. Il contenait les portions primordiales de l’univers et ses principes globaux.

L’entraînement difficile mènerait à une illumination plus grande à propos de l’univers et à une meilleure harmonisation avec l’élément de l’espace.

Lorsqu’il était dans la mer, Wang Zheng avait été arraché par un monstre marin. Bien qu’il ne mourut pas, la douleur insoutenable d’être mâché vivant avait été gravée profondément dans son esprit. Au début, il avait hurlé à plein poumons, mais maintenant, il avait réfléchi sur ses erreurs quand il avait été mâché par le monstre.

Wang Zheng était un soldat né !

Tête d’os ne se reposait pas non plus. Il analysait constamment le corps de Wang Zheng et lisait son esprit pour adapter un plan de suivi. Certaines de ces données étaient incorporées dans le monde parallèle du Rubik’s Cube ; c’était son pouvoir.

Le Rubik’s Cube avait aussi commencé à analyser l’arme principale du monde de Wang Zheng : les Guerriers Mechas. Toutefois, à cause d’un manque d’énergie et de données, il était incapable de mener une analyse en profondeur. Il ne pouvait que laisser le reste des analyses à Wang Zheng.

À cause des différentes situations dans les mondes parallèles, il était impossible au Dieu de la Guerre de l’Empire Randt d’apparaître dans le monde de Wang Zheng. Cependant, il pouvait établir les conditions nécessaires pour donner naissance à un dieu de la guerre de ce monde.

Après un long moment, l’entraînement se termina. Bien que le deuxième niveau reste encore à être achevé, Wang Zheng avait le sentiment, tout au moins, d’avoir une compréhension basique des cinq éléments, mais l’énergie du Rubik’s Cube avait été vidée.

Le départ, cette fois, était différent du précédent. Wang Zheng était calme et s’inclina devant Tête d’os avant de partir.

Le temps…

Wang Zheng ne pouvait pas vraiment se souvenir.

Lorsque Wang Zheng ouvrit les yeux, il remarqua qu’il était à l’hôpital.

Yan Xiaosu était près de lui. Au moment où il vit que Wang Zheng ouvrait les yeux, il s’approcha de lui, les larmes aux yeux, et frotta son nez gauchement contre le corps de Wang Zheng.

« Boss, tu es finalement réveillé. J’ai cru que tu étais mort. »

« Dans tes rêves. Pourquoi suis-je à l’hôpital ? »

« Tu as été inconscient ces trois derniers jours. » dit An Mei, en secouant la tête, impuissante. « Je ne pensais pas que Wang Zheng puisse être aussi romantique. Wang Shishi est aussi à blâmer, à partir juste comme ça. »

« Il y a d’autres poissons dans la mer. En tant qu’homme, ceci n’est rien d’autre qu’un amour perdu. Ceux qui ne savent pas comment te chérir ne méritent pas ton amour. Laisse donc Grande Sœur te présenter quelqu’un de mieux ! » dit An Mei, en tapotant sa poitrine voluptueuse.

Une goutte de sueur perla entre les sourcils de Wang Zheng. Trois jours, cela signifiait que trois années s’étaient écoulées. Dans le Rubik’s Cube, il n’y avait aucune notion du temps. L’entraînement quasi sans fin qui l’avait plongé dans un assortiment d’expériences bizarres et exotiques avaient l’air de s’être déroulées juste hier.

« Boss, le docteur a dit que ton esprit était faible et instable, comme si tu avais souffert un choc sévère. » dit Yan Xiaosu.

La lecture des ondes cérébrales du cerveau de Wang Zheng sur les instruments avait fluctué sans cesse, et puisque c’était un résultat de son entraînement, il serait difficile de l’expliquer.

Wang Zheng eut un rire amer. « En fait, je suis devenu un peu dingue lorsque j’étais en train de m’entraîner à la technique respiratoire qui a été transmise dans ma famille. »

An Mei et Yan Xiaosu échangèrent un regard et opinèrent d’une façon entendue. La fierté était importante pour les hommes.

« Wang Zheng, tu peux être considéré comme décent. Ne t’inquiète pas, tu finiras par trouver une bonne partenaire. Meng Tian et Ye Zisu ne sont pas de mauvais choix. Si ce n’était pas à cause de Yan Xiaosu qui m’a arrêté, je les aurai déjà appelées. »

Wang Zheng sourit légèrement. Yan Xiaosu le comprenait très bien. « Désolé de vous avoir dérangé les gars. »

Tous les trois effectuèrent les procédures de décharge. Le docteur n’était pas trop alarmé par Wang Zheng et traita cela comme un corps affaibli à cause d’une peine de cœur.

Alors que Wang Zheng marchait dans les rues, elles lui donnèrent une impression entièrement différente par rapport à avant. Le monde tout entier avait l’air plus brillant, plus clair. S’il se concentrait, il était presque capable d’entendre les sons de la nature.

« Boss, nous sommes frères pour la vie. Tiens, un cadeau pour toi. Ne dis pas que je n’ai pas été un bon ami ! »

Yan Xiaosu utilisa tous ses efforts pour donner à contrecœur quelque chose à Wang Zheng.

Un ticket…

« Le concert de Lin Huiyin ? » Wang Zheng était choqué.

« C’est une opportunité pour te relaxer. Lin Huiyin est déjà arrivée dans la capitale. Ce sera son premier concert sur Terre ce week-end ! »

Ce fut seulement à ce moment-là que Wang Zheng s’aperçut que les bâtiments autour d’eux comportaient des publicités pour le concert. Les pubs représentaient une jeune fille qui avait l’air d’une fée venue des cieux.

Wang Zheng sourit légèrement et rendit le ticket à Yan Xiaosu. « Vous devriez y aller tous les deux. Ça ne m’intéresse pas vraiment. »

Ils raccompagnèrent tous les deux An Mei. Wang Zheng pouvait se rendre compte que la relation entre An Mei et Yan Xiaosu devenait de plus en plus proche.

« Boss, j’ai négocié avec CT. Pour le premier trimestre, tu auras 1 million à chaque fois que tu combattras ! » dit Yan Xiaosu.

Wang Zheng était stupéfait. « Des crédits galactiques ? »

« Héhé, bien sûr, croyais-tu que ce serait de la monnaie de la Terre ? Je parie que tu ne t’attendais pas à ça. Même moi, je n’en espérais pas tant ! » dit Yan Xiaosu fièrement. Les négociations d’affaires pouvaient être considérées comme sa spécialité, une capacité qui était transmise dans sa famille. Après tout, les serviettes hygiéniques était aussi une forme de commerce.

Wang Zheng haussa les épaules. Il n’était pas fait pour les affaires, donc cela était pour le mieux.

« Je me sens bien aujourd’hui. Tu devrais y aller et te préparer. »

« Bien, mais tu devrais passer par l’école d’abord. Le professeur Xiao Fei te cherche. »

Les yeux de Yan Xiaosu s’incurvèrent comme des croissants de lune. « Boss, en fait, le professeur Xiao Fei n’est pas mal non plus. Elle est très mature ! »

« Va te faire voir, depuis quand es-tu devenu aussi pervers ? »

Yan Xiaosu haussa les épaules. « On doit toujours mener une vie heureuse. Qui plus est, c’est juste une pensée, et ce n’est pas du tout illégal. »

« Ne me dis pas que tu… »

Wang Zheng regarda Yan Xiaosu. Yan Xiaosu bomba le torse. « Boss, désolé, je dois y aller en premier. Nous sommes de vrais, de purs hommes. Cependant, je dois te remercier. Si tu n’avais pas été malade, je n’aurais pas eu une aussi bonne opportunité ! »

L’hôpital…

Bordel, ce gars était vraiment bon pour sauter sur les occasions.

En retournant à l’école, Wang Zheng se dirigea directement vers le bureau de Xiao Fei. Xiao Fei venait juste de rentrer de son voyage outre-mer. Elle avait donné d’innombrables interviews récemment à cause des résultats de ses recherches. En ce moment, son travail, qui avait été soumis à l’Alliance du Système de la Voie Lactée pour évaluation, avait déjà passé le stade de la vérification.

« J’ai entendu dire que tu avais le cœur brisé ? » dit Xiao Fei, en levant la tête.

Wang Zheng se toucha le nez. « Héhé, professeur, vous êtes trop directe. »

« Héhé, c’est seulement après avoir vécu l’échec en amour que tu peux devenir plus mature. Pas mal, il semble que tu sois devenu encore plus séduisant que la dernière fois que je t’ai vu. J’ai de bonnes nouvelles à partager avec toi. Lin Huiyin est arrivée dans la capitale et notre Ares College va devenir un de ses lieux de visite. Toutefois, elle ne veut pas faire de tapage et souhaite garder un profil discret. En ce moment, elle pense à trouver quelques guides. »

« Oh, ça a l’air pas mal. »

Wang Zheng ne savait pas en quoi ce problème pouvait bien le concerner.

« Oui, la chose est qu’elle t’a spécifiquement sélectionné pour être son guide. »

Xiao Fei le regarda fixement et se dirigea aux côtés de Wang Zheng, le jaugeant de haut en bas. « Dis-moi, comment se fait-il qu’elle te connaisse ? »

Wang Zheng était abasourdi. Est-ce que Lin Huiyin savait qu’il était Skeleton ?

Impossible, seuls Yan Xiaosu et Aina étaient au courant de ce fait.

Ce serait un miracle si une telle célébrité connaissait son nom.

« Je suppose que tu ne la connais pas. Peut-être c’est parce que ton nom est apparu sur le papier de recherche. En ce moment, tu es la carte maîtresse de notre Ares College. »

« Non, non, c’est dû à votre excellent enseignement professeur. » dit Wang Zheng en souriant.

Xiao Fei roula des yeux de façon charmante en regardant Wang Zheng. « Au moins, tu es sensé. À part toi, il y a aussi Ye Zisu. Vous avez tous les deux la responsabilité de prendre soin de Lin Huiyin. Faites du bon travail s’il vous plaît, je suis en fait une grande fan. Souviens-toi que je veux un CD avec son autographe ! »

Wang Zheng commença à transpirer. Il ignorait que Xiao Fei aimait ce genre de musique.

« Mais quel genre de tête tu fais ?! L’Art n’a pas de frontières ! »

Xiao Fei mit ses mains à sa taille. Parmi les filles que Wang Zheng connaissait, Xiao Fei était en effet la plus mature.

En regardant Wang Zheng partir, Xiao Fei riait intérieurement. Ce gars n’avait pas l’air si déprimé qu’elle l’avait imaginé.

Après avoir quitté le bureau de Xiao Fei, Wang Zheng se dirigea directement au Brother’s Net Cafe. Il avait besoin d’un combat pour s’éclaircir les idées.

Si on se basait sur la logique, autant de temps passé dans le Rubik’s Cube se traduirait par une longue période dans le monde réel. Cependant, cela avait eu plus l’air d’un long rêve. Les pensées de Wang Zheng étaient aussi légèrement désordonnées. Même s’il pensait qu’Aina n’avait pas d’autre choix que de partir, son cœur se languissait encore d’elle. C’était comme s’il avait perdu quelque chose de précieux. Bien que l’expérience soit extraordinaire, Wang Zheng n’était qu’un humain normal.

Le patron du café reçut Wang Zheng avec un rire et ne cessa de tourner la tête aux alentours. Il cherchait très probablement à voir Aina.

Après avoir allumé CT, il avait besoin de donner aux officiels un peu de temps pour se préparer. Donc, il décida de s’échauffer dans la salle d’entraînement.

Après avoir effectué une période d’entraînement, le sentiment que Wang Zheng éprouva lorsqu’il entra dans le Mecha était différent. Auparavant, le Mecha était le Mecha et le pilote était le pilote. Il avait été capable de contrôler le Mecha, mais il y avait une différence entre cela et obtenir une connaissance approfondie. Maintenant, lorsqu’il entrait dans le Mecha, l’armure épaisse du Mecha ne lui semblait plus être une obstruction, mais plutôt une extension de son corps.

Ce sentiment était merveilleux. Wang Zheng pilota le Wargod N°1 en passant comme un éclair, comme s’il dansait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top