skip to Main Content
Menu

TSW – Tempest of the Stellar War – Volume 2 – Chapitre 11

Traducteur Français : Hellteach
Éditrice :
Checkeur :

TSW - Volume 2 – Chapitre 11 – Gu Te le Rusé

Xie Yuxin eut un sourire entendu. « Mes jours avec vous les gars ont définitivement été les moments les plus heureux. Il n’y avait qu’une seule erreur. Dès le début, je vous ai remarqué à cause de ma capacité. Pendant toute la duré de nos études au Lycée Daybreak, Yan Xiaosu tu es le premier que j’ai remarqué.

« Ah, tu dis que je suis un génie ? Je le savais ! » L’étudiant Xiaosu rit de bon cœur.

« Ma capacité est la perception. Chaque personne présente un genre de forme de vie ou de schéma. Yan Xiaosu est le plus brillant. Mais la chose la plus importante c’est que grâce à Xiaosu, j’ai rencontré Wang Zheng. C’était la première fois que je découvrais quelqu’un avec une vie qui étincelait ! »

Xie Yuxin parlait sérieusement.

« ça doit être comme ça, sinon, comment pourrait-il être le boss ? Mais qu’est-ce que tu fabriques maintenant, à être si émotif, ce n’est pas ton style. » Yan Xiaosu avait le sentiment qu’il se passait quelque chose. Ce gars était normalement si froid, ne complimentant jamais excessivement les autres.

« Xiaosu, fixe-toi un but. Même si c’est de devenir l’homme le plus riche de la Terre, ce ne sera probablement pas une fantaisie. »

« Merde, tu méprises trop ton frère. Ton frère deviendra le seigneur de l’univers ! » Yan Xiaosu, comme c’était typique de sa part, pourrait, avec un simple point de couleur, teindre n’importe quoi.

« Wang Zheng, auparavant, ta lumière irradiait tout ce qui était alentours. Seulement, récemment, la lumière a disparu. J’ai pensé que tu avais été ébranlé à cause du choc du test génétique, et puis ensuite j’ai réalisé que ce n’était pas le cas. Tu es entré dans un domaine dans lequel je ne peux pas voir. Je ne sais pas comment tu seras dans le futur, et je ne sais pas si tu deviendras plus fort. Je peux seulement dire que tu deviendras sûrement une personne qui influencera le monde. Je ne plaisante pas. Même si c’est Masasi, il n’y a personne qui peut se comparer à toi ! »

Le regard de Xie Yuxin brillait fiévreusement alors qu’il se tournait vers Wang Zheng. Wang Zheng admirait cette perception dans son esprit. Son expérience avec le Rubik’s Cube était insondable, mais Xie Yuxin avait en fait pu le percevoir. Le nom ‘élite des élites’ n’était pas infondé.

« Petit Yu, il se passe quelque chose ? Nous sommes des frères. Dis-nous ce qu’il y a, comme ça tout le monde pourra porter ça ensemble et ça ne sera pas un gros problème. »

Xie Yuxi sourit. « Je m’en vais. »

« Tu t’en vas, mais tu t’en vas où ? » Yan Xiaosu devint sérieux. « Vous les gars, vous n’avez pas vraiment gagné à la loterie et vous êtes sur le point d’être heureux
tous seuls ! »

« Je ne peux pas parler des détails, mais tout ce que je peux dire c’est que je me suis trouvé face à une opportunité. Celui qui m’a poussé à prendre cette décision c’est Wang Zheng. Cet entraînement militaire récent m’a éveillé à la réalité. Je veux devenir plus fort, mais l’Ares Military College ne peut pas me donner ça. »

Wang Zheng et Yan Xiaosu comprenaient cela. On pouvait dire qu’avec Xie Yuxin, s’il voulait se développer, alors il ne pouvait pas utiliser un chemin conventionnel, mais plutôt avancer en améliorant et en étudiant ses capacités spéciales. Avec un tel talent, la Fédération mettrait de l’importance à l’élever. Par conséquent, il pourrait s’envoler vers un monde plus grand.

« Wang Zheng, Xiaosu, j’espère que nous nous reverrons un jour, lorsque nous aurons tous atteint nos objectifs ! »

Xie Yuxin tendit la main. Wang Zheng et Yan Xiaosu tendirent aussi leur main. « Peu importe où nous allons, nous serons des frères ! »

Xie Yuxin n’avait jamais touché une goutte d’alcool dans le passé, mais maintenant, il buvait jusqu’à être ivre mort. Il était simple de voir qu’il ne voulait pas se séparer de ses frères. Le statut et ses capacités l’avaient plongé dans la solitude depuis qu’il était petit. C’était jusqu’à ce qu’il rencontre ces deux bouffons qui n’avaient jamais fait attention à son statut. A partir de ce moment, Xie Yuxin fut très heureux. Tant qu’une personne vivait, ses rêves ne pouvaient s’arrêter. Autrement, Xie Yuxin n’aurait pas été Xie Yuxin.

Partir maintenant, c’était seulement les rencontrer à nouveau plus tard.

« Wang Zheng, tu sais ? Je suis en fait très frustré. Ton talent inné n’est définitivement pas inférieur à qui que se soit. Ton dur labeur et ta concentration sont meilleurs que les autres, mais je te dépasserai à coup sûr, alors tu n’as pas le droit de paresser. La prochaine fois que nous nous rencontrerons, tu t’inclineras devant moi ! »

Xie Yuxin, qui avait beaucoup bu, tenait Wang Zheng serré tout contre lui en disant cela. L’étudiant Wang ne pensait pas qu’il aurait un putain de moment aussi génial, mais il savait aussi que c’était la manière que Xie Yuxin avait de les encourager à l’aube de son départ.

« Où que tu ailles, tu dois te rappeler : tu es la fierté des Trois Héros de Daybreak. Qui que se soit qui ose te provoquer, piétine-le. »

« C’est vrai, nous sommes les Trois Héros de Daybreak, et nous ferons
trembler le monde ! »

Le camarade de classe Yan Xiaosu commença à ôter ses vêtements. En exposant son ventre, il sauta sur la table.

Xie Yuxin partait pour un niveau inaccessible, confronté aux plus puissantes élites de l’humanité. Ce genre d’amélioration ne pouvait pas être comparée avec quelqu’un d’un milieu normal.

ça, c’étaient des frères !

Nous sommes les plus forts !

 

✫        ✫        ✫
Lorsque l’école commença, Xie Yuxin partit. L’école expliqua cela comme un transfert dans une autre école. Les filles étaient vraiment désespérées, car il y avait un gars mignon de moins à regarder. Elles avaient besoin de chercher une nouvelle cible.

Le premier jour de cours du Département de Physique commença aussi. Wang Zheng avait des bases tout à fait solides et une vue de la situation générale. Il comprit essentiellement toutes les choses dont le professeur parlait. Il n’avait aucun conflit avec les sciences physiques, mais les utiliser pour en faire son revenu était une chose complètement impensable pour Wang Zheng. Il alla directement au bureau du principal dès que les cours furent terminés. En tant que numéro 1 de l’entraînement militaire, comment ne pourrait-il pas y avoir une petite marge qui permettrait son transfert ?

Gu Te était très poli quand il vit Wang Zheng. « Et moi qui croyait que tu étais très patient. Ce n’est que le premier jour, et tu es déjà aussi impatient. »

« Soupir.. Principal, je ne suis vraiment pas fait pour la physique. Vous avez vu mes résultats dans l’entraînement militaire – pouvez-vous penser à mon transfert ? »

« Ah, tes performances ont été réellement extraordinaires. L’instructeur Luo Yan me l’a dit maintes fois. Mais, étudiant Wang, ce problème est très difficile ! »

Le visage de Gu Te montrait une expression embarrassée. Le cœur de Wang Zheng se serra.

Soudain, Gu Te se mit à sourire. « En fait, ce n’est pas comme s’il n’y avait aucun moyen de te changer de Département. La première chose, c’est que tes performances dans l’entraînement militaire ne suffisent pas. Après tout, ce n’étaient que les bases. Tu dois gagner un titre honorifique pour l’école, alors le conseil des directeurs te fera passer. La deuxième chose, c’est que tu dois avoir la permission du professeur Xiao Fei. Fixe-toi ce but et alors tu pourras aller faire une visite dans le Département Mecha. Tu peux choisir librement parmi les cours de ces deux départements, mais tu ne peux pas sécher les examens du Département de Physique. Sinon, personne ne pourra plus rien pour toi. »

« Principal, vous êtes vraiment une bonne personne. Je travaillerai dur à coup sûr ! »


« Oui, va de l’avant. » Gu Te agita la main et regarda l’expression heureuse de Wang Zheng. En son for intérieur, il souriait secrètement. ‘Petit gars, les bons jours sont encore à venir. Tu es mon atout, et je dois bien l’utiliser !’

Xie Yuxin en était un aussi à l’origine, mais le jeune homme avait de meilleures opportunités ailleurs. Comme il était son grand-père maternel, il ne pouvait pas l’arrêter. Il n’avait également pas pensé que la capacité de Petit Yu attirerait autant… d’attention.
Dans l’après-midi, Wang Zheng s’échappa du Département de Physique vers la classe du Département Mecha où l’air était frais et agréable.

Il y avait beaucoup de monde dans la grande salle, donc personne ne remarqua Wang Zheng. Le sujet traité était l’histoire du développement du Mecha.

C’était un cours qui se concentrait sur la compréhension du processus de l’intégration du Mecha et l’ascension graduelle de son importance dans l’histoire de l’humanité.

Auparavant, les Mechas n’étaient seulement utilisés comme machines d’assistance. A cette époque, la science et la technologie n’étaient pas aussi développées. Les Robots et les armes conventionnelles étaient encore la force principale. Mais après que la première génération de Mecha fut forgée, c’est-à-dire la forme originelle du Wargod N°1, les fonctionnalités supérieures du Mecha remplacèrent en un clin d’œil l’armement conventionnel. C’était un processus historique quasiment imparable, comme dans le cas de la majorité des avancées scientifiques et technologiques.

A cause de l’adaptabilité du Mecha pour le combat en tout temps, il devint rapidement populaire parmi chaque nation de la Fédération de la Voie Lactée. La course aux armements de chaque nation dériva sur l’étude des armes interdites aux Mechas. Qui plus est, la technologie dérivée du Mecha pouvait aussi avoir des applications civiles.

Du développement initial jusqu’à nos jours, les Mechas avaient plus d’un siècle d’histoire. Les dix sortes de Mechas originels avaient donné naissance à plus d’une centaine de types de Mechas. On disait même que maintenant, chaque nation avait son Mecha caché, un soi-disant super Mecha capable de renverser le cours de la guerre.

Manipulé par les hommes, les capacités du Mecha, en tant qu’armes cruciales dans l’art de la guerre, avaient graduellement influencé la direction de l’évolution de la situation d’une bataille. Beaucoup de chercheurs en Mecha croyaient en la superstition que le meilleur chemin pour la civilisation humaine résidait dans l’avancement du développement de la science mécanique et de la technologie.

Alors viendrait une ère où la technologie se serait développée au point où un homme et un Mecha pourraient traverser librement l’univers.

On devait bien le dire, le professeur de cette brève histoire du Mecha était très bon pour attiser les émotions. Ce groupe de jeunes hommes et jeunes femmes au sang chaud écoutaient sérieusement. A ce moment, ceux qui n’aimaient pas les Mechas avaient quasiment décroché du cours. Si on pouvait entrer dans le Département Mecha, alors vous étiez un homme parmi les hommes. Tout du moins, c’est ce que les étudiants du département Mecha croyaient.

Wang Zheng faisait également partie de ce groupe. Pendant qu’il écoutait le cours du professeur, il regardait aussi les explications de Chen Xiu sur les différents Mechas. Il ne faisait aucun doute que c’était un travail de professionnel. De leurs origines, jusqu’aux caractéristiques du Mecha, mais aussi des diagrammes d’analyses. Les détails étaient très précis. Cette forme de compte-rendu analytique ne pouvait pas être compris sans de solides connaissances en maths et en physique.

Dans le Département Officiers, une leçon similairement enthousiasmante avait cours.

« Certains parmi vous sont l’élite qui se tient au pinacle du monde. Vous pouvez diriger le destin de l’humanité. Le Département Officier, le socle des officiers. Mais je vais vous dire que j’espère voir le futur Commandant en Chef de la Terre parmi vous. Le Commandant de la Fédération Solaire. Et même le Commandant le l’Alliance de la Voie Lactée ! »

Chali Zou, le Doyen du Département Officier. Son enseignement était largement connu pour être fracassant. Fréquemment, il rendait les étudiants dingues.

« Ces soldats qui ne veulent pas devenir généraux, ne sont pas de bons soldats. Ceci ne s’applique pas à vous. Si vous êtes un étudiant du Département Officier, et ne devenez pas un général, vous n’êtes pas un de mes étudiants. Souvenez-vous, vous ne devez pas gâcher votre talent ou votre vie. Là maintenant, ce département est un tremplin pour vous. Vous devez utiliser vos propres compétences pour conquérir l’univers ! »

Les étudiants avaient pratiquement oublié le passage du temps. L’entraînement militaire avait pavé la route pour cette période actuelle de croissance complète et explosive.

 

✫        ✫        ✫
La détermination à innover de Gu Te était évidente.
Pour des gens comme ça, l’école était considérée de la même manière. Ne pas briser le silence revenait à mourir ignoré de tous.
Par conséquent, si aux yeux des autres, ce ‘braconnage’ dont il avait fait preuve était éhonté, Gu Te s’en fichait !

 

✫        ✫        ✫
Wang Zheng écoutait très sérieusement. Pendant qu’il écoutait, il prit des notes. Seulement, ses notes étaient un peu différentes de celles des autres. Soudain, il s’aperçut que ces points soulevés par Chen Xiu étaient très intéressants.

La source matérielle des Mechas de CT provenait d’une imitation de la réalité. Ces caractéristiques des Mechas étaient quasiment identiques. Mis à part l’Ecole de la Famille Royale d’Aslan, il n’y avait aucun College militaire dans la Fédération de la Voie Lactée qui possédait assez de Mechas pour l’utilisation de chaque étudiant.

Cet Empire Aslan était un putain d’endroit génial. Les citoyens d’Aslan avaient tous une phrase à la bouche : ‘Ici, tout est le meilleur.’

Après le cours, toute la classe commença immédiatement à bourdonner d’activité. En tant que premières années jeunes et passionnés, être près de magnifiques filles les rendaient naturellement chahuteurs.

« Wang Zheng, tu es vraiment venu. N’as-tu pas peur de sécher ? » demanda Ye Zisu.

« Terrorisé. Je ne peux définitivement pas sécher, mais tu comprends que ce que j’aime le plus, ce sont les Mechas. »

Wang Zheng éteignit la fenêtre de prise de notes de son Skylink. « Peut-être que j’aurai besoin de t’emprunter tes notes. Il y a quelques cours en physique que je n’ose pas manquer. »

Si jamais il se sauvait du cours de Xiao Fei, il serait très étrange qu’il ne finisse pas complètement mort.

« Tout dépend si tu es sincère ou pas ? » dit Ye Zisu avec un sourire rusé.

« Pas de problème, ordonne ce que tu veux. Je pourrai même te dévouer ma vie entière » dit Wang Zheng en plaisantant.

« Je te prêterai mes notes, pas besoin que tu dévoues ta vie entière » résonna une voix froide.

La jolie voix noble  de Meng Tian résonna, attirant immédiatement tous les regards.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top