skip to Main Content
Menu

TSW – Tempest of the Stellar War – Volume 4 – Chapitre 1

Traducteur Français : Hellteach
Éditrice :
Checkeur :

TSW - Volume 4 – Chapitre 1 – Donc, les Etudiants en Sciences Peuvent Réellement Etre Comme Cela !

En dépit de la façon dont c’était arrivé, Solon était extrêmement heureux d’avoir réussi à établir un nouveau record. Il n’était pas sûr de ce qui lui serait arrivé s’il avait failli, mais son stress s’était grandement réduit avec l’exécution de la première étape de son plan.

Actuellement, Solon se concentrait sur le concert de Lin Huiyin sur la Terre. La Corporation Heavenly Voice Huiyin ne manquait certainement pas de finances, et bien que Lin Huiyin soit très populaire et fortement recherchée, ils approuvaient principalement des évènements qui visaient le bien-être du public.

Même s’ils ne manquaient pas d’argent, Solon se devait d’être diligent à assurer une coopération harmonieuse avec eux. Après tout, cela conduirait à l’aider à la fois dans son plan impliquant Skeleton, et aussi CT de la région Asiatique lui-même.

On devait savoir que le prix pour obtenir les droits de diffusion de ses concerts avaient atteint des sommets, puisque c’était la première fois que Lin Huiyin se produisait sur Terre.

Sans l’ombre d’un doute, les policiers de la capitale étaient extrêmement occupés et inhabituellement troublés car la nécessité d’assurer un taux de fréquence des accidents bas devenait plus importante avec l’accroissement de la taille de la population. Le taux d’exposition de la Fédération Solaire avait récemment augmenté avec l’arrivée de la princesse Aina, et maintenant, avec l’arrivée imminente de Lin Huiyin, cela indiquait qu’Aslan avait de bonnes intentions envers la Fédération Solaire.

En ce moment, la Fédération Solaire avait cruellement besoin d’assistance de la part de l’Empire Aslan, particulièrement en ce qui concernait la technologie. Leur prestige pourrait également être utile, ce qui signifiait qu’ils devaient faire de leur mieux dans la situation présente.

On disait que les places VIP pour le concert avaient soit été achetées ou réservées depuis longtemps, car les tickets pour ces places avaient rapidement été emportées par un bon nombre de grandes figures de la scène politique et économique.

Bien sûr, le concert satisfaisait aussi les jeunes, en particulier les groupes d’étudiants. Cet aspect avait été géré tout à fait bien par le fan club de Lin Huiyin, même si eux-mêmes avaient rencontré des difficultés pour obtenir un seul ticket.

L’Etudiant Wang n’avait aucune idée de ce qu’était un concert, car il pensait que dépenser un crédit pour écouter sur le Skylink était déjà plus qu’assez. Cependant, il était difficile de résister à l’atmosphère fervente qui excédait celle du concours amical qui se tiendrait entre les trois grandes écoles militaires.

Yan Xiaosu, qui souhaitait utiliser tous les moyens nécessaires pour rendre sa bien-aimée heureuse, s’était arrangé pour se procurer deux tickets. Mis à part l’argent dépensé, le grand effort qu’il avait mis pour ça et les actions qu’il avait réalisées firent qu’An Mei était extrêmement contente de lui.

Heureusement, l’Etudiante Aina était pareille à Wang Zheng dans le sens où elle adorait écouter de la musique, mais pas au point de chasser frénétiquement les chanteurs partout où ils allaient.

L’école avait intensifié ses préparatifs d’un cran, et maintenant, on ne pouvait voir Zhang Shan qu’une ou deux fois pendant la journée entière. Depuis le moment où il était revenu, il n’avait vu Meng Tian qu’une seule fois pendant l’entraînement, et selon elle, leurs stratégies devaient être maintenues complètement secrètes cette fois.

Wang Zheng continua la routine de son entraînement habituel et allait en cours normalement, pendant qu’il passait le reste de son temps libre à accompagner Aina. Il avait finalement réussi à établir une petite fortune, donc tous les deux passèrent leur temps à faire du tourisme dans la capitale ensemble.

Après le précédent resto entre amis, Wang Zheng avait vérifié ses comptes pour réaliser qu’il avait en fait gagné plusieurs centaines de milliers de crédits. Pour lui, cela pouvait être considéré comme une grande fortune, car au moins, il n’aurait plus à s’inquiéter de ses frais de scolarité ou de ses dépenses courantes.

Bien qu’Aina soit une princesse, elle n’était pas remplie d’arrogance. Elle ne portait aucun intérêt dans les biens matériels onéreux, et au lieu de cela, elle adorait bien plus les snacks qu’on vendait dans les rues. Le premier cadeau que Wang Zheng lui avait offert était un petit pendentif en verre qui représentait un ours, et sa beauté résidait dans le fait qu’il avait été fait à la main par une personne. A 10 crédits la pièce, Wang Zheng trouvait que c’était un bon achat, et mignon aussi. Après l’avoir acheté, il eut le sentiment que c’était un cadeau trop bon marché, mais Aina l’adora tellement qu’elle le porta autour de son cou.

L’Etudiant Wang ne put s’empêcher d’être heureux pendant longtemps, et il lui arrivait de penser inconsciemment que c’était ce que signifiait réellement le proverbe qui disait ‘toutes les souffrances ont leurs récompenses’.

Sans l’ombre d’un doute, la vie à l’université était la meilleure, et cela s’appliquait aussi aux académies militaires.

Dans la salle à manger, deux grandes tables étaient rejointes. Un groupe de personnes étaient assis autour de ces tables avec des expressions solennelles avant de soudainement éclater de rire.

« Tu dois te tromper, comment cela est-ce aussi possible ! » dit Yan Xiaosu avec un regard sombre.

Le maquillage couvrait presque tout son visage, lui donnant quasiment l’air un masque.

An Mei frotta Yan Xiaosu et sourit. « Bon garçon, faisons encore un round de plus. »

Elle sortit un rouge à lèvres et dessina une croix sur un endroit du visage de Yan Xiaosu qui ne comportait aucun maquillage.

Wang Zheng, Yan Xiaosu, Yao Ailun et Chen Xiu jouaient contre les filles – Aina, Ye Zisu, An Mei et Du Qingqing.

Les jeux de cartes pouvaient durer une éternité, et le jeu auquel ils jouaient, c’était le blackjack.

Si les garçons perdait un tour, les filles utiliseraient leur rouge à lèvres pour dessiner sur leur visage, alors que si les filles perdaient, les garçons colleraient des stickers sur elles.

Sans le moindre doute, les joueurs les plus formidables étaient Wang Zheng et Yao Ailun, alors que Chen Xiu et Yan Xiaosu étaient devenus les sacrifices. Parmi les filles, Aina et Du Qingqing avaient été piteusement décorées avec un grand nombre de stickers.

Wang Zheng trouvait cela insupportable, mais Aina s’amusait beaucoup pendant qu’elle jouait à ce jeu.

« Wang Zheng, est-ce que vous vous êtes entraînés pour ça, toi et Yao Ailun ? Comment se fait-il que tous les deux vous n’ayez pas encore perdu une seule fois ! » dit Du Qingqing de manière déprimée. Ces deux personnes s’attiraient pas mal de haine.

Yao Ailun remonta ses lunettes cerclées d’or, ses petits yeux brillant d’intelligences alors qu’il dit : « En fait, ce ne sont que des problèmes mathématiques simples qui ne demandent qu’un petit peu de calcul. »

« Et toi, Wang Zheng ? Pour ma part, je n’ai pas fait la moindre forme de calcul ! » dit An Mei alors qu’elle le regardait fixement. Puis elle continua : « Le Local Tyran Su de notre famille est déjà en train d’atteindre le bout de sa route. »

Wang Zheng haussa les épaules, impuissant, et répondit : « Je suppose que j’ai plus de chance que lui. »

En fait, Wang Zheng avait aussi fait des calculs et avait suivi ses instincts basiques. Ce genre d’arithmétique mentale était chose facile pour lui, et par-dessus le marché, il jouait contre un groupe de débutants. Les seules fois où les match devenaient vicieux et sinistres c’était quand il jouait contre le Vieux Marchand. Tous les deux faisaient de leur mieux pour faire perdre sa concentration à l’autre pendant un court laps de temps. Wang Zheng perdait habituellement de manière spectaculaire, mais cela signifiait que son cerveau était capable de calculs arithmétiques d’un niveau plus élevé par rapport à son âge.

« Si c’est ta chance, alors on devrait t’appeler le Dieu du pari ! »

Ye Zisu se mit à rire et dit : « Shishi, est-ce que c’est la première fois que tu joues à ce jeu ? »

Aina sourit tout en hochant la tête. Elle ne se souciait pas du genre de jeux auquel ils jouaient, ce qu’elle aimait, c’était l’atmosphère. En voyant qu’Aina présentait une expression comme celle d’un bébé curieux, Wang Zang attrapa en secret sa petite main sous la table.

Il y avait un adage : les hommes sont insouciants, mais les filles sont extrêmement passionnées.

« Je ne joue plus. Les jeux avec vous, les étudiants en sciences, sont trop insipides. La compétition commence dans trois jours. Je me demande comment vont Zhang Shan et Meng Tian. Ces deux-là sont notre fierté, à nous les premières années, donc j’espère qu’ils nous apporteront la gloire à tous ! » dit An Mei, avant de sortir une lingette et de nettoyer le visage de Yan Xiaosu.

« Cette fois-ci, nous avons Masasi avec nous, donc il ne devrait pas y avoir le moindre problème, n’est-ce pas ? » demanda Yan Xiaosu.

« Ne prête pas tant de foi dans la force de quelqu’un qui vient de la Lune. Ni l’Apollo College ni le Zeus College ne doivent être pris à la légère, donc même perdre d’un petit peu est suffisant ! » dit Yao Ailun, en souriant.

« Frère Ailun, tu exagères. Notre force devrait être adéquate cette fois-ci, n’est-ce pas ? » demanda Chen Xiu d’un air incertain.

« Héhé, ce ne sont pas seulement les collèges qui se préparent à la guerre. Les forts essayeront toujours d’être plus fort, donc ils cherchent activement à recruter des talents locaux. Les standards de la Terre peuvent être considérés comme plus bas que les autres planètes, mais combien d’élites à Aslan étaient auparavant des citoyens de la Terre ? » dit Yao Ailun alors qu’il analysait calmement la question. Il semblait imiter les actions de l’Agent 007.

« Est-ce que cela signifie qu’une tragédie se profile à l’horizon ? » demanda Chen Xiu misérablement. Les filles devenaient aussi un peu inquiètes.

« Cela semble être le cas. Après tout, d’après ce que j’ai trouvé, les meneurs des deux collèges sont des experts extrêmement effrayants.

« Comment sais-tu cela ? » demanda Du Qingqing, l’air d’en douter.

« Héhé, vous autres, vous devez avoir entendu parler de Wild King, n’est-ce pas ? Ce gars est un première année qui avait fait l’objet d’un recrutement spécial par l’Apollo Military College. Il est aussi un membre actuel de l’Armée de Skeleton, et il adore jouer à CT. Cependant, il n’a pu être qu’un remplaçant pour Apollo avec ses compétences.  »

Tous ceux présents se regardèrent ébahis. En continuant de prendre l’air de l’Agent 007, Yao Ailun expliqua : « Cet échange sera très important. C’est parce que les personnes qui démontreront leur excellence auront une chance de représenter la Terre dans la compétition des académies militaires de la Fédération Solaire. En tant que tels, les individus qui n’étalent pas leurs talents participeront aussi. »

Ye Zisu hocha la tête et ajouta : « C’est certainement vrai, considérant que le Mecha qui sera utilisé pendant la compétition sera fourni par OMG. Ceux qui seront capables d’entrer dans une telle compétition deviendront très probablement les piliers des forces armées après la remise des diplômes. Généralement, la plupart d’entre-eux entreraient directement dans l’Armée de la Fédération Solaire. »

Tout le monde afficha une expression choquée. Dans l’Alliance de la Voie Lacté, la Fédération Solaire tenait un siège, mais il était en fait compris entre les grandes fédérations qui appartenaient à la Terre, la Lune et Mars. Chacune de ces fédérations avait leurs propres garnisons, bien que de rang inférieur. L’Armée de la Fédération Solaire avait le rang le plus haut, et leur puissance militaire n’était pas quelque chose avec laquelle une armée ordinaire pouvait se comparer.

C’était le rêve de chaque étudiant dans un collège militaire d’obtenir une position dans l’Armée de la Fédération Solaire, car seul un tel endroit pourrait élargir leurs horizons.

« Ce n’est pas possible. Nous ne pouvons pas encourager sans raison. Tout le monde veut voir une victoire rafraîchissante pour une fois » dit An Mei, déprimée. Elle n’avait plus aucun moyen de faire peur à quelqu’un, là.

« La puissance reste le facteur ultime. Pouvoir renverser la situation ne sera pas facile. De plus, ce gars, Masasi n’est toujours pas complètement digne de confiance. Il y a une possibilité qu’il nous laisse tomber juste comme ça » dit Yao Ailun pendant qu’il nettoyait ses lunettes.

« Je n’avais jamais pensé que tu étais un pessimiste » dit An Mei tout en regardant Yao Ailun d’un œil.

Il eut un sourire léger et répliqua : « J’aime être réaliste. »

« Merde, on verra bien quand on y sera. Après tout, nous ne sommes pas des étudiants du Département Militaire. Laissons-nous juste être excités par le concert de Lin Huiyin » dit Yan Xiaosu en cherchant à changer de sujet de conversation.

Wang Zheng sentait que c’était dommage. Cette étape serait bien plus difficile que celle de CT, mais peu importe à quel point CT pouvait être mauvais, il ne pouvait simuler l’expérience de vie et de mort d’un scénario de combat. Alors qu’il soupirait, il pensait que tout allait bien jusqu’à ce que ce gars Tête d’os décide de créer un problème à un moment aussi critique.

Avec sa force, il n’aurait pas été viré même s’il n’avait pas pu faire partie de la force principale.

Peu importe, ce qui était destiné à arriver, arriverait. Les délégations du Zeus College et de l’Apollo College étaient arrivées et avaient reçu l’accueil du plus haut niveau de la part de Gu Te. L’école était aussi devenue très vivante à cause de leur arrivée.

Avant que les combats ne commencent, le problème de rassembler tous les étudiants venait en premier. En tant que président de l’association des étudiants de l’Ares College, Wu Jin divertissait chaleureusement tout le monde.

Les discussions et les activités qui se focalisaient sur les sujets liés aux combats venaient en premier, les échanges sur les combats venaient en deuxième parmi les derniers évènements.

Le capitaine de l’Apollo College était un troisième année, dans le Département Officiers, qui se nommait Canberra. Il était le champion de la dernière rencontre et était le président de l’association des étudiants, ce qui lui accordait une somme de prestige inégalée dans l’Apollo College.

Le capitaine du Zeus College était Lear Cronus, un première année dans le Département Officiers. Il était le président de l’association des étudiants, ce qui était inédit pour un première année. Rien qu’en faisant ses débuts, il était célèbre, mais pour des raisons différentes de celles de Canberra, et il semblait que le Zeus College avait des plans pour développer vigoureusement ce première année.

Le capitaine choisi par l’Ares College était Masasi, un première année aussi dans le Département Officiers.

Il était clair que le Zeus College et l’Ares College utilisaient ce genre de méthodes pour rivaliser avec l’Apollo College, puisqu’ils devaient en faire plus pour montrer leur héritage.

Bien qu’il fasse partie de l’opposition, l’accueil de Canberra fut le plus grand. Il était considéré comme une superstar parmi les cercles universitaires après tout. Il avait déjà été décidé qu’il entrerait dans l’escadron des as dans la Flotte de la Fédération Solaire Interstellaire après son diplôme. Si l’on se basait sur son rang actuel, il était tout à fait possible qu’il se voit attribuer un grade de sous-lieutenant, donc dépassant les positions que nombre de talents avaient lutté pour obtenir auparavant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
error: Contenu protégé
Back To Top