skip to Main Content
Menu

TSW – Tempest of the Stellar War – Volume 1 – Chapitre 6

Traducteur Français : Hellteach
Éditrice :
Checkeur :

TSW - Volume 1 – Chapitre 6 – COMME UN DIEU

Le Wild Beast était lent à l’origine, et Yan Xiaosu était surexcité, et passablement incapable de suivre le rythme de Fanatic et des autres. Il découvrit tout à coup qu’il avait chargé en avant tout seul.

Il y avait un mur de flammes devant, putain !

Fanatic Soldier ne se retira pas. Faire une retraite maintenant serait réellement sans espoir. Il utilisa Yan Xiaosu comme appât, et les trois joueurs de rang bronze lancèrent promptement leur attaque, risquant leur vie pour éradiquer le Demon Wolf des opposants.

Le bouclier énergétique du Wild Beast Type 3 contint le feu de l’ennemi pendant quelques secondes, puis il se transforma en flamme en un clin d’œil.

Tall Rich Handsome : OVER !

Merde !

Yan Xiaosu projeta un bras violemment. L’autre équipe se retira immédiatement après avoir détruit Yan Xiaosu. Les mouvements de Fanatic Soldier étaient clairement inhabituellement puissants. Il battait le Mecha Demon Wolf jusqu’à son point critique. Mais l’autre côté avait toujours l’avantage numérique, et sous la pression du feu, ils permirent au Demon Wolf de s’échapper du champ de bataille.

Cette vague d’attaque était un déficit majeur, se transformant en un 5 contre 3. Fanatic Soldier était aussi en colère. En tant qu’expert de niveau Bronze, il faisait réellement plaisir aux Noobs. Il avait aussi son caractère.

« Tall Rich Handsome, il n’y a rien que nous puissions faire à ce moment, et le gars là-bas n’est pas du tout utile. Ce match est sans espoir » dit-il.

Le visage joufflu de Yan Xiaosu montra une trace de colère, son ton changea légèrement : « Gourou, ne faites pas ça. Avant, vous vous vantiez de pouvoir rivaliser avec le ciel, et maintenant, vous me laissez tomber au moment clé, et vous blâmez aussi mon frère. Vous n’aurez pas un centime. Mais si vous pouvez gagner, je paierais le double ! »

N’ayant pas toujours bon caractère, Yan Xiaosu ne pouvait pas supporter ce groupe qui était constamment en train de médire de Wang Zheng.
Il semblait que son temps était fini. Une si belle chance… Il ne savait pas combien de temps il devrait attendre pour la prochaine.

Le pouvoir de l’argent était grand. Les trois intérimaires se firent des clins d’œil. Créer des problèmes pouvait augmenter les revenus : qui aurait pu penser que ce Yan Xiaosu fut si généreux ? Ils opinèrent. Avec une indemnité généreuse, eux aussi joueraient pour de vrai.

Beating to Death Without Speaking sourit : « Puisque notre frère Tall est si généreux, il serait peu généreux de notre part de ne pas montrer un ou deux mouvements. Les vieilles règles, tuons-les. »
Fanatic Soldier et Love Beating Noob hochèrent la tête. Tout soudain, Beating to Death était devenu le capitaine.

Même si Fanatic Soldier avait le rang le plus élevé parmi les trois, Beating to Death Without Speaking avait le niveau de compétences le plus élevé, et Yan Xiaosu se rendit compte qu’il prenait les choses en main. C’était un marché favorable au vendeur.

Beating to Death Without Speaking partit sur le côté gauche tout seul, attirant l’attention. Tant d’impudence était clairement un signe de confiance en ses propres compétences. Pendant ce temps, Fanatic et Love Beating Noobs le suivirent sur les flancs.

La bataille féroce laissa Yan Xiaosu qui regardait comme s’il était ivre et stupéfié. Wang Zheng de son côté, pendant qu’il appréciait le plaisir de piloter le Mecha, observait aussi la bataille. Une sorte d’intense soif d’action se déversa en lui, et ses mains furent agitées de spasmes.

Il fallait le dire, là c’était sérieux !

Ce que les gens craignaient le plus, c’était le sérieux dans l’action, parce qu’en tant qu’experts de CT, une fois qu’ils devenaient sérieux, ils oubliaient tout le reste. Les trois affichèrent leur niveau, et bien qu’il furent désavantagés numériquement, ils reprirent l’avantage petit à petit. Le Demon Wolf de l’autre équipe était déjà cassé, et il fut finalement détruit même si ce ne fut pas d’un coup instantané.

Ce coup-là était exceptionnellement beau, et Yan Xiaosu ne put se retenir d’applaudir.
Les Gourous méritaient bien leurs noms !

Mais la position de Beating to Death Without Speaking était maintenant exposée. Dix minutes plus tard, les deux camps étaient dans une nouvelle bataille.

Fanatic Soldier explosa, Love Beating Noobs aussi. Beating to Death Without Speaking mit trois opposants à terre, mais c’était de toute manière sans espoir pour lui. A ce moment-là, le Wild Beast Type 3 de l’ennemi vint à la charge.
Un Mecha de type Sniper acculé dans un coin par un Tank dans un espace étroit, c’était un spectacle misérable.
La soif de sang était grande dans les deux camps. Le Wild Beast Type 3 attrapa le Hunter, boum…
Le Hunter fut réduit en pièces par la corne du Wild Beast. L’autre camp applaudit, et le Wild Beast rugit.

Du côté de Yan Xiaosu, on entendit des soupirs. S’ils avaient combattu nonchalamment, eh bien, une défaite était une défaite. Mais avoir été sérieux pendant autant de temps et avoir perdu d’un cheveu sur le dernier effort… Fanatic Soldier et ses deux comparses cognèrent violemment leur console.

Le Mecha Wild Beast chargea droit vers le fort ennemi comme un couteau dans du beurre, incomparablement relaxé. A sa surprise, il découvrit tout à coup une cible pas très loin.
Le joueur dans le Wild Beast sursauta de frayeur, pensant tout d’abord qu’il s’agissait d’un piège. Le résultat était qu’il s’agissait… d’un Wargod N°1.
Zut, pas étonnant qu’il ne soit jamais sorti, un idiot avait choisi la mauvaise armure Mecha.

Wang Zheng était sorti du fort à un moment, et Beating to Death Without Speaking ne put s’empêcher de rugir : « Utilise ton fusil laser, il y a encore une chance ! Explose-le ! Explose-le à mort ! »
Yan Xiaosu le pressait lui aussi : « Boss, mise à feu, vise et tire ! Tire ! »

Wang Zheng voulait aussi tirer, mais le problème était que…

« Un fusil ? Où ça ? »

Avait-on jamais vu un soldat désarmé sur le champ de bataille ?

Yan Xiaosu se tapa la tête contre le mur… ça c’était le pompon !

Le Mecha Wild Beast ennemi était carrément joyeux. Depuis tout le temps qu’il jouait, c’était la première fois qu’il voyait un Noob pareil. Il ouvrit directement le canal radio public : « Petit gamin, ce grand frère va te laisser un souvenir impérissable de ta première fois, haha ! »
Le Wild Beast accéléra soudainement, en chargeant Wang Zheng avec un élan à briser les pierres, à surprendre les cieux.
Yan Xiaosu soupira vers le ciel. Les trois autres étaient silencieux, ils n’étaient même pas d’humeur à jurer. Ce n’était pas un trou, c’était carrément une abysse !
Il venaient juste de penser qu’ils avaient attrapé la bouée de sauvetage qui leur  sauverait la vie, mais ils découvraient que c’était une illusion.

Le Wargod N°1 semblait aussi connaître son destin, il restait là debout, stupidement.

Tas de Ferraille contre une armure lourde Demon Beast !
La mort était le seul résultat possible.
Crash, bang… grondement…étincelles !

Dans un silence suffocant, on entendit la voix extrêmement émue de l’ordinateur juge :

« Ironheart Berserker : OVER ! »

« Equipe annihilée ! »

« Le camp rouge GAGNE ! »

Les opposants commençaient à fêter la victoire, mais l’instant d’après, tout le monde était muet d’étonnement.

Attends, le camp rouge a gagné ???

Une putain d’erreur !

Va te faire voir le Système !

Cependant, le seul qui restait debout sur le champ de bataille, c’était Wargod N°1. Le Wild Beast Type 3…explosé !

Wang Zheng ferma les yeux, revivant les impressions de cette attaque. Quand il ouvrit les yeux à nouveau, ils rayonnaient de lumière, vibrants.

Un DIEU !

La dernière attaque fut repassée au ralenti.
Le Wild Beast chargea. Les mains de Wang Zheng qui tremblaient d’excitation devinrent soudainement froides comme de la glace. Le Wargod se pencha en avant sur un angle de quarante-cinq degrés et fut instantanément poussé sur quatre ou cinq mètres sous la violence de l’impact. Mais contre toute attente, il le supporta, et la scène suivante était encore plus miraculeuse. En se servant de la force d’inertie restante, le gigantesque Wild Beast Type 3 fut projeté en l’air, et tomba la tête la première !
La tête du Wild Beast s’écrasa contre un énorme rocher, puis il fit un tour sur lui-même et explosa.
Tout ça exécuté par un Wargod N°1 sans défense.

« Merde merde merde, vous avez vu ça ! C’est un expert ça, vous êtes tous des sacs à merde, toute votre famille sont tous des sacs à merde ! »

Les cinq du camps adverse se déconnectèrent rapidement, ne voulant pas rester une seconde de plus. Un Wild Beast totalement équipé qui s’était fait avoir par une espèce de tas de ferraille désarmé, c’était comme jeter votre fierté dans l’Océan Pacifique.
Les trois autres joueurs de rang bronze ne se comportèrent pas mieux, en se déconnectant sans même dire au revoir.

En sortant du Brothers Net Café, Yan Xiaosu ne pouvait restreindre son excitation, il était même encore plus heureux que d’avoir réussi sa bataille de promotion.

« Boss, tu as une chance éclatante ! Je te le dis, tu as renversé la roue de la fortune ! Un retour depuis le fond du trou ! » Yan Xiaosu n’était pas un quelconque Noob : un tas de ferraille qui était capable de bloquer la charge d’un Wild Beast, si ce n’était pas de la chance, qu’est-ce que c’était alors !
Wang Zheng sourit légèrement. A l’intérieur, il n’était pas aussi calme que son apparence extérieure le laissait croire. Dans cette petite seconde, Wang Zheng s’était senti vraiment vivant, comme si une porte s’était grande ouverte.

Alors, c’était ça la bataille !

Tout à coup, Wang Zheng commença à se languir du jour où il retournerait dans le Rubik’s Cube. Si ce n’était que la première étape, alors quelles autres merveilles pouvait-il exister au-delà ?

Tout d’abord Yan Xiaosu avait l’intention d’inviter Wang Zheng à un grand repas, mais par la suite, il fut rappelé à la maison par un coup de fil irascible de son vieux… Ce gars avait en fait utilisé l’argent de ses études pour recruter des joueurs. Peu importe à quel point le vieux Yan était ouvert d’esprit, là, il explosa de colère quand même.

En rentrant à la maison, Wang Zheng ôta ses vêtements, mesurant avec précaution l’empreinte du Rubik’s Cube sur son ventre. Parce qu’à l’instant où la bataille fut terminée, le Rubik’s Cube avait en fait brillé d’une chaleur bouillante. Il se souvint que Tête d’os lui avait dit que l’énergie de bataille était la compréhension de la bataille. La technique était rigide, et la fuser avec son corps nécessitait le combat réel pour finalement créer un système de combat compatible avec soi-même. Donc c’était ça l’énergie de bataille du Rubik’s Cube.

Chaque super soldat était unique et sans égal.

Wang Zheng observa avec précaution le tatouage du Rubik’s Cube. Tout en bas, à l’intérieur du léger contour blanc, il y avait un petit point rouge. C’était sa marque d’énergie de bataille !
Inutile de penser à des batailles militaires, et il ne serait pas obligé d’aller se bagarrer dans les bas-fond : CT était pratiquement fait pour lui.
Il n’y avait pas besoin de pertes humaines. Wang Zheng ne put s’empêcher de siffloter un petit air.
Tous les chemins mènent à Rome !

Au Lycée Daybreak.

Dans les derniers moments avant la remise des diplômes, les seuls qui étaient encore occupés étaient ceux qui préparaient nerveusement l’examen d’entrée pour le Wargod College. La majorité des étudiants appréciaient les derniers instants de leur vie de lycéen.
Wang Zheng était célèbre à cause de son score génétique, mais Yan Xiaosu, d’un autre côté, était affairé à visiter et saluer les personnes tout au long du chemin

« Boss, suis-je spécialement beau aujourd’hui ? Comment se fait-il que tant de filles aient le regard posé sur moi ? »

Yan Xiaosu n’avait pas la moindre conscience de ce qui l’entourait. Wang Zheng sourit sarcastiquement, c’était essentiellement ce gamin qui causait des problèmes, et il nettoyait après lui.
Deux filles droit devant marchèrent vers eux, comme si elles les attendaient. C’était les idoles de Daybreak, Yue Jing et Ye Zizu. Les deux filles étaient très méticuleusement habillées – leur peau blanche et sans défaut ne nécessitait naturellement aucun maquillage – mais de délicats ornements et des uniformes personnalisés présentaient leur silhouette sous leur meilleur jour. Les hommes aux alentours étaient déjà bouche-bée.

« Elève Wang, ce dimanche c’est mon anniversaire. Aurais-tu le temps de venir ? »

Yue Jing afficha un sourire doux comme l’épanouissement d’une centaine de fleurs. Yan Xiaosu sur le côté était déjà devenu stupide, il n’avait jamais vu Yue Jing parler si tendrement.
« Je ne… » Wang Zheng ne pensait pas que son chemin pourrait jamais ne serait-ce que croiser celui de quelqu’un comme elle, mais Yan Xiaosu ne put se retenir.
« Nous y serons, bien sûr ! Participer à la fête d’anniversaire de Mademoiselle Yue serait un grand honneur ! »
Xiaosu s’invita immédiatement lui-même.
« Haha, tu dois être Yan Xiaosu, vraiment très adorable » dit Ye Zizu qui était à côté.
Yan Xiaosu sentit qu’il était sur le point d’atteindre l’immortalité. Il bomba le torse, faisant en sorte de paraître le plus grand possible. Pour la première fois il avait l’impression d’être très viril.

Les élèves tout autour d’eux étaient stupéfaits. Qu’est-ce que c’était que ça ? La fête d’anniversaire de la déesse n’était pas une chose à laquelle n’importe qui pouvait prétendre participer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top