skip to Main Content
Menu

TSW – Tempest of the Stellar War – Volume 4 – Chapitre 9

Traducteur Français : Hellteach
Éditrice :
Checkeur :

TSW - Volume 4 – Chapitre 9 – Le Dévouement d’un Soldat

A l’intérieur de l’internet café de cette petite ville, le patron était leur dieu. Il était l’expert le plus fameux ici. Il était tenu en plus haute estime encore à cause de ses compétences malgré ses yeux infirmes.

 

Il était une figure apparentée à un dieu, un vrai dieu de la guerre.

 

Ils n’auraient jamais ne serait-ce que rêver que Johnson puisse réellement perdre sur ce genre de terrain de bataille.

 

Le Wargod N°1 se tenait tranquillement debout dans l’obscurité. Il était simplement un démon terrifiant sur ce champ de bataille.

 

« Prof… Professeur… Ce n’est pas possible… »

 

Earl était complètement abasourdi. Il pensait, comment pouvait-il y avoir une personne dans ce monde qui pouvait véritablement utiliser le Wargod N°1 pour vaincre son professeur ? Qui plus est dans le monde de l’obscurité ?

 

Johnson ôta lentement l’unité tactile et ouvrit légèrement les yeux. En regardant le monde flou devant lui, il prit une cigarette et l’alluma.

 

Un léger sourire apparut au coin de sa bouche. Il pensa, il y a des moments où le bonheur provient de la défaite.

 

En regardant le Hunter of Darkness qui crachait des étincelles dans toutes les directions, le Wargod N°1 exécuta un salut militaire avec son bras restant.

 

Wang Zheng était certain que l’adversaire qu’il avait rencontré était un soldat. Seuls les soldats qui ont expérimenté des centaines de batailles auraient un tel esprit combatif.

 

C’était là quelque chose qui méritait le respect. Avoir eu la possibilité de comparer ses notes avec une telle personne était un honneur pour Wang Zheng.

 

Si Johnson était le Roi des Ténèbres, Skeleton devrait être le Dieu des Ténèbres !

 

Le Wargod N°1 n’était pas un dieu. Même si quelqu’un possédait un contrôle divin, il y aurait toujours des limites dans un tel environnement. Posséder un contrôle divin n’était pas la seule raison de sa victoire.

 

A l’intérieur du champ de bataille, votre état mental et les alentours pouvaient déterminer votre victoire ou votre défaite.

 

Toutes ses actions n’étaient juste que des préparations pour son coup final.

 

C’était la raison pour laquelle il y avait un silence suffocant.

 

Quel genre d’état mental était-il nécessaire de posséder pour rester calme et serein dans de telles circonstances.

 

Un chœur de rugissement commença à résonner.

 

Les cris animaliers variés provenaient du Skeleton Army Corps. Jusqu’au dernier instant, ils n’avaient pas osé croire qu’il pourrait réellement revenir.

 

C’était là un match qui les avait choqués au plus profond d’eux-mêmes. L’adversaire était vachement féroce. De plus, sa supériorité dans cet environnement était trop violente. Cependant, un dieu était certainement un dieu ! Le Dieu Skeleton avait encore gagné !

 

D’innombrables voix qui chantaient la chanson du Skeleton Army Corps résonnaient dans toute la galerie des spectateurs.

 

Une autre partie des spectateurs, qui étaient un peu plus rationnels, ne purent s’empêcher de soupirer car ils n’avaient pas compris comment cela avait pu se produire.

 

Si les mouvements du Mecha étaient restreints, cela signifierait que la capacité de Skeleton à percevoir la situation générale et les détails infimes défiait sérieusement les cieux.

 

La bouche de Fawn s’était asséchée. Son état d’esprit avait été totalement affecté par la tournure des évènements, qui avaient changé comme des montagnes russes. Récemment, il avait toujours eu l’impression qu’il ne pouvait pas faire l’expérience d’un orgasme. Mais quelle genre de tragédie était-ce là.

 

« Vieil oncle Biche*, lorsque l’on vit, on doit croire aux miracles ! »

(Ndt : ‘Fawn’ = Faon, donc elle se moque un tantinet de lui là ^^)

 

Petite Suds révéla un sourire brillant alors qu’elle tapotait légèrement le cœur blessé de son camarade Vieux Fawn.

 

A l’intérieur de la salle de diffusion en direct, le Vieux Fawn sentit sa tête tourner avant de s’évanouir sur le sol.

 

Ceci provoqua la panique dans la salle de diffusion entière et les gens devinrent troublés.

 

Le nombre de VIP avait dépassé les huit-cent-mille, avec les VVIP qui avaient atteint le nombre de cinq-cent-mille.

 

C’était vraiment un nombre défiant les cieux.

 

Après un petit moment, les officiels publièrent la vidéo pour l’analyse post-match :
« Salut à l’âme de bataille immortelle de – Johnson ! »

 

C’était vrai, c’était Johnson.

 

Cette personne avait été autrefois un membre des Corps de Guerre Spécial et avait accompli de nombreux exploits militaires illustres. Bien qu’il ait quitté l’armé, il y avait de nombreuses personnes qui n’avaient pas oublié le service méritoire qu’il avait fait.

 

L’état actuel de son corps ne lui permettait pas de rester dans l’armée. Toutefois, il avait besoin d’une autre méthode pour continuer à vivre, pour que son esprit continue à avancer.

 

Maintenant, les gens comprenaient finalement pourquoi Johnson pouvaient accomplir un taux de cent pour cent de victoires à Lakato. Il était le vrai Roi des Ténèbres.

 

Cependant… qui était Skeleton ?

 

Il avait réellement pu vaincre un vrai soldat en utilisant le Wargod N°1. Y avait-il quelqu’un dans ce monde qui pouvait réaliser un acte qui défiait autant les cieux ???

 

Comme dans son match précédent, Skeleton avait joué le rôle d’un dieu.

 

C’était un salut entre soldats !

 

Il n’y avait ni rugissements ni cris. Il n’y avait seulement qu’un affrontement entre deux soldats. C’était un match d’expérience, un match de précision de jugement.

 

Leur sens de l’observation précis était suffisant pour terroriser une grande partie des gens. Il y avait trop de personnes qui pouvaient immédiatement s’effondrer, après avoir perdu de leur superbe, dans ce genre d’environnement.

 

De plus, ils étaient capables de percevoir leur environnement de manière si détaillée sans même recourir à quelque équipement que ce soit. Cela fit tomber leurs adversaires dans un désespoir sans fin.

 

A cause de ce match, les gens réalisèrent que l’on ne pouvait accéder à la victoire qu’en se reposant sur sa propre force. L’identité ou le statut n’avaient pas d’importance. Tout ce qui comptait, c’était la personne elle-même.

 

« Suivons le Dieu Skeleton et dépassons les dieux ! »

 

C’était là le titre de l’analyse vidéo postée par Super Xiu, le chef de l’effectif du Skeleton Army Corps.

 

Les filles dans de nombreuses universités étaient en ce moment en train de faire des commérages à propos de sujets comme quels gars étaient beaux, qui avait de beaux muscles, qui avait eu une aventure d’un soir, etc. Juste alors qu’elles étaient en plein milieu de leurs ragots, des gémissements semblables à ceux émis par les loups se mirent soudainement à résonner des dortoirs des garçons.

 

Ils étaient littéralement en train de gémir car il n’y avait aucun autre moyen pour eux d’exprimer la ferveur dans leurs cœurs.

 

Voilà ce que signifiait réellement être un expert ! Quiconque se reposait sur les équipements était faible !

 

Ye Zisu et les deux autres se regardèrent consternées. Bien que les filles n’aient pas la même façon de s’exprimer que les garçons, elles étaient toutes les trois stupéfiées pendant un bon moment.

 

« Est-ce que l’on peut considérer cela comme étant encore humain ? Comment pouvait-il encore avoir l’énergie de se soucier d’autre choses à un tel moment ? » demanda Du Qingqing avec une expression sombre. Même si elle n’avait pas beaucoup de connaissances en la matière, même les spectateurs n’avaient pas l’esprit à accorder de l’attention à d’autres choses pendant ce combat explosif.

 

« Etre capable de contrôler la situation dans son ensemble est une qualité essentielle qu’un commandant doit posséder » soupira Ye Zisu.

 

Dire cela était facile, cependant, le réussir était trop difficile. Durant l’histoire de l’humanité, seules les grandes existences pouvaient accomplir un tel fait.

 

La véritable puissance résidait dans la capacité à contrôler le moment le plus fatal pendant la situation globale, car de tels moments seraient certainement les plus faciles à rater.

 

« C’est là le talent d’un général » dit An Mei en soupirant profondément intérieurement. En claquant de la langue, elle ajouta : « Même moi, il m’intéresse. »

 

« Ha ha, tu dois être prudente. Si tu ne l’es pas, Tyran Su te donnera une bonne leçon ! »

 

« Comme s’il en avait les tripes ! » répondit An Mei avec un sourire. Depuis qu’elle était dans une relation, An Mei était récemment devenue plus radieuse et belle.

 

Ce n’était pas faux de dire qu’une fille amoureuse était la plus belle.

 

« Même si je suis curieuse à propos de la réelle identité de Skeleton, Johnson est absolument un expert de l’armée. Bien qu’il ait pu être affecté par son corps, à l’intérieur de CT, l’influence ne doit en être que de 10 à 20 % max  » dit Ye Zisu avec un soupir. Les deux autres avaient hoché la tête en agrément.

 

On devait savoir que Skeleton avait utilisé le Wargod N°1. C’était un Mecha qui serait presque inutile à Lakato.

 

Sans expérimenter des entraînements rudes dans l’obscurité, on serait incapable de s’adapter à l’obscurité.

 

Pour Wang Zheng, ce genre d’obscurité était l’équivalent d’un jeu d’enfant. Comparé au silence et au désespoir mortel de l’espace de Tête d’os qui rendrait les gens frénétiques et troublés, ce genre d’obscurité était en comparaison joyeuse.

 

Assimilation ?

 

A un moment quand on sent que même la mort était un luxe, l’assimilation ne serait plus considérée comme grand-chose.

 

Pour Wang Zheng, être capable de rencontrer un tel adversaire était pour lui une bénédiction. Cela lui fit ressentir que tout le dur labeur qu’il y avait mis en valait la peine. Ce n’était pas juste qu’une bataille de Mechas, c’était aussi une bataille de volonté.

 

Il pouvait sentir le dur travail et la ténacité de son adversaire. Cela lui fit aussi ressentir que son dur labeur et sa ténacité en valaient largement la peine.

 

Il n’était pas seul !

 

Ce salut signifiait son respect pour son adversaire.

 

Il n’y avait pas de perdant ici.

 

Après avoir expérimenté personnellement une telle bataille, cela avait déjà laissé le cœur de petite fille de Petite Suds tellement touché qu’elle en avait les larmes aux yeux. La musique en arrière-plan était encore ‘NOT AFRAID’ de Lin Huiyin. En effet, dans ce monde, tant que quelqu’un avait du courage, il n’y avait aucune raison d’avoir peur de quoi que ce soit.

 

A l’intérieur de la petite ville, il y avaient de nombreuses personnes en lignes qui se rendirent compte des origines de Johnson pour la première fois. Tout le monde avait supposé qu’il était un gamin à moitié aveugle qui adorait jouer aux jeux. Bien qu’il ait perdu, les applaudissements pour lui avaient résonné jusqu’au ciel. Johnson était un héros !

 

Petite Suds se força à réprimer ses émotions. Après avoir oublié de faire quelque chose la dernière fois, elle ne pouvait pas oublier de mener une interview une fois encore.

 

« Joueur Skeleton, je représente tout le monde, je voudrais vous poser une question qui brûle les lèvres de tous… avez-vous une petite amie ? » demanda Petite Suds, le visage tout rouge. « Heu, non, ce n’est pas ça. Ça, c’était ma question personnelle. La question de tout le monde était : pourquoi avez-vous choisi le Wargod N°1 ? »

 

Le nombre de VIP avait déjà augmenté et approchait les huit-cent-mille, et ça continuait à augmenter.

 

Lin Huiyin était en ce moment étendue sur son lit, en écrivant continuellement quelque chose. A ce moment-là, contre toute attente, il y avait des larmes sur son visage.

 

Elle avait l’impression qu’elle devenait de plus en plus sentimentale. C’était le vrai combat. Dedans, il y avait de la volonté et du dévouement. C’était une mélodie de persévérance. Elle n’avait jamais imaginé que cela pourrait lui donner de l’inspiration !

 

Les trois brèves secondes d’interlude semblaient durer trois jours. Tout le monde attendait calmement la réponse.

 

Cependant, sous le regard attentif de centaine de milliers de spectateurs, trois mots apparurent sur l’écran – Libre pour toujours.

 

C’était… est-ce que c’était la réponse du super dieu des légendes ?!

 

Solon était presque tombé de sa chaise. Il avait conjecturé de nombreuses raisons potentielles, la plus raisonnable était que le Wargod N° 1 était le meilleur quand il s’agissait d’étaler les prouesses combatives de quelqu’un… finalement…

 

Il était bien naturel que tout le monde ne traiterait pas cela comme étant réel. Bien qu’il y ait quelques filles qui étaient devenues frénétiques, ce qui fut découvert par Chen Xiu et Yao Ailun. Est-ce que c’était dû à trois mots qui fit que le nombre de joueurs féminin monta en flèche ?

 

Quelle était donc cette situation ?

 

Dans les yeux des filles, un héros sinistre et dur ne devait être observé qu’à distance. Toutefois, si c’était un héro qui possédait un cœur drôle était considéré comme l’amoureux parfait.

 

L’innocent étudiant Wang était en ce moment même en train de réfléchir sur le match. Ce match était tout à fait satisfaisant, puisque l’oppression de son opposant l’avait forcé à conserver sa concentration sur son environnement. Tout le monde présumait que l’environnement était défavorable pour le Wargod N° 1. Cette manière de penser était une arme extrêmement puissante. De cette perspective, on pouvait considérer cela comme un avantage.

 

Quant à sa réponse… c’était la pure vérité.

 

Etre libre était une bonne raison.

 

A l’intérieur de l’hôtel Shangri-la, Aina était en ce moment même en train de raconter ses conditions de vie. L’engagement à être une princesse était l’opposé d’être libre. En considération pour son ‘vœu étrange’, la famille royale était en fait complètement contre. Ils avaient finalement accepté uniquement à cause de leurs règles et de leurs principes. Cependant, ils souhaitaient qu’Aina maintienne son standing originel de princesse.

 

Même si son identité était un secret, en étant une princesse, son statut devait être maintenu.

 

Naturellement, comme Aina était le modèle de toutes les princesses dans les familles royales de la Fédération de la Voie Lactée, personne ne s’inquiétait. Ils traitaient cela comme un désir d’expérimenter les conditions de vie des gens ordinaires. Puisque la Terre était l’endroit de l’origine de l’humanité, cela permettait une exposition plus authentique à la culture humaine.

 

Après avoir tergiversé pendant une heure, Aina put finalement terminer sa mission du week-end. Alors qu’elle pensait au futur, elle eut l’impression qu’elle allait avoir la migraine. Elle savait qu’elle jouait avec le feu, comme un papillon de nuit qui vole dans une flamme. Cependant, elle était incapable de se contrôler.

 

A ce moment, elle enviait réellement Huiyin. Elles étaient toutes les deux princesses, et Huiyin pouvait faire les choses qu’elle voulait et était capable de poursuivre son rêve d’être chanteuse autant qu’elle le souhaitait.

 

Cependant, qui l’avait mise au premier rang dans la ligne de successeurs du Roi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top