skip to Main Content
Menu

TSW – Tempest of the Stellar War – Volume 2 – Chapitre 4

Traducteur Français : Hellteach
Éditrice :
Checkeur :

TSW - Volume 2 – Chapitre 4 – Le Test Mineur

Luo Yun soupira. Rien qu’en observant Masasi et Carl, on pouvait identifier de quels standards ils provenaient. C’était d’un tout autre niveau.

« Pour aujourd’hui, votre entraînement sera de rester au garde-à-vous jusqu’à ce que le soleil se lève. »

Soudain, 6 projecteurs lumineux s’allumèrent. Leurs faisceaux intenses éblouissaient tout le monde. Tel était le début du premier jour d’entraînement militaire.

Si l’on voyait les choses du point de vue des étudiants du Département Militaire, c’était le début d’un voyage infernal.

Cinq heures plus tard, il ne restait que 7 individus qui pouvaient maintenir la posture appropriée sans bouger.

Ce n’était nuls autres que Wang Zheng, Masasi, Carl, Xie Yuxin, Zhang Shan, Ye Zisu et Meng Tian.

On pouvait lire la déception dans les expressions de Luo Yun et de ses collègues instructeurs. Ce standard là était vraiment trop bas. Ce genre d’épreuve ne pouvait pas être considéré comme significatif, et pourtant il ne restait que très peu d’individus.

De plus, pour ceux qui avaient dû courir sur 10 kilomètres, ils s’étaient évanouis les uns après les autres ! En fait, ça aurait pu être considéré comme décent si ces individus avaient accompli la tâche en marchant.

Ye Zisu regarda Meng Tian et Meng Tian lui retourna son regard. Elles étaient les deux étudiantes féminines les plus félicitées. Meng Tian faisait partie du Département Officiers et toute sa famille faisait partie de l’armée. Elle mesurait 1m80, et était dotée d’une parfaite silhouette. Elle ne s’attendait pas à ce que Ye Zisu puisse continuer à tenir.

« Vous tous les sept, vous n’êtes pas mauvais. L’entraînement d’aujourd’hui commence officiellement. Maintenant, allez et courez 10 kilomètres aussi vite que vous pourrez » dit Luo Yun. Les trois autres instructeurs étaient en charge du reste des étudiants.

Lorsque le reste des étudiants l’entendirent, ils furent ravis. Parfois, la plus grande joie provenait de la malchance des autres. Ces sept individus étaient bien trop brillants et cela poussait les autres étudiants à se sentir tout à fait suffisants. Après s’être tenu au garde-à-vous pendant longtemps, ils devaient courir 10 kilomètres !

Luo Yun enclencha le chronomètre et avec un bang, les sept individus se ruèrent en avant.

Etonnamment, la plus rapide était Meng Tian.

Pas la peine de se demander pourquoi : Meng Tian possédait des gènes de Grade A. Par conséquent, elle ne ressentait pas beaucoup de contraintes à courir.

Carl se fendit d’un rictus. « Masasi, ça n’a pas d’intérêt de faire ça tranquillement, faisons la course. »

« Comme tu veux » répondit Masasi calmement. Telle était sa personnalité.

Pendant qu’ils parlaient, une ombre traversa, et les dépassa. Zhang Shan regarda cela totalement ahuri. Merde, comment ce gars pouvait-il être aussi rapide !

Wang Zheng n’avait pas d’autre choix que d’être le plus rapide. Il se devait d’être exceptionnel dans cet  Exercice d’Entraînement Militaire s’il voulait entrer dans le Département Mecha. Sa raison d’exceller était tout à fait différente de ces autres gars.

Carl n’avait naturellement pas oublié Wang Zheng. Il accéléra immédiatement pour le rattraper. Cependant, 10 kilomètres n’étaient pas une distance particulièrement courte ni particulièrement longue. Par conséquent, se ruer dès le début c’était intenable.

Carl rugit et se précipita sur Wang Zheng. Masasi ne fit qu’un sourire désabusé mais il accéléra clairement son rythme. Xie Yuxin ne fit que sourire amèrement. Wang Zheng était sur un terrain dangereux là.

Dix minutes plus tard, tout le monde sur le terrain était stupéfait.

La vitesse de Wang Zheng ne montrait aucune indication de ralentissement. Luo Yun fixa le chronomètre : mais qu’est-ce que c’était que ça !

Mais c’était quel genre de vitesse, ça ?

Bien que Wang Zheng ait passé quasiment la moitié des 10 kilomètres, sa vitesse ne s’était pas réduite !

Juste derrière Wang Zheng, on pouvait voir deux individus, Masasi et Carl, qui le pourchassaient avec ferveur. Cependant, la distance entre eux n’était que de quelques dizaines de mètres.

Carl maudissait et jurait. Même s’il utilisait ses fesses pour penser, ça n’avait aucun sens ! Comment ce salopard pouvait-il courir aussi vite ?

La distance entre le groupe de tête et les autres avait augmenté de manière significative. La vitesse n’avait jamais été le point fort de Zhang Shan, donc Meng Tian était en 4ème position, avec Xie Yuxin, Ye Zisu et Zhang Shan juste derrière dans cet ordre.

Beaucoup de personnes étaient étonnées de la vitesse de Ye Zisu, mais pas Wang Zheng. Il savait que c’était quelqu’un qui s’entraînait souvent.

Wang Zheng, cependant, ce salopard, était juste trop rapide. Très vite, tout le monde sur le terrain les regardaient, sans voix. Que ce soit ceux qui étaient debout, couchés, ou encore ceux qui étaient rôdés, tous pouvaient sentir du fond du cœur que cet exercice d’entraînement était devenu une compétition intense.

Après que la moitié de la distance fut parcourue, le corps devenait normalement perclus de fatigue. Plus on se ruait dès le début, plus les effets de la fatigue étaient importants. Ce n’était pas quelque chose que l’on pouvait conquérir avec seulement de la volonté. C’était une contrainte physique !

Carl se mit à rire mystérieusement. Juste après ça, il se mit à rugir de façon explosive, et contre toute attente se mit à accélérer le rythme de sa course. Il n’y avait pas de faiblards sur Mars ! Il se rua en avant vers Wang Zheng en allongeant de plus en plus sa foulée.

Même s’il était pas mal essoufflé, Masasi aussi augmenta silencieusement sa foulée.

Regarder Carl sprinter, c’était comme de regarder un tank ! Il était absolument féroce. Masasi était différent cela dit: il y avait une certaine grâce dans sa course alors qu’il rattrapait Wang Zheng.

A ce moment là, Wang Zheng, contre toute attente, augmenta sa foulée pratiquement à un niveau inhumain. A l’origine, tout ce qu’il voulait c’était être le premier. Mais qui aurait cru que ces deux gars l’auraient poursuivi si vicieusement ? S’il voulait un traitement spécial, il se devait d’obtenir des résultats à montrer. Sinon, cela causerait des problèmes au Directeur aussi. Donc, si tel était le cas, il n’avait qu’à courir un peu plus vite.

Bang…

De la fumée et de la poussière s’élevèrent du sol. Le cœur de Wang Zheng commença à pomper le sang plus rapidement, et on aurait dit que ses pieds s’envolaient.
Quelle fatigue ? Le temps d’une inspiration, il avait de nouveau augmenté la distance entre lui et les deux autres qui l’avaient presque rattrapé.

Seize minutes après qu’ils eurent commencé…

Wang Zheng avait fini sa course de 10 kilomètres.

Le terrain tout entier était silencieux. Est-ce que ce gars était encore un humain ? Mais quel genre de vitesse et d’endurance pouvait-il bien avoir !

Luo Yun n’en croyait pas ses yeux. Cependant, il ne perdrait pas son sang-froid, spécialement devant un groupe de nouvelles recrues. Merde, ça, c’était un nouveau record de toutes les académies militaires de la capitale !

« Rapport à l’instructeur : j’ai terminé la tâche assignée. »

Wang Zheng déclara respectueusement.

Luo Yun opina du chef avec satisfaction. Non seulement ce petit salopard avait des capacités, mais son attitude était excellente, spécialement l’aura qu’il dégageait. Il avait l’impression d’être devant un vrai soldat, un soldat qui avait subit un entraînement pendant longtemps.

Wang Zheng avait été entraîné par Tête d’os. Par conséquent, il avait pris de nombreuses habitudes de cette période là et ne se sentait pas différent de qui que se soit d’autre.

Masasi était le 2ème à finir, avec un temps de 17 minutes. Carl était 3ème avec un temps d’environ 18 minutes. Suivant de très près, Meng Tian et Xie Yuxin arrivèrent. Au dernier moment, Zhang Shan s’était rué de toutes ses forces et arriva à la fin en même temps que Ye Zisu. Il était un mec : s’il était dernier, même si ce n’était question que de courir, cela serait embarrassant.

Même s’il avait été le dernier à arriver, ses résultats auraient tout de même été considérés comme époustouflants. Au moins, si on devait le comparer au reste de ces nouvelles recrues, son résultat était parfaitement acceptable.

Luo Yun vérifia l’heure et cria : « Rassemblement ! »

Après une telle épreuve, les étudiants étaient naturellement très obéissants et donc s’assemblèrent rapidement. Bien que cela fût quelque peu désorganisé, leur attitude s’était énormément améliorée.

« A partir d’aujourd’hui, l’entraînement militaire sera séparé en groupes, partagé en niveaux élevé, moyen et bas. La note totale prendra aussi votre âge en compte. Ceux qui ne correspondront pas aux standards seront renvoyés. L’Ares College entraîne les futures générations pour devenir des Dieux de la Guerre, pas des lâches. Par conséquent vous feriez mieux de me donner 120 % d’efforts à partir de maintenant. Ensuite, ces trois instructeurs, le Sergent Zhao Teng, le Sergent An Si, et le Sergent Waynes, vous entraîneront à la formation militaire ! Commencez ! »

A la suite de cela, Luo Yun regarda les sept individus et dit : « Vous les gars, suivez-moi. »

Luo Yun pouvait détecter les pulsations cardiaques de ce groupe. Même si elles s’étaient accélérées, ils pouvaient encore se contrôler… Une minute. Pourquoi y en avait-il deux pour qui ce n’était pas le cas ?

Luo Yun se retourna. Wang Zheng et Masasi, ces deux individus, étaient complètement inaffectés !

Comment était-ce possible !

« Tous les sept, vous avez fait preuve d’une endurance remarquable. Ce qui suit est pour tester votre force brute. Qui passe en premier ? »

Luo Yun était un peu curieux. Bien sûr, Gu Te voulait voir comment les étudiants se débrouillaient dans chaque aspect. Mis à part Masasi et Carl, les autres n’étaient pas aussi faibles que ce à quoi ils s’attendaient.

« J’y vais ! » Zhang Shan avait cherché une opportunité de démontrer ses talents. Il était un coureur lent, mais la force physique était son point fort.

Ye Zisu regarda Meng Tian, mais Meng Tian ne cessait de regarder dans la direction de Wang Zheng. Elle n’avait jamais entendu parler de lui. Mais d’où pouvait-il bien venir ?

« Instructeur, suis-je obligé d’utiliser le poing ou est-ce que n’importe quoi fera l’affaire ? » demanda Zhang Shan pendant qu’il ôtait sa chemise, exposant par là un corps plein de muscles toniques.

« Peu importe, je veux juste voir ta plus puissante force brute ! » Luo Yun agita la main.

Zhang Shan recula de quelques pas. Soudain, ses pas se précipitèrent alors qu’il se ruait vers la cible, et avec un rugissement féroce il exécuta un coup de pied circulaire sur la machine à tester la force.

Boum…

Quatre cent seize livres !

Cette quantité de force aurait pu lui permettre d’être un champion de lutte pendant l’ère ancienne !

Zhang Shan rétracta son pied doucement, la bouche grimaçante. Même s’il n’était pas au meilleur de sa condition physique, cette démonstration de force devrait être suffisante pour expédier ses opposants.

Luo Yun opina de la tête. Ce Zhang Shan était un artiste martial.

« Suivant. »

Xie Yuxin ne put produire que 280 livres de force. C’était tout à fait insuffisant si l’on comparait à Zhang Shan. Mais un tel résultat n’était pas mauvais cela dit, car il n’était pas un individu qui se concentrait sur l’entraînement de sa force physique.

Carl jeta un œil sur Masasi. « Laisse-moi essayer. »

Devant la machine à tester la force, Carl prit une profonde inspiration, son corps se jetant en avant comme un tigre bondissant. On aurait dit que son poing émettait une lueur rouge et il frappa directement sur la machine à tester la force.

Dring~~~~~

Cinq cent-vingt-huit livres !

Ding Ding Ding…

Luo Yun était choqué. Quelqu’un d’aussi fort était du rarement vu parmi l’armée régulière. Pas étonnant que Gu Te avait spécialement essayé de le recruter. Parfois, c’était impossible de ne pas être convaincu. Dans le Système Solaire, il y avait des compétitions occasionnelles entre les corps militaires. Mars et la Lune étaient toujours en haut des marches. Les soldats de la Terre ne pouvaient être rien d’autres que des figurants.

Cela pouvait être attribué aux environnements spéciaux de Mars et de la Lune.

Parfois, les gens ne pouvaient que soupirer en secret. Se pouvait-il que ceux qui étaient restés sur Terre ne puissent que se souvenir du passé ?

« Si l’on compare la force, vous les gars ne pouvez pas rivaliser avec moi ! » Peu importe où il était, Carl était toujours arrogant.

« Suivant. » Même s’il soupirait dans son for intérieur, son visage ne trahit aucune forme d’émotion. Après tout, Luo Yun était toujours un soldat de la Terre.

« Les dames d’abord. » Masasi sourit légèrement, faisant un geste d’invite.

La force brute de Ye Zisu était de 130 livres.

« Haha. Tu n’es qu’une fille. Pourquoi ne serais-tu pas plutôt une secrétaire ? La guerre est un jeu pour les hommes ! »

Carl riait. Sur Mars, la culture patriarcale était l’idéologie dominante.

Meng Tian avança et se tint silencieusement devant la machine à tester la force, regardant froidement Carl. Carl avait l’air extrêmement intéressé par la manière dont Meng Tian s’en sortirait.

Bang…

Quatre-cent-quatre-vingt-dix livres !

Même si elle ne pouvait pas rivaliser avec Carl, Meng Tian était cependant une fille. Qui plus est, elle n’avait pas l’air d’un dinosaure, débordant de muscles ! A ce moment là, Carl fut extrêmement surpris.

Wang Zheng avait l’air surpris également. Le poing de Meng Tian avait été extrêmement profond. Bien que ça ait eu l’air d’un simple coup, c’était en fait trois coups simultanés qui impactaient à grande vitesse. Luo Yun n’eut pas l’air surpris, précisément parce qu’il s’agissait de Meng Tian.

Ce qui était le plus à couper le souffle c’était le fait que Meng Tian avait l’air calme et pondérée !

Carl cessa ses commentaires sarcastiques, et au contraire regarda Meng Tian sous un jour nouveau. Elle était un autre compétiteur à soumettre.

Luo Yun enregistra le résultat et acquiesça de la tête. « Suivant. »

Masasi jeta un œil sur Wang Zhang mais celui-ci lui fit un geste signifiant qu’il pouvait y aller d’abord. Masasi se dirigea alors devant la machine et comme Zhang Shan, il fit quelques pas en arrière avant d’exercer sa force totale. Il n’était pas rapide et violent comme Zhang Shan mais plutôt rapide comme l’éclair !

Bang…

Cinq-cent-trente livres !

Il avait l’air d’avoir exécuté cela avec facilité. Carl ne put s’empêcher de grommeler dans sa barbe. Lors des vacances d’été précédentes, il n’avait épargné aucun effort dans un entraînement difficile. Et pourtant, il était encore plus faible que ce salopard ! Il perdait toujours face à lui d’une petite marge. Comme c’était rageant !

Masasi sourit comme s’il s’en moquait, et on pouvait voir qu’il n’avait pas exercé toute sa puissance.

« Wang Zheng, donne juste ton meilleur coup. Ne te blesse pas, le recul de ce jouet est assez important » dit Xie Yuxin. Il savait pourquoi Wang Zheng déployait autant d’efforts. Son grand-père l’avait promis : si Wang Zheng obtenait des résultats exceptionnels pendant l’entraînement militaire, ce serait une raison supplémentaire pour pouvoir convaincre les professeurs du Département Mecha. Si ce n’était pas le cas, les choses seraient plus difficiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top