skip to Main Content
Menu

TSW – Tempest of the Stellar War – Volume 4 – Chapitre 7

Traducteur Français : Hellteach
Éditrice :
Checkeur :

TSW - Volume 4 – Chapitre 7 – Une Bataille à l’Aveugle

Avant que le match ne commence, quelques points culminants des matchs précédents de Johnson Douman furent choisis pour être diffusés.

L’un de ces faits saillants montraient même le clip d’un Pentakill de haut niveau intitulé ‘Les Actions de Dieu’. En effet, sa compréhension concernant les batailles dans des environnements sombres et complexes était très approfondie.

A un certain niveau, le type de Mecha utilisé deviendrait plus ou moins fixé. Mais la compréhension du pilotage tout autant que l’environnement n’étaient pas des choses que quelqu’un pouvait copier.

Après avoir vu ces extraits de batailles brillantes, même les plus arrogants des joueurs auraient reconnu Johnson comme étant un combattant fort.

Le combattre dans le monde de Lakato serait un cauchemar total.

Les spectateurs se scindèrent en deux partis opposés. L’un croyait que Skeleton conserverait son statut légendaire, alors que l’autre attendait de voir sa déconfiture.  Si, à l’origine, Darkness Huntmaster avait été celui qui l’aurait combattu, les chances de victoire de Skeleton auraient été aussi élevées que 70 %, ce qui était calculé en fonction de l’étalage de ses compétences dans ses combats précédents et après avoir considéré que le terrain et d’autres facteurs n’étaient pas idéaux. Mais avec Johnson qui combattait, ce pourcentage descendrait au moins à 50 %, et c’était déjà considérer qu’un miracle puisse survenir.

« A l’attention de tout le monde, la bataille a commencé ! » dit Petite Suds avec beaucoup d’anticipation.

La carte s’ouvrit pour révéler le sous-sol du monde de Lakato, mystérieux et imprévisible. Si on l’observait de haut en bas, le terrain avait l’air très complexe. Il était aussi jonché de stalactites qui le rendait mortel pour les Mechas.

La géologie de ce monde différait de celle de la Terre. Il contenait une grande densité de stalactites, une agglomération de centaines de milliers d’entre-elles qui rendaient impossibles les attaques à grande vitesse. Avant qu’une personne ne puisse aller très loin, elle serait embrochée à mort par ces stalactites.

Les sauts, l’agilité et la compréhension du terrain étaient la clé quand on combattait sur Lakato.

Bien entendu, Wang Zheng n’était jamais allé dans ce genre d’endroit auparavant, mais il avait déjà observé l’état général de la géographie des lieux. Lorsqu’on en venait à ce genre de choses, le corps de Wang Zheng développerait un jugement naturel et instinctif d’un seul coup d’œil.

Les Super soldats étaient ceux qui utilisaient leur cerveau, et pas leur corps, pour s’adapter à l’environnement.

La mémoire instinctive et la réaction étaient les plus puissantes.

Bien sûr, pour atteindre un tel niveau, on devait subir un entraînement qui pouvait être considéré tout à fait pervers.

Si ce que Tête d’os disait était vrai, et que l’Empire de Randt avait réellement une division de Super soldats qui étaient capables de traverser librement l’univers, alors ces soldats, qui pouvaient combattre dans n’importe quel environnement sans être désavantagés, pourraient relâcher la plus grande puissance de combat.

Le Wargod N°1 entre !

Le Hunter of Darkness entre !

La bataille commence !

Alors que la bataille débutait, les spectateurs se calmèrent immédiatement.

Il y avait deux clans qui s’étaient formés par ceux qui aimaient Lakato, et ce qui ne l’aimaient pas. Cela était dû au fait qu’il régnait un silence de mort dans cet endroit, tellement silencieux que cela rendait les gens anxieux. Les humains détestaient naturellement les endroits sombres, et la détérioration de la vision les rendrait mal à l’aise.

Cela dit, il y avait toujours un petit groupe de personnes qui appréciaient l’atmosphère de ‘chasse de nuit’ que cela offrait.

Johnson Douma était l’une de ces personnes.

Il adorait ce genre de quiétude, lorsque tous les bruits et ennuis disparaissaient, ne laissant de place uniquement à l’attente et au combat.

C’était un genre de plaisir pour lui.

Les deux Mechas avancèrent dans le monde souterrain dans le noir, essayant de détecter la trace de l’autre. Ils utilisaient tous les deux la plus petite quantité de force qu’ils pouvaient pour se déplacer, car faire le moindre bruit dans un environnement aussi calme équivalait à révéler son emplacement à l’ennemi.

Si cet affrontement entre le Wargod N°1 et le Hunter of Darkness était la première fois que quelqu’un voyait Skeleton, ils ne pourraient pas l’accepter, et au contraire, se demanderaient si cet enfoiré n’était pas juste en train de chercher à mourir.

La quantité de spectateurs augmentait de plus en plus, et parmi eux, certains n’étaient même pas des joueurs de CT, mais ceux qui au lieu de cela appréciaient purement de regarder des batailles de Mechas. Après tout, ce n’était pas tous les jours qu’ils avaient l’occasion de voir un combat.

La forme du Hunter of Darkness oscillait entre celle d’un lion et celle d’un loup, et c’était en fait la représentation d’une créature spéciale sur Lakato nommée ‘Cantharidin’. Tout au long de la conquête de Lakato par l’humanité, ces créatures auraient utilisé la bionique pour obtenir de grands résultats dans les batailles.

Le Hunter of Darkness sautait agilement dans l’obscurité ; il apparaissait comme étant très adapté à ce genre d’environnement. Couplé à un équipement silencieux, son système d’atténuation des chocs était sans pareil. Après tout, dans l’obscurité, même si les yeux étaient importants, les oreilles l’étaient encore plus.

Aucun des obstacles dangereux n’avait d’effet sur Johnson. La façon dont il avançait dans le Mecha donnait l’impression qu’il se mouvait avec une grande liberté et un grand confort.

Même si quelqu’un cherchait la petite bête, il prononcerait tout de même des mots de louange en voyant ses mouvements.

D’un autre côté, le Wargod N°1 avait l’air quelque peu mal à l’aise. Il était clair que Skeleton n’avait pas l’habitude de ce genre d’environnement. Les Mechas humanoïdes étaient certainement handicapés dans ce genre d’environnement, car ils étaient incapables d’accélérer sans risquer d’être détruits, et également, il faisait du bruit de temps à autres. Ces choses avaient tendance à aigrir l’humeur du pilote alors qu’il fallait être le plus calme possible dans la bataille.

Mais la distance sur laquelle ils avaient dû se chercher avant de combattre avait donné à Wang Zheng assez de temps pour s’adapter. Lorsqu’il faisait face à une difficulté, plutôt que de perdre son calme, Wang Zheng devenait encore plus énergique.

Un environnement aussi étrange que celui-ci était en effet intéressant. Utiliser un Mecha humanoïde dans ce genre d’endroit ne serait pas très agréable – à moins que l’on cherche à mourir – car on ne pouvait utiliser aucune compétence sophistiquée. Lorsqu’on effectuait une rotation, par exemple, on risquait d’être percé à moins de faire très attention.

C’était l’une des limitations de ce Mecha.

Rapidement, le Wargod N°1 cessa de trembler de manière précaire et les deux Mechas commencèrent à lentement s’approcher l’un de l’autre dans la grotte obscure.

Les deux Mechas apparurent immédiatement sur chacun de leur radar, les deux points s’approchant de seconde en seconde.

C’est alors que le Hunter of Darkness augmenta soudainement sa vitesse dans une série d’accélérations. Bien qu’il ait atteint une route courbée, il n’essaya pas de se mettre en embuscade, car les attaques furtives ne seraient d’aucune utilité.

Le Hunter of Darkness n’avait aucune raison de craindre le Wargod N°1. Dans le cas de cette situation dominante, tant qu’il pouvait attraper son adversaire, il pourrait le finir en un coup.

Son laser commença à vrombir.

Dans leur premier échange de coups de feu, Wang Zheng n’avança pas précipitamment. Il choisit d’utiliser des tirs de laser précis pour opprimer l’opposant et pour voir s’il pouvait l’épuiser.

Johnson fit montre d’une manœuvrabilité choquante. Le Hunter of Darkness sauta agilement à travers le terrain complexe et força tous les tirs déments de Skeleton à manquer leur cible.

Les lasers n’étaient en fait pas un choix des plus judicieux dans ce genre de terrain irrégulier. Face à l’avance du Hunter of Darkness, le pilote du Wargod N°1 ne paniqua pas ; après tout, il avait une foi absolue en ses capacités en combat rapproché.

Chaque attaque de laser qui n’était pas évitée était au contraire bloquée par toutes sortes d’obstacles. Le Hunter of Darkness disparut soudainement, réapparaissant en plein air le moment suivant tout en attrapant une stalactite. Avec une rotation soudaine, il sauta, non pas vers le Wargod N°1, mais dans la direction d’un mur tout proche. Alors qu’il évitait les attaques de laser, le Mecha qui plongeait laissa échapper un grondement alors que ses énormes pattes firent sortir trois griffes en titane doré qui frappaient vers le Wargod N°1.

Ses mouvements, du début à la fin, donnèrent l’impression qu’il était un fantôme dans l’obscurité.

Boum…

Le Wargod N°1 dégaina simultanément sa lame de titane et recula d’un demi pas en arrière. Il frappa immédiatement avec sa lame, baissant les griffes tout en lançant également un coup de poing.

Une réponse comme celle-ci était terrifiante. Dans l’obscurité, la vue serait compromise, ce qui résulterait en un temps de réaction plus lent, et pourtant, ces deux monstres semblaient complètement non affectés.

En voyant ce coup de poing, les pattes postérieures du Hunter of Darkness exercèrent de la force, le tirant en arrière soudainement ce qui fit chanceler le Wargod N°1. Ayant évité l’attaque, il frappa à nouveau toutes griffes dehors.

Bien qu’il ait trébuché, le Wargod N°1 ne perdit pas son équilibre. Tandis que les griffes fendaient l’air, des sons de déchirement pouvaient pratiquement être entendus du bout des lames.

Le Wargod N°1 évita l’attaque d’une petite marge et balança un coup de pied. Avec un saut, le Hunter of Darkness disparut momentanément, augmentant la distance entre eux. Deux sauts supplémentaires après cela, il disparut dans l’obscurité.

Un tel échange, rempli d’étincelles, réduisit les spectateurs au silence. Au lieu de cela, c’était comme s’ils étaient en train de regarder les petits points rouges de lumière émis par les détecteurs à infrarouges qui accompagnaient une vague de sons forts.

Le cœur des membres du Skeleton Corps se serra en un instant. C’était la première fois que quelqu’un avait été capable d’éviter les tirs de Skeleton. Non seulement ça, l’adversaire ne semblait pas être désavantagé en combat rapproché.

Le Hunter of Darkness disparut dans l’obscurité tandis qu’il se mettait à distance de Skeleton. A ce moment là, Johnson prit une décision qui choqua tout le monde.

Il éteignit le système de stabilisation de vue à infrarouge pour lequel le Hunter of Darkness était bien connu !

En plus de posséder la structure adéquate pour ce genre de bataille, son système de vision de nuit était également une œuvre d’art et parfaitement appropriée pour un combat dans l’obscurité. Il réduisait le nombre d’erreurs causées par la vision amoindrie du pilote.

Johnson avait éteint son système de vision nocturne et au lieu de cela alluma son système de détection ultrasonique. Ce n’était qu’un système auxiliaire.

Sans le petit point rouge, le Hunter of Darkness se fondit complètement dans l’obscurité. Ce qui était encore plus terrifiant, c’était le fait que sans le système de vision nocturne, les mouvements de Johnson devinrent encore plus agiles.

C’était comme s’il ne faisait qu’un avec l’obscurité.

Tout le monde était stupéfié à cette vue.

On disait que les meilleurs utilisateurs du Hunter of Darkness utilisaient autrefois le système ultrasonique. Le Mecha se fondrait dans l’obscurité et utiliserait son instinct pour ressentir son environnement, presque comme une chauve-souris.

Même dans l’armée, les personnes à ce niveau ne pouvaient se compter que sur les doigts d’une main. Pourquoi y en avait-il une dans un tel endroit ?

Est-ce qu’il faisait semblant ?

Est-ce qu’il faisait une mise en scène ?

Les spectateurs n’étaient pas aveugles. Les actions de Johnson s’étaient clairement élevées d’un niveau, comme s’il était devenu un fantôme dans l’obscurité. Il approcha rapidement du Wargod N°1 qui était complètement pris par surprise.

Les fréquences des ondes ultrason étaient trop basses, les rendant complètement impossible à détecter la position de n’importe quel Mecha. Cependant, le système d’assistance ultrasonique utilisait les échos pour différencier et pointer la position de la cible.

Le problème était que… le Wargod N°1 n’avait pas ce putain de système !

Il devait dépendre uniquement de ses oreilles ?

Tout le monde était ébahi, c’était une façon certaine de mourir.

Le Hunter of Darkness était déjà à moins de 10 mètres du Wargod N°1, lequel semblait incapable de déterminer la position de son ennemi, peu importait le nombre de fois qu’il scannait les alentours avec ses capteurs à infrarouge.

Jamais auparavant il n’y avait eu de joueur qui pouvait utiliser les ondes ultrasoniques pour pointer une localisation. Au lieu de jouer à des jeux, cet enfoiré aurait dû entraîner son corps et intégrer l’armée pour devenir un de ses atouts.

C’était un contre-point direct aux capacités du Wargod N°1.

Dans l’obscurité, le Hunter of Darkness devint un véritable chasseur, ses attaques étaient comme celles d’un fantôme.

C’est seulement lorsqu’un son se fit entendre que le Wargod N°1 réalisa que l’ennemi était derrière lui. Toutefois, il était déjà trop tard pour qu’il se retourne, tandis que le Hunter of Darkness frappait déjà par derrière.

Il y en avait certains qui avaient déjà fermé les yeux. Boum

Mon dieu !

Le Wargod N°1 visa les griffes avec un coup arrière de la main, le bloquant d’un cheveu, mais en titubant à cause de la force dégagée. Le Hunter of Darkness sauta à nouveau dans les airs, utilisant la stalactite pour sauter en bas, ses griffes intersectées en forme de croix.

C’était là un tempo tranchant invincible !

Est-ce que ce gars avait un minimum de fierté ? Seules les élites militaires pouvaient sortir une telle super attaque après s’être entraînées aux plus hauts niveaux. Pour venir dans ce genre d’endroit, est-ce qu’il était encore humain ?

Le Wargod N°1 avait déjà perdu son centre de gravité. Ce fut à ce moment-là qu’il tira fortement sur la stalactite derrière lui, l’envoyant tournoyer en l’air. En même temps, il donna un coup de pied au Hunter of Darkness qui descendait.

On ne pouvait entendre que des sons alors qu’ils échangeaient tous les deux des coups en plein air.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top