skip to Main Content
Menu

TSW – Tempest of the Stellar War – Volume 4 – Chapitre 12

Traducteur Français : Hellteach
Éditrice :
Checkeur :

TSW - Volume 4 – Chapitre 12 – Encourager avec des Menaces

 

Bong, Bong, Bong ! Un Mecha après l’autre entrèrent dans le stade, suscitant de nombreux encouragements excités des spectateurs.

Le style de Mecha utilisé pour cette rencontre était l’Ascending Cloud Training Mecha WE. C’était le standard pour toutes les académies militaires.

Le programme des évènements d’aujourd’hui contenait une course d’obstacles en Mecha, un test de tir en Mecha, et le toujours très populaire combat de Mechas en solo.

L’Apollo Military College était le premier à entrer en scène cette fois. Peut-être était-ce pour préserver le peu de dignité que le collège hôte avait encore, et pour ménager la fierté du Principal Gu Te.

Le premier évènement, la course d’obstacle en Mecha, testait la réactivité et la flexibilité d’un pilote. Après avoir passé la course d’obstacles, on devait cibler et attaquer des cibles pré-assignées dans les trois secondes.

Après avoir subi une défaite hier, Campana se sentait assez embarrassé. Désireux d’étaler ses forces dans un domaine dans lequel il se distinguait, il fut le premier à monter.

Comme l’Ascending Cloud Training WE lui était familier, Campana avait confiance qu’il excellerait dans la course d’obstacles.

Alors que Campana entrait en scène, tous les étudiants de l’Apollo Military College se levèrent et l’encouragèrent. Au son du coup de pistolet, son WE démarra en flèche. Les mouvements du Mecha provoquèrent des tremblements sur le sol. Campana utilisait des roulades, des sauts, des élans et des manœuvres courtes, en étalant effectivement ses superbes techniques opératoires du Mecha. Cela n’avait rien à voir avec les jeux vidéo, car chaque mouvement exercerait du stress sur le corps du pilote. Si on était incapable de supporter la pression, les mouvements deviendraient déformés.

Il y avait des soldats positionnés des deux côtés de la course. Il tireraient au laser sur le Mecha, ce qui immobiliserait efficacement le Mecha touché. Le WE de Campana se rua directement à l’avant et exécuta un saut en plein air pour éviter le feu du laser, suscitant une tournée de bravos des spectateurs. En face d’une performance aussi impressionnante, même les étudiants de l’Ares College n’étaient pas avares avec leurs applaudissements.

Le Mecha de Campana atterrit avec un dérapage, et planta un genou sur le sol. Des fusils laser apparurent dans ses deux mains et émirent des sons grondants…

Son viseur restait verrouillé sur ses cibles.

Les cibles furent touchées et s’écrasèrent lourdement sur le sol.

Si l’on devait décrire cela en un mot, la performance aurait été qualifiée de parfaite.

Campana sortit du cockpit et agita ses mains. Un éclat de transpiration pouvait se voir sur son front, mais on pouvait entendre à sa voix qu’il était à son niveau optimal. Les spectateurs continuèrent à l’acclamer.

Attaque terminée en 2 minutes et 10 secondes !

Le reste des participants de l’Apollo Military College finit avec des résultats avoisinant les trois minutes, ce qui montra qu’il y avait quand même un écart entre Campana et eux. Cependant, tout le monde réussit à terminer le segment.

Le résultat global de l’Apollo Military College était de 14 minutes et 23 secondes.

Seuls les deux collèges avec les meilleurs résultats auraient les qualifications pour concourir dans le round final des combats de Mecha en solo.

Celui avec les plus mauvais résultats serait relégué à les regarder sur la ligne de touche.

Comme s’ils étaient tous les deux en compétition directe, Lear Cronus était aussi le premier à entrer en scène du côté du Zeus Military College.

Tous parmi les spectateurs prêtaient une attention particulière au superbe talent qui avait stupéfié tout le monde auparavant. La seule chose qu’ils ne savaient pas, c’était à quel point il était bon en tant que pilote de Mecha.

« Je suis réellement impatient de voir ce morveux trébucher, puisque les première année sont souvent moins efficaces à piloter un Mecha, en comparaison à leurs séniors » réfléchit Ma Xiao. Le temps et la pratique étaient requis pour manipuler un Mecha. Il y avait une limite à ce qu’un première année pouvait réaliser, compte tenu du temps limité qu’ils avaient eu pour s’entraîner avec un Mecha.

« Pourtant, c’est son point fort » dit Meng Tian soudainement, attirant par l’occasion les regards des spectateurs environnants.

« Cronus PJ Corporation, le plus grand marchand d’armes militaires de la Terre. »

Tout le monde fixa bêtement l’adolescent froid et insensible. Ils réalisèrent abruptement qu’ils n’étaient pas du même monde. Pas étonnant que le nom de ‘Cronus’ leur ait paru un peu familier.

Lear sauta dans le cockpit. Un vieux Mecha comme ce WE, il y avait bien longtemps qu’il l’avait maîtrisé.

Au son du pistolet, le Mecha de Lear se rua en avant. Les spectateurs firent silence immédiatement.

Ça alors…

Ils virent le Mecha avancer comme un éclair, dans une trajectoire presque droite, évitant les lasers avec des mouvements de conversion de fréquence. C’était comme si pour Lear, cette course n’était rien d’autre qu’un jeu d’enfant.

L’action fut presque manquée par tout le monde lorsque Lear sortit son fusil laser et tira une série de trois tirs surimposés en un seul.

Bang…

Il avait fait en1 minute et 45 secondes !

La porte du cockpit s’ouvrit. Lear sauta directement et atterrit sur le sol avec légèreté. Il était complètement impassible, on ne pouvait pas voir la moindre goutte de transpiration sur son corps.

Ma Xiao et les autres ravalèrent leur salive, et pensèrent, cet enfoiré est trop bon ! Il n’y a pas moyen qu’une personne ordinaire puisse faire ça !

A ce moment-là, personne ne se sentit découragé. Cette performance leur montrait que les gens de leur niveau ne pouvaient simplement pas lutter contre lui.

L’expression de Campana ne changea pas, donc les fluctuations de son cœur ne pouvaient être connues que de lui-même. Une telle personne devait avoir une familiarité avec les Mechas au-delà de la compréhension des gens, pour rester calme après avoir exécuté une série de mouvements aussi difficile.

Masasi n’était pas surpris, après tout, Lear était l’objectif de son voyage sur Terre. Chacune des personnes qui pouvaient figurer sur cette liste était une existence légendaire.

La performance de Lear Cronus était comme celle d’un maître qui réalisait la tâche d’un apprenti.

La performance choquante de Lear avait boosté le moral du Zeus Military College. Toutefois, parfois, être trop excité n’était pas une bonne chose. Pour le petit gros qui pouvait voler, bien que ses résultats initiaux soient bons, il échoua finalement. Il avait sans doute passé trop de temps à frimer, ce qui l’amena à être pénalisé de deux minutes supplémentaires, ce qui le fit échouer à terminer le segment dans le temps alloué, et le résultat fut que le Zeus Military College termina avec un temps de 15 minutes.

Ayant initialement pris du retard avec un grand écart, l’Apollo Military College saisit cette chance pour lever férocement leurs poings. Bien qu’ils aient perdu la bataille entre leurs as, ils avaient tout de même gagné en terme de temps général.

Tout ce qui restait maintenant, c’était le combat final. Campana versus Lear, un combat où le nouveau remplacerait l’ancien.

Même si Campana avait les yeux rivés sur Lear, Lear, en fait, ne portait aucun intérêt à ce match à venir.

En marchant devant les concurrents de l’Ares College, Lear regarda rapidement Masasi et dit :  » Dis à Victor, la Terre est mon territoire. Qu’il s’occupe de ses affaires d’abord. »

Masasi se fendit d’un léger sourire :  » Mon sénior espère qu’un jour tu feras le voyage vers la Lune pour jouer avec lui. »

« Le vaincre n’est qu’une question de temps. » Le discours de Lear sous-entendait que l’affaire était déjà entendue.

Masasi ne s’embêta pas à argumenter, puisque le problème ne risquait pas d’être résolu avec des mots de toute manière.

Ayant dit ce qu’il avait à dire, Lear regarda Meng Tian et lui dit : « Si tu t’es assez amusée, tu devrais revenir. Ne cause pas de problèmes. »

« Excuse-moi, mais il me semble que je n’ai pas de comptes à te rendre » répondit froidement Meng Tian.

« Ce genre d’endroit ne fera que rabaisser ton standard. » Lear laissa cette remarque derrière lui avec indifférence. Cela laissa les étudiants de l’Arès College à moitié morts de colère et de contrariété, mais incapables de rétorquer car les compétences de Lear étaient à un niveau complètement différent.

En retournant à sa place, Lear lança un regard noir et froid à Luo Fei. Ce crétin de petit gros a failli foutre en l’air tous les efforts de l’équipe. Luo Fei était si effrayé qu’il rentra la tête dans les épaules.

« Lear, tu devrais être plus froid avec les filles… Même si tu la traites bien, ce n’est pas comme si elle l’apprécie » dit Yue Jing gentiment, en donnant une serviette à Lear.

Lear n’accepta pas la serviette, et au lieu de cela regarda Yue Jing. « J’espère que ta méthode va marcher. »

« Relax, personne ne comprend aussi bien comment les filles pensent qu’une autre fille ! »

Yue Jing avait un sourire mignon sans la moindre trace d’arrogance. Cette fois-ci, elle était incomparablement ‘aimable et gentille ».

L’Ares College entra en scène pour le dernier round.

Les étudiants présents dans le stade encourageaient encore l’équipe maison. Les gens pouvaient perdre, mais le moral ne vacillait jamais. Peu importait le résultat, ils devaient y mettre tout leur cœur, car ils étaient la dernière équipe à se produire dans l’évènement.

Le premier à passer était Ma Xiao, finissant en 3 minutes et 10 secondes, ce qui était un résultat entre moyen et bas.

Masasi suivait derrière avec 2 minutes et 30 secondes. Pour être juste, Masasi ne s’était pas encore acclimaté à la gravité terrestre. Ce n’était cependant pas une excuse. Lear avait toujours été un expert, et Campana était encore une autre personne remarquable dans la Fédération de la Terre. Par conséquent, il ne serait pas juste de complètement rejeter le niveau de compétences de la Fédération de la Terre.

La troisième personne dans la file était Meng Tian. Ye Zisu et les autres étudiantes s’étaient regroupées pour former une ligne d’un beau panorama pour l’encourager.

Meng Tian ne déçut vraiment personne. Avec un résultat de 2 minutes et 50 secondes, c’était suffisant pour faire rougir de honte les autres équipiers. Meng Tian était clairement très compétente pour manipuler un Mecha, qui plus est, les élites féminines étaient mieux à même d’augmenter la flexibilité de leur Mecha, ce qui était un aspect auquel les hommes ne pouvaient pas se comparer.

L’Ares Military College qui était à l’origine condamné avait une petite étincelle d’espoir à cause de l’erreur que Luo Fei du Zeus Military College avait faite. C’était sans espoir de courir après l’Apollo Military College. Cependant, rattraper le Zeus College était encore possible.

Les yeux des spectateurs se focalisèrent sur Zhang Shan, ce qui le stressa sans fin. Parfois, le poids de l’espoir pesait plus que celui du désespoir.

Les camarades du dortoir 007 avaient déjà commencé à prier en retenant leurs souffles. Yao Ailun dessina un signe de croix. « Buddha Céleste, Allah, Dieu, protégez cette compétition. Tant que ce n’est pas la dernière place, c’est déjà une victoire ! »

Le Mecha de Zhang Shan commença à avancer. Toutefois, avant qu’il puisse avancer de 10 mètres, il échoua l’esquive d’une attaque. Son Mecha vacilla sous l’impact, ralentissant son avancée. Zhang Shan se rua en avant frénétiquement dans une tentative de rattraper le temps perdu et fut par la suite touché par un tir fatal. Bien qu’il ait finalement terminé la phase d’assaut, son résultat était cependant de 6 minutes. Les spectateurs ne purent que soupirer de chagrin.

Zhang Shan se donnait des coups tant il était vexé alors qu’il sortit du cockpit.

« Haha. C’est normal que les jeunes gens apprennent en expérimentant la vie. »

Adonis eut un petit rire léger. A dire vrai, les trois personnes avant Zhang Shan lui avaient donné une petite frayeur. Tant que le Zeus Military College allait en finale, la force de Lear leur garantirait une victoire facile. Perdre maintenant à cause d’une erreur serait une perte trop terrible.

En ce moment, le résultat de l’Ares Military College était de 13 minutes et 30 secondes. A moins que la dernière personne puisse terminer la course en 1 minute et 30 secondes…

Mais ceci serait de l’ordre de l’impossible.

En retournant à sa place, Zhang Shan baissa la tête, déprimé. Echouer au moment crucial, personne ne pourrait supporter une telle dévastation, et encore moins le typiquement arrogant Zhang Shan.

« Haha, est-ce que la dernière personne va concourir ? » Jamal sourit, après tout, à ce moment précis, cela n’avait pas réellement d’importance si la dernière personne concourait ou non.

« Il semble que ce soit le remplaçant. S’il ne souhaite pas concourir, ça nous conviendra aussi » dit Adonis en souriant, car ce serait un soulagement.

Même les personnes maîtresses d’elles-mêmes pouvaient porter une étincelle de colère en elles, et comme Gu Te était démoralisé, il s’enflamma encore un peu. « Vous devriez être très attentifs, la dernière personne est précisément ce Wang Zheng qui vous intéresse tous les deux. »

« Hein, tu veux dire ce gamin du Département de Physique ? »

« Haha, il s’intéresse au pilotage de Mecha aussi ? »

Cela déclencha l’intérêt des deux directeurs.

Pendant ce temps, Zhuo Mu tapota le dos de Wang Zheng en lui disant : « Tu peux encore choisir de ne pas participer. »

Perdre la face devant autant de gens ne serait certainement pas bon pour le futur de quelqu’un. De plus, Wang Zheng n’avait pas participé à l’entraînement spécial.

« Professeur, laissez-moi essayer. »

Zhuo Mu hocha la tête. « Vas-y alors, tant que tu fais de ton mieux, c’est suffisant ! »

Dans les sièges réservés, les spectateurs jasaient entre eux, ils pensaient que c’était vraiment dommage. Ce qui devait arriver arriva, et Gu Te devrait démissionner cette année.

Ce fut à ce moment-là qu’une voix claire se fit soudainement entendre des stands. « Wang Zheng, fonce ! »

Aina…

Ebahis, les étudiants regardèrent les stands, et quelques reporters prirent même une photo avec une légende à l’esprit, « Le Courage en Face du Désespoir ». Après tout, c’était tout de même une beauté, hein.

Mais… A quoi bon faire des efforts ?

Qui ne se sentirait pas mal à l’aise avec un remplaçant qui venait juste d’arriver ?

Mais dans les places réservées, une autre personne se leva encore. « Wang Zheng, un gamin comme toi ferait mieux de se battre pour réussir, sinon, tu peux laisser tomber l’idée d’aller au Département Mecha pour suivre les cours à l’avenir. »

Xiao Fei…

L’Etudiant Wang se frotta le nez… Mais quel genre d’encouragement c’est ça ?  

En sautant dans le Mecha, cela ne lui sembla pas si différent des machines d’entraînement, mais Wang Zheng se sentait tout de même excité. Il relia précautionneusement les équipements, et essaya de lever les bras et de bouger les jambes.

Il inspira profondément.

Waouh, c’est tellement génial. C’est donc vraiment à ça que ressemble un Mecha. C’est ça la vraie vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top