skip to Main Content
Menu

TSW – Tempest of the Stellar War – Volume 4 – Chapitre 14

Traducteur Français : Hellteach
Éditrice :
Checkeur :

TSW - Volume 4 – Chapitre 14 – La Célébration du Champion

La montée soudaine en force repoussa Campana en arrière, l’étonnant momentanément. Il ne s’attendait pas à ce que son adversaire possède une telle force.

Juste pendant qu’il était perdu dans ses pensées, le WE de Wang Zheng s’était déjà rué en avant.

Une attaque en bond !

Bang…

Quand un Mecha sautait, le pilote subissait une pression intense. Dans le monde virtuel, on pouvait facilement exécuter de magnifiques mouvements, mais dans la réalité, cela demandait pas mal de force physique. La plupart du temps, on utilisait des actions simples, à moins d’être suffisamment confiant pour finir l’opposant en un coup.

Grondement…

Avec un coup féroce, Campana, qui avait été celui qui attaquait pendant tout ce temps, tomba à terre. Alors qu’il tombait, il réalisa un coup de pied intérieur sur le côté qui le remit d’aplomb.

Il n’y avait aucune lacune dans cette action.

Bang…

Le Mecha de Campana fut percuté vers la gauche, lui faisant serrer les dents. Ce gars était en feu. Alors qu’il était sur le point de rendre le coup, une lame se jeta sur lui.

Ping…

Deux lames en alliage de titane se percutèrent férocement, provoquant un vol d’étincelles partout aux alentours. C’était seulement pendant cet échange féroce et court que Campana réalisa que son adversaire ne faisait pas partie de ceux qu’il pouvait prendre à la légère.

Cependant, cette pensée venait trop tard, alors qu’un poing était déjà en train d’arriver sur lui.

Kang, kang, kang, kang…

Le WE de Campana fut directement touché sur la poitrine, l’obligeant à reculer de quelques pas. Le bouclier énergétique avait été vidé de 33 % en un instant. Son assaut précédent contre Wang Zheng n’avait vidé que de 20 % son bouclier énergétique.

Wang Zheng ne continua pas son attaque, mais au lieu de cela, il stabilisa son Mecha et se tint debout calmement.

Ce fut à ce moment là que Wang Zheng termina sa métamorphose. Peut-être que peu de personnes l’avaient ressenti, mais pour Wang Zheng, c’était comme s’il avait été une chenille qui soudainement évoluait et se transformait en papillon.

Il pouvait le faire !

Il était fort !

Le visage de Campana était sombre. Il fit passer la lame en alliage de titane dans sa main gauche ; il n’y avait plus de place pour les accidents.

Les épaules du Mecha se baissèrent légèrement et son moteur rugit. L’image semblait dépeindre la fureur de Campana.

Le cœur du public se serra. Tout le monde savait ce dont Campana était capable.

Dans un rugissement, son Mecha se rua vers Wang Zheng à grandes enjambées. Ses mouvement n’étaient pas comme précédemment. Campana devenait finalement sérieux.

Alors que son Mecha se rapprochait de Wang Zheng, Campana lança une paire d’attaques illusoires. Il était difficile de voir laquelle de ces attaques était réelle.

Bang…

La lame à sa gauche s’enfonça, déployant une force anormale. Dans l’instant suivant, il lança un triple coup féroce vers Wang Zheng.

L’avantage fut acquis en un instant, mais la véritable bataille venait juste de commencer.

Après l’attaque féroce, Campana ne s’arrêta pas. Au contraire, il retint son souffle et lança un quadruple coup.

Une lame… Deux lames… Trois lames… Quatre lames…

Une telle attaque continuelle mettait une grande contrainte sur le corps, spécialement lorsque on était dans la situation comme celle de Campana. Campana pouvait le supporter cela dit ; son adversaire était habituellement le premier à se crasher.

Sa confiance découlait de son entrainement quotidien non-stop. Il avait toujours cru qu’il pouvait le faire !

Bang Bang Bang…

Un autre triple coup fut lancé. Sous ces attaques féroces et la pression, le Mecha de Wang Zheng semblait un peu vacillant. Même s’il avait réussi à les bloquer, son bouclier énergétique était vidé de moitié.

La huitième lame !

Bang…

Le Mecha de Wang Zheng recula sous l’attaque. A ce moment, leur force à tous les deux avait été réduite de moitié. Celui qui laisserait tomber le premier perdrait.

Soudainement, comme s’il n’était pas du tout fatigué, une neuvième lame frappa.

Une attaque directe à la distance la plus courte. Vu de la façon dont il se déplaçait vers le cockpit, on pouvait voir que c’était une attaque puissante, même à l’œil nu.

C’était l’attaque des Neufs Coups des Eclairs Continuels de Campana. Personne n’avait jamais réussi à bloquer/parer ce coup !

Dans ce moment crucial, le Mecha de Wang Zheng réagit. Il fit un pas en arrière, conserva son regard en l’air, et il réussit une inclinaison renversée difficile.

Une telle manœuvre avait un prix élevé à payer sur le corps du pilote. La force du déplacement en arrière allait à l’encontre de l’inertie, et c’était suffisant pour faire vomir du sang à une personne.

Cela dit, à cette distance…

Serait-il capable de l’éviter ?

Un coup direct était le plus rapide et le plus efficace, mais c’était aussi le plus facile à voir et plus facile d’y réagir.

A cette distance, à cette vitesse, il semblait que le coup serait manqué.

Est-ce que le mouvement éternellement victorieux de Campana verrait son record brisé aujourd’hui ?

Personne n’était plus au clair quant au résultat que Campana. Cette distance était juste parfaite pour que Wang Zheng puisse esquiver cette attaque.

Mais, il était Campana de l’Apollo College !

Son Mecha tremblait férocement, puis il s’élança en avant soudainement d’une manière inconcevable. C’était là une attaque faite en poussant les limites du corps humain – un double coup !

Il n’y avait aucun moyen que Wang Zheng bloque ça maintenant.

La dixième lame !

C’était ça Campana, le roi qui ne cessait jamais de s’améliorer !

Cette attaque fit briller les yeux de nombreux observateurs. Ce qu’ils voulaient voir, c’était un Campana qui était constamment en train de s’améliorer, pas quelqu’un qui se tenait sur ses acquis.

C’était ça qu’ils voulaient.

Une personne avec des caractéristiques techniques puissantes et un cœur qui n’était jamais satisfait du status quo.

Bang…

Le stade tout entier était stupéfait. Le double coup imparable de Campana avait en fait manqué son but.

Le WE de Wang Zheng avait sa main gauche serrée fermement autour du poignet de son adversaire.

Dans ce moment désespéré, comment pouvait-il encore penser à ça ?

Et même s’il était capable d’y penser, comment son corps pouvait-il réellement suivre le mouvement ?

Zhang Shan et les autres étaient si nerveux que leurs corps étaient inondés de sueur. Wang Zheng avait véritablement saisi Campana !

Wang Zheng relâcha sa puissance à cet instant et tira Campana. Cette traction, couplée à la force d’avancée de son coup manqué, fit perdre son équilibre à Campana.

Juste au moment où les deux Mechas échangèrent cette séquence d’actions, Wang Zhang fit un grand mouvement en passant sa lame à revers.

Une lumière froide le dépassa. Bang, bang, bang…

Le bouclier défensif se brisa à cet instant et le Mecha activa son arrêt d’urgence.

Les deux Mechas s’arrêtèrent au même moment et tout le monde retint son souffle. Mais que s’était-il donc passé en l’espace d’un clin d’œil ?

C’est alors qu’un cockpit s’ouvrit subitement et Campana sauta au dehors. La Tête de son Mecha bascula en avant et tomba.

Des étincelles volaient dans toutes les directions.

La foule toute entière était silencieuse. Le WE avait été conçu pour être un Mecha d’entraînement. A l’instant où le bouclier énergétique disparaissait, les deux Mechas devraient s’éteindre. Cependant, il était clair que même le système d’urgence n’était pas aussi rapide que l’attaque finale de Wang Zheng.

Alors que les deux Mechas échangeaient des coups, la frappe à revers de Wang Zheng était une triple frappe à haute fréquence.

C’était là un mouvement qui résultait de l’entrainement de la force des poignets et des doigts.

Sur le champ de bataille, cela serait désigné comme une frappe mortelle qui causerait des dommages inimaginables.

« L’Etudiant Wang Zheng de l’Ares College gagne ! »

Alors que l’arbitre annonçait le résultat, tous les étudiants dans le stade se mirent à sauter et agiter les bras de joie.

C’était un rythme qui défiait les cieux !

 

✫        ✫        ✫

 

Jamal se leva et félicita Gu Te. « Félicitations ! Peut-être que l’Ares College pourra nourrir un Dieu de la Guerre. »

« Merci. »

Ce fut seulement à ce moment là que Gu Te reprit ses sens par rapport à la victoire. Jamais, même dans ses rêves les plus fous, il n’aurait imaginé que cela se terminerait ainsi aujourd’hui.

« Mon vieil ami, tu es trop modeste. Ce n’était pas gentil de ta part d’utiliser ton atout uniquement à ce moment critique » dit Adonis.

« Héhé. Vieil ami, Lear a le potentiel d’être un général. Il semble qu’il y aura de plus nombreuses compétitions comme celle-ci dans le futur ! »

Tous les deux savaient qu’avec la remise de diplômes de Campana, la nouvelle génération appartiendrait à l’Ares College et au Zeus College.

Adonis avait quelques regrets. Cet échange entre collèges était supposé être la scène de Lear et personne n’était supposé être capable de l’arrêter. Qui aurait pu savoir que le destin permettrait plutôt à Wang Zheng de monopoliser les feux de la rampe.

Mais pour Lear, c’était une grande chose. Il était simplement trop fort et n’avait pas d’égal. Un obstacle convenable l’aiderait à se développer plus.

Dans le futur, il y aurait de nombreuses opportunités pour eux de se battre.

Qui sait ? Ce Wang Zheng pourrait bien être capable de raviver la gloire de l’Ares College.

 

✫        ✫        ✫

 

En ce moment même, Wang Zheng était lancé en l’air par d’innombrables personnes.

Aujourd’hui, Wang Zheng était le héros de l’Ares College !

Il avait permis à ce vieux collège d’émettre une nouvelle sensation de vigueur.

Dans la foule, Masasi fit un léger sourire. Près de là, Lear jeta un regard et leurs yeux se rencontrèrent. Il semblait que le futur serait très intéressant.

La mission de Masasi avait été remplie avec succès. Lear était en effet très fort, et il avait une tempérament parfait quand on voyait à quel point il n’était pas en colère vis à vis des fautes de ses coéquipiers. En même temps, il avait découvert une autre cible, Wang Zheng.

Les deux étoiles de la Terre.

Ils mèneraient tous les deux à la montée de la Fédération Solaire, mais qui deviendra le vrai Roi de la Galaxie ?

Il n’y avait qu’un seul roi dans la tête de Masasi, et c’était Aklutis Victor !

Cela faisait longtemps depuis que tout le monde avait goûté à la victoire. Aujourd’hui, il y aurait certainement une grande fête, une fête encore plus grande que l’anniversaire de l’école.

Wang Zheng en serait naturellement la star, mais Ma Xiao, Masasi, Meng Tian, et Zhang Shan profiteraient également de la gloire. C’était une équipe. Si un seul d’entre-eux avait manqué, ils n’auraient pas été capables de réussir tout cela.

Alors que la bataille se terminait, Meng Tian était saluée comme la Beauté du Champ de Bataille, un titre bien mérité pour la plus jolie personne de l’école.

Wang Zheng voulait en fait avoir un peu de temps seul avec Aina. Toutefois, c’était impossible de réaliser cela dans cette atmosphère excitée.

Il était la star principale aujourd’hui, et il avait déjà été encerclé et porté par tout le monde.

A l’extérieur de la foule, Aina arborait un sourire compréhensif. Elle était heureuse pour Wang Zheng et croyait qu’il deviendrait meilleur au fur et à mesure qu’il réaliserait ses rêves.

Quant à elle, elle devait partir finalement.

Chaque fille rêvait toujours de rencontrer l’amour qu’elle désirait. Cependant, toutes les histoires d’amour n’avaient pas une fin heureuse. Pour Aina, c’était spécialement le cas.

Elle avait rassemblé son courage et était venue ici, car elle croyait qu’elle pourrait être capable de contrôler ses émotions. En tant que future reine, elle avait été entraînée de cette manière depuis son plus jeune âge. Pour que son pays passe en premier, elle devait contrôler ses propres émotions.

Toutefois, quand elle regardait l’invincible Wang Zheng qui était en ce moment même en train d’essayer de la trouver, elle sentit son cœur fondre. Elle savait que Wang Zheng la recherchait. Pourtant, elle savait qu’en ce moment même, elle devait le laisser expérimenter la joie de la victoire.

 

✫        ✫        ✫

 

A l’extérieur de l’école, une voiture magnétique à lévitation noire, qui avait l’air ordinaire, apparut sans un bruit.

« Votre altesse, nous partons ? »

Aina hocha la tête silencieusement. Parfois, elle se demandait à quel point se serait bon d’être une personne ordinaire. Pouvoir faire ce qu’elle aimait, se rebeller et s’amuser à cœur joie.

Quel dommage. En tant que princesse, un tel amour ne pouvait être qu’un luxe.

 

✫        ✫        ✫

 

« Hoho. Meng Tian et Wang Zheng sont une paire trop compatible, juste comme un Prince et une Princesse de conte de fées ! » dit An Mei pendant qu’elle mangeait.

Le Directeur Gu Te tenait un banquet. Même s’il était très vieux, il n’était pas démodé. Après tout, les étudiants de l’Ares College avaient besoin d’un moyen de libérer leurs émotions.

Yan Xiaosu tordit ses lèvres. Quel dommage, boss a déjà une vraie princesse.

« Qu’est-ce que c’est que cette expression ? Même si Shishi est jolie et a un bon tempérament, est-ce que ça peut être mangé comme du riz ? Ne dis pas que je ne suis pas objective, j’ai toujours eu le sentiment qu’elle ne pourrait pas rester ici longtemps. De plus, elle était toujours secrète à propos de tout. Au fait, où est-elle ? Pourquoi n’est-elle pas ici en ce moment ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top